AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2809826056
Éditeur : L'Archipel (06/03/2019)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Depuis qu'Emma Stein a été violée dans une chambre d'hôtel, la jeune psychiatre est incapable de sortir de chez elle. Elle a échappé à un psychopathe que la presse surnomme "le coiffeur" pour son obsession maniaque à scalper les jeunes femmes qu'il tyrannise, avant de les assassiner sauvagement.
Désormais, elle vit dans l'angoisse de croiser sa route à nouveau et croit le reconnaître en chaque homme qu'elle rencontre... bien qu'elle n'ait jamais pu voir son v... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
livrement_ka
  28 février 2019
Titre :   LE COLIS
Auteur : Sébastien FITZEK
Editions : Archipel
Genre : Thriller psychologique
Nombre de pages : 308
Date : 6 mars 2019
Prix : 22 €


Présentation physique du livre :
Un livre de grand format  et qui comprend environ 300 pages
La couverture représente le reçu d'un colissimo (colis postal)

Résumé : 
Psychiatre, Emma Stein a été victime d'une agression nocturne dont elle s'est miraculeusement sortie. Depuis, elle vit recluse dans sa maison, de peur de croiser à nouveau la route de ce psychopathe que la presse a surnommé le Coiffeur.
Un jour, son facteur lui demande d'accepter un colis pour l'un de ses voisins. Emma connaît tous ceux qui habitent dans sa rue.
Or, jamais elle n'a entendu parler de cet homme…

Sur l'auteur et son univers : cf Babélio
Nationalité : Allemagne 
Né(e) à : Berlin , le 13/10/1971
Biographie : 
Sebastian Fitzek est le nouveau prodige allemand du suspense. 
Après des études de droit, il travaille à la radio et à la télévision. Par la magie du bouche-à-oreille, "Thérapie", son premier thriller, s'est retrouvé numéro un des ventes en Allemagne (plus de 220 000 exemplaires vendus). Il a été traduit dans vingt-deux pays.
Fin 2016, 8 de ses romans ont été traduits en français, le dernier étant "La Mémoire cachée" aux éditions l'Archipel.
Il sort en 2017 un thriller intitulé le Somnambule.

Sur les éditions :
Une maison d'édition est un archipel de collections
Pourquoi l'Archipel ? À cette question, qui m'est souvent posée, j'apporte toujours la même réponse : une maison d'édition est un archipel de collections ; chaque collection, un archipel de livres. J'aurais pu me prévaloir de précédents connus, sans remonter à Archipel, recueil de nouvelles de Pierre Louÿs, ou à un excellent roman de Michel Rio, paru en 1987, qui porte ce titre. En créant cette maison d'édition en 1991, je souhaitais offrir, comme un créateur de mode propose sa collection d'hiver ou d'été, une collection, un archipel de livres, à chaque saison renouvelés, susceptibles d'offrir à tous les publics détente, émotion, évasion.
En quelque vingt ans d'activité – et plus de mille livres publiés – notre éclectisme a parfois pu surprendre.
« Comment, vous publiez tout à la fois des romans du terroir, des suspenses, des romans historiques, mais aussi des essais politiques ou de société, des enquêtes, des biographies, des ouvrages de psychologie, et même des livres illustrés ! Vous n'avez pas le tournis ? » Eh bien non ! le tournis, nous tentons de nous en préserver en maintenant le cap d'une politique éditoriale cohérente. Moitié fiction, moitié non-fiction, nos cent nouveautés annuelles abordent certes des rives éloignées les unes des autres, mais ont un point commun : elles ont toutes pour mission de donner envie. Envie de connaître, envie de se cultiver, de se détendre ou de se passionner… Il est vrai que nos thrillers – « porter sur les nerfs », en anglais – sont choisis de façon à faire trembler… de peur ou de plaisir !
Depuis deux décennies, le « grand » public, qui n'est pas « un » mais multiple, a découvert un archipel où faire escale. Une nouvelle raison de délaisser, l'espace d'un livre, le petit écran dévoreur de temps, pour tourner la (ou les) page(s) et palper le velours 80 grammes porteur de promesses…

AVIS
Un grand merci aux Editions l'Archipel et notamment à Mylène.  
Une pépite....que dire du bon, du très bon, de l'excellent, du grandiose, du majestueux .... bref un excellent thriller psychologique.
Emma, personnage principal qui est victime d'une agression abominable dans une chambre d'hôtel , et qui est la seule survivante des victimes de l'agresseur dénommé le coiffeur....
Malheureusement cet horrible événement la plonge dans une dépression et une terreur d'affronter le monde réel.
Est-ce parce qu'il existe des incohérence dans son récit (la chambre d'hôtel 1904 où s'est passée l'agression ne semble pas exister, elle est en vie contrairement aux autres).
Elle vit donc recluse chez elle, avec des crises d'angoisse épouvantables. 

