AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.8 /5 (sur 434 notes)

Nationalité : Norvège
Né(e) à : Trondheim , le 12/05/1969
Biographie :

Samuel Bjørk est le pseudonyme de Frode Sander Øien.

C'est un romancier, auteur de pièces de théâtre, peintre et chanteur compositeur norvégien. Il vit à Oslo. Il a publié sa première pièce à l'âge de 21 ans.

"Je voyage seule", son premier roman publié en France, est le début d'une série mettant en scène les deux policiers Holger Munch et Mia Kruger.

Son deuxième roman, "Le hibou", paraît en France en 2016.

Ajouter des informations
Bibliographie de Samuel Bjork   (2)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Chronique littéraire de Sophie PEUGNEZ sur Je voyage seule de Samuel BJORK aux éditions JC Lattès et aux éditions Pocket


Citations et extraits (66) Voir plus Ajouter une citation
Roggy   23 août 2018
Je voyage seule de Samuel Bjork
On a Internet sur notre téléphone, on envoie des sondes sur Mars mais, d’un point de vue mental et émotionnel, on vit toujours au Moyen Âge !
Commenter  J’apprécie          402
Ziliz   26 novembre 2016
Je voyage seule de Samuel Bjork
- [...] Mais il faut que tu prennes la poupée, papy !

A contrecoeur, [le commissaire] Holger Munch attrapa la poupée en s'efforçant de ne pas se laisser déconcentrer par les messages qui ne cessaient d'arriver sur son portable. Il avait décidé de passer la journée avec sa petite-fille [6 ans] et ne commettrait pas la même erreur qu'avec sa fille : il serait là pour elle et pour elle seule, le monde pouvait attendre.

- Mais dis quelque chose, papy, à la fin ! s'impatientait Marion, qui faisait marcher sa poupée en équilibre entre les restes de pizza.

- Qu'est-ce qu'il faut que je dise ?

- Rhôô ! Mais j'en sais rien, moi ! C'est à toi de décider. Tu sais pas jouer à la poupée ?

- Bonjour ! fit Holger avec une autre voix, en priant intérieurement pour que ses voisins de table ne l'entendent pas.

- Tiens... Salut, Jackson ! répondit Marion avec sa voix de poupée.

- Tu veux venir avec moi au cinéma ?

- Oui, pourquoi pas... On va aller voir quoi ?

- 'Fifi Brindacier', dit Holger Munch.

- Pff ! soupira Frankie [Marion]. C'est pour les gamins, ce film. Et je te signale, papy, que tu n'as pas pris la même voix que tout à l'heure.

- Désolé, ma chérie...

Il caressa les cheveux de sa petite-fille.

- T'inquiète, c'est pas grave. C'est normal, tu es vieux. Tu ne comprends plus rien à ce que font les adolescents d'aujourd'hui, toi.

(p. 156-157)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Ziliz   25 novembre 2016
Je voyage seule de Samuel Bjork
Mia Krüger se rassit dans le canapé. Elle attendit que les comprimés fassent leur effet, l'anesthésient, déploient une paroi défensive entre elle et le monde. Elle en avait d'autant plus besoin en ce moment qu'elle ne s'était pas regardée dans la glace depuis bientôt trois semaines, repoussant le plus possible la rencontre. Elle refusait de voir son reflet dans le miroir installé par le propriétaire précédent sur la porte de la salle de bain, au premier étage. Elle avait même songé trouver un tournevis pour supprimer l'horreur annoncée, pour ne pas avoir la confirmation de son état lamentable. Mais elle n'en avait pas eu la force. Elle qui n'avait plus la force de rien. Sinon d'avaler des tranquillisants et des boissons alcoolisées. Et ainsi sentir le Valium liquide dans ses veines, des esquisses de sourire dans son sang, une protection réjouissante contre les piquants qui flottaient en elle depuis si longtemps.

(p. 29-30)
Commenter  J’apprécie          182
emi13   01 novembre 2017
Le hibou de Samuel Bjork
La lueur qui tombait de la fenêtre aux carreaux sales révélait une main pleine de plumes qui se leva. Un sourire se dessina sur sa bouche , montrant des dents blanches et brillantes lorsqu'il fit tomber la souris. Vrillant son regard mort dans celui de sa sœur, il gonfla ses plumes et dit :

- Je suis le hibou.

