AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253237280
Éditeur : Le Livre de Poche (02/05/2018)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 111 notes)
Résumé :
Week-end de la Saint-Jean sur l’île de Sandhamn. Les jeunes fêtards ont envahi les pontons, le port grouille de bateaux blancs. Musique à fond et alcool à flots. Dans la foule, une jeune fille avance en titubant avant de s’effondrer sous les yeux de la police.
Pendant ce temps, Nora Linde s’apprête à célébrer la Saint-Jean avec son nouveau compagnon Jonas et sa fille Wilma. Mais la fête tourne au cauchemar lorsque, dans la nuit, Wilma disparaît. Le lendemain ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  25 juin 2018
Un roman policier très , très agréable . Il s'inscrit dans une série, et bien que ce soit le premier roman que je lise de cette auteure , je n'ai pas été dérangée dans ma compréhension de l'histoire de ces héros récurrents. Viveca Sten prenant soin de rappeler les événements passés.
En Suède la nuit de la Saint Jean se fête grandiosement .
Et sur l' île de Sandhamn, les bateaux arrivent en masse, à leurs bords , beaucoup de jeunes venus faire la bringue . Et ils ont tout prévu, musique , alcool et plus si affinités…
Quand la belle-fille de Nora Line , Wilma (14 ans) ne rentre pas , comme il était prévu à une heure du matin, son père s'inquiète, d'autant qu'elle ne répond pas sur son portable.
Mais la police a un "os" plus important à ronger : un gamin de seize ans (Victor) a été retrouvé mort. C'est l'inspecteur Thomas Andreasson ( l'ami d'enfance de Nora) qui est chargé de l'enquête. Mais comment enquêter quand ne se présente aucun témoin - Les témoins potentiels étant pressés de rentrer en ville… Et que tous ces jeunes, dont les amis de la victime , étaient tellement "chargés" qu'ils ne se souviennent de rien ?
Ça faisait longtemps que je voulais découvrir cette auteure suédoise et je n'ai pas été déçue. Tout m'a plu !
Elle prend le temps d'installer son histoire. Sans "radoter" , elle présente ses personnages (récurrents et autres ), et tout de suite , on s'attache à eux.
On lit des auteurs étrangers pour voyager , découvrir d'autres façons de vivre et Viveca Sten m'a comblée.
Au coeur de l'été est un roman qui vous "met" en vacances : tous ces jeunes gens qui débarquent sur cette île pour faire la fête, sans leurs parents, ivres de liberté , tous ces Suédois qui prennent le bateau pour échapper à la ville le temps d'un week-end , qui conduisent des bateaux à seize ans… Ça fait rêver…
Mais ...
J'ai lu ce roman alors que j'étais à la plage et je crois bien avoir été la seule de la plage à avoir envie de pleurer … car ce roman commence par un drame. le sujet parlera intimement à toute personne ayant des enfants adolescents ou plus grands. Cela tient en trois mots : fête , alcool et drogues. Des mots qui peuvent tuer …
A la fin du roman , Viveca Sten raconte qu'elle était dehors une nuit de la Saint Jean 2010 : " C'était un spectacle lamentable, partout des jeunes ivres qui titubaient, tandis que la police faisait de son mieux pour gérer la situation. Moi-même mère de trois adolescents, j'étais à la fois effrayée et choquée. C 'est de cette expérience qu'est né "Au coeur de l'été".
Sans donner de leçon de morale indigeste , Viveca Sten aborde un sujet qui n'existe malheureusement pas qu'en Suéde, et cela change de tous ces romans policiers avec des intrigues improbables et des tueurs tordus .
Un roman hautement réaliste qui tout en étant distrayant fait un (léger) constat de ce que peut vivre notre jeunesse . Je vais m'empresser de lire les autres romans de cet auteur, on est presque Au coeur de l'été", j'ai tout mon temps ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          473
Gaoulette
  09 octobre 2017
Ah Viveca Sten ce n'est pas bien de jouer avec mes nerfs !