Heureusement elle peut compter sur son amie de toujours Silvia, et Konrad, un ami de son père, et avocat.
Malgré sa profession, psychiatre, elle n'arrive pas à reprendre pied. Son mari semble faire tout pour la soutenir. Je ne sais pas si sa profession est une bonne chose ou une mauvaise chose. car elle connaît tous les symptômes qu'elle développe.
Et ce colis pour un voisin qu'elle ne connaît pas, livré par Salim le facteur du coin. 
Ce mystérieux colis : que contient il ? Emma va t'elle devoir affronter un inconnu pour remettre le colis. Ce voisin peut il être l'agresseur.... ou se fait elle des idées ?
On lit ce livre à tâtons tellement on craint la suite de l'histoire....on découvre toujours de nouveaux rebondissements, au même rythme qu'Emma et cela en devient plus que perturbant. On tâtonne, on essaie de se forger un avis et puis au final on a à peine le temps que paf.... un nouvel événement qui anéantit ce que l'on imaginait.
Tous les personnages cachent bien leur jeu. Emma, quant à elle est vraiment attachante.
On ne souhaiterait pas cette histoire à son pire ennemi.
Pour ceux qui me suivent, vous savez que j'affectionne les thrillers scandinaves qui sont pour moi au dessus de la mêlée...Et bien ce livre n'a franchement rien à leur envier.
J'ai lu le livre d'une traite, je ne pouvais pas le lâcher, j'étais scotchée à l'histoire.
Quant à l'auteur que je ne connais pas , il manie l'intrigue à la manière d'un chef d'orchestre..... un régal... j'espère pouvoir me procurer tous ses anciens livres...
Un thriller non pas seulement sanglant, mais plutôt psychologique, ce qui le rend encore plus effrayant.
Nous sommes dans une gigantesque machination ou manipulation, ou chacun essaie de tirer son épingle du jeu au détriment de tous les autres. du grand art, une histoire qui vaut le détour et qui n'est en aucun la pâle imitation ou du déjà vu...rien de tout cela.... il est un des meilleurs livres lus depuis quelques temps.

Sur la forme de l'histoire :
Le livre est divisé en plusieurs chapitres.
Le texte est aéré et la plume est fluide; ce qui en fait une lecture agréable mais prenante de par le côté psychologique du thriller.
La couverture est vraiment superbe et très originale.

