AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.54 /5 (sur 263 notes)

Nationalité : Norvège
Né(e) à : Sandefjord , le 06/11/1954
Biographie :

Karin Fossum est née dans le sud de la Norvège. Elle vit avec ses deux filles à Tyrifjorden dans la région d'Oslo.

Elle écrit des poèmes, des romans et des romans policier. Son premier recueil de poésie lui a valu le prix des débutants Tarjei Vesaas en 1974.

En 1995, elle se lance dans le roman policier et devient une référence dans le genre. Dans son pays, on la surnomme « La Reine du Crime » ; ses romans remportent toujours un vif succès et lui valent de nombreuses récompenses.

Ses deux premiers romans ont été adaptés à la télévision et au cinéma.

Ajouter des informations
Bibliographie de Karin Fossum   (11)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Karin Fossum


Citations et extraits (80) Voir plus Ajouter une citation
nameless   24 décembre 2019
Secondes noires de Karin Fossum
Les journalistes maniaient l'art de l'allusion avec un grand savoir-faire. Ils n'écrivaient rien qui ne fût explicite, laissant aux lecteurs le soin d'employer leur imagination, ce dont ces derniers ne se privaient du reste pas.
Commenter  J’apprécie          200
nameless   03 février 2020
Ne te retourne pas ! de Karin Fossum
- L'omelette est desséchée, dit Skarre, mécontent. Elle est restée beaucoup trop longtemps dans la poêle.

- Ah bon ?

- Ils devraient pourtant savoir que l'oeuf continue à cuire longtemps après qu'on l'a mis dans l'assiette. Il faut donc le sortir de la poêle pendant qu'il est encore liquide.

Sejer n'avait aucune objection à lui opposer, faute de compétence culinaire.

- En plus, ils ont ajouté du lait. Ca casse la couleur.

- Tu as fait des études de cuisine ?
Commenter  J’apprécie          180
nameless   02 février 2020
Ne te retourne pas ! de Karin Fossum
- Jusqu'au jour où il commet un meurtre, un meurtrier n'est pas un meurtrier. C'est quelqu'un d'ordinaire, comme toi et moi.
Commenter  J’apprécie          190
nameless   23 décembre 2019
Secondes noires de Karin Fossum
Tout le monde mérite une chance. Ranger les gens dans des cases anéantit toute possibilité de distinguer les nuances.
Commenter  J’apprécie          190
nameless   02 février 2020
Ne te retourne pas ! de Karin Fossum
- Moi, il faut que j'aille à Legoland, au Danemark, murmura-t-il. Impossible d'y couper. La gamine nous harcèle depuis un bon bout de temps.

- Tu présentes ça comme une punition, remarqua Sejer. Legoland... Mais c'est un endroit magnifique ! Tu reviendras avec le double de ton poids en Lego et tu seras gagné par le virus, c'est garanti. Crois-moi, vas-y. Tu ne le regretteras pas.

- Tu y es déjà allé ?

- Oui, avec Matteus. Est-ce que tu sais qu'ils ont fait une statue de Sitting Bull entièrement en Lego ? Un million quatre cent mille pièces, avec des couleurs spécialement créées pour l'occasion. C'est dingue !
Commenter  J’apprécie          170
nameless   04 janvier 2020
L'oeil d'Eve de Karin Fossum
L'autre jour, j'ai regardé un défilé de mode d'automne de Paris. Naomie Campbell - tu vois de qui je parle ? - exhibait une jupe au ras du cul et elle marchait en se déhanchant sur les jambes les plus maigres que j'aie jamais vues. À croire que cette nana était entièrement faite de PVC.
Commenter  J’apprécie          170
nameless   03 février 2020
Ne te retourne pas ! de Karin Fossum
- Ça grouille de serpents sur le mont Fagerlund, il y a plein de cailloux. Pour s'en débarrasser, on met du beurre.

- Du beurre ! Pour quoi faire ?

- Les serpents s'en empiffrent jusqu'à entrer en léthargie. Il n'y a plus qu'à les ramasser.
Commenter  J’apprécie          160
PiertyM   14 octobre 2014
L'oeil d'Eve de Karin Fossum
Le mensonge est comme une boule de neige : le premier est tout petit mais, tôt ou tard, on doit le rouler un peu plus, en ajouter un autre pour cacher le premier, et il devient plus grand, et grandit encore et encore. A la fin, il devient si lourd qu'on ne peut plus le porter.
Commenter  J’apprécie          150
nameless   23 décembre 2019
Secondes noires de Karin Fossum
- Qu'est-ce qu'ils ont, les gamins, avec les bonbons ? demanda Sejer. Il leur en faut en permanence. Ils font tous de l'hypoglycémie ou quoi ?
Commenter  J’apprécie          140
Fortuna   23 octobre 2021
Le diable tient la chandelle de Karin Fossum
Et je me rappelle cette sensation, une douce pression, comme de l'huile chaude coulant dans tout mon corps. La certitude que c'est mal. Mon visage dans le verre bleuté. Cet être hideux et mauvais que l'on devient, quand le Diable tient la chandelle.
Commenter  J’apprécie          120

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Cette année là… [1960]

1. En 1960, pour quelle raison la Cour d'Appel de New York interdit-elle la distribution du roman « L'Amant de Lady Chatterley » de D. H. Laurent ?

Le jugement a été prononcé suite à une plainte des jardiniers de la ville de New-York
Une plainte pour plagiat a été confirmée en appel
L’auteur est un sympathisant communiste
Ce roman est jugé obscène

8 questions
32 lecteurs ont répondu
Thèmes : éphéméridesCréer un quiz sur cet auteur