AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.48 /5 (sur 43 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Tim Harford est journaliste économique au Financial Times, membre de la Royal Economic Society et enseigne à Oxford. Elu commentateur économique de l'année en 2014, il est considéré comme l'un des meilleurs vulgarisateurs de l'économie dans le monde.

Source : Editeur
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo

Citations et extraits (49) Voir plus Ajouter une citation
ninosairosse   17 mars 2018
L'économie mondiale en 50 inventions de Tim Harford
Les Romains prenaient le béton très au sérieux. Avec un ciment naturel créé par les dépots de cendres volcaniques à Puteoli, près de Pompéi et de Vésuve, ils construisirent leurs aqueducs et leurs thermes. A Rome, entrez dans le Panthéon, qui fêtera bientôt son mille neuf centième anniversaire. Levez les yeux vers ce qui resta pendant des siècles (peut-être jusqu'en 1881*) le plus grand dôme de la planète. Vous contemplez du béton. C'est d'une modernité choquante.

p329
Commenter  J’apprécie          365
ninosairosse   20 mars 2018
L'économie mondiale en 50 inventions de Tim Harford
- Papa, qu'est-ce qui se passe quand on meurt ?

- Je ne sais pas, fiston. Personne ne sait vraiment.

- Pourquoi tu cherches pas sur Google ?

[...] (En Amérique, si vous tapez sur Google "que se passe-t-il quand on meurt", vous verrez qu'un annonceur a bien voulu payer ce genre de clic : les Mormons).

p47+49
Commenter  J’apprécie          351
ninosairosse   14 mars 2018
L'économie mondiale en 50 inventions de Tim Harford
Depuis que nos ancêtres ont conquis le feu, les humains peuvent se réchauffer quand il fait froid. Se refraîchir quand il fait chaud a toujours été plus difficile. Héliogabale, excentrique empereur romain adolescent, tenta d'inventer la climatisation en envoyant des esclaves chercher de la neige dans les montagnes pour l'empiler dans son jardin, d'où la brise portait l'air vers l'intérieur .

p106
Commenter  J’apprécie          320
ninosairosse   16 mars 2018
L'économie mondiale en 50 inventions de Tim Harford
Au milieu du XIXe siècle, un jardinier français, Joseph Monier, n'était pas satisfait de la gamme de pots de fleurs disponibles. Les pots en béton étaient à la mode, mais ils étaient massifs ou fragiles. La clientèle aimait leur aspect moderne, mais Monier n'avait pas envie de trimballer d'encombrants bacs à plantes, et il se livra donc à une expérience, en verson du béton sur une grille métallique.Cela fonctionna magnifiquement.

Monier avait eut de la chance. Renforcer le béton avec de l'acier ne devrait pas être possible, parce que les matériaux ne se dilatent pas tous de la même manière quand la température augmente. Au soleil, un pot de fleurs en béton armé devrait se fissurer, car l'acier dissimulé à l'intérieur ne se dilate pas à la même vitesse. Mais par une coïncidence admirable, le béton et l'acier se dilatent de la même manière lorsqu'ils chauffent : ils forment un couple parfait.

331
Commenter  J’apprécie          212
ninosairosse   16 mars 2018
L'économie mondiale en 50 inventions de Tim Harford
La proportion de la population mondiale vivant dans la pauvreté la plus extrême a chuté d'environ 95% il y a deux siècles à environ 60 % il y a cinquante ans, pour atteindre environ 10% aujourd'hui.

p341
Commenter  J’apprécie          221
ninosairosse   07 mars 2018
L'économie mondiale en 50 inventions de Tim Harford
La confiance est une composante essentielle des marchés, si essentielle que souvent nous ne la remarquons pas comme un poisson ne remarque pas l'eau. Dans les économies développées, les facilitateurs de confiance sont partout : les marques, les garanties de remboursement, et bien sûr les transactions répétées avec un vendeur peuvent aisément être localisées.

p43
Commenter  J’apprécie          170
Pavlik   02 mars 2016
L'économie est un jeu d'enfant de Tim Harford
L'économie n'a pas grand rapport avec le PIB. L'économie, c'est qui obtient quoi et pourquoi. En ce sens, l'air pur et la circulation fluide font partie de "l'économie". Il est possible qu'une taxe sur les embouteillages augmente le PIB parce que les gens iraient travailler plus vite et produiraient plus, et parce que les prix dans les magasins seraient moins élevés, grâce à une distribution plus efficace. Mais il est très possible aussi que cette taxe diminuerait le PIB. En fait, cela n'a pas la moindre importance. Nous savons de façon certaine qu'elle nous enrichirait sur un point essentiel : beaucoup de choix nouveau s'offriraient à nous, avec de nouvelles choses à faire et de nouveaux endroits où les faire. La vie ne se borne pas à ce que mesure la comptabilité. Même les économistes savent cela.
Commenter  J’apprécie          100
Pavlik   13 mars 2016
L'économie est un jeu d'enfant de Tim Harford
[A propos de la crise des subprimes] Pourquoi les réglementateurs n'ont-ils pas vu que les prêts à risque allaient nous valoir des ennuis ? Ils pensaient que les banques savaient ce qu'elles faisaient, et ils étaient bien trop confiants. Il y avait aussi la subvention implicite accordée aux banques par les gouvernements : les banques étaient sûres que les gouvernements ne les laisseraient jamais faire faillite, ce qui les encourageaient à prendre bien trop de risques. Pourquoi les risques ont-ils été sous-estimés ? Parce qu'il était dans l'intérêt de beaucoup de gens - emprunteurs, prêteurs, analystes bancaires - de dissimuler à quel point les prêts étaient douteux.
Commenter  J’apprécie          100
Pavlik   13 mars 2016
L'économie est un jeu d'enfant de Tim Harford
La plupart des Américains s'inquiètent du coût des soins et seraient stupéfaits d'apprendre que le gouvernement britannique, tout en dépensant moins, arrive à proposer des soins gratuits à tous. En fait, si l'on inclut le coût de l'assurance-santé offerte aux fonctionnaires et les abattements fiscaux proposés pour encourager les soins privés, la dépense du gouvernement des États-Unis par personne est la plus élevée au monde.
Commenter  J’apprécie          100
Pavlik   27 février 2016
L'économie est un jeu d'enfant de Tim Harford
Les propriétaires terriens et les dirigeants d'entreprise ne sont pas les seuls à vouloir éviter la concurrence et à aimer les rentes de monopole. Les syndicats, les groupes de pression, les futurs membres des professions libérales, et même les gouvernements, sont pareils. Chaque jour, les gens qui nous entourent tentent d'éviter la concurrence ou de jouir des avantages de ceux qui ont su l'éviter. Ce comportement, les économistes l'appellent "création de rente" et "recherche de rente".
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur



.. ..