Quand cela touche des enfants je suis dans tous mes états et là l'auteur ne m'a pas fait de cadeau pour mon plus grand plaisir livresque.
Pour moi, c'est la première fois que son tome est aussi addictif.
Sur son dernier roman en VF, l'auteur se penche comme je l'ai senti dans la dernière LC sur la vie personnelle des héros. Thomas continue avec assiduité son travail en essayant de ne pas oublier qu'il a à nouveau une famille unie. Nora découvre les joies de mère célibataire et amantes. Mais tout cela ne se fait pas sans heurt. La crise d'adolescence, une horreur pour les parents et une étape obligatoire pour nos enfants ! Sauf que parfois les répercussions peuvent être dramatique…..
Viveca Sten retourne à Standham pour la St Jean. Qui dit grosse fiesta, dit alcool, drogue et rock'n roll. Les jeunes se lâchent et ne pensent pas aux conséquences de leur acte. Mais le réveil peut être dramatique surtout quand à 16 ans et notre vie est détruite.
Le roman de Sten, un fait d'actualité, qui touche chaque pays, chaque culture. L'alcool chez les jeunes. Les parents qui font confiance. Les parents qui donnent tout. Les jeunes égoïstes. Les jeunes qui veulent tout. Les parents qui ferment les yeux. Les jeunes désoeuvrés. Les jeunes qui veulent grandir trop vite. Les parents qui culpabilisent. La peur de perdre son enfant (le plus grand mal).
Il y a beaucoup de choses à dire avec ce roman. En tout cas, moi il m'a remué sévère et j'ai été incapable d'enchainer sur un roman compliqué. Il me fallait du léger sans prise de tête.
Pour moi c'est le coup de coeur pour Viveca Sten qui arrive avec brio à inventer des polars avec des faits réalistes et personnels. Pas besoin de gore, du sang, de la torture ! Pas besoin obligatoirement d'un psychopathe et une pauvre victime. Car oui ici, on reste sans voix en cherchant encore le meurtrier. Tous des victimes d'un seul fléau !
A l'année prochaine Viveca Sten pour la suite des aventures Nora/Thomas. Je sens un Jonas manipulé, une Pernilla qui risque de râler sévère, un Henrik qui va revenir au galot. Un Adam qui commence sa crise d'adolescence. Par contre je refuse un couple Nora/Thomas, ils doivent être amis et c'est tout.
Affaire à suivre en LC avec Maribel, Marie et Anne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          204
gruz
  30 mars 2017
Viveca Sten, c'est le gage d'un dépaysement et d'une bouffée d'air frais à la rencontre de la petite île suédoise de Sandhamn et de ses habitants. C'est la promesse d'une intrigue à la scandinave, mêlant drame humain et vie du quotidien.
Jamais de surenchère, toujours une tranche de vie courante qui dérape vers un drame. Une situation qui pourrait paraître assez banale, mais que l'auteure arrive à rendre accrocheuse.
Fête de la Saint-Jean, sur cette toute petite île. le jour où le monde vient de loin pour s'amuser… et s'alcooliser. Surtout la jeune génération. Au coeur de l'été, cette jeunesse va connaître une tragédie.
Ce cinquième volet des enquêtes policières sur Sandhamn permet à Viveca Sten de mettre, une fois de plus, un de ses personnages récurrents au coeur même de l'intrigue. Nora Linde va être personnellement touchée par les effets en cascade du (des?) drame(s) qui se noue(nt) lors de cette célébration. Rien ne sera plus comme avant.
C'est un vrai plaisir de retrouver cet environnement si particulier et ces personnages auxquels on s'attache au fur et à mesure des romans de Viveca Sten. Elle arrive à leur insuffler vie avec un talent certain. A force, c'est comme si l'on retrouvait de vieux amis lointains.
Bien sûr, tout est fait pour que ce roman policier se lise individuellement, mais il prend davantage de chaleur humaine lorsque les personnages ont déjà fait partie de notre vie courante. L'intrigue est crédible et immersive, au point que j'en ai ressenti des émotions bien réelles.
