AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Les dames blanches (25)

Eric76
Eric76   04 novembre 2016
La maison n'était qu'un assemblage hétéroclite de cabanes dressées autour d'un vieux bus, sous un arbre aux branches torturées et décharnées. Des tourbillons de poussière ocre poussaient les buissons roulants - salsola tragus, Camille l'avait lu quelque part - et traversaient l'étendue plane comme des derviches tourneurs. La bulle tapie dans la brume de chaleur une centaine de mètres plus loin évoquait une planète glacée tombée du ciel. [...]
Une femme sortit du bus et s'immobilisa sur le marchepied pour observer Camille. Des mèches de ses cheveux bruns épars dansaient devant son visage. Ses vêtements usés et dépareillés flottaient sur son corps maigre. Ses yeux sombres béaient sous ses arcades saillantes comme des puits sans fond. D'elle émanait une impression de désolation en symbiose avec le désert environnant. En arrière-plan, se découpa la silhouette massive d'un homme au torse nu dans une salopette bleue constellée d'auréoles.
Commenter  J’apprécie          360
lyoko
lyoko   03 mai 2016
"Les scientifiques rechignent à reconnaître l'existence d'une vie extraterrestre intelligente. Ce serait admettre que l'être humain n'est pas le summum de l'évolution et remettre en cause nos misérables connaissances. Remettre en cause leur position dominante en haut de l'échelle du savoir."
Commenter  J’apprécie          298
lyoko
lyoko   05 mai 2016
"Un jour, l'humanité aura honte d'elle même.
- Elle oubliera vite, les hommes recommenceront à se battre pour des bouts de territoires, pour des dieux, pour les ressources, ils utiliseront des enfants au besoin."
Commenter  J’apprécie          243
Shan_Ze
Shan_Ze   26 mai 2018
" La peur pousse à l'aberration. [...] Nous nous sommes toujours inventé des ennemis pour justifier nos comportements absurdes..."
Commenter  J’apprécie          230
lyoko
lyoko   04 mai 2016
"On aurait pu croire que l'arrivée d'entités extraterrestres changerait la donne, avait-il poursuivi. C'est le contraire qui s'est produit : les politiques, les militaires et les scientifiques en vue se sont emparés du phénomène et l'ont circonscrit à leur seule légitimité. Au lieu de reconnaître leur incompétence, l'incompétence humaine en général, ils se sont obstinés dans leur choix pour rester accrochés à leur pouvoir, quitte à envoyer à la mort des millions d'enfants. Voilà pourquoi nous n'avons pas avancé. Leur entêtement conduit l'humanité au desespoir, à l'extinction."
Commenter  J’apprécie          150
gruz
gruz   04 juillet 2015
L'éventualité de vies exobiologistes intelligentes remettrait à leur juste place les problèmes ordinaires agitant l'humanité, ces histoires mesquines de territoires, de religions, de société, de dominations économiques ou militaires.
Commenter  J’apprécie          130
lyoko
lyoko   02 mai 2016
" L'entreprise où elle travaillait, une compagnie d'assurances mutualiste pourtant, lui tiendrait évidemment rigueur de ces quinze jours d'inactivité assimilés à une extorsion de congés."
Commenter  J’apprécie          100
Orphea
Orphea   02 janvier 2017
On déplorait la disparition de cent quatre-vingt-sept enfants de moins de quatre ans associées au phénomène. Les spécialistes se perdaient en conjectures. Spécialistes de quoi, d'ailleurs ? Qui pouvait se prétendre spécialiste d'une forme de vie totalement inconnue ? Basile avait toujours été consterné par les interventions télévisées des experts de tous poils, qui, pour la plupart, se contentaient d’ânonner d'un air important des banalités que n'importe quel citoyen ordinaire aurait pu proférer. Il fallait les voir se pousser devant les micros pour faire don au monde de leur analyse, de leurs connaissances, de leur clairvoyance, se contredire les uns les autres avec une belle énergie – pire, il leur arrivait de se contredire eux-mêmes à quelques heures d'intervalle.
Commenter  J’apprécie          80
lilice_brocolis
lilice_brocolis   18 février 2016
- Les autres ne se gênent pas pour me rappeler que je n'ai aucune expérience", objecta Camille avec une pointe de dépit.
Claire balaya l'argument d'un revers de main.
"L'expérience, c'est un pauvre mot pour masquer le manque d'envie. Une façon de se raccrocher aux branches, aux béquilles, aux habitudes. T'occupe pas de ce que pensent et disent les autres Camille, fonce."
Commenter  J’apprécie          70
gruz
gruz   05 juillet 2015
La peur pousse à l'aberration.
Commenter  J’apprécie          60




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    Mort d'un clone de Pierre Bordage

    Quel âge a Martial Bonneteau ?

    47 ans
    48 ans
    49 ans
    50 ans

    15 questions
    23 lecteurs ont répondu
    Thème : Mort d'un clone de Pierre BordageCréer un quiz sur ce livre