AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.15 /5 (sur 150 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Londres , le 05/01/1902
Mort(e) à : Londres , le 19/12/1989
Biographie :

Stella Gibbons est une romancière et poétesse anglaise. Son premier roman " Cold Comfort Farm" (1932) a reçu un prix et a établi sa réputation.
Durant sa vie, elle a écrit 22 romans, ainsi que des nouvelles et des poèmes. En 1950 elle devient membre du Royal Society of Literature.

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (83) Voir plus Ajouter une citation
ClaireG   21 mai 2016
Le bois du rossignol de Stella Gibbons
Aucun poète n'a encore comparé un amour malheureux à une rage de dents, et c'est pourtant à coup sûr ce à quoi il ressemble le plus.



p. 471
Commenter  J’apprécie          322
iris29   06 novembre 2016
La ferme de cousine Judith de Stella Gibbons
- Voulez-vous vraiment dire que vous avez l'intention de ne jamais travailler à quoi que ce soit ?

Flora répondit après réflexion :

- Eh bien, quand j'aurai cinquante-trois ans , ou quelque chose comme cela , j'aimerais écrire un roman aussi réussi que Persuasion , mais dans un cadre moderne , naturellement ! Pendant les trente ans à venir , je vais collectionner des matériaux . Si quelqu'un me demande à quoi je travaille , je répondrai :"Je me documente ."
Commenter  J’apprécie          231
iris29   05 mai 2018
Le Célibataire de Stella Gibbons
Mais l'important concernant les fêtes, c'est de ne pas oublier d'en profiter le plus possible quand on est jeune, de façon à ne plus avoir envie d'y aller quand on sera vieux.
Commenter  J’apprécie          226
iris29   03 mai 2018
Le Célibataire de Stella Gibbons
- Les Allemands, dit Miss Fielding en rouvrant les yeux, ont énormément souffert. Cela fait vingt-cinq ans qu'ils sont les dupes d'hommes qui eux-mêmes ont été dupés par le Principe du mal. Ils se sont laissé égarer...

- Ce que je voudrais bien savoir, Miss Fielding, c'est pourquoi ils finissent toujours par s'égarer dans les pays des autres , (...)
Commenter  J’apprécie          210
iris29   04 mai 2018
Le Célibataire de Stella Gibbons
Peut-être convient-il ici d'observer qu'il y a night-club et night-club. Certains sont les orchidées du monde de la nuit et leurs belladones fatales. D'autres sont ses joyeux camélias roses, sophistiqués mais pleins de bonne humeur, dépourvus de parfum et de sentiments profonds mais d'une séduction immédiate pour l'homme de la rue.
Commenter  J’apprécie          210
iris29   12 août 2017
Le bois du rossignol de Stella Gibbons
Comme disent les gens de la campagne, il faisait un vent à faire s'envoler le lait de votre thé.
Commenter  J’apprécie          222
iris29   22 août 2017
Westwood de Stella Gibbons
- Toutes ces horribles explosions, ces atrocités et ces armes secrètes dont on ne cesse de parler, et ces soirs où l'on se couche sans savoir si l'on sera vivant le matin, tout ça fait partie du plan de Dieu. Il laisse les choses s'aggraver tellement qu'elles se détruiront elles-mêmes, pour ainsi dire. Tout deviendra si épouvantable que même les méchants n'en pourront plus, et tout s'arrêtera.
Commenter  J’apprécie          200
iris29   12 août 2017
Le bois du rossignol de Stella Gibbons
Ce n'était pas la faute de sa famille si sa jeunesse avait été gaspillée comme une coupe d'eau renversée dans du sable. Ils avaient fait de leur mieux pour elle. Son père lui avait donné de l'argent pour payer ses années à l'Ecole des beaux-arts et à celle de journalisme, où elle avait espéré trouver un mari. Sa mère lui avait enseigné la douceur, l'ignorance soigneusement entretenue, afin que, si elle devait passer la moitié de sa vie dans la privation, elle ne s'en rende même pas compte.
Commenter  J’apprécie          190
iris29   07 novembre 2016
La ferme de cousine Judith de Stella Gibbons
" N'affrontez jamais un ennemi à la fin d'un voyage , à moins qu'il ne s'agisse de son voyage à lui ."
Commenter  J’apprécie          182
iris29   13 août 2017
Le bois du rossignol de Stella Gibbons
Pour Madge, l'évolution naturelle de l'amour entre les hommes et les femmes devenait "bestiale" dès que son expression ne se limitait pas à une poignée de main. Bien entendu, il était possible d'avoir un camarade de sexe masculin sans tomber dans la sensiblerie. Dans les instants d'émotion, quand on avait réussi un coup extraordinaire lors d'une partie, on pouvait lui taper dans le dos, et lui pouvait répondre par une bonne bourrade aux épaules. C'était parfait. C'était l'expression amicale et convenable d'une émotion profonde.
Commenter  J’apprécie          160

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Littérature anglaise

Parmi ces quatre oeuvres, laquelle William Shakespeare n’a PAS écrit ?

Le Paradis perdu
des sonnets
Hamlet
Le Marchand de Venise

10 questions
119 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature anglaiseCréer un quiz sur cet auteur