P14
Commenter  J’apprécie          150
Ziliz   27 novembre 2016
Je voyage seule de Samuel Bjork
Mia avait tellement pensé à sa soeur qu'elle en avait un trou dans le cerveau. Pourquoi précisément Sigrid devait-elle glisser dans la drogue ? Parce qu'elle s'ennuyait ? A cause de papa et de maman ? A cause d'un connard rachitique ? A cause de l'amour ?

(p. 37)
Commenter  J’apprécie          150
Ziliz   21 février 2017
Le hibou de Samuel Bjork
Car, vois-tu, le plus drôle au sein de ces sectes qui prônent l'affranchissement de toute forme d'organisation de la société, c'est leur manière de singer cette même hiérarchie sociale. Ils te promettent la liberté alors qu'il n'y en a aucune dans leur structure. Tu commences en bas et tu montes peu à peu en grade : grand conseiller, grand maître, sénateur, président, etc. Il y a toujours quelqu'un au-dessus de toi. Tu ne trouves pas ça étrange ?

(p. 214-215)
Commenter  J’apprécie          130
Ziliz   21 février 2017
Le hibou de Samuel Bjork
Marion, sa petite-fille, la prunelle de ses yeux, fêtait ses six ans. Avait-il exagéré, cette fois encore ? Sa fille, Miriam, lui avait souvent fait la leçon ces dernières années, parce qu'elle estimait que le grand-père gâtait trop la petite, en accédant à tous ses désirs. Pour cet anniversaire, il lui offrait un cadeau qu'il savait très politiquement incorrect, mais qui était précisément ce qu'elle souhaitait : une poupée Barbie, avec une grande maison Barbie et une voiture Barbie. Il entendait déjà les reproches de Miriam. Comme quoi, outre qu'il pourrissait Marion, il souscrivait implicitement à une image erronée de la femme. Ce n'était pourtant qu'une poupée, bon sang...

(p. 21)
Commenter  J’apprécie          120
Ziliz   23 février 2017
Le hibou de Samuel Bjork
- C'est vrai ? répéta-t-il avec un sourire timide.

- Quoi ? demanda Miriam [...].

- Que Holger Munch est ton père ? Le policier. Il est enquêteur au sein de la section criminelle, non ?

La question suscita chez la jeune femme une certaine irritation. On le lui avait servi tant et tant de fois quand elle était petite : « Son papa, il est policier. Il ne faut rien dire à Miriam. » Mais elle n'avait plus huit ans [...].

(p. 44)
Commenter  J’apprécie          120
NatachaMNEA   01 mars 2018
Je voyage seule de Samuel Bjork
On a Internet sur notre téléphone, on envoie des sondes sur Mars mais, d'un point de vue mental et émotionnel, on vit toujours au Moyen Âge !
Commenter  J’apprécie          110
Zirkawicca   12 juillet 2016
Le hibou de Samuel Bjork
Elle observa les phares, qui l'éblouirent un instant. Elle sourit en repensant à cette naïveté très enfantine, quand tout lui semblait beau et inoffensif. Les doigts de maman qui s'enroulaient dans les cheveux de papa. Leurs regards enamourés. Leurs sourires. Une impression de bonheur éternel. Quand chaque instant s'étire et dure. Voilà ce que c'était d'être une petite fille. Elle y avait beaucoup repensé ces derniers temps: au début de l'adolescence, ce désir soudain impérieux d'être adulte, de tout décider par elle-même, de suivre ses propres règles, d'être libre. Alors qu'aujourd'hui elle aurait presque envie de retourner dans la sécurité et l'innocence de cette enfance. Elle ferma les yeux tandis que des images du passé défilaient sur sa rétine.
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-28374: religion - le rosaire

A quoi servent les perles du rosaire?

à comptabiliser les prières
à faire joli
à faire du bruit

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thèmes : catholicisme , prières , RosaireCréer un quiz sur cet auteur

.. ..