L'auteure suédoise a parfaitement réussi à retranscrire ce qu'un parent peut éprouver face aux incartades de son satané adolescent. Oui, quand on est parent soit-même, c'est le genre d'histoire qui prend aux tripes, sans qu'il ne soit besoin d'en exagérer les effets de style.
Au coeur de l'été est à nouveau un roman policier plaisant, qui réserve bien plus de surprises qu'il n'y parait de prime abord. Viveca Sten aime ses personnages et les fait entrer dans notre quotidien. Qu'on ne vienne pas nous dire que les scandinaves sont des gens froids, on sent ici leurs coeurs qui palpitent.
Lien : https://gruznamur.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
badpx
  09 juillet 2018
Je n'aurais pas du me lancer dans cette lecture hier soir... je n'ai pas pu en décoller.. finalement je me suis obligée à le fermer à 2h30 du mat', il me restait une centaine de pages à lire. Et ce matin, bien que ce soit un lundi OFF, j'avais plein de choses à faire chez moi, mais je me suis d'abord ruée sur la fin de ce roman.
Ouaouh... Tout d'abord j'ai trouvé l'intrigue très bien menée, je n'ai pas pu avoir la solution par moi même... on la découvre progressivement avec les enquêteurs. Ensuite, c'est une histoire réaliste : un truc qui pourrait arrivé n'importe où et à n'importe qui ! Et réussir à rester scotcher sur "la vie presque normale", c'est assez exceptionnel !
Donc, voilà je suis un petit peu fatiguée pour cause de manque de sommeil ! Il va me falloir me coucher plus tôt ce soir.
Commenter  J’apprécie          130
DocteurVeggie
  13 juillet 2018
Tout comme le roman : « Tant que durera ta colère ». Nous revoilà à nouveau en Suède. Ici encore l'histoire est lente. Est-ce une caractéristique des polars du Nord ? Je ne ne le sais point. Quoi qu'il en soit cela a son charme même si cette lenteur ne m'a pas spécialement permis de monter facilement, au début, sur le ferry de l'histoire. Ici encore le décor est agréable, de l'eau, des îlots, de la verdure et une belle touche de maritime. Encore une jolie carte postale à envoyer au coeur de l'été.
Les personnages, créés par l'autrice, ont clairement des pensées qui leurs sont propres, des sentiments et des émotions. Les chapitres passages permettent d'approfondir les personnages et d'en savoir plus sur leurs origines et de faire des liens. le final de l'histoire m'a clairement intéressé, car je l'ai trouvé assez surprenant et inattendu. Comme quoi, on peut encore innover dans le genre.
Un mélange entre les séries « Broadchurch » et « Happy Valley » pour le décors et le film « Souviens-toi l'été dernier » pour le groupe d'adolescents.

L'autrice parvient donc à faire voyager ses lecteurs, mais cela ne fut pas assez suffisant pour moi. Même si je compte, si l'occasion se présente, lire un second opus de Sten afin de fixer mon avis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   25 juin 2018
" Le cannabis, c'est bien ce que les jeunes consomment le plus ? demanda-t-il.
- Oui. Viennent ensuite les amphétamines et la cocaïne.
- Et les mélanges, médicaments et alcool ? " dit Margit. (…)" C'est fréquent , mais vraiment dangereux. Ça rend très mou ou au contraire ça donne une pêche artificielle, il y a des cas d'empoisonnement, de profonde perte de conscience. Parfois, ça rend incontrôlable, agressif, violent. C'est un putain de cocktail.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
iris29iris29   25 juin 2018
- Pas de problèmes d'argent chez ces gens-là", lâcha à mi-voix Margit.
C'est peut-être justement là le problème, pensa Thomas, si un gamin de seize ans a les moyens de s'acheter régulièrement de la cocaïne.
