AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Postscriptum (15)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Saiwhisper
  28 novembre 2019
À l'occasion de la sortie de « Postcriptum », j'ai visionné l'adaptation de « P. S. : I love you » que j'avais vu (et lu) il y a plusieurs années. Cela m'a permis de bien remettre en tête certains personnages et de me remémorer la trame principale du premier opus. Après lecture de la suite, je peux affirmer qu'il n'est pas nécessaire de lire le premier tome pour comprendre celui-ci, car l'auteure n'hésite pas à réexpliquer les choses, quitte à le faire plusieurs fois… Et c'est l'un des principaux reproches que je pourrais faire : on se répète beaucoup avant de rentrer dans le vif du sujet ! Pour faire plaisir à sa soeur, Holly va passer sur une radio afin de raconter comment elle a réagi face aux messages post-mortem laissés par son époux Gerry. Touchés par ce geste, des personnes ayant une maladie incurable vont fonder le club P. S. : I Love You et vont se rapprocher d'Holly pour qu'elle les aide à laisser quelque chose à leur mort.

Malheureusement, cette idée va faire régresser notre héroïne qui va rentrer dans une spirale dépressive. S'attacher à des personnes qui vont mourir prochainement est évidemment difficile, car on risque d'être brisé de nouveau… Peu de gens sont capables d'encaisser cela, car il faut avoir un certain recul ou des épaules assez larges. C'est donc compréhensible qu'Holly se préserve ! Toutefois, elle va faire une grosse rechute en quelques pages, sans avoir agi au préalable. On réalise rapidement qu'elle est très instable. La phase de deuil n'est clairement pas passée et ce, même si la jeune femme a retrouvé l'amour avec Gabriel et envisage de déménager pour habiter avec lui… Ainsi, elle a des idées noires et se renferme dans sa bulle. le lecteur va donc faire face à de nombreuses réflexions sur la vie, la maladie et la mort, ce qui va rendre l'ambiance assez déprimante. On utilise également beaucoup le pathos, ce que je n'apprécie pas. de plus, pendant un bon tiers du livre, Holly ne va cesser de ressasser les mêmes pensées, n'hésitant pas à parler de la situation à quelques proches, qui vont souvent lui apporter des réponses similaires. Tous ces éléments m'ont donné une impression pesante…

J'ai réellement eu du mal à rentrer dans le récit, car Holly va mettre du temps avant, sans grande surprise, d'accepter la proposition du club P. S. : I Love You. Or, c'est finalement une fois que l'on apprend à connaître les différents membres que je suis enfin parvenue à apprécier ma lecture ! Tous ces individus ont une belle personnalité et ont surtout un très joli projet pour accompagner leurs proches dans ce moment difficile. Ginika, une jeune mère ne sachant pas écrire, est le personnage qui m'a le plus émue. Ce qu'elle laisser derrière elle pour la petite Jewel et, surtout, la manière dont elle l'a fait, est bouleversant ! Elle est clairement le point fort de ce roman. D'ailleurs, je l'ai largement préférée à Holly dont j'avais oublié le tempérament parfois pénible, névrosé et caractériel. Certes, c'est une héroïne qui a bon fond et plusieurs qualités néanmoins, son côté pessimiste et irritable a trop pesé dans la balance. Elle m'a également agacée dans sa relation avec Gabriel.

