AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Phébus

Les Éditions Phébus, créées en 1976 et spécialisées dans le roman, favorisent les récits de voyage et proposent également une collection de poche, Libretto.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Phébus



Dernières parutions chez Phébus


Dernières critiques
Nolita40
  19 janvier 2018
Sir Nigel de Sir Arthur Conan Doyle
Magnifique roman d'aventures et de chevalerie!

La liste des 27 chapitres en donne un bon aperçu :

La maison des Loring

Comment le diable s'en vint à Waverley

Le cheval jaune de Crooksburry

Comment le porte-contraitne s'en vint au manoir de Tilford

Comment Nigel fut jugé par l'abbé de Waverley

Lady Ermyntrude ouvre le coffre de fer

Comment s'en fut faire ses emplettes à Guildford

Comment le roi chassa au faucon dans la bruyère de Crooksburry

Comment Nigel tint le pont de Tilford

Comment le roi accueillit son sénéchal de Calais

Dans le château de Dupplin

Comment Nigel combattit l'infirme de Shalford

Comment les deux compagnons cheminèrent sur la vieille route

Comment Nigel chassa le Furet Rouge

Comment le Furet Rouge arriva à Cosford

Comment la cour du roi festoya dans le château de Calais

Les Espagnols sur mer

Comment Black Simon se fit payer son gage par le roi de Sercq

Comment un écuyer d'Angleterre rencontra un écuyer de France

Comment les Anglais attaquèrent le château de la Brohinière

Comment le second messager s'en fut à Cosford

Comment Robert de Beaumanoir s'en vint à Plöermel

Comment trente hommes de Jocelyn rencontrèrent trente hommes de Plöermel

Comment Nigel fut rappelé auprès de son maître

Comment le roi de France tint conseil à Maupertuis

Comment Nigel accomplit son troisième exploit

Comment le troisième messager s'en vint à Cosford.



Et je me suis régalée. A faire suivre (ou précéder, comme on veut) de la Compagnie Blanche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Medulla
  19 janvier 2018
Séraphine : La vie rêvée de Séraphine de Senlis de Françoise Cloarec
Un très joli livre qui évoque le parcours hors norme d'une femme qu tutoie les anges et s'en inspire pour créer à partir d'éléments végétaux et de recettes secrètes des couleurs merveilleuses dans des compositions florales. A lire en complément du visionnage du film dans lequel Yolande Moreau incarne à merveille l'artiste.
Commenter  J’apprécie          20
montmartin
  19 janvier 2018
Histoire vraie de nos vies formidables de Elisabeth Crane
Quelques boites à ranger dans un grenier et voilà les souvenirs qui surgissent. Son père Fred était professeur de musicologie , sa mère Lois cantatrice. Betsy est née dans une famille où l'on ne jette rien.



Lois est obligée pour son travail à de fréquents séjours à New-York. Un papa et une maman qui empruntent un chemin différent, une petite fille qui ne comprend pas pourquoi elle doit changer de cadre de vie et d'école, pourquoi elle ne peut pas voir son papa un mercredi sur deux.



Quand elle sera grande, Betsy sera vedette à Broadway, vétérinaire ou espionne, mais à douze ans avec sa copine Nina ses sujets de conversations tournent autour des garçons et des garçons.



Boire pour oublier sa solitude à en devenir alcoolique, entre déménagements, petits boulots et relations amoureuses décevantes.



L'auteur explore donc son histoire personnelle, mais ce récit est bien éloigné d'une autobiographie traditionnelle. Elle s'imagine assise aux côtés de sa mère et chacune raconte ce qu'elle croit savoir de la vie de l'autre. Si les cent premières pages sont agréables à lire, avec des passages savoureux comme lorsque Betsy jouent avec ses amies à la psychologue, ensuite malheureusement on déroche vite. Betsy souhaite, en effet, écrire l'histoire de sa maman, pas vraiment les événements tels qu'ils se sont déroulés, mais des circonstances similaires et crédibles alors elle se laisse emporter par son imagination et invente des histoires où mère et fille sont soeurs, la ligne de séparation entre ce qui est réel et ce qui ne l'est pas devient complètement floue.



Un récit donc non conventionnel, très novateur, bien écrit mais dans lequel je n'ai pas réussi à m'immerger.

Je remercie les éditions Phébus et babelio de m'avoir permis de découvrir ce roman.






Lien : http://notreavis.canalblog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120