AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.59 /5 (sur 33 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 22/10/1844
Mort(e) à : Paris , le 26/03/1923
Biographie :

Henriette Rosine Bernhardt, dite Sarah Bernhardt, est une comédienne française.

Sa mère, une courtisane d’origine hollandaise, confie très tôt l’enfant à une nurse, en Bretagne. Sarah y reçoit peu de visites de ses parents. A l’âge de sept ans, elle est ensuite placée en pension avant d’entrer au couvent des Grands-Champs, à Versailles.

Elle entre au Conservatoire d'Art dramatique de Paris sur la recommandation du duc de Morny, à l'âge de 16 ans, en 1859.

À l'âge de 20 ans elle donne naissance à son seul enfant qui deviendra écrivain, Maurice Bernhardt (1864-1928), fruit d'une liaison avec un noble belge, Eugène François Charles Lamoral, prince de Ligne (1804-1880).

Avec l’appui de Camille Doucet, ministre des Beaux-Arts à l’époque, Sarah Bernhardt entre en 1862 à la Comédie Française où elle joua le rôle d'Iphigénie.

C'est à l'Odéon en 1869 que la comédienne devient célèbre grâce à un rôle dans 'Le Passant'. C'est dès lors la gloire mondiale pour la comédienne à la 'voix d'or'.

Que cela soit dans des rôles tragiques comme Phèdre, ou romantiques dans 'Lorenzaccio', son tempérament dramatique et sa diction emphatique séduisent un public toujours plus grand.

Elle dirige le Théâtre de la Renaissance à partir de 1893 et monte ensuite sa propre troupe au théâtre des Nations.

Sarah Bernhardt fut un monstre sacré du théâtre et ce jusqu'à la fin de sa vie : amputée de la jambe droite après un accident elle continua de jouer, assise. Première « star » internationale, elle est la première comédienne à avoir fait des tournées triomphales sur les cinq continents.

Vers la fin de sa vie, Sarah Bernhardt, après avoir joué dans plus de 120 spectacles, devient également actrice de cinéma. Son premier film est Le Duel d'Hamlet réalisé en 1900.

Sarah Bernhardt, qui avait suivi des cours de sculpture, réalisa quelques œuvres, des bronzes que l'on peut voir dans des musées comme le musée des Beaux-Arts de Dijon ou le musée d'Orsay.

Sarah Bernhardt a publié plusieurs livres et pièces de théâtre.

Elle est enterrée à Paris au cimetière du Père-Lachaise (division 44).

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Sarah Bernhardt, 'La Samaritaine' - Edmond Rostand ( Act 2, Scene 3 ; "Il dit Encore; Soyez doux....") (1903)
Citations et extraits (38) Voir plus Ajouter une citation
Sarah Bernhardt
PiertyM   05 septembre 2014
Sarah Bernhardt
L'amour, c'est un coup d'oeil, un coup de rein et un coup d'éponge.

Commenter  J’apprécie          522
PiertyM   05 septembre 2014
Commenter  J’apprécie          190
PiertyM   30 octobre 2014
Ma double vie de Sarah Bernhardt
Il faut haïr très peu, car c'est très fatigant.
Commenter  J’apprécie          160
PVC   22 décembre 2016
Ma double vie de Sarah Bernhardt
Il faut haïr très peu, car c'est très fatigant. Il faut mépriser beaucoup, pardonner souvent et ne jamais oublier. Le pardon ne peut entraîner l'oubli ; pour moi, du moins.
Commenter  J’apprécie          130
Musardise   16 mai 2020
L'art du théâtre : La voix, le geste, la prononciation de Sarah Bernhardt
Ce livre n'est pas écrit pour attirer la jeunesse vers l'Art du Comédien, mais pour lui donner des conseils amicaux, et la guider de mon expérience. Voilà plus de soixante ans que j’exerce ma profession, et dès ma première apparition le public m'a témoigné sa faveur. Je me suis remémoré toutes les études que j'ai ajoutées à mes dons naturels et je me fais une joie de préparer des étriers solides pour tous les néophytes qui veulent chevaucher sur Pégase, conducteur de l'Aurore et des Muses.