Cette suite s'est révélée intéressante et émouvante dans son dernier tiers, en particulier grâce à de belles personnalités des membres du club. Les ultimes messages de ces derniers m'ont parfois mis une boule au ventre ! Ressentir ces émotions fortes a estompé mon ressentiment face au début long, répétitif et difficile. C'était finalement une jolie lecture, même si j'estime que le premier tome suffit à lui-même et ne pourra pas être surpassé. Merci encore aux éditions Milady pour cet envoi.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
MjeyW
  26 décembre 2019
Des années se sont écoulées depuis la mort de Gerry, mais Holly n'a jamais pu oublier son grand amour. Tenant aujourd'hui une boutique avec sa soeur, celle-ci a retrouvé l'amour auprès de son compagnon Gabriel, mais les souvenirs partagés avec son défunt mari la hantent toujours. Par un étrange concours de circonstances, Holly va raconter un soir son histoire dramatique et émouvoir une dame âgée, qui inspirée par le destin de la jeune femme, créera le groupe de soutien PS: i love you. Dès lors sa route croisera celle de ses membres, chacun d'entre eux est en phase terminale, leur seule requête étant qu'Holly les aide à écrire eux aussi des lettres à leurs proches, lettres qu'ils liront après leur mort.
J'ai adoré cette suite tant attendue, j'ai ressenti les émotions de ces personnes en détresse, mais aussi l'amour qu'ils portent aux gens qu'ils aiment le plus au monde.
C'est un roman émouvant que j'ai terminé, les yeux embués de larmes.
Commenter  J’apprécie          122
EmiLyne
  26 mai 2020
Je vais aller droit au but.
C'est un livre bouleversant. Magnifique. Authentique.Vibrant d'émotions!
Il parle de vie, de mort, de deuil, de résilience, d'amour, de don de soi. D'erreurs. de difficultés. de secondes chances. Et encore de vie.

L'auteure, Cecelia Ahern, parvient à aborder des sujets difficiles, mais d'une telle façon que la lecture, bien qu'elle soit bouleversante par endroits , ne nous plonge pas non plus dans une sombre déprime!

On plonge d'autant plus facilement dans l'histoire, qu'elle est servie par des personnages authentiques dont les liens et les histoires, nous touchent de plein fouet.

Dernier petit mot sur la plume de cette auteure que je lisais pour la première fois!! Que dire... Plume authentique, pleine de poésie et d'amour. Qui sait dépeindre magnifiquement des moments, et des émotions.
Je ne peux que vous recommander de vous laisser porter par ce roman !
Commenter  J’apprécie          90
Kimysmile
  24 mai 2020
Passer après le best-seller de l'auteure, ça me semblait plutôt difficile donc j'appréhendais quelque peu ma lecture, il faut bien le dire! Mais je suis tellement contente de l'avoir sorti de ma PAL grâce à mon amie Sandrine, parce que vraiment, j'ai adoré ! Et je salue déjà l'auteure d'être parvenue, selon moi, à faire une suite à la hauteur, car ce n'était pas gagné.

Il faut déjà que vous sachiez que Cecelia Ahern est une de mes auteures préférées (si pas MA préférée). J'achète tous ses romans et c'est un vrai plaisir à découvrir chaque fois – et ce, même si ce ne sont pas des coups de coeur ou des excellentes lectures à tous les coups. D'ailleurs, il ne me reste plus que le joueur de billes dans ma pile à lire. Cecelia fait partie de ses auteures ayant une plume magnifique, presque poétique et surtout remplie de réflexions presque philosophiques. Dans cette suite, nous allons évidemment surtout entendre parler de concepts autour de la vie, de la mort mais en abordant également des thématiques mêlées d'espoir et de compassion. J'ai adoré retrouver Holly, et la voir refaire sa vie, pas après pas, la voir être dans un chemin de reconstruction. Même 7 ans plus tard, son deuil est toujours là, profondément ancré, et elle a encore du chemin à faire. J'ai eu énormément d'empathie pour elle.

Et puis, dans cette nouvelle histoire, on va également rencontrer tout un tas de nouveaux personnages et un conseil d'ailleurs si vous le lisez, préparez les mouchoirs car vous allez vous attacher à des personnages en phase terminale, et qui sont prêt à mourir. J'ai eu un coup de coeur pour Ginika, cette jeune maman au courage indescriptible. J'ai également beaucoup aimé le personnage de Gabriel, le nouvel amoureux de Holly, qui tente tant bien que mal de faire sa place. C'était intéressant de mettre en place ce personnage car déjà après ma lecture de P.S. : I love you, je me disais « Mais comment passer après Gerry ? » et dans ce nouveau tome, Cecelia Ahern va répondre parfaitement à cette question.

