AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Le Livre de Poche

Les premiers "Livre de Poche" apparaissent en 1953, sous l`impulsion d` Henri Filipacchi, alors secrétaire général de la Librairie Hachette. Il associe à son projet ses amis éditeurs les plus influents, afin de proposer les plus grands classiques en version "Livre de Poche", un format tenant dans une poche et bon marché. Le succès est tel que le "Livre de Poche" demeure à ce jour la première collection de poche française de grande diffusion, diffuse près de 360 nouveautés par an et compte 1 000 titres réimprimés chaque année.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Le Livre de Poche



Dernières parutions chez Le Livre de Poche


Dernières critiques
puchkina
  23 mars 2019
Le lys de Brooklyn de Betty Smith
Ce roman relate la vie de la famille Nolan dans le quartier pauvre de Williamsburg à Brooklyn au début du 20ème siècle à travers les yeux de Francie, fille de Katie et Johnny et sœur de Neeley. Betty Smith raconte comment le beau Johnny et la travailleuse Katie se sont aimés au premier regard, comment Francie et Neeley ont vécue une enfance remplie de joies malgré la pauvreté et l’alcoolisme de leur père tant aimé, comment les sœurs Romelly, Katie, Evie et Sissy se sont serrées les coudes, comment Francie a découvert le plaisir de lire et d’apprendre, de s’élever dans la vie par l’éducation et la culture. Le Lys de Brooklyn est la chronique douce amère d’un temps révolu, d’une époque où tous les futurs étaient possibles. Paru en 1943 aux Etats-Unis, il est vite devenu un best-seller et un classique de la littérature américaine.
Lien : http://puchkinalit.tumblr.com/
Commenter  J’apprécie          00
Syl1984
  23 mars 2019
Drame en trois actes de Agatha Christie
Une intrigue classique de la reine du crime, à ceci près que Hercule Poirot, bien présent dans ce livre, a un rôle presque secondaire d'homme de l'ombre.



En toile de fond, un dîner mondain, une victime qui semblait n'avoir de soucis avec personne.... et deux amis qui tentent bien malgré eux de reconsituter les pièces du puzzle.



Bon javoue que la conclusion m'a un peu laissé sceptique . Cependant on ne peut pas lui enlever, l'auteur sait mener son lecteur par le bout du nez.
Commenter  J’apprécie          30
PaulineDeysson
  23 mars 2019
La Confusion des sentiments de Stefan Zweig
Paru en 1927, dans le même recueil que Vingt-quatre heures de la vie d’une femme et Destruction d’un cœur, La Confusion des sentiments est sans conteste mon roman préféré de Stefan Zweig. Comme souvent, l’histoire semble peu prometteuse : nous suivons cette fois un universitaire qui, à l’occasion de son soixantième anniversaire, se souvient de sa jeunesse et relate l’événement qui l’a décidé à embrasser cette carrière. De sa vie dissolue à Berlin à sa rencontre avec un professeur de philologie passionné par Shakespeare dans une petite ville de province, ce court roman est d’une rare puissance émotionnelle. De sa plume précise et poétique, Zweig ressuscite avec génie les tourments de la jeunesse et de la passion.



La Confusion des sentiments est raconté à la première personne. À travers les yeux et les émotions de Roland nous sont présentés deux autres personnages principaux, dont on ne connaîtra jamais le nom : le professeur et son épouse. C’est donc le drame d’une triple confusion qui se noue au fil du livre, au fur et à mesure que Roland entre dans l’intimité du couple, poussé par la soif de connaissances éveillée en lui par son enseignant. Pourquoi mari et femme sont-ils aussi froids l’un envers l’autre ? Pourquoi l’universitaire se montre-t-il tour à tour proche et distant de Roland ? Autant de questions qui trouvent leur réponse dans la conclusion du livre.



Confusion des sentiments de Roland à l’égard de son professeur, confusion de sa relation avec la femme de celui-ci, confusion enfin de cet universitaire étrange, taciturne, passionné, à double visage, j’ai adoré la pluralité des niveaux de lecture de ce roman. Roland reste peut-être le personnage le plus mystérieux, tant sa relation avec son enseignant est intense. Aime-t-il l’homme, aime-t-il la littérature qu’il lui fait découvrir ? Passion de l’enseignement, de la transmission, du savoir, La Confusion des sentiments contient également des pages enflammées sur Shakespeare, qui m’ont donné envie de mieux connaître ce maître du théâtre. Vaste réflexion sur l’amour et l’amitié, ce roman évoque, malgré leur confusion, des sentiments d’une grande beauté.



J’ai été profondément émue par le personnage du professeur, par cette vie de souffrance, d’exclusion, de solitude et d’incompréhension. À bien des égards, ce roman n’est pas sans rappeler Frankenstein, tant il place l’émotion humaine au cœur de sa démarche narrative.



Pauline Deysson - La Bibliothèque
Lien : http://www.paulinedeysson.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30