AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Ballantine Books


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Salix_alba
  16 octobre 2019
Le passage de Justin Cronin
Anticipation ou science-fiction, « Le passage », premier tome d'une trilogie – Les douze (2013), La cité des miroirs (2017) – nous entraîne dans le thème fréquemment utilisée de la folie des hommes. Sujet d'autant d'actualité, que les recherches actuelles, souvent menées dans le secret, auront une incidence pour les générations futures.



Amérique du Nord, avant de devenir la « Fille de nulle part », Amy Harper Bellafonte, 6 ans est abandonnée par sa mère en total déliquescence, dans un couvent.



Dans le même temps, dans des coins reculés de la Bolivie, un virus fut découvert et expérimenté sur des condamnés à mort – la seule échappatoire pour ceux-ci - ; mais bien évidemment, l'armée responsable de ces essais, se voit débordée…Les prisonniers s'échappent, et débute ainsi l'apocalypse, tant redouté mais inéluctable de l'espèce humaine !



Deux parties bien distinctes, la première de nos jours, retrace l'origine de la Fille de nulle part et s'apparente à un thriller ; pour ensuite, « léger décalage » nous situer près d'un siècle plus tard, dans les affres d'une terre défigurée, livrée à des êtres assoiffés de sang. Bien longue, cette partie médiane du récit, et s'apparente aisément au film « Mad Max »… Pour enfin nous entraîner dans la fameuse lutte du bien et du mal.



Cette anticipation qui aboutit par le biais du cauchemar à une contre-utopie ; réserve malgré tout et grâce à l'analyse fine des personnages - transfert émotionnel du lecteur – la possibilité de recouvrir une planète débarrassée des infâmes « viruls » et ainsi rêver d'un monde meilleur…Mais est-ce possible ?



Certes une dystopie, dont nous en percevons les prémisses ; mais surtout un roman fantastique, qui malgré certaines lenteurs, nous dévoile - peut-être - le sort d'une société livrée à la dictature des hommes de sciences, avec notamment, un manque de déontologie à tous niveaux.


Lien : https://bookslaurent.home.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
GillesP
  16 octobre 2019
Fahrenheit 451 de Ray Bradbury
Dépasser la psychose menaçant toute la génération des contemporains de cet auteur qui ont été abasourdis par le choc de Hiroshima et Nagasaki ! Comment passer à côté du ressort essentiel de ce livre ?

N'y voir qu'une mise en garde contre des autodafés dictatoriaux ne serait-il pas regarder par le petit bout de la lorgnette ?

Finalement Montag voit beaucoup plus grand au-delà du fleuve et des anciens rails. Une vision profondément démocratique par laquelle chacun cultivant humblement sa propre mémoire, consciente de ses limites, s'efforce de voir et mémoriser ce qu'il peut, et s'appuie sur les autres et la diversité des vues de tous pour "atteindre la ville" (la civilisation) !
Commenter  J’apprécie          60
Valeria711
  15 octobre 2019
Les Chroniques des Vampires, tome 2 : Lestat le vampire de Anne Rice
Un de mes romans préférés ! Philosophique, focalisé sur l'aventure et la découverte du monde... Son protagoniste est un exemple parfait de "magnificent bastard", qui croque la vie à pleine dents malgré tous ses aléas.
Commenter  J’apprécie          10