AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.84 /5 (sur 152 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Cannes , le 02/01/1964
Biographie :

Auteur jeunesse, Stéphane Frattini a passé son enfance en Afrique noire.

Il a exercé plusieurs métiers : rédacteur de jeux télévisés (Canal Plus, 1986-1988), décorateur de publicité, employé de banque, pizzaiolo (1982-1986)...

Il a écrit de dramatiques radiophoniques pour l'émission de Pierre Billard "Les nouveaux maîtres du Mystère" sur France Inter (1986-1989), a travaillé dans le graphisme (AEA Publivisuel, 1988--1994) et la presse (Les Inrockuptibles, 1994-1995; Lui, 1995-1996), et est auteur jeunesse depuis 1989.

Il est auteur d'une centaine de livres pour la jeunesse, fictions et documentaires et collabore régulièrement avec les Éditions Milan.

Il est marié avec Stéphanie Ledu, autre grand nom des éditions Milan.

page Facebook:
https://www.facebook.com/stephane.frattini
+ Voir plus
Source : www.editionsmilan.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
rencontre avec des collégiens
Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-B   07 juin 2014
Tous les singes du monde de Stéphane Frattini
En 2004, on a comptabilisé moins de 200 000 chimpanzés en Afrique, et ils ont déjà disparu dans 5 pays. À ce rythme, l'espèce pourrait ne plus exister avant 2050. [...] Le bonobo est encore plus menacé que le chimpanzé. Chassé pour sa viande, il est aussi la proie des trafiquants d'animaux.
Commenter  J’apprécie          190
lemillefeuilles   13 novembre 2019
Atlas des inégalités de Stéphane Frattini
Si les femmes accomplissent les deux tiers du travail dans le monde, elles ne sont propriétaires que de 1% des biens !
Commenter  J’apprécie          180
lemillefeuilles   12 novembre 2019
Atlas des inégalités de Stéphane Frattini
La majeure partie des femmes rapporte ou pas d'argent au foyer. Pourtant, on estime que 65% des heures de travail effectuées dans le monde le sont par des femmes !



Mais la majeure partie sont des tâches domestiques : soins aux enfants, tâches ménagères ou agricoles...
Commenter  J’apprécie          110
kikoapo   26 juin 2014
Tous les chats du monde de Stéphane Frattini
On reconnaît alors, au détour d'un mouvement, sa parenté avec les grands fauves. Car même le plus doux des minous retrouverait en quelques jours ses instincts de chasse et de survie.

C'est à se demander qui a vraiment apprivoisé l'autre...
Commenter  J’apprécie          50
brunacecile   01 novembre 2012
Atlas des inégalités de Stéphane Frattini
A chaque fois qu'une langue disparait, c'est la richesse de l'humanité tout entière qui en souffre.



Si tes projets portent à 1 an, plantes du riz; à 20 ans, plantes des arbres; à l'échelle d'une vie, instruis les hommes. Proverbe chinois
Commenter  J’apprécie          50
Moussaron32   02 septembre 2013
Même pas peur ! de Stéphane Frattini
"Un matin, il entendit une petite voix furieuse : - hé le monstre ! On t’a dit de déguerpir d’ici ! Et n’essaie pas de me croquer, tu t’y casserais les dents ! Stupéfait, Omer baissa les yeux. Il aperçut alors une minuscule armure qui brandissait le poing vers lui. – Ho, ho se mit-il à rire. Mais je ne mange pas de viande moi ! Et je déteste les boîtes de conserve ! Prudemment l’armure souleva son casque. Et la figure d’une malicieuse petite fille apparut.

Je m’appelle Mirette, dit-elle. Je suis la fille du forgeron, et j’ai même pas peur de toi ! Moi c’est Omer répondit Omer. Puis comme il ne savait pas quoi dire d’autre, il lui fit un gros sourire. Mirette semblait vraiment étonnée.- Tu as l’air plutôt gentil, dit-elle. Mais alors pourquoi tout le village a peur de toi ? Et pourquoi mon papa m’oblige à porter cette armure de chevalier ? – C’est que je suis un ogre, soupira Omer . Et les ogres sont faits pour faire peur…..

De retour au village, Mirette pensait tout le temps à Omer. Mais elle ne pouvait pas en parler. Chaque jour, les hommes inventaient de nouvelles histoires sur l’ogre . –Quelqu’un l’a vu égorger un veau ! - il paraît qu’ils mangent cinquante enfants. – Morvache ! jura un soir le forgeron, vivement qu’on ait terminé la machine ! Hein ? Quoi ? Quelle machine, papa ?

La machine, Mirette ! La grande écrabouilleuse d’ogre ! – Mais il faudrait peut-être d’abord essayer de lui parler, bafouilla-t-elle. Peut-être que c’est un ogre gentil. – Chère petite fille, comme tu es naïve ! s’exclama le forgeron. Un ogre ne peut pas être gentil : C’est un idiot, une brute, un monstre.