Conclusion :
Une de mes meilleurs livres de ces derniers mois. Un thriller psychologique à haute performance. Un bijou.
Si je dois vous en conseiller un, c'est celui-là. J'ai tout simplement ADORE.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Maks
  15 mars 2019
"Le colis » est un excellent thriller psychologique que nous offre Sebastian Fitzek pour son dixième livre. Suspense, multiples rebondissements, paranoïa, faux semblants, folie, le lecteur passe par plein de sentiments en même temps que la jeune psychiatre qui tient le rôle principal de cette histoire.
Le scénario, bien que assez classique en apparence, se révèle très riche en rebondissements. Nous nous prenons en tant que lecteur à soupçonner chaque acteur de l'histoire, sans jamais être certain de nos hypothèses. Au final, les retournements de situations s'enchainent et embrouillent le lecteur pour mieux le surprendre avec un final excellent et inattendu.
Les autres personnages sont eux, assez classiques, mais seulement en apparence, Sebastian Fitzek réussit à construire des personnages simples et complexes à la foi et donne un dynamisme certain en gardant le lecteur sous une tension permanente.
L'auteur avait déjà fait fort avec son précédent roman « Passager 23 » qui était très appréciable, mais ici il se renouvelle de bien belle manière.
A lire absolument pour tous les amateurs de thrillers psychologiques.
Sur le blog :
Lien : https://unbouquinsinonrien.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Ninis47
  11 mars 2019
Je remercie Mylène des éditions L'Archipel pour ce partenariat!
Sebastian Fitzek est un auteur que je connais un peu, j'en ai lu deux dont Thérapie que j'avais adoré. J'étais curieuse de découvrir son nouvel ouvrage car il faut reconnaître que la quatrième de couverture est assez énigmatique et n'en révèle vraiment pas beaucoup... Et vous le résumer ne va pas être simple!!
Emma est psychiatre et lors d'une conférence, elle se fait agresser dans sa chambre d'hôtel. Suite à cela, elle vit recluse chez elle, ne laissant entrer que très peu de monde. Un jour, son facteur lui demande d'accepter un colis pour un de ses voisins mais qu'elle ne connaît absolument pas.
Et voilà, je n'en dirai pas plus parce que ce serait prendre le risque de vous spoiler, et nous sommes d'accord, ça serait dommage!
J'ai lu ce roman assez rapidement, en 2 jours, il faut dire qu'il est assez court, mais c'est surtout qu'une fois ouvert, on a du mal à le lâcher tant on a envie de savoir la vérité.
Honnêtement, je suis sortie de ce livre un peu déboussolée... à l'image de Emma.
Emma suite à son agression, n'est plus la même. Elle flirte sans arrêt avec la paranoïa, elle vit totalement recluse, le nombre de personnes qui peuvent l'approcher se compte sur les doigts d'une main. Elle n'est absolument plus la même après le traumatisme qu'elle a vécu. C'est un personnage que j'ai apprécié, même si avec elle, on est dans le doute en permanence. Il lui arrive des choses totalement bizarres et on en vient à se demander si tout ce qui lui arrive se produit réellement ou si elle n'est pas tout simplement folle...
Le style de Sebastian Fitzek est vraiment très addictif, ses chapitres sont courts donc ce livre se dévore littéralement. Puis l'auteur nous manipule du début à la fin. Il nous prend pour nous amener vers une théorie puis en quelques phrases il balaye toutes nos certitudes. du coup, on a toujours à coeur d'en apprendre plus et de découvrir le fin mot de l'histoire. La paranoïa de Emma devient celle du lecteur, on doute de tout, tout le temps!
Tout au long du roman, la tension monte crescendo, l'ambiance est très particulière, très angoissante et oppressante, c'est assez difficile à décrire comme impression de lecture, mais c'est un climat vraiment malsain.
Même si, au final, on peut douter de la véracité de son histoire, on ne peut pas nier que Sebastian Fitzek mène parfaitement sa barque, jusqu'au dernier twist final que je n'avais pas vu venir, je dois le reconnaître.
Un petit regret que j'ai, c'est que certaines questions sont restées en suspens pour moi (ou alors je n'ai pas saisi les aboutissants!) et j'aurais en savoir un peu plus sur l'enfance d'Emma qui est abordée mais pas assez creusée à mon sens...
Donc, pour résumer, un thriller psychologique très addictif, avec une ambiance très particulière, porté par une plume incisive. Qu'on y croit ou qu'on y croit pas, Sebastian Fitzek saura vous surprendre jusqu'à la dernière page.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lalitote
  18 mars 2019
C'est toujours un plaisir que de découvrir un nouveau roman de Sebastian Fitzek. Ce qui ma plaît chez lui, c'est l'originalité de ses scénarios. Certains pourront trouver que l'intrigue est tirée par les cheveux, personnellement, je ne boude pas mon plaisir de lecture, surtout avec ce dernier titre. le colis nous emporte dans les recoins de la psychologie humaine, on marche sur le fil du rasoir ente folie et manipulation. le plus fort c'est que tout cela arrive à une professionnelle puisque notre héroïne Emma Stein est elle- même Psychiatre. le récit regorge de réflexions profondes sur les séquelles que les victimes d'agressions sexuelles peuvent avoir. J'ai particulièrement apprécié la description d'une crise de panique et la peur que peut ressentir Emma vers tout ce qui vient de l'extérieur. Ce « colis » nous entraine vers de nombreux rebondissements qui nous font ressentir fortement les notions de suspense, de tension et de manipulation. Ce livre se lit très vite tant on reste captivé par les chemins sinueux que l'auteur a choisi de nous faire emprunter pour mieux nous perdre. Il faut dire que j'ai eu l'impression d'être dans le brouillard et de perdre mes repères à l'image d'Emma la plus part du temps mais quand arrive l'éclaircie finale, c'est jubilatoire. le style de l'auteur avec des chapitres courts et précis nous donne une lecture fluide et passionnante. le prologue est juste fascinant et il prend toute son importance au fil du déroulement du livre. J'ai aimé avoir peur avec Emma, me mettre à douter de tout et de tous même d'elle-même. Les personnages secondaires sont aussi bien construits et on est amené à échafauder moultes théories à leurs sujets que l'auteur s'empresse de mettre à bas. Bref on se fait berner jusqu'au bout mais avec un grand plaisir. Un thriller psychologique comme je les aime même si il y a pu avoir quelques zones d'ombres ou d'invraisemblances, je ne m'y suis pas attardée et cela ne m'a pas empêché de prendre plaisir avec ce livre décoiffant ! Bonne lecture.

