AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Librinova


Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez Librinova


Dernières critiques
Booksandtealover
  23 mai 2019
Anima : Les enfants de Mary Sara
J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman. Au point que je n'avais pas envie de quitter l'univers. On suit dans ce tome plus particulièrement Evahny et Sajyel qui vont devoir entreprendre une quête pour trouver leur Anima, leur moitié pour ne faire plus qu'un et se sentir complet. C'est, je trouve, une magnifique représentation.

Je me suis attachée aux personnages, autant les enfants que les adultes, car on les découvre tout au long du roman. On voudrait les accompagner dans cet univers.

C'est un tome qui peut sembler de prime abord introductif mais il y a juste assez d'action pour nous tenir en haleine.

Je voudrais déjà le tome 2 pour poursuivre cette quête.

A présent il me reste à trouver, moi aussi, mon Anima.
Commenter  J’apprécie          00
Jolap
  23 mai 2019
La fille au mitote de Marceline Bodier
Marceline Bordier nous offre un récit savamment construit.

Nous sommes en 1979.

Blaise Stéphane, Jean-Jacques et sa soeur Agatha sont inséparables. Une joyeuse bande d'amis, doués, fiers, ambitieux, imaginatifs et malgré quelques interrogations passagères sereins quant à leur avenir respectif. Ils vivent un quotidien paisible, une jeunesse protégée par un caractère volontaire, des idées bien ancrées « bercés par la musique de Led Zeppelin ».



Je vois dans La fille au Mitote deux lieux : Nancy, la capitale des ducs de Lorraine, la grande ville et Lincey un nom imaginaire pour un petit village qui existe certainement en Lorraine avec son herbe tellement verte et ses mirabelles tellement dorées Deux mondes : les parents et les enfants marqués par un décalage sensible .Deux temps : Celui de l'insouciance, des fêtes et de la musique et celui de la maturité, des choix avérés, des doutes, des drames et des séparations.



J'ai vécu avec deux catégories de personnages aussi: ceux qui choisissent et ceux qui subissent.



La musique est toujours là, en sourdine parfois, imposante aussi, souvent, cette musique qui sert de lien entre les personnages, entre les événements. Cette musique, sorte de liant, j'ose presque dire de ciment à joints donne corps à l'édifice, aide les personnages à rester debout vaille que vaille malgré leurs fêlures, malgré leurs regrets et leurs réticences, leurs amours déçues.



J'ai lu le premier tiers de ce roman avec curiosité et gourmandise. Des personnages s'animaient et Marceline Bordier me les a présentés d'une manière étonnante, précise, vus de l'intérieur. Elle leur a donné vie. Une ambiance saine, joyeuse, espiègle, prometteuse. Certains étaient plus séduisants que d'autres mais tous étaient combattants, tous étaient brillants et avaient un sacré potentiel. Tous avaient le culte de l'amitié. de leur amitié.



A la fin de cette première partie un drame s'est produit. Stéphane a été assassiné. Une décharge, un chaos. L'écriture s'est emballée. Les violences affectives ont été camouflées et les années ont étouffé le reste. Tout est resté lisse en surface. Tant mieux. Tant pis! Va pour un crime commis pas un vagabond. La justice a tranché. Certains se sont séparés et la vie s'est déchaînée imposant à chacun son destin.



Le fils de Stéphane et la fille de Jean-Jacques ne se connaissent pas. Ils vont se rencontrer et tenter de démêler cette histoire……une trentaine d'années plus tard..une enquête commence avec ses hauts et ses bas.



Marceline Bordier analyse avec une plume fine, touchante et sensible les mécanismes de la jalousie, de l'ambition, de l'humiliation, de la culpabilité, de l'amitié, des sentiments, de la fierté, des préjugés avec une petite musique en bruit de fond, cette petite musique qui adoucit, qui permet de garder le cap. L'appartenance, les racines, les classes sociales, les relations parents-enfants, le rôle des apparences sont clairement abordés dans ce récit ou la vérité combat le silence, les rivalités latentes finissent par éclater et les personnalités finissent par se révéler. L'écriture est rythmée et le fil de l'histoire se déroule comme soutenue par une partition cohérente. La portée est solide. Les notes harmonieuses.



Mais je me pose une question Marceline. Entre Esfira et Jonathan. Dites-moi ! Une belle histoire a-t-elle toutes ses chances ?

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          151
clairetoile
  23 mai 2019
Flux : Les enfants de Joans de Célia Barreyre
Très bon style pour un 1er temps. On se laisse prendre à l'histoire et on s'attache rapidement aux personnages.



J'espère qu'il y aura une suite !
Commenter  J’apprécie          00