Omer ils veulent te tuer ! sanglotait Mirette. Son chagrin faisait tellement peine à voir que tout le petit peuple de la forêt s’était approché. Omer, pourtant se sentait le plus seul et désolé que jamais. – Ne pleure pas, Mirette, lui dit-il doucement, demain matin, je m’en irai. Tu dois leur pardonner, ce n’est pas leur faute. A cet instant, on entendit un grondement lointain. Puis des cris, des hurlements et soudain le sol se mit à trembler..

Au secours ! criaient les animaux, les lutins et les gnomes. Un dragon arrive, il va nous dévorer ! Emportés par la panique, Omer et Mirette se mirent à courir. Ils sortirent de la forêt, filèrent vers le village. Comme la palissade n’était pas solide, Omer la brisa d’un coup d ‘épaule et tous s’engouffrèrent en hurlant : AAAAA

C’était la pagaille incroyable. Hommes et animaux, amis et ennemis, tous se retrouvaient ensemble. Et tous se tournèrent en même temps vers l’ogre : - toi qui es si grand et si fort, défends-nous contre le dragon ! Omer aussi avait très peur. Mais il retrouva vite son sang-froid et prit la direction des travaux. – Il faut construire une muraille dit-il Les sangliers, déracinez des arbres ! Les hommes taillez les poutres ! Les femmes apportez des pierres ! les enfants des seaux de ciment.

Pendant deux jours et deux nuits, ils travaillèrent sans relâche. Enfin, le village se trouva entouré d’une épaisse muraille. Alors, on put se reposer. Omer prit son banjo, fit un signe à Mirette, et tous deux commencèrent à chanter : -LA LA LA LI – Dire que nous avions peur de l’ogre, soupiraient les animaux. – et nous, avouaient les hommes en baissant la tête, figurez vous qu’on voulait l’écrabouiller ! mais au matin, une silhouette immense se dressa par-dessus la muraille. Une ombre noire comme la nuit s’étendit sur le village.. ET l’ogre, les hommes, les animaux, les lutins, les gnomes poussèrent ensemble un terrible hurlement : AAAAAAA

Non, non, n’ayez pas peur de moi ! s ‘écria le dragon. Je ne suis pas méchant, je ne mange que du charbon. Mais j’en ai tellement assez de faire peur à tout le monde et de m’ennuyer tout seul dans mon coin… Je vous en supplie laissez moi seulement vous chanter une chanson de dragon !"

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
yahiaouinawal99   24 novembre 2012
Atlas des inégalités de Stéphane Frattini
-En 2007, on ne comptait que 11 femmes chefs d'Etat ou de gouvernement:

cela concerne moins de 5 pays sur 100 !



-Dans le monde, environ 17 % des élus parlementaires sont des femmes, avec de grandes différences suivant les pays et les cultures :



*Pays nordiques : 40 % ; *Amérique, Europe : 20 % ;

*Afrique, Asie : 16 % ; *Etats arabes : 9,5 %.

Commenter  J’apprécie          40
iz43   23 mars 2015
Le cheval des cavernes de Stéphane Frattini
Mange ton mammouth, petite insolente ! J’ai eu assez de mal comme ça { le chasser ! Bas-du-Plafond, le chef du clan, a parlé. Ou plutôt il a hurlé, comme d’habitude… Mais Petite-Lune détourne la tête. L’odeur de la viande mal cuite lui donne envie de vomir. Sur le morceau qu’elle a reçu, il reste un morceau de peau avec de gros poils noirs. - Elle est beurk, cette viande, proteste la petite fille. Il y a des asticots dessus ! - Mange ! rugit Bas-du-Plafond. Les asticots, ça donne du goût ! De toute façon, il faut d’abord finir le mammouth avant d’entamer le cheval. - Tu pourrais peut-être chasser un peu moins ? propose timidement Pomme-Ridée, la plus ancienne du clan. Nous avons beaucoup de viande en réserve, et… - Silence, la vieille ! tonne le chef. Tu oses me donner des ordres, à moi, le plus grand des chasseurs ? Furieux, Bas-du-Plafond fronce les sourcils et décide de passer sa mauvaise humeur sur Bâton-de-Couleur, le sorcier : - D’ailleurs, il y a de moins en moins d’animaux dans cette vallée ! On se demande si les Esprits nous protègent vraiment… Comme le sorcier ne répond rien, le chef
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lemillefeuilles   14 novembre 2019
Atlas des inégalités de Stéphane Frattini
On estime que près de 40 millions de personnes sont réfugiées à cause d'une guerre. Les trois quarts sont des femmes et des enfants.
Commenter  J’apprécie          50
lemillefeuilles   12 novembre 2019
Atlas des inégalités de Stéphane Frattini
Souvent, les émigrés clandestins voyagent au péril de leur vie. Certains se noient pendant une traversée, meurent étouffés dans une cachette, ou sont même assassinés par leurs passeurs.
Commenter  J’apprécie          30
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les auteurs jeunesse

Quel livre n’est pas de René Goscinny ?

Le petit Nicolas
Astérix et Obélix
La guerre des boutons
Lucky Luke

10 questions
20 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , écrivainCréer un quiz sur cet auteur