AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Le Cycle de Fondation, Tome 5 : Terre et Fondation (15)

Dionysos89
Dionysos89   19 avril 2013
Je commence à entrevoir comment vous travaillez, vous autres mythologues. Vous construisez une magnifique superstructure, mais qui peut fort bien être bâtie sur du vent.

Commenter  J’apprécie          550
Dionysos89
Dionysos89   26 mars 2013
- Il doit vous paraître irritant de posséder ce don caché de prévision dont vous ne pouvez détecter la nature ; de savoir agir avec décision mais sans raison.
- L'expression usuelle sur Terminus est : « agir avec intuition ».
- Sur Gaïa, on dit : « savoir sans réfléchir ».

Commenter  J’apprécie          480
Dionysos89
Dionysos89   24 février 2013
Les mots subsistent, eux, même quand leur sens s'est perdu.

Commenter  J’apprécie          480
Dionysos89
Dionysos89   20 février 2013
Si vous avez l’impression d’avoir raison, vous avez raison.

Commenter  J’apprécie          450
Dionysos89
Dionysos89   13 mars 2013
Qu’est-ce qu’un peu de monotonie ? Cela gâche le plaisir, mais ça vous maintient en vie.

Commenter  J’apprécie          190
Kalgan
Kalgan   21 avril 2018
Le tout est plus grand que la somme de ses parties.
Commenter  J’apprécie          160
TwiTwi
TwiTwi   21 octobre 2009
- Franchement, dit Trevize, c'est quand même gênant de ne pas savoir quel pronom utiliser pour cette créature. Cela entrave la pensée et la conversation de toujours devoir buter sur le pronom.
- Mais c'est la faute de notre langue, observa Joie, pas de celle de Fallom. Aucune langue humaine n'a été conçue en songeant à l'hermaphrodisme. Et je suis contente que vous évoquiez le problème parce que j'y ai moi-même réfléchi ... Pourquoi ne pas tout simplement choisir un pronom de manière arbitraire ? Je pense à Fallom comme à une fille. Elle en a la voix aigüe, déjà, et possède en outre la capacité d'engendrer des enfants, ce qui reste la définition cardinale de la féminité. Pelorat est d'accord là-dessus ; pourquoi ne feriez-vous pas de même en acceptant que Fallom devienne "elle" ?
Trevize haussa les épaules. "Très bien. Ca fera quand même drôle de remarquer qu'elle a des testicules, mais enfin ..."
Commenter  J’apprécie          130
TwiTwi
TwiTwi   21 octobre 2009
- Sans doute une telle société aurait-elle tôt fait d'être détruite, nota Pelorat. Je ne crois pas possible que des hommes soient incapables de saisir à quel point il est important de préserver les facteurs mêmes qui garantissent leur survie.
- Je n'aurai pas votre réconfortante foi dans la raison humaine, Pel. Il me semble au contraire tout à fait concevable que, 'lorsqu'une société planétaire est uniquement formée d'isolats, les préoccupations locales et mêmes individuelles puissent aisément primer sur les préoccupations planétaires.
- Je ne crois pas la chose concevable, intervint Trevize, pas plus que Pelorat. En fait, puisqu'il existe par millions des mondes occupés par l'homme et qu'aucun d'eux ne s'est détérioré au point de se déterraformer, il se pourrait que votre crainte de l'isolatisme soit exagérée, Joie."
Commenter  J’apprécie          120
gouelan
gouelan   17 avril 2019
- Je n'admire ni ne condamne. La superstition a toujours dirigé les actes en l'absence de savoir. La Fondation croit au plan Seldon bien que personne à notre connaissance ne soit capable de le comprendre, d'en interpréter les détails ou d'en faire un instrument de prédiction. Nous le suivons à l'aveuglette, par ignorance et par foi. N'est-ce pas de la superstition ?
- Oui, peut-être.
- Idem pour Gaïa. Vous croyez que j'ai pris la décision correcte en jugeant que Gaïa devait absorber la Galaxie en un seul organisme mais vous ne savez pas pourquoi il faudrait que j'aie raison, ou dans quelle mesure vous avez bien fait de suivre cette décision. Vous êtes prête à poursuivre dans cette voie, par ignorance et par foi, au point même d’être dérangée par ma quête d'une preuve qui supprimerait cette ignorance et rendrait inutile la foi. N'est-ce pas de la superstition ?
- Là, je crois qu'il vous coince, ma petite Joie, dit Pelorat.
- Sûrement pas. Ou il n'aboutira à rien dans sa quête, ou il trouvera quelque chose qu confirmera sa décision.
- Et pour soutenir cette croyance, dit Trevize, vous n'avez que votre ignorance et votre foi. En d'autres termes : de la superstition !

p.191
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
TwiTwi
TwiTwi   21 octobre 2009
Golan, vous faites exprès de ne pas comprendre. Je veux dire seulement : de ce bref instant d'union. Vous ne savez pas ce que vous ratez. C'est indescriptible. Joie dit que c'est comme le sentiment de bonheur qu'on éprouve quand on peut enfin boire une gorgée d'eau après avoir failli mourir de soif. Je ne pourrais même commencer à vous raconter à quoi ça ressemble. Vous partagez tous les plaisirs qu'un milliard de personnes éprouvent séparément. Ce n'est pas une joie constante ; sinon, vous auriez tôt fait de ne plus la ressentir. Cela vibre, scintille, est doté d'un étrange rythme pulsant qui ne vous lâche pas. C'est un bonheur plus grand - non pas plus grand, mais plus intense - que tout ce que vous pourrez jamais prouver isolément. J'en aurais pleuré lorsqu'elle m'en a refermé la porte ...
Commenter  J’apprécie          80




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    Fondation d'Isaac Asimov

    De combien de parties est composé ce premier livre ?

    Trois parties
    Quatre parties
    Cinq parties
    Six parties

    10 questions
    56 lecteurs ont répondu
    Thème : Le Cycle de Fondation, tome 1 : Fondation de Isaac AsimovCréer un quiz sur ce livre