AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.87 /5 (sur 435 notes)

Nationalité : Japon
Biographie :

Yuki Inoue est l'auteur du roman Les Mémoires d'une geisha sorti en 1980. Son roman ne doit pas être confondu avec Mémoires d'une geisha de Arthur Golden, adapté au cinéma.

Yuki Inoue a recueilli le témoignage d'une ancienne geisha, Kinu Yamagushi, qui était active dans les quartiers des plasirs au début du XXe siècle.

Originaire d'une famille pauvre, Kinu Yamaguchi est vendue par son père alcoolique à l'okiya (établissement de geisha) Fukuya du quartier réservé de Kanazawa. Kinu avait alors huit ans.

Elle devra apprendre le difficile métier de geisha. Ce qu'elle raconte serait plutôt l'envers du décor : avant de porter le kimono de soie, il lui faudra vivre un apprentissage rigoureux, étudier tous les arts et endurer pour cela privations, exercices physiques traumatisants, soumissions aux coups sous les ordres de la « Mère » et des « grandes sœurs ».

Un apprentissage long et très sévère durant lequel la future geisha s'endette auprès de son okiya, la formation étant aux frais de la jeune fille. Celle-ci doit alors rembourser cette dette en travaillant sans relâche après être devenue geisha.

Après son initiation sexuelle, Kinu devient geisha et porte le nom de Suzumi. Elle s'enfuira , mais reviendra vivre dans le « quartier réservé » avant de devenir elle-même patronne d'une maison de geisha.

Ce récit contient une description édifiante de la vie de tous les jours dans l'intimité d'une okiya avec ses cérémonies, ses coutumes, ses fêtes et ses jeux.

On y entend des histoires de plaisirs, de chagrins, de courage également qui éclairent, d'une lumière tout à fait nouvelle, un monde sur lequel les occidentaux ne cessent de s'illusionner.


+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Yuki Inoue   (2)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

SwordGaï - Bande annonce manga Bande annonce du manga "SwordGaï" de Wosamu Kine, Toshiki Inoue et Keita Amemiya (publié aux Éditions Tonkam). Résumé : Dans une forêt, une femme, condamnée à la pendaison, met au...


Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
ordinary_reader   27 novembre 2017
Mémoires d'une geisha de Yuki Inoue
En plein hiver, les petites filles devaient s'exercer la voix dans le froid. Soit elles se postaient devant la véranda du premier étage où les volets à pluie grands ouverts laissaient entrer la neige, soit elles affrontaient l'air glacial à l'extérieur.
Commenter  J’apprécie          250
ordinary_reader   29 novembre 2017
Mémoires d'une geisha de Yuki Inoue
En automne à Utatsuyama, les feuilles tombées des cerisiers recouvrent le chemin. Mouillées par les brèves averses de la saison, elles exhalent l'odeur aigre-douce des feuilles de sakura-mochi, des gâteaux de riz glutineux légèrement rouges fourrés de crème de haricots rouges et enveloppées dans de vraies feuilles de cerisiers salées.
Commenter  J’apprécie          202
Roggy   13 mars 2020
Mémoires d'une geisha de Yuki Inoue
Beaucoup de patronnes détestaient voir les geishas, « celles qui excellent dans les arts », entreprendre l’étude de la lecture et de l’écriture au Nyokôba. Il était en effet habituel d’interdire les journaux jusqu’à la fin du remboursement de leur dette. « Les lectures d’articles ne sont pas une bonne chose pour les geishas », ne cessaient de répéter les « mères » à leurs filles. Kinu s’entendait dire : « Tu pourrais devenir dérangeante“. Et puis surtout, ne lis pas de livres. Su tu deviens savante, tu ne pourras jamais trouver un protecteur.
Commenter  J’apprécie          190
ordinary_reader   26 novembre 2017
Mémoires d'une geisha de Yuki Inoue
Nombre de geishas des okiya de rang moyen et inférieur avaient deux patentes, celle de geisha bien sûr, mais également de prostituée. Sinon, elles ne pouvaient gagner suffisamment d'argent pour rembourser leur dette et se racheter. Au Fukuya en revanche, établissement supérieur, les deux professions étaient différenciées. Les geishas éprouvaient un sentiment de gratitude envers la prostituée qui, de par sa spécialité, se chargeait en général d'être la partenaire du client qui voulait coucher avec une fille.
Commenter  J’apprécie          160
ordinary_reader   28 novembre 2017
Mémoires d'une geisha de Yuki Inoue
Le mizu-age de Kinu, littéralement "la montée de l'eau", autrement dit le dépucelage, eut lieu au printemps de ses quinze ans.
Commenter  J’apprécie          170
CatF   13 juin 2022
Mémoires d'une geisha de Yuki Inoue
"Mais pourquoi m'interdire la lecture ? Je me demandais à quoi pouvait bien ressembler une personne "dérangeante". Et qu'est-ce que ça voulait dire : "Tu n'auras pas de protecteur si tu lis des livres" ? "Eh bien, dans ce cas, tant pis !", me disais-je, je ne veux pas d'un homme qui m'interdise la lecture. J'étais pieds et poings liés, tout m'était interdit. Pour la mère, nous, les petites taabo, nous étions ses choses. Comme les bonsaïs que l'on modèle à volonté. Quelle misère que d'avoir été vendue ! "
Commenter  J’apprécie          141
CatF   14 juin 2022
Mémoires d'une geisha de Yuki Inoue
Il existait une sorte de visa. Quand une geisha enregistrée dans une okiya voulait quitter le quartier réservé, ne serait-ce que pour une journée ou même pour une minute, eh bien, à chaque fois, elle devait recevoir, selon le règlement, un certificat d'autorisation de sortie au poste de police
Commenter  J’apprécie          130
ordinary_reader   27 novembre 2017
Mémoires d'une geisha de Yuki Inoue
Mais même si une geisha arrivait essoufflée dans un zashiki juste avant le signal et ne restait assise que cinq petites minutes, elle était payée pour une heure selon le tarif en vigueur des hanadai. Par conséquent, tout le monde courait constamment.
Commenter  J’apprécie          120
Marigold   26 avril 2012
Mémoires d'une geisha de Yuki Inoue
Une geisha avait beau vendre sa virginité et se prostituer, il lui était interdit de donner son cœur au client et de l'aimer. p.190
Commenter  J’apprécie          100
Yunnlith   11 septembre 2015
Mémoires d'une geisha de Yuki Inoue
Quand sa femme, Mine, à qui son mari imposait toujours le silence, avait appris qu'il allait vendre leur fille dans une maison de geishas, elle s'était mise en travers de la porte pour l'empêcher de sortir.

« M'enfin... ça sera pas une prostituée ! Ça sera une geisha. Ferme-la ! » avait-il crié en lui lançant une gifle à toute volée. Puis, dans sa fureur, il s'était jeté sur sa femme qui protestait farouchement, contrairement à son habitude. Kinu se souvient encore de l'expression de son père qui ne cessait plus de donner des coups. Elle revoit sa pauvre mère en pleurs, effondrée de douleur sur les tatamis, et jamais elle ne pourra oublier ce visage ravagé par les larmes. La petite fille ne comprit pas à ce moment-là ce qui poussait Mine à s'opposer de la sorte à son mari.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quiz sur la vie et l'oeuvre de Charles Bukowski

Charles Bukowski, écrivain américain d'origine allemande est auteur ...

De romans
De poésie
De délits alcoolisés
Les trois

7 questions
541 lecteurs ont répondu
Thème : Charles BukowskiCréer un quiz sur cet auteur