AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.09 /5 (sur 35 notes)

Nationalité : Suède
Né(e) à : 1973
Biographie :

Åsa Grennvall est née en 1973. Elle est l’une des dessinatrices les plus célèbres en Suède. C’est l’une des pionnières de la vague d’artistes féminines de bande dessinée dans ce pays. Ses dessins sont simples et expressifs, et les histoires souvent tristes et tragiques, mais racontées avec un sens de l’humour libérateur. Åsa Grennvall a étudié les Beaux-Arts au Konstfack University College, d’où elle est sortie diplômée en 2002. 7e étage était son projet de fin d’études.

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (9) Ajouter une citation
alouett   15 octobre 2014
7e étage de Åsa Grennvall
Règle numéro 1 : le quitter s’il me frappe

Règle numéro 2 : le quitter s’il me frappe

Mais pour aller où ? Quand tu as coupé les ponts avec tout le monde, et que tu as appris à croire que tout est de ta faute et que tu n’as que ce que tu mérites, et que rien de tout cela ne serait arrivé si tu avais fait et si tu avais dit ce qu’il fallait. Et que se passera-t-il si tu t’effondres ? Quelle sera la punition ?
Commenter  J’apprécie          60
alouett   15 octobre 2014
7e étage de Åsa Grennvall
Mon Dieu, j’ai tellement honte ! Je sais ce que tu penses !!! « Comment peut-elle être aussi stupide ? Pourquoi est-ce qu’elle ne le quitte pas tout simplement ?!?! » Je sais que c’est ce que tu penses. Mais je te promets que celle qui le pense le plus, c’est moi
Commenter  J’apprécie          50
alouett   15 octobre 2014
7e étage de Åsa Grennvall
J’ai appris à respirer sans faire de bruit. Comme ça, je ne risquais plus de respirer au mauvais moment
Commenter  J’apprécie          50
Gregor   16 juillet 2013
7e étage de Åsa Grennvall
Il me disait toujours ce que je voulais entendre : "On va recommencer à zéro, rien que toi et moi, oublier tout ce qui est derrière nous. On va avancer ensemble, sans jamais regarder en arrière. C'était merveilleux ! Je voulais tout recommencer, me débarrasser du passé, des angoisses et des échecs. Chaque fois que j'étais triste, Nils me disait : "On s'est promis de ne plus penser au passé, ma chérie, on est tous les deux maintenant !" Il m'aidait à chasser mes mauvaises pensées... Il me rendait heureuse... C'était mon chevalier, il me protégeait contre tous les démons.
Commenter  J’apprécie          20
LegrenierdelaCelestine   19 octobre 2016
7e étage de Åsa Grennvall
L'histoire d'Asa n'est malheureusement pas inédite. Dans le monde entier, nombreuses sont les femmes qui, chaque jour, font face à la violence au sein de leur couple et subissent la lente transformation d'un amour en enfer quotidien. (postface d'Amnesty International)

Commenter  J’apprécie          20
Vexiana   27 décembre 2014
7e étage de Åsa Grennvall
Souvent mes tentatives pour me reconstruire échouaient, et je me retrouvais brisée à nouveau...
Commenter  J’apprécie          30
LegrenierdelaCelestine   19 octobre 2016
7e étage de Åsa Grennvall
En France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint. Au-delà de ces statistiques et de ces extrémités, beaucoup de violences, insidieuses parce que non visibles, sont passées sous silence. Parce que les femmes osent rarement en parler. Parce que personne ne veut découvrir que l'être aimé passe de la simple jalousie à l'humiliation répétée, de la violence verbale aux coups. Parce qu'enfin les violences dans le couple - psychologiques ou physiques - sont encore mal reconnues et trop souvent impunies, alors à quoi bon en parler ?

(postface d'Amnesty International)
Commenter  J’apprécie          10
barbotine77   07 octobre 2015
7e étage de Åsa Grennvall
Je n'étais plus qu'une épave, mon amour propre était broyé, mon identité avait disparu, je ne savais plus qui j'étais, je ne savais pas par où commencer...
Commenter  J’apprécie          20
LegrenierdelaCelestine   19 octobre 2016
7e étage de Åsa Grennvall
Les femmes n'oseront parler que si elles se savent entendues. par nous, leurs proches, amis et voisins, mais aussi par les professionnels qu'elles rencontreront dans leurs démarches, qu'ils soient policiers, médecins ou juges. c'est-à-dire par la société tout entière.

(postface d'Amnesty International)
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Acrostiche de Sphinx (4)....📖

Quino :

Felipe
Mafalda

8 questions
15 lecteurs ont répondu
Thèmes : acrostiches , bande dessinée , pseudo , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur