AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.72/5 (sur 9650 notes)

Nationalité : Islande
Né(e) à : Reykjavik , 1976
Biographie :

Ragnar Jónasson est un écrivain islandais, auteur de romans policiers.

Il a découvert à 13 ans les livres d'Agatha Christie et entreprend la traduction, à 17 ans, de quatorze de ses romans en islandais.

Diplômé en droit de l'Université d'Islande à Reykjavik (1996-2001), il travaille comme juriste dans la société de gestion des fonds Gamma de 2015 à 2019. Depuis 2019, il est banquier d'investissement à l'Arion Bank. Il enseigne le droit à l’Université de Reykjavik depuis 2009.

Ragnar Jónasson est également écrivain, romancier et nouvelliste.

Il se lance dans l'écriture avec la publication d'un roman policier intitulé "Fölsk nóta" (2009), premier volet de la série policière "Dark Iceland" dont le personnage récurrent est le jeune policier Ari Thór.

L'intrigue de la série se déroule à Siglufjördur, la ville la plus au nord de l'Islande, d'où sont originaires ses grands-parents et où a grandi son père.

"Mörk" ("Náttblinda", 2014) a été élu "Meilleur polar de l’année 2016" selon le Sunday Express et le Daily Express, et a reçu le Dead Good Reader Award en Angleterre.

Découvert par l’agent d’Henning Mankell, Ragnar Jónasson a accédé en quelques années au rang des plus grands auteurs de polars internationaux. Ses œuvres sont traduites dans une trentaine de pays. Il écrit également en anglais.

Il est le cofondateur, avec l'écrivaine Yrsa Sigurðardóttir (1963), du Festival international de romans policiers Iceland Noir, en 2013.

Marié et père de deux filles, il vit avec sa famille à Reykjavik.

son site : http://www.ragnarjonasson.com/
+ Voir plus
Source : Match
Ajouter des informations
Bibliographie de Ragnar Jónasson   (16)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Ragnar Jónasson vous présente son ouvrage "Reykjavik" co-écrit avec la première ministre d'Islande Katrín Jakobsdóttir, aux éditions De La Martinière . Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2941880/ragnar-jonasson-reykjavik Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite

Citations et extraits (677) Voir plus Ajouter une citation
Le fjord les accueillit sous le gris oppressant d'un ciel chargé. Des nuages traversés de bourrasques escamotaient l'encerclement des montagnes, empêchant le paysage de révéler toute sa splendeur. Sous la faible lumière, les toits des maisons se fondaient dans un monochrome uniforme ; une mince couche de neige tapissait leurs jardins, traversée çà et là par des touffes rebelles qui paraissaient refuser l'hiver. Tout autour se dressait la masse écrasante des montagnes.
Commenter  J’apprécie          440
C'était son premier séjour dans les îles Vestmann, ce petit archipel constitué d'une quinzaine d'îles volcaniques, d'îlots et de rochers qui jaillissaient de la mer de manière spectaculaire au large de la côte sud de l'Islande. Plus tôt ce matin, elle avait pris avec ses amis un vol pour Heimaey, l'île la plus vaste et la seule qui soit encore habitée. Le monde entier en avait parlé lorsqu'en 1973, une éruption volcanique avait obligé les autorités à évacuer toute la population. L'éruption avait duré cinq mois, au terme desquels la plupart des habitants avaient regagné leur terre pour reconstruire leur ville, malgré la menace d'autres éruptions.
p103
Commenter  J’apprécie          390
Erla savait très bien qu'il y avait des livres parmi ces cadeaux, elle était fortement tentée de prendre un peu d'avance sur les festivités et d'en déballer un. Einar lui offrait toujours des livres à Noël, un ou deux en général, et son plus grand plaisir était de découvrir ces nouveaux ouvrages puis de s'installer dans son fauteuil le plus confortable avec des chocolats pour lire pendant des heures.
Commenter  J’apprécie          302
Il émanait de ce décor peut-être moins spectaculaire, marqué par l'espace et le vide, une sensation de quiétude infinie. Sur l'horizon dénudé, les seules touches de couleur provenaient des baies de myrtilles et de camarines, et des eaux bleues impassibles du fjord en contrebas.
Commenter  J’apprécie          300
Le temps avait passé si vite. Le jour où elle était devenue mère, celui où elle s'était mariée : c'était hier. Pourtant, si on faisait le décompte des années, cela remontait à une éternité. Le temps est comme un accordéon : un instant comprimé, le suivant s'étirant interminablement.
Commenter  J’apprécie          293
- Tu passes vraiment ton temps à lire.
Il rit.
- Oui, c’est assez drôle, en fait. Autrefois, je n’ouvrais jamais un bouquin. Mais je crois que c’est une bonne manière d’élargir son horizon, de devenir un homme meilleur.
Commenter  J’apprécie          290
Depuis son arrivée, il avait éprouvé par tous les pores de sa peau l'impression d'être un nouveau venu dans un lieu étrange. Personne ne l'approchait, et pourtant, tout le monde savait qui il était – tout le monde savait qui était tout le monde dans cette ville repliée sur elle même. Au club de sport ou à la piscine, personne ne venait lui parler. Il croisait souvent des regards interrogateurs, qui jaugeaient cette nouvelle recrue de la police locale.
Commenter  J’apprécie          270
Entrer dans la maison de retraite revenait à pénétrer dans un automne perpétuel. Les murs aux couleurs feutrées, qui lui semblaient plus délavées à chaque visite, et les fenêtres opaques qui laissaient à peine filtrer la lumière ne manquaient jamais de le déprimer. Il venait ici par affection, et aussi par sens du devoir. Il se sentait soulagé de regagner l'air frais quand il quittait les lieux.
Commenter  J’apprécie          270
Leur légitime fureur trouvait sa source dans une sorte d’instinct de préservation. Sans être jamais prononcées, les phrases « ça aurait pu être moi », « je pourrais être le prochain » étaient dans toutes les têtes. Elles sous-tendaient leur rage, inconsciemment ou non.
Commenter  J’apprécie          260
Elle se rendit compte du silence qui régnait, comparé à Reyjavik. En dehors du léger murmure des vagues, on aurait entendu une mouche voler.
Commenter  J’apprécie          260

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Ragnar Jónasson Voir plus

Quiz Voir plus

La Dame de Reykjavik

Tome 1 : quelle voiture Hulda conduit-elle ?

Une Fiat rouge
Une Skoda verte
Une Renault blanche
Une Citroën noire

12 questions
25 lecteurs ont répondu
Thème : La dame de Reykjavik de Ragnar JónassonCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..