AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.61 /5 (sur 649 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Choiseul (Haute-Marne) , le 03/05/1944
Biographie :

Yves Simon est un chanteur français auteur-compositeur-interprète, puis écrivain.

Son père est cheminot à Contrexéville (Vosges), sa mère est serveuse, puis infirmière. Ses parents lui offrent un accordéon diatonique à l'âge de huit ans.

Après le bac, il s'inscrit à la faculté de lettres à Nancy, puis à 19 ans, il monte à Paris pour s'inscrire à l'université et préparer le concours d'entrée à l'IDHEC (l'école de cinéma). Après un diplôme de lettres, il part voyager en Europe et aux États-Unis.

Il enregistre deux 33 tours en 1967 (Ne t'en fais pas petite fille) et en 1969 (La Planète endormie), qui passent inaperçus.

Parallèlement, il écrit des romans. En 1971, paraît Les Jours en couleur, puis L'homme arc-en-ciel. Ce sont des succès. Il va travailler pour le magazine Actuel et pour la radio Europe 1.

En 1972, il sort un 45 tours : Les Gauloises bleues. Il va faire la première partie de Georges Brassens. Puis de Maxime Le Forestier et Philippe Chatel.

Les succès vont ensuite s'enchaîner tant en disques (Au Pays des merveilles de Juliet, Grand prix de l'Académie du disque, etc.) qu'en romans. Néanmoins, fin 1977, il abandonne la scène, qui lui prend trop de temps et d'énergie. En 1978, Yves Simon produit le 45 tours de Patrick Dewaere. Il continue de composer avec un rythme moins soutenu et préfère se consacrer prioritairement à la littérature qui lui assure une renommée saluée par la critique (Prix des Libraires en 1988 puis Prix Médicis en 1991) et un succès public.

En 1999, il publie Intempestives qu'il produit avec Michel Coeuriot. L'album est caractérisé par des arrangements orchestraux et le mélange de sonorités rock, classiques et arabisantes.

En 2007, il publie Rumeurs, un album aux tonalités mélancoliques et aux sonorités dépouillées. Il y partage le micro avec Françoise Hardy sur Aux fenêtres de ma vie, qui parle du temps qui file, une thématique qui se prolonge dans les nostalgiques Cet Enfant, Les Embruns de la Jeunesse.

Le 12 mars 2008, trente ans après, il remonte sur les planches de l'Olympia, pour un concert de plus de 2 heures.

En 2011, il est un des membres du jury du prix Françoise-Sagan. Il sort la même année La Compagnie des femmes - prix Erckmann-Chatrian 2011 et Un homme ordinaire (récit)

Sa compagne est la peintre, photographe et actrice Patrice-Flora Praxo. Yves Simon lui a consacré un titre sur l’album Rumeurs.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Yves SIMON : "Mes chansons pour générations éperdues" - TV 5 monde