Lien : http://latelierdelitote.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
lettres_et_caracteres
  15 mars 2019
S'il y a des auteurs qui manquent cruellement d'imagination, c'est loin d'être le cas de Sebastian Fitzek. En nous proposant un thriller psychiatrique (soit un thriller psychologique puissance 1000) l'auteur s'est lâché dans le côté dingue, hallucinant, perturbant, troublant, barré. Livré à un train d'enfer, ce roman s'avale sans trop savoir si c'est à la réalité ou à la folie que l'on a affaire. Non seulement le doute est permis, mais il est recommandé dans ce jeu du chat et de la souris sorti tout droit de l'imagination d'un auteur fertile.
Emma Stein est psychiatre. La folie ça la connaît. Elle sait l'identifier mieux que quiconque quand elle y est confrontée. Mais après un traumatisme d'une violence psychologique inouïe, c'est à sa propre folie qu'elle va devoir faire face. Il lui faudra lutter, mais lutter contre quoi ? Ce que d'autres décrivent comme des délires paranoïaques ? Ou contre le fait que personne ne semble la croire ? Pourtant elle le sait, elle, qu'elle est l'une des victimes du Coiffeur : certes, la seule rescapée de ce psychopathe mais une victime à part entière malgré tout. Et quand elle pense savoir où déloger ce tueur en série grâce à un colis arrivé chez elle un peu par hasard, la traque commence. Reste à savoir qui est la proie et qui est le prédateur…
Mon résumé vous semble confus ? Il l'est ! Mais pas plus que ce roman qui démarre déjà sur une fausse piste. Car si vous pensez qu'un tel titre ne peut renvoyer qu'à un gentil thriller domestique, vous risquez d'être surpris : c'est du Fitzek, ne l'oubliez pas ! Ceci étant dit, si je suis bien en peine de résumer ce livre, je le suis tout autant pour rassembler mes idées et savoir ce que j'ai vraiment ressenti à la lecture du colis.
Tout ça m'a paru tellement perché, invraisemblable, rocambolesque, inattendu que je suis restée passive, attendant de voir quel truc absolument dingue allait encore me tomber sur le coin du nez. Quand l'histoire est à ce point décalée, impossible échafauder des hypothèses : votre imagination ne sera jamais aussi fertile que celle de l'auteur, vous êtes vaincu d'avance. Alors vous lisez mais ne cherchez plus vraiment à savoir qui et pourquoi ? Et c'est bien dommage car c'est quand même l'un des grands plaisirs de l'amateur de thriller que d'essayer de déjouer les pièges tendus par l'auteur, vous ne trouvez pas ?
Lien : https://www.lettres-et-carac..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
YggdrasilaYggdrasila   22 mars 2019
Ses cheveux.
Symbole de la sexualité et de la fertilité depuis la nuit des temps. Voilà pourquoi, dans de nombreuses cultures, les femmes se voilent la tête, afin de ne pas attirer le démon qui habite l’homme.
Commenter  J’apprécie          212
YggdrasilaYggdrasila   21 mars 2019
Enceinte.
Huit lettres aujourd’hui dotées d’une signification complètement différente qu’à peine six mois plus tôt.
Jadis, avant, ce mot était synonyme de rêve, d’avenir, le symbole de la joie et du sens de la vie. À présent, il ne désignait plus qu’une blessure béante, un bonheur perdu, et quand on le prononçait à voix basse, il sonnait comme « jamais » ou « disparu ».
Commenter  J’apprécie          160
YggdrasilaYggdrasila   21 mars 2019
Le chiffre quatre se prononçant comme le mot « mort » en chinois, japonais et coréen, il était parfois considéré comme un porte-malheur.
Commenter  J’apprécie          270
YggdrasilaYggdrasila   20 mars 2019
Le Coiffeur.
Un qualificatif inventé par la presse, bien trop innocent. Comme si on appelait « voyou » un homme qui écorchait vives des femmes.
Commenter  J’apprécie          190
LalitoteLalitote   18 mars 2019
Vengeance.
Lorsqu’on a subi une injustice, rien ne paraît plus urgent ni plus inéluctable que le besoin de vengeance. Et rien n’inspire davantage de culpabilité une fois qu’on y a donné libre cours.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Sebastian Fitzek (37) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sebastian Fitzek
Avis sur Le Colis à 6:23
autres livres classés : paranoïaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Passager 23" de Sebastian Fitzek.

Quel est le nom du bateau ?

Roi des mers
Sultan des mers
Roi des océans
Sultan des océans

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Passager 23 de Sebastian FitzekCréer un quiz sur ce livre
.. ..