AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.6/5 (sur 913 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Le Caire, Égypte , le 10/11/1948
Biographie :

Tobie Nathan est un psychologue, professeur émérite de psychologie à l’université Paris-VIII et écrivain français.
Il est l'un des principaux représentants de l'ethnopsychiatrie, discipline fondée par l'anthropologue et psychanalyste Georges Devereux, qui propose une nouvelle vision de la psychothérapie et du patient, considéré dans son univers familial et culturel.
Il a publié une trentaine d'essais sur la psychanalyse et l'ethnopsychiatrie et 10 romans.



Source : Editeur, https://journals.openedition.org/leportique/422, https://www.idref.fr/078699576, https://ww
Ajouter des informations
Bibliographie de Tobie Nathan   (51)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (61) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Développée par George Devereux dans les années 1950, l'ethnopsychiatrie s'attache à soigner la psyché de populations non occidentales selon des méthodes propres à leurs cultures. Tobie Nathan, l'une des grandes figures de ce courant aujourd'hui, nous en dit plus dans cette séquence extraite de la masterclass qu'il a donnée pour Philosophie magazine, le 30 avril. Nos "Fabriques des idées" sont accessibles librement pour nos abonnés. Abonnez-vous pour y assister ! https://abo.philomag.com/site/philomag/abo-new/fr/abo/index.html


Citations et extraits (1119) Voir plus Ajouter une citation
Tobie Nathan
Il faut attacher la plus grande importance aux paroles des fous et des inconnus, à ces paroles qui surgissent de nulle part. Elles portent souvent les réponses aux questions que l'on ne se pose pas encore.
Commenter  J’apprécie          663
Les hommes remplacent si souvent la tristesse par la fureur.
Commenter  J’apprécie          390
Lors d'un diner, Farouk lui avait glissé : "Méfiez-vous de votre mari, il a déjà fait disparaître deux épouses."
Elle avait éclaté de rire et avalé son verre d'un trait. "Ne vous en faites pas pour moi, Sire ! Une vraie femme est comme la terre. Elle survit à ceux qui la piétinent. "
Commenter  J’apprécie          300
Devant une personne terrorisée, on est terrorisé à son tour, et sans même savoir pourquoi. "Soigner" la terreur ne peut jamais consister à un partage de l'émotion. Les comptes-rendus des journalistes, les prises de position des politiques, qui faute de penser, paraphrasent indéfiniment l'émotion, se révèlent auxiliaires de l'action terroriste, contribuant à répandre la terreur.
Commenter  J’apprécie          290
Les deux enfants rivalisaient pour la mémoire des détails, ceux des règles religieuses, des interdits alimentaires ou des rites, et pouvaient réciter dans leur intégralité les prières quotidiennes. En lecture hébraïque Joe surpassait Zohar, lui qui quelques mois plus tôt ne déchiffrait pas une seule lettre. Alors que Zohar était meilleur en mémorisation, lui qui écoutait chaque jour des prières chantées par son père. Ils apprenaient en jouant, leur jeu était un apprentissage, leur apprentissage, un jeu. On aurait dit deux lionceaux s’initiant à la chasse et se mordillant les oreilles.
Commenter  J’apprécie          280
Nous autres, Juifs d’Égypte, nous étions là avec les pharaons, puis avec les Perses, les Babyloniens, les Grecs, les Romains ; et lorsque les Arabes sont arrivés, nous étions encore là… et aussi avec les Turcs, les Ottomans… Nous sommes des autochtones, comme les ibis, comme les bufflons, comme les milans. Aujourd’hui, nous n’y sommes plus. Il n’en reste plus un seul.
P.385
Commenter  J’apprécie          260
Cette fois, il ne lui restait plus rien, pas un centime. La vie pouvait recommencer de zéro ! Il ne savait pas, l’innocent, que lorsqu’on croit recommencer, on ne fait que répéter, et parfois, ce sont de très anciennes histoires.
Commenter  J’apprécie          240
Tobie Nathan
Je pense que Magda Goebbels, dès la fin 1943, se rendait compte qu'une issue victorieuse était impossible.
Elle a fait, avec ses enfants, ce qu'on appelle un suicide mélancolique.
Commenter  J’apprécie          240
C'est un récit du début des temps, un temps avant le temps, avent le temps où on a commencé à compter le temps.
Commenter  J’apprécie          240
Je suis certain aujourd'hui que la radicalité des jeunes gens que j'ai rencontrés résulte de la difficulté grandissante de nos sociétés à intégrer la différence – non pas celle du « semblable » dont on nous rabat les oreilles, mais de l'autre, vraiment autre, radicalement autre. Si nous persistons à partager un monde de « semblables », il faut nous attendre à ces conflits sans fin.
Commenter  J’apprécie          201

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Tobie Nathan (1258)Voir plus

Quiz Voir plus

Un mot ancien

Q'est-ce qu'une redoute? Indice: 🪖

Un camping sauvage
Un magasin
Un endroit pour observer les oiseaux
Une fortification militaire

1 questions
36 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..