Citations et extraits (149) Voir plus Ajouter une citation
Angele   16 janvier 2011
La Dérive des sentiments de Yves Simon
Si par une chance inouïe nos routes ne se trouvent pas trop éloignées, on peut encore imaginer que nous nous apercevrons, et même, que nous nous croiserons… Pour nous saluer, nous ignorer, échanger quelques mots avant de repartir, avec ce dernier, cet unique souvenir : avoir rencontré un visage sur la piste, un seul visage, et vivre avec lui.
Commenter  J’apprécie          430
Neigeline   01 mars 2009
La Dérive des sentiments de Yves Simon
Je vous aime, vous le savez et je ne sais toujours pas ce que ce mot signifie. Qu'il m'ait détourné des autres hommes ? oui, sans doute, sans pourtant écarter mon regard d'eux. Je les ai observés, certains m'ont émue, mais pour vous, vous seul, ce fut une évidence. Des gens, sans doute, élisent un lieu du monde parce que c'est là qu'ils vivront, qu'ils construiront une maison, la rempliront d'enfants, d'objets, de rires et de temps. Pour moi ce lieu, ce fut vous, sans que jamais j'aie à me poser la question du pourquoi de cette élection. Il y a eu cette longue séparation des années quarante. Sans êtres à vos côtés, chaque jour, chaque nuit, aux pires moments, j'ai pensé à votre visage et à cette souciance du monde qui fut la vôtre. Tant d'années passées ensemble à aimer les mêmes villes, à détester les mêmes personnes ! C'est tout cela qui aura été ma joie d'être avec vous : partager avec quelqu'un et au même moment les mêmes goûts, les mêmes attirances pour tout ce qu'est la vie et l'au-delà de la vie : l'art, la poésie, les lieux mêmes où se nouent et se dénouent les existences.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
AgatheD   27 août 2015
La manufacture des rêves de Yves Simon
INESPERANCE . Un jour une fatigue insupportable prend possession de nos corps et de nos pensées .Ce n'est pas une maladie, et cela n'a rien à voir avec l'âge, les voyages, un chagrin, c'est une inaptitude soudaine à espérer . Comme si, soudain, le monde n'était plus la fabuleuse devanture devant laquelle il y avait eu un plaisir extrême à flâner et à désirer . Cette fatigue n'est pas une fatigue, c'est un ennui, une mélancolie sans cause, indéfinissable, provoquée par rien . Comme si le cerveau et les rêves avaient perdu la suite du programme, ou étaient définitivement parvenus à la fin de celui-ci .
Commenter  J’apprécie          291
line70   27 mars 2011
Le prochain amour de Yves Simon
L'amour, ce n'est pas une histoire de perfection, c'est brut de décoffrage, une forme imparfaite boursouflée de scories. [...] l'amour ce n'est pas a priori, c'est live, vivant, immensément présent. Ça n'a rien d'une balade romantique, c'est offrir et travailler. Travailler sur soi, sur l'autre, sur l'affrontement de deux mondes que le hasard et quelques affinités ont curieusement réunis. Offrir et s'offrir, car la quête dans laquelle on est lancé est sans solution. L'amour est l'histoire de ce parcours qui part d'un mystère pour parvenir, une éternité plus tard, au même mystère: irrésolu.
Commenter  J’apprécie          260
Angele   16 janvier 2011
Jours ordinaires de Yves Simon
J'ai gardé de mon enfance les cruautés simples et les imaginations désordonnées. J'ai erré à la recherche de sorcières, de déesses, de Christ buvant des demis pression aux comptoirs des gares terminales, et je n'ai trouvé que moi, avec cette cicatrice étrange dans le regard et ces mains qui tremblent quand il faut se quitter.
Commenter  J’apprécie          260
Angele   16 janvier 2011
La Dérive des sentiments de Yves Simon
Ils portent une blessure invisible, qu'ils ne peuvent oublier car c'est cela que le corps cicatrise le moins bien, les maladies qui n'ont pas de nom. Elles se taisent et n'osent rien avouer.
Commenter  J’apprécie          240
jd   06 août 2011
La compagnie des femmes de Yves Simon
Les chanceux sont ceux qui écoutent, qui regardent, qui tissent des liens avec des inconnus, qui voyagent et s’étonnent, qui ne se découragent pas et persistent quand tout semble résister
Commenter  J’apprécie          230
JEREMADA   05 juillet 2015
La Dérive des sentiments de Yves Simon
On dit que l'amour est la seule chose à ne jamais chercher puisqu'on ne le trouve justement pas de cette manière. Alors, faut-il se planter au coin d'une rue, un printemps et un hiver, et n'attendre rien ni personne. Être là avec ses seules ressources et sa misère. Savoir, être certain que cela peut durer des siècles, mais rester là, car rien n'est écrit nulle part qui puisse exprimer une certitude à ce sujet. Tout n'est qu'approximation, hésitation, compromis. Les films et les romans parlent sans cesse de l'amour, mais la vie se tait. La vie c'est bruissements, frôlements et caresses... Chacun est organisé pour seulement effleurer, les murs, les passants, les gares, et ne pas être embouti par la vitesse d'un corps lancé depuis des années, dès sa naissance, n'importe où, sauf sur un autre corps. Les collisions sont des accidents. L'amour est un accident. Tout est orchestré pour qu'il n'ait pas lieu et pourtant chaque projection de l'imagination ne parle que de cela.
Commenter  J’apprécie          210
aleatoire   18 mai 2013
Le prochain amour de Yves Simon
Si je ne t'avais pas rencontrée, je serais incomplet et infirme de ce qui me serait demeuré caché à jamais, inculte moi aussi de cette partie des choses qui font souffrir, donnent du plaisir et posent au coeur les justes questions.
Commenter  J’apprécie          220
LoulouRaspoutine   30 avril 2010
Océans de Yves Simon
Quand un jour je prendrai un avion, une voiture ou un bateau, je sais que je n'irai pas à la recherche de paysages, de déserts ou d'océans, j'irai à la recherches des nez, des yeux, des joues, des bouches, des démarches, des mains, des iris, de tout ce qui ressemble aux hommes et aux femmes et nous ressemble parce qu'ils ont tous à faire quelque chose avec leurs corps plantés sur ce décor de monde et où il faut bien interpréter un rôle, quel qu'il soit, pour que la représentation ne se termine pas trop vite.
Commenter  J’apprécie          210

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Le p'tit bal ....

C'est mon dernier bal ... "J'ai dit à mes copains Y'a un baloche à Sarcelles On va y faire un saut Y aura p't'être des morues Et puis ça fait un bail Qu'on s'est plus bastonné Avec de la flicaille Ou des garçons bouchers C'est mon dernier bal Ma dernière virée Demain dans l'journal Y'aura mon portrait" Indice : Lola

La compagnie créole
Bernard Lavilliers
Renaud
Michel Sardou

16 questions
33 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanson , fêtes , françaisCréer un quiz sur cet auteur

.. ..