AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.94/5 (sur 6330 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1980
Biographie :

Sophie Tal Men, dont le nom d'état civil est Sophie Ory, est une romancière et neurologue française.

Elle intègre la faculté de médecine de l'université de Rennes et termine première des bizuts au concours de première année. Elle s'oriente vers la neurologie. Exerçant cette spécialité à l'hôpital du Scorff à Lorient, elle est aussi chercheuse clinicienne à l'Université Rennes-II et publie ses travaux dans le domaine de la maladie de Parkinson dans des revues.

Inspirée par son quotidien de médecin, débridée par son imagination, elle prend la plume spontanément, après ses consultations. En six mois, Sophie Tal Men achève son premier roman.

Sur Amazon, "Les yeux couleur de pluie", son livre numérique, s'est hissé en tête des ventes, dépassant 11 000 lecteurs, en 2015. Il est publié par Albin Michel en 2016.

Après le formidable succès des "Les yeux couleur de pluie" (vendu à plus de 100 000 exemplaires), Sophie Tal Men poursuit dans "Entre mes doigts coule le sable" (2017) et "De battre la chamade" (2018) sa chronique drôle et tendre de la vie à l’hôpital à travers une galerie de personnages attachants et qui nous ressemblent.

"Va où le vent te berce" (2020) est son cinquième roman. Au hasard d’une rencontre, elle a fait la connaissance de bénévoles berceurs dans les hôpitaux pour enfants et a voulu rendre hommage à ces bénévoles, conteurs, magiciens, berceurs qui réconfortent les enfants, leur offrent une part de rêve.

Sophie Tal Men publie un roman chaque année depuis 2016. "La promesse d’une île" (2023) est son huitième roman.

Sophie Tal Men a été marraine 2019 du concours Kobo "Les Talents de demain".

Mariée à un médecin, elle est mère de trois enfants.

page Facebook : https://www.facebook.com/sophie.tal.men/

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Sophie Tal Men   (14)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

LES COUPS DE CŒUR DES LIBRAIRES - 11-02-2024

Podcasts (1)


Citations et extraits (382) Voir plus Ajouter une citation
–J’ai encore beaucoup de mal à regarder ma poitrine borgne, même gonflée à bloc, se lamenta Madame Serda en déboutonnant son chemisier.
–Borgne ? répéta Marie sans comprendre.
–Mon mamelon manquant, je ne vois que ça… Avez-vous prévu de le reconstruire ? Ça peut paraître bête, mais pour moi, ça a son importance. La tétine de mes enfants. Docteur, vous n’êtes pas encore mère j’imagine… (Marie secoua la tête.) La maternité modifie notre vision du corps. À ce moment, cet endroit devient le centre du monde. Il gagne en sensualité et acquiert une dimension magique. À lui seul, il est capable de nourrir, de faire grandir, d’insuffler la vie, vous vous rendez compte ?
Commenter  J’apprécie          474
–Tu connais cette phrase de Michel Audiard ? « Bienheureux les fêlés, car ils laisseront passer la lumière… »
Commenter  J’apprécie          466
"Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
Et tu marchais souriante
Épanouie ravie ruisselante
Sous la pluie...(.....)
Sur ton visage heureux
Sur cette ville heureuse
Cette pluie sur la mer
Sur l'arsenal
Sur le bateau d'Ouessant."
Jacques Prevert "Barbara", Paroles .
Commenter  J’apprécie          290
"La chaleur humaine changeait la façon d'appréhender le monde. D'appréhender l'avenir. Et si tout n'était pas perdu ? Lorsqu'elle se retourna, l'écriteau lui donna une autre raison d'y croire : "La vie, c'est comme une boîte de chocolats..." Si seulement."
Commenter  J’apprécie          281
[ A propos de l'alcool ]
C'est soit un ennemi qui te veut du bien et qui te fait du mal, soit un ami qui te veut du mal et qui te fait du bien .

Jacques Dutronc
Commenter  J’apprécie          270
"_[...] Il est parti le jour où il a compris que je n'avais pas besoin de son aide. Pas besoin de lui pour aller mieux. Comme quoi...les coups durs ne renforcent pas toujours les liens, parfois ça les distend. Il faut savoir l'accepter."
Commenter  J’apprécie          250
"Il réalisait maintenant le pouvoir des mots. Parler lui avait permis de prendre du recul sur les choses. De mieux les analyser. De se sentir moins coupable également."
Commenter  J’apprécie          240
- Pourquoi avoir dessiné sur ce miroir?
- Pour ne plus voir ma tronche !
Guillaume avait hoché la tête comme s'il comprenait.
- "Les miroirs feraient bien de réfléchir un peu plus avant de renvoyer les images", avait-il ajouté d'un ton grave. Je pense souvent à cette phrase.
- De qui est-ce?
- Jean Cocteau.
Commenter  J’apprécie          220
Je garde cette image en tête jusqu'à Paris , les écouteurs vissés aux oreilles .
Miossec égrène sa mélodie :
"Tonnerre , tonnerre , tonnerre de Brest .... Mais non de Dieu que la pluie cesse !".
Commenter  J’apprécie          214
"C'était devenu une obsession. Plusieurs fois dans la journée, elle vérifiait si elle était bien fermée. Elle n'avait pourtant pas grand-chose à voler - pas d'argent, pas d'objets de valeur -mais ce qu'elle craignait par-dessus tout, c'était de perdre son identité. La "Elsa d'avant" n'existait peut-être plus, mais sans papiers, elle savait que ce serait irréversible."
Commenter  J’apprécie          190

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Sophie Tal Men Voir plus

Quiz Voir plus

Dix auteurs

Elle a grandi au Japon et en garde la nostalgie (heureuse!) . Elle publie un roman à chaque rentrée littéraire. Pourtant, elle en écrit quatre par an.

Virginie Despentes
Delphine de Vigan
Amélie Nothomb

10 questions
335 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..