AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.83/5 (sur 4530 notes)

Nationalité : Suède
Né(e) à : Stockholm , le 18/06/1959
Biographie :

Viveca Sten est une romancière suédoise, auteur de plusieurs romans policiers et ouvrages juridiques.

Elle obtient un diplôme de droit à l'université de Stockholm, puis un MBA à la Handelshögskolan i Stockholm. Elle travaille au cours de sa carrière comme avocate et responsable juridique pour les sociétés Scandinavian Airlines System, Letsbuyit.com, Amadeus Scandinavia et pour l'entreprise de service postal PostNord.

Elle vient à l'écriture en rédigeant d'abord des manuels juridiques. Lors de l'été 2005, elle imagine lors d'une balade sur l'île de Sandhamn le cadre de son premier roman policier qu'elle publie en 2008 sous le titre "I de lugnaste vatten" (traduit en français en 2013 sous le titre "La Reine de la Baltique").

À la suite du succès rencontré par ce premier livre en Suède, puis en Europe, Sten poursuit son œuvre et publie au rythme d'un roman par an de nouvelles aventures de l'inspecteur Thomas Andreasson et de l'avocate Nora Linde. Fin 2011, elle devient romancière à temps plein.

En 2010, ces romans sont adaptés à la télévision suédoise pour la mini-série "Meurtres à Sandhamn" (Morden i Sandhamn) (2010-2014), avec les acteurs Jakob Cedergren, Alexandra Rapaport et Anki Lidén dans les rôles principaux.
La première saison est adaptée du livre "La Reine de la Baltique" et la seconde du livre "Du sang sur la Baltique". Il existe aujourd'hui 5 saisons dont la dernière a été diffusée en décembre 2015 sous le nom de "Mord im Mittsommer".

Mariée, elle est mère de trois enfants. Sa fille, Camilla Sten (1992), est auteure depuis peu mais elle a toujours écrit et aidé sa mère à peaufiner ses histoires. Avec "L’Île des disparus" (Djupgraven, 2016) elles se sont lancé un nouveau défi : l’écriture d’une série pour la jeunesse.

son site : https://www.vivecasten.se/

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Viveca Sten   (15)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (35) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Extrait du livre audio « Une écharpe dans la neige » de Viveca Sten, traduit par Rémi Cassaigne, lu par Noémie Bianco. Parution CD et numérique le 20 septembre 2023. En savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre/une-echarpe-dans-la-neige-9791035412456/ Commander sa version CD : https://boutique.audiolib.fr/produit/1266/9791035412456/une-echarpe-dans-la-neige

+ Lire la suite

Citations et extraits (277) Voir plus Ajouter une citation
Il y a quelque chose de provoquant dans la répartition des sexes et des âges au sein de Fjall-stad, mais c'est le cas dans beaucoup d'entreprises suédoises. Les femmes font le boulot tandis que les hommes occupent les postes de direction et prennent les décisions.
Commenter  J’apprécie          292
Annoncer un décès deux jours après Noël, c'était dur. Désormais, cette fête serait pour la fille [ 13 ans ] à jamais associée à la mort de sa mère.
Commenter  J’apprécie          270
Tu sais bien comment nous fonctionnons, nous les hommes, dit Thomas en essayant de plaisanter. Nous ne sommes capables de nous concentrer que sur une chose à la fois.
Commenter  J’apprécie          222
Il lui fallut quelques secondes avant de se reconnaitre. Elle avait de grands cernes sombres autour des yeux, le teint gris. de profondes rides entre le nez et la bouche.
J'ai l'air d'une vieille femme, pensa- t' elle. Où est passé le temps ?
Commenter  J’apprécie          210
En Suède, il est de bon ton de faire profil bas, de ne pas faire étalage de son argent et de ses biens, mais ici Lydia et Richard ont fait tout le contraire.
Commenter  J’apprécie          212
Comme la vie des gens basculaient vite. Un jour marin sur les mers du vaste monde, le lendemain malade et mourant.
Commenter  J’apprécie          210
Aucun d'entre eux n'avait imaginé le peu de temps qu'il lui restait à vivre. Auraient-ils fait d'autres choix, s'ils avaient su ce qui les attendait ? Auraient-ils su apprécier autrement la vie en devinant à quelle vitesse elle allait leur échapper ?
Commenter  J’apprécie          190
Nora poussa le joli portail à deux battants qui conduisait à la villa Brand. Elle gravit les quelques marches du perron et frappa.
À Sandhamm, on ne connaissait pas les sonnettes. Soit la porte était ouverte et il fallait alors prendre la précaution de s’annoncer en criant : «Il y a quelqu’un ?» avant d’entrer, soit on frappait bien fort à la porte. Les deux façons étaient admises, pourvu qu’on signale clairement son arrivée.
Signe vint ouvrir vêtue de son éternel tablier, que Nora l’avait toujours vue porter. Parfois elle se demandait si elle n’en avait pas toute une panoplie, tous identiques, qu’elle jetait à mesure qu’ils s’usaient.
Commenter  J’apprécie          180
Il aurait aimé pouvoir appeler des renforts , mais hélas tout le monde était en vacances .Moralité : évitez de tomber malade ou de vous faire assassiner en Juillet , songea-t-il amèrement . C était la triste vérité.
Commenter  J’apprécie          190
- Pas de problèmes d'argent chez ces gens-là", lâcha à mi-voix Margit.
C'est peut-être justement là le problème, pensa Thomas, si un gamin de seize ans a les moyens de s'acheter régulièrement de la cocaïne.
Commenter  J’apprécie          192

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Viveca Sten Voir plus

Quiz Voir plus

Hermann Hesse ou Yasmina Khadra

Les sirènes de Bagdad ?

Hermann Hesse
Yasmina Khadra

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..