Bref, pour moi, Postcriptum est vraiment une suite à la hauteur que je ne peux que vous conseiller et qui confirme à nouveau mon amour pour l'auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Supermaman64
  29 février 2020
La suite de PS I Love You. Je l'ai tant attendue que je m'étais préparée à être déçue. Je n'avais cette fois-ci pas préparés les mouchoirs en me disant qu'il ne pourrait pas me toucher autant que PS I Love You. Quelle erreur! J'ai versé tant de larmes une fois encore... Ce livre est à mettre entre toutes les mains de personnes en fin de vie, dans toutes celles de ceux qui en fréquentent et de tous ceux qui ont besoin de se sentir vivants. Un magnifique moment
Commenter  J’apprécie          30
viou03
  03 décembre 2019
Encore plus émouvant que PS I Love you.

On retrouve Holly 7 ans après les événements du premier roman.
Sa soeur Ciara a organisé un podcast où Holly parle des lettres que lui a laissé Gerry après sa mort. Cela va l'entraîner vers un Club où sont regroupés des malades en fin de vie.

Dès les premières lignes, les émotions sont là. On a un noeud au ventre en découvrant Holly revivre tout ce qui s'est passé 7 ans auparavant. Il y a ici quelque chose d'encore plus profond que dans le tome précédent. J'ai l'impression que l'écriture de Cécelia Ahern a pris en profondeur. Elle a su réinventer son concept tout en nous proposant par ci par là des moments similaires à PS I love you.
Ce roman est un méli mélo de profondes émotions nouvelles et d'émotions déjà connues précédemment . Que de travail, je pense pour arriver à un tel résultat !

PS I love you m'a touché , ce n'est rien par rapport à ce que m'a fait ressentir Postscriptum. Ce second tome est encore meilleur que le premier.
Vous l'avez compris, j'ai adoré ce roman même s'il m'a renvoyé à mon expérience récente avec la maladie. C'est parfois dur mais ça fait du bien de lire un tel condensé d'émotions.
Lien : https://viou03etsesdrolesdel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
jardinlitteraire
  01 décembre 2020
Il y a des années de cela j'ai découvert cette auteure avec son titre phare « PS I love you », un livre qui m'avait bouleversée. Quelques temps plus tard, je regardais le film et fondais à nouveau. C'est grâce à ce livre que mon amour pour Cecelia Ahern a commencé mais aucun roman n'a égalé ce premier dans mon coeur. Alors lorsque ce sequel est sorti j'étais à la fois excitée, impatiente et sur la réserve. Arriverait elle à renouveler son intrigue, à m'embarquer à nouveau au coté d'Holly ? Les émotions seraient elles là ? Je vous rassure tout de suite, mes inquiétudes ont vite été balayées.

L'auteure a t'elle réussi à renouveler son intrigue ? La réponse est oui, mille fois oui. Nous retrouvons Holly, 7 ans après les lettres de Gerry. Elle a réussi à se reconstruire et à retrouver le goût de vivre, notamment au côté de Gabriel. Ce n'est plus la même femme que celle que nous avions rencontré. Elle est plus forte, plus mature, plus déterminée, plus froide de prime abord. La vie ne l'a pas épargnée et elle s'est donc forgée une carapace. Alors quand un drôle de club lui demande de l'aide pour rédiger des lettres d'adieu, elle est plus que réticente. J'ai trouvé l'idée de départ de ce roman un peu tirée par les cheveux, certes elle a reçu des lettres de son mari mais est ce que cela fait d'elle une spécialiste ? Malgré ce petit bémol, j'ai tout simplement adoré le concept. Nous rencontrons des personnages en fin de vie terriblement attachants qui ont réussi à m'arracher quelques larmes.

