AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Palémon éditions


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
UneVieDesLivres
  29 avril 2018
La source du Mal de Hervé Huguen
Agathe Miracki s’apprête à rejoindre Jérôme Ségui, son amoureux, lorsqu’elle réalise que quelqu’un est entré dans sa maison. Elle ne rejoindra jamais Jérôme. S’ensuit une enquête du commissaire Nazer Baron pour découvrir qui a tué Agathe et surtout, pourquoi.



Le premier point négatif pour moi est le rythme. Alors qu’il est clairement indiqué sur la quatrième de couverture qu’Agathe a été tuée, il faut attendre une centaine de page (sur 269) pour en avoir la confirmation. Ainsi, même si les enquêteurs se renseignent sur sa vie, comme rien n’est sûr, ça patine. C’est en tout cas ce que j’ai ressenti.



Ensuite, je dois dire que je n’ai flashé sur aucun personnage, aucun ne m’a vraiment marqué ; disons que j’ai trouvé l’ensemble assez fade. L’auteur essaie pourtant de nous embarquer dans son ambiance automnale, mais, moi qui y suis habituellement sensible, là… elle m’a résisté.



Pour autant, le roman se laisse lire, on a envie de connaître le fin mot de l’histoire, qui ne présente finalement pas de grande surprise, qui reste dans la lignée du roman policier, tout simplement.



Les questions soulevées par cette fin sont cependant intéressantes : où le mal prend-il racine ? À quel moment naît-il ? Peut-il être évité ?



Je pense que je ne suis tout simplement pas le public visé par ce genre de roman, mais j’avais envie de tester, car une belle surprise est toujours possible !
Lien : https://uneviedeslivres.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lagier
  26 avril 2018
La source du Mal de Hervé Huguen
Je remercie les éditions Polémon et Babelio pour m’avoir permis de découvrir cet auteur dans le cadre d’un Masse Critique. Je n’aurais pas acheter cet ouvrage, mais l’avoir lu m’a donné envie de découvrir d’autres publications de cette maison d’édition !

Avant de donner un avis sur le contenu, je voudrais (une fois n’est pas coutume) donner mon avis sur le livre en lui-même. J’ai trouvé en effet cette édition très belle. Le format, la qualité de la page de couverture et le graphisme ainsi que la qualité de l’impression en font un bel objet que j’ai vraiment eu plaisir à prendre en main et à lire. Ce n’est pas tous les romans qui un beau design qui donne envie. Et là, je dis « bravo » aux éditions Palémon pour la qualité de cet ouvrage. Cela a contribué à mon plaisir de lecture.

Concernant le titre : je n’ai pas vraiment compris celui-ci car il m’a plus fait penser que j’allais lire un thriller avec des morts en série (Le mot « source », laissant imaginer que l’on est face à quelque chose qui va se répéter), alors qu’en fait il ne s’agit que d’un seul meurtre.

En ce qui concerne le contenu, j’ai également eu plaisir à lire ce roman. Le style est agréable, fluide, et l’histoire cohérente. J’ai pensé que ce roman virait au « roman noir », lorsque Philippe Doze « fume en regardant sa femme nue lui servir un jus d’orange ». Il se pose comme un personnage dont on pense qu’il va avoir un poids dans l’histoire. En tout cas il a une vraie personnalité. Mais finalement, il s’avère qu’il ne s’agit que d’un témoin qui donne l’alerte. Et que les protagonistes de l’histoire sont finalement assez classiques. Je crois que j’aurais aimé un peu de plus personnalité chez certains personnages.

Un autre petit point m’a dérangé. C’est le fait que l’auteur nous serve à chaque chapitre quelques lignes sur le temps maussade, la pluie, les frimas. Les images sont belles pour décrire le climat catastrophique de la région, mais je trouve le procédé un peu lourd et répétitif. C’est une manière pas très fine pour créer une ambiance, mais au bout d’un moment c’est un lassant. Un climat peut aussi se faire ressentir par d’autres moyens.

Une fois refermé ce roman, je dirais que cette histoire manque un peu d’ambition. Cela m’a fait penser aux séries «Meurtres à … » sur France 3. Les épisodes sont sympathiques, mais il manque toujours un petit quelque chose. Je les trouve souvent trop lisses. Néanmoins, je trouve du plaisir à les regarder, tout comme j’ai trouvé du plaisir à lire ce roman.

Et pourtant je ne suis pas fans des policiers Américains avec courses poursuites à gogo.

Du coup, cela m’a donné envie de lire une autre enquête de cet inspecteur. Et de renvoyer le coupon réponse pour être informé des autres parutions des éditions Palémon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bibliothequedebracieux
  12 avril 2018
La source du Mal de Hervé Huguen
Je ne connaissais pas le commissaire Baron, il n'a pas une personnalité marquante mais il est pugnace.

Palémon est une maison d'édition qui édite des romans sur la Bretagne, dont des romans policiers que j'ai déjà découvert avec plaisir.

Dans cette histoire nous sommes à Vannes où nous découvrons Agathe qui s'occupe de placer des produits financiers. Elle est jeune et jolie et surtout la meilleure du secteur dans son activité. Ce soir là elle se prépare à sortir avec son ami lorsque...

Et voilà une enquête qui va débuter avec minutie. Il n'y a pas de détail scabreux ou trop écœurants. Atmosphère... On pourrait dire. On est en Bretagne et au mois de Novembre et l'auteur nous le fait bien sentir. Il pleut. Il bruine. Il va pleuvoir.... Les nuages bas, la brume tout y est pour plomber l'ambiance.

L'histoire se déroule avec quelques rebondissements, on a peu d'indice pour nous permettre de dénouer l'affaire. Pas grave Baron est là avec son équipe. Et il ne lâche rien. Et aime bien nous perdre un peu aussi.

Un policier sans émotion forte mais qui se lit bien. L'histoire se tient, nous amène quelques surprise. Avec des dialogues nombreux, quelques descriptions pas trop longues et un embrouillamini un peu tordu ( sur la fin) on passe un bon moment avec ce policier.

Et en prime la météo... Sans surprise là par contre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50