AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Odile Jacob

Fondée en 1986 par Odile Jacob, les éditions Odile Jacob sont une maison d`édition indépendante spécialisée dans le domaine de la vulgarisation scientifique. Elle publie des ouvrages écrits par des scientifiques désireux de faire partager leurs recherches à un large public.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Odile Jacob



Dernières parutions chez Odile Jacob


Dernières critiques
AugusteCoulardier
  26 mai 2022
Par delà le visible : La réalité du monde physique et la gravité quantique de Carlo Rovelli
Voici encore un très beau livre de l'un des grands esprits de la science d'aujourd'hui. A-t-il tort ou raison ? Le futur répondra, mais sa contribution fait grandement avancer la réflexion de tous ceux qui tentent de comprendre le monde. Clair, très abordable, je ne peux que le conseiller, tout comme ses autres ouvrages.

Carlo Rovelli a fait plusieurs conférences que vous pouvez voir sur YouTube ; elle sont claires et très pédagogiques ; et son "délicat" accent italien y ajoute un charme certain.
Commenter  J’apprécie          00
AugusteCoulardier
  26 mai 2022
A la découverte de l'univers. La prodigieuse histoire des mathématiques et de la physique de Roger Penrose
Voici un ouvrage que j'aime et que je hais presque ! Roger Penrose est un des scientifiques majeurs du XXe siècle (il a 91 ans) et il a enfin reçu le Prix Nobel.

Son ouvrage est une merveille à tous points de vue, bien que parfois un peu rude pour qui n'est pas très pointu sur le sujet traité. A lire par tout scientifique (inabordable sinon) passionné par la physique contemporaine.

Mais très gros bémol : la traduction est truffée de fautes de français ; à certains endroits, c'est presque une par ligne. C'est très étrange de la part des éditions Odile Jacob. Mais cela s'explique : j'ai pondu quelques livres techniques sans intérêt ici mais publiés chez un "grand" éditeur du domaine ; eh bien, pour chaque livre, les correcteurs "maison" ont ajouté nombre de barbarismes et de fautes d'orthographe et de grammaire.
Commenter  J’apprécie          00
Fontenella
  25 mai 2022
Le cerveau bilingue de Albert Costa
Dans le premier chapitre, l’auteur disserte autour des constructions linguistiques que le très jeune enfant réalise en milieu bilingue. On y perçoit que sont perçues par les bébés bilingues les mimiques qui vont avec la prononciation d’un langage particulière par rapport à une autre. Tous les enseignants pédagogues (ce dernier qualificatif n’étant pas à donner aux premiers) ne seront pas surpris de lire que seuls les jeunes mis en situation d’échanges dans une seconde langue deviendront bilingues et que la seule exposition à une deuxième langue (type écouter et regarder la télévision ou un parent s’exprimer avec une autre personne) ne permet pas de poser les bases pour une acquisition de cette dernière (page 48).

Le second chapitre intéresse le lecteur au cerveau bilingue des adultes et en particulier aux zones du cerveau impliquées pour maîtriser deux langues et voir que certaines lésions cérébrales peuvent affecter les capacités de s’exprimer dans deux langues. Il est rappelé que les bilingues tiennent entre eux parfois des conversations où les deux langues se confondent ; on peut l’obersver en particulier en France avec certains Alsaciens (passant du français au dialecte alsacien), ajoutons-nous personnellement.

Le troisième chapitre évoque le fait que la capacité d’être bilingue pèse sur l’architecture du cerveau et sur la manière dont il s’exprime dans chacune des langues qu’il maîtrise. Pour apprendre une autre langue que la maternelle ou les deux langues maternelles, le bilingue esrt potentiellement avantagé.

Au chapitre suivant, l’auteur avance que les personnes bilingues ont un meilleur système attentionnel et qu’elles présentent une meilleure résistance aux lésions cérébrales. Alors que dans de nombreux métiers on soit dans le domaine du multitâche, les personnes bilingues seraient plus efficaces globalement dans cette perspective de réalisation de plus sieurs actions de façon simultanée. Par ailleurs lors de la vieillesse, elles subiraient un plus lent déclin cognitif.

Dans le dernier chapitre, Albert Costa évoque que les possesseurs d’une seconde langue rejettent plus fréquemment l’intuition dans leurs processus décisionnels et réfléchit su l’impact de l’émotion dans une résolution. Il cite par ailleurs le président Mandela qui déclarait que si on parle à quelqu’un dans sa langue maternelle on s’adresse à son cœur et si on s’exprime avec lui dans une langue étrangère le message arrive à la tête. On apprécie la pertinente et variée iconographie contenue dans ce livre qui est porté par les études en neuro-sciences et la linguistique.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90