AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.48 /5 (sur 145 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Chicago , le 29/09/1934
Mort(e) à : Saint-Louis , le 09/10/2009
Biographie :

Stuart M. Kaminsky est un auteur de romans policiers américain.

Il fait ses études à l'Université de l'Illinois. Diplômé en journalisme (1957), puis en Lettres (1959), et docteur en rhétorique (1972), il enseigne à l'Université Northwestern d'Evanston entre 1979 et 1989. Depuis lors, il est professeur et directeur du conservatoire du cinéma et de la télévision de l'Université d'État de Floride à Saratosa.

Ses premières publications sont des études et des monographies d'acteurs et de réalisateurs de Hollywood: Gary Cooper (1979), Clint Eastwood (1974), John Huston (1978) et Don Siegel (1974), mais aussi d'un important essai sur le suédois Ingmar Bergman (1975).

En 1977, avec "Ne tirez pas sur Errol Flynn !" (Bullet for a Star), son premier roman, il amorce une série policière où apparaît son héros récurrent Toby Peters, un détective privé de Los Angeles.

Tout en poursuivant les aventures de Peters, Kaminsky crée, en 1981, la série de l'Inspector Rostnikov, située en Russie soviétique, puis celle du policier Abe Lieberman de Chicago en 1991 et celle de l'enquêteur dépressif Lew Fonesca en 1999.

Il est également l'auteur des scénarios de la série télévisée "Les Experts : Manhattan" (CSI: NY), dont il assure certaines novélisations.

Il a obtenu le prix Edgar Allan Poe du meilleur roman 1989 pour "Le Flic qui venait du froid" (A Cold Red Sunrise).
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Stuart M. Kaminsky


Citations et extraits (61) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1   31 décembre 2015
Dracula fait maigre de Stuart M. Kaminsky
Rouse avait dans les soixante ans, un ventre énorme, des dents et des cheveux en nombre à peu près égal, soit six.
Commenter  J’apprécie          180
moravia   01 août 2018
Radio-Panique - Fréquence Meurtre de Stuart M. Kaminsky
- Comment va, Jean ? Vous voulez que j'aille vous chercher ? Que je reste avec vous ? Demanda-t-il.

- Merci Roger, ça va. C'est bizarre mais j'ai bien dormi.

- Pas moi. J'ai craqué hier soir, hein ?

Elle savait ce qu'il voulait dire, mais feignit la surprise.

- Craqué ?

- Vous savez très bien. Je me suis conduit comme le gros Noir des films de Charlie Chan. J'ai écarquillé les yeux et j'ai failli vomir. Merde !
Commenter  J’apprécie          130
moravia   31 juillet 2018
Radio-Panique - Fréquence Meurtre de Stuart M. Kaminsky
Mme Bratcovick s'arrêta une seconde, regarda Jean, sans doute pour se comparer avec sa visiteuse et sortit perdante.
Commenter  J’apprécie          120
manU17   06 décembre 2018
Pour qui sonne le clap de Stuart M. Kaminsky
Dans quelques secondes, j’allais me retrouver arrosé de balles, victime innocente d’un règlement de compte entre deux débiles échappés d’une nouvelle version de Scarface.
Commenter  J’apprécie          110
moravia   29 juillet 2018
Radio-Panique - Fréquence Meurtre de Stuart M. Kaminsky
Jean eut envie de rire malgré sa colère. Devait-elle répondre qu'elle n'était pas juive ? [.............]

Jean tourna les talons et entra dans le vestibule. Elle se retourna, fixa le couple d'un air qu'elle avait vu dans un film de Joan Crawford. D'un ton aussi uni qu'elle le put, elle chuchota d'une voix rauque.

- Si l'un de vous m'adresse la parole, si vous faites des histoires à ma fille ou à moi, je le dirai à mon frère Lloyd qui est membre de la Ligue de défense juive. Si je lui racontais ce que vous venez de dire, je frémis à la pensée de ce qu'il pourrait faire.

- Vous ne nous ferez pas peur, gémit Wayne visiblement terrorisé. [.....................................................................]

- Salopards ! siffla Jean. Ils sont vraiment dingues.

- Ils doivent essayer d'arrêter notre machine secrète, expliqua Angie.

- Tu sais, soupira Jean, il vaudrait mieux pour nous que ton oncle appartienne à la Ligue de défense juive au lieu de celle de l'Eglise Baptiste.
Commenter  J’apprécie          82
cvd64   27 octobre 2020
La case de l'oncle atome de Stuart M. Kaminsky
Il faut être cinglé pour prendre l'avion. Cette saloperie risque de s'arrêter, de tomber en tuant tous les passagers et les malheureuses vaches qui paissent dans les champs au-dessous. Mais je pris l'air de quelqu'un pour qui voler en avion était aussi habituel que prendre le bus pour Santa Monica.
Commenter  J’apprécie          80
manU17   23 novembre 2018
Dancing in the dark de Stuart M. Kaminsky
Je m’appelle Toby Peters. J’exerce le métier d'enquêteur privé. Enquêteur sonne mieux que détective. Le mot détective évoque les bandes dessinées et les feuilletons radiophoniques, Dick Tracy, Sam Spade et Johnny Dollar. Enquêteur, ce n'est pas tout à fait classe, mais ça vous permet de jouer le jeu sans handicap. Je vends à mes clients ma gueule cassée et ma réputation de détermination têtue, de loyauté et de discrétion absolue, sachant la fermer quand il faut.
Commenter  J’apprécie          70
GeorgesSmiley   17 juillet 2019
Judy et ses nains de Stuart M. Kaminsky
"_ Monsieur Peters ? Croyez-vous que je n'ai pas commis ce meurtre ?

_ Je le crois, mais ça m'est arrivé de me tromper. A bientôt."

Je mets dans cet adieu plus de confiance que je n'en ressens. Non seulement il m'est arrivé de me tromper, mais je me suis trompé presque tout le temps, ou à propos de ma vie ou à propos des autres. Les seules personnes qui ont quelque confiance en moi sont un pauvre dentiste myope et un nain suisse.
Commenter  J’apprécie          53
GeorgesSmiley   16 juillet 2019
Judy et ses nains de Stuart M. Kaminsky
En l'espace de deux heures, j'ai rencontré un Gnome mort, consolé Judy Garland, discuté avec Louis B. Mayer et obtenu un boulot à la M.G.M. Genre de nouvelle qui fait rentrer les gens chez eux au trot, pour l'annoncer à la femme, la mère, le père ou le chien. Moi, je n'ai ni femme, ni mère, ni chien, mais j'ai Shelly Minck (mon voisin dentiste).
Commenter  J’apprécie          50
GeorgesSmiley   18 juillet 2019
Judy et ses nains de Stuart M. Kaminsky
...C'est l'endroit où j'habite maintenant dans Long Beach Boulevard près de Slauson. C'est petit et pas cher, en partie parce que l'endroit pue la décadence... Pour les passants, ça a plutôt l'air d'un motel qui a perdu sa patente et son enseigne. La peinture de toutes les maisons pèle comme la peau d'une actrice sur le retour et pleine de coups de soleil. Comme ladite actrice, les bungalows sont fonctionnels mais pas particulièrement séduisants.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

J'ai la rate Qui s'dilate J'ai le foie Qu'est pas droit

Publié en 1947 chez Gallimard, Albert Camus reçoit le Nobel de Littérature dix ans plus tard, ce roman c'est ...

La peste
La fièvre jaune

10 questions
28 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..