Commenter  J’apprécie          192
iris29iris29   25 juin 2018
Tu sais bien comment nous fonctionnons, nous les hommes, dit Thomas en essayant de plaisanter. Nous ne sommes capables de nous concentrer que sur une chose à la fois.
Commenter  J’apprécie          222
iris29iris29   25 juin 2018
Le mort, est-ce qu'il avait sur lui des " enveloppes hollandaises "?"
Thomas reconnut l'expression. La façon la plus courante de transporter quelques grammes de cocaïne était de prendre un bout de papier carré, format post-it, qu'on pliait en travers comme un bec.
Commenter  J’apprécie          120
crapahutevidacrapahutevida   07 juin 2017
Il y avait des gens partout, mais personne qu’elle connaisse. Tout le monde parlait et riait à grands éclats de voix. Elle se boucha les oreilles pour se protéger du vacarme et, désespérée, plissa les yeux dans la lumière du soir à la recherche d’un visage connu.
Une bande d’ados faisait un barbecue sur la plage, malgré les panneaux d’interdiction. Plus loin, plusieurs policiers en gilet jaune furent rejoints par quelques autres qui garèrent leur 4 × 4 rouge devant le restaurant des Navigateurs.
La fille sur le ponton ne les remarqua pas. Ses cheveux blonds étaient ébouriffés et ses yeux fixes écarquillés. Elle boitait un peu, il lui manquait une chaussure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Viveca Sten (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Viveca Sten
La Reine de la Baltique de Viveca Sten aux éditions Livre de Poche
Un corps retrouvé sur une plage de l?île de Sandhamn, au large de Stockholm? Suicide ? Noyade ?... L?inspecteur Thomas Andreasson, un habitué de ce petit bout de terre jusqu?alors paradisiaque, est chargé de l?enquête. Nora Linde, une amie d?enfance devenue avocate et dont la perspicacité est redoutable, lui propose son aide. Mais l?été vire au cauchemar quand une femme est assassinée dans sa chambre d?hôtel. Et si, désormais, plus personne n?était à l?abri ? Avec les enquêtes d?Andreasson et Linde qui ont fait d?elle une véritable star en Suède, Viveca Sten s?impose comme une des nouvelles grandes voix du polar nordique.
Un équipage chaleureux, un scénario bien ficelé, et surtout le portrait ingénieux de ces îliens du Nord. Pas de doute, Viveca Sten devrait se frayer une belle place dans les bibliothèques françaises. Marianne Payot, L?Express.
Sélectionné parmi les 10 meilleurs polars de l?année par le magazine Lire. Viveca Sten a déjà conquis plus d?un million de lecteurs.

Au coeur de l'été de Viveca Sten et Rémi Cassaigne aux éditions Albin Michel
Week-end de la Saint-Jean sur l'île de Sandhamn. Les jeunes fêtards ont envahi les pontons, le port grouille de bateaux blancs. Musique à fond et alcool à flots. Nora Linde s'apprête elle aussi à célébrer la Saint-Jean avec son nouveau compagnon Jonas et sa fille Wilma. Mais la fête tourne au cauchemar lorsque, dans la nuit, Wilma disparaît. le lendemain matin, le cadavre d'un garçon de seize ans est retrouvé sur la plage. L'inspecteur Thomas Andreasson, l'ami d'enfance de Nora, est dépêché sur les lieux. Les premiers éléments de l'enquête lui en révèlent toute la difficulté, chacun ayant sa propre version des faits. Qui est la victime et qui le meurtrier de cette nuit d'été ? Viveca Sten est désormais une figure incontournable dans le paysage du polar suédois : après Les Secrets de l'île, la nouvelle enquête de l'inspecteur Thomas Andreasson et de Nora Linde, le couple qui a inspiré la célèbre série télévisée Meurtres à Sandhamn diffusée sur Arte.
http://www.lagriffenoire.com/72041-divers-polar-au-coeur-de-l-ete.html
Vous pouvez commander Au c?ur de l'été et La reine de la Baltique sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : suèdeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1458 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..