Premiers conseils
Commenter  J’apprécie          92
PiertyM   30 octobre 2014
Ma double vie de Sarah Bernhardt
En général on peut jeter à bas les ennuis, les soucis de la vie, pour quelques heures, on dépouille sa propre personnalité pour endosser une autre ; et l'on marche dans le rêve d'une autre vie, oubliant tout.
Commenter  J’apprécie          90
Jacopo   27 avril 2019
Ma Double Vie : Mémoires de Sarah Bernhardt de Sarah Bernhardt
Ma mère adorait voyager. Elle allait d'Espagne en Angleterre; de Londres à Paris ; de Paris à Berlin. De là, à Christiania; puis revenait m'embrasser et repartait pour la Hollande, son pays natal.

Elle envoyait à ma nourrice : des vêtements pour elle , et des gâteaux pour moi.

Elle écrivait à une de mes tantes : « Veille sur la petite Sarah , je reviendrai dans un mois. » Elle écrivait à une autre de ses soeurs, un mois après : « Va voir l'enfant chez sa nourrice, je reviens dans quinze jours. »

Ma mère avait dix-neuf ans, j'en avais trois ; et mes tantes avaient : l'une dix -sept ans, l'autre vingt ans. Une autre avait quinze ans, et l'aînée vingt-huit ans ; mais cette dernière habitait la Martinique et avait déjà six enfants.

Ma grand'mère était aveugle. Mon grand-père était mort ; et mon père était en Chine depuis deux ans.

Pourquoi? Je n'en sais rien.
Commenter  J’apprécie          70
PiertyM   05 septembre 2014
Ma double vie de Sarah Bernhardt
En général on peut jeter à bas les ennuis, les soucis de la vie, pour quelques heures, on dépouille sa propre personnalité pour endosser une autre ; et l'on marche dans le rêve d'une autre vie, oubliant tout.

Commenter  J’apprécie          70
Jonquille   28 février 2013
Ma double vie de Sarah Bernhardt
Je me levais un matin de septembre, le coeur plein de gaité, lointaine. Il était huit heures. Je collais mon front contre les vitres et je regardai. Quoi ? Je n'en sais rien ! Je m'étais réveillée en sursaut au milieu de je ne sais quel rêve et je m'étais précipitée vers la lumière, espérant trouver, dans l'infini du ciel gris, le point lumineux qui allait éclairer mon inquiète et joyeuse attente.

Attente de quoi ? - Aurais-je pu le dire alors ? - Puis-je le dire aujourd'hui après longue réflexion ? - Non.

J'allais avoir quinze ans. J'étais dans l'attente de la vie ; et ce matin là me semblait être précurseur d'une ère nouvelle. Je ne me trompais point, car ce jour là de septembre décida de mon avenir.
Commenter  J’apprécie          50
Maxie   18 novembre 2015
Ma double vie de Sarah Bernhardt
Le public belge - j'entends par là le public bruxellois - est celui qui se rapproche le plus de notre public. En Belgique, je ne me sens jamais à l'étranger. Notre langue est la langue courante; les attelages sont toujours d'un goût parfait; les femmes du vrai monde ressemblent à nos femmes du vrai monde; les cocottes abondent; les hôtels ne sont pas meilleurs à Bruxelles qu'à Paris; les chevaux de fiacre sont aussi malheureux; les journaux aussi méchants. Bruxelles est un tout petit Paris potinier.
Commenter  J’apprécie          50
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Répliques de théâtre 2

Couvrez ce sein que je ne saurais voir.

Raymond Queneau
Alfred Jarry
Guillaume Apollinaire
Molière

8 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : theatre françaisCréer un quiz sur cet auteur
.. ..