AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Le Livre de Poche

Les premiers "Livre de Poche" apparaissent en 1953, sous l'impulsion d' Henri Filipacchi, alors secrétaire général de la Librairie Hachette. Il associe à son projet ses amis éditeurs les plus influents, afin de proposer les plus grands classiques en version "Livre de Poche", un format tenant dans une poche et bon marché. Le succès est tel que le "Livre de Poche" demeure à ce jour la première collection de poche française de grande diffusion, diffuse près de 360 nouveautés par an et compte 1 000 titres réimprimés chaque année.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Le Livre de Poche



Dernières parutions chez Le Livre de Poche


Dernières critiques
Dream33
29 juillet 2017
L'Attrape-Coeurs de Jerome David Salinger
Lui aussi je l'avais oublié, remisé dans les tiroirs de ma jeunesse alors qu'il m'avait marqué ! Un auteur indispensable dans sa bibliothèque, un guide. Quand vous n'avez pas encore vécu il faut le lire vous gagnez du temps.
Commenter  J’apprécie          00
Dream33
29 juillet 2017
Le Désert des Tartares de Dino Buzzati
Colossal, il y a tout dans ce livre et aucune critique ne serait à la cheville de cette texture si savoureuse si pleine si éloignée de toute médiocrité.
Commenter  J’apprécie          00
Annette55
29 juillet 2017
Je ne suis pas celle que je suis de Chahdortt Djavann
Voici un "vrai faux roman" oú l'auteur déroule sous nos yeux incrédules, deux histoires entrelacées, l'une turbulente, hargneuse, colorée, violente, dure, le combat d'une jeune iranienne au début des années 90, contre l'oppression dans son pays-(-partir coûte que coûte -désirs d'aventures, volonté , rêves et illusions se fracassent sur le réel -- )





L' autre, celui de la même personne, exilée en France, en 2004, qui se débat contre elle- même, lors d'une psychanalyse, à Paris.

Si les lecteurs attendent quelque chose de clair et d'abouti à propos de la psychanalyse, ils seront bien déçus .



La description des séances est longue, ennuyeuse et souffre de longueurs !

Par contre l'alternance entre ces vies différentes dans des villes différentes donne de la fluidité au récit.



Cet ouvrage dévoile , à travers la vie de Dounya, jeune fille cultivée , universitaire, la tragédie des migrants, (les problmes liés à la langue), qui n'ont pas d'autre choix que de quitter leur ville natale pour survivre .



Nous découvrons avec horreur et beaucoup d'émotion, la condition de la femme sous la dictature islamique, son avilissement, " cette chose voilée "" Elle s'en voulait d'être femme, elle avait toujours vécu dans le déni de sa féminité , cette féminité qui la condamnait au voile ".

Tous les moyens sont bons pour échapper à cet enfer fait de viols, de prostitution , brutalités physiques et psychologiques, prison , torture , entre Téhéran, Dubaï, Bandas Abbar et Istanbul .

Restent la folie, le repli sur soi, la solitude.

C'est un requiem féroce contre l'islam déviant , les mollahs et leur logorrhée, les mouchards , l'espionnage ....

Le rapport au Père, à la mère, aux hommes sont évoqués avec fougue, flamboyance comme un cri !

Un roman fort , intense, tragiquement gai et drôlement triste , sans fard ni voile, hargneux et plein de vie autour du portrait d'une personnalité chaotique qui tente de se rassembler puissamment , aux multiples facettes, une leçon sur l'engagement civique et politique .

Impressionnant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00