J'en arrive donc au second point, les émotions ont elles été présentes ? Encore une fois, oui, mille fois oui. Alors certes le thème sous-jacent de ce roman n'est pas le plus gai qui soit et va forcément susciter la compassion et la tristesse. Pourtant ce n'est pas parce qu'on parle d'un sujet triste, qu'on touchera les lecteurs. Cecelia Ahern a réussi son pari. Elle m'a complètement embarquée et chamboulée. Elle a su réveiller ma compassion et mon empathie car c'est extrêmement poignant. Petite mention spéciale pour Ginika et sa fille Jewel, mes gros coups de coeur de cette histoire. Pourtant, on ne tombe pas de le dramatique et c'est malgré tout une histoire très lumineuse qui nous est contée. Une histoire qui nous parle de la mort certes mais surtout de la vie. Une histoire qui nous parle d'amour et de deuil. Une histoire qui nous offre une belle réflexion sur la peur de l'oubli. Car au fond, que restera t'il de nous après notre départ. Personne ne veut être oublier.

Gerry est bien entendu beaucoup moins présent que dans « PS I love you » pourtant, il hante encore Holly et les pages de ce roman. Peut être l'occasion pour elle de lui dire une dernière fois au revoir pour ouvrir complètement son coeur. Comme il le lui avait si joliment écris, Gerry n'était qu'un chapitre de sa vie.

Bref, une suite qui a dépassé toutes mes espérances. Une suite complètement différente et qui porte pourtant l'empreinte de ce couple mythique. J'ai adoré !

Une très belle leçon de vie et d'amour pleine de tendresse et de compassion.
Lien : https://monjardinlitteraire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
NanouBulle
  28 mars 2020
En commençant cette lecture, j'avais une certaine appréhension...
Une suite de PS I Love You...
Ce livre culte qui m'a redonné le goût de lire...
C'était un pari risqué pour l'auteure !
Même si j'ai du mal à accepter que Holly refasse sa vie, je ne sais expliquer le pourquoi d'ailleurs.
Je me suis laissé emporté malgré moi dans cette suite, touchante, surprenante où règne encore l'esprit de Gerry et cela m'a ravie !
À la fin de la lecture, je me suis surprise à dire "c'est une suite logique dans le fond".
Pour ceux et celles qui on aimé le premier livre, je vous le recommande, vous allez être surprise de la vie après Gerry ;)
Commenter  J’apprécie          10
Mariion2404
  09 février 2020
Après des années de reconstruction, Holly se retrouve de nouveau liée à Gerry par un Club appelé PS I love you. Elle va devoir décider d'aider les membres de ce groupe ou de continuer sa vie. Une très belle histoire, qui bouleverse et fait sourire en même temps. C'est un coup de coeur
Commenter  J’apprécie          10
Hauchama
  02 février 2020
P.S. I love you. Un des mes rares livres classés diamant. Forcément, j'appréhendais énormément cette suite : ça passe ou ça casse. Et bien, Cecelia Ahern m'a une nouvelle fois bluffée, émue, touchée. On retrouve ici Holly, 7 ans après la mort de Gerry, qui tente de poursuivre sa vie sans lui et qui est persuadée d'aller mieux. Elle a d'ailleurs rencontré Gabriel, depuis deux ans maintenant. Mais tout est bouleversé lorsque un petit groupe de personnes pour qui les jours sont comptés, vient la trouver car ils veulent qu'elle les aide à écrire des messages à leurs proches, à la manière de Gerry. Tout au long du livre, nous suivons donc le destin de ces cinq personnes, leurs émotions et leurs questionnements, leurs réactions propres face à la mort et à la peur de mourir, d'être oublié. En parallèle, on suit Holly et sa propre reconstruction. J'ai beaucoup aimé ce livre qui aborde le thème de la mort et du deuil sans fioriture, avec justesse et avec tous les questionnements et les différentes émotions que cela engendre. J'ai également apprécié les quelques retours dans le passé où l'on partage de nouveaux souvenirs d'Holly et Gerry. Et la fin est bluffante. Bref, 2020 commence très bien pour moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Merci pour les souvenirs de Cécélia Ahern

Quel accident bouleverse la vie et détruit le mariage de Joyce ?

La disparition de son mari
Une transfusion sanguine suite à la perte de son bébé lors d'une chute
La mort brutale de son père
La rencontre avec Justin

13 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Merci pour les souvenirs de Cecelia AhernCréer un quiz sur ce livre