AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782894303719
Éditeur : Québec Loisirs (30/11/-1)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Marie-Claude Bussières-Tremblay n'a pas besoin de présentation. Son dernier roman, On ne tue pas le temps qui passe (1997), en plus d'avoir remporté le Prix du public Saguenay–Lac-Saint-Jean 1998, et d'avoir gagné la palme du meilleur vendeur de Québec Loisirs au printemps de 1998, s'est vu réédité en Europe par Succès du livre.

Le mystère «Mihran»
Personne ne sait d'où vient Mihran, s'il a une famille, ni où il habite. Souvent même, il dispara... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
bideu
  17 mars 2011
Critique du roman Mihran
Premier point : La compréhension du roman.
J'ai trouvé qu'il était facile à comprendre, mais, à quelques endroits, il y avait des mots difficiles à comprendre. La langue était parfaite, car il n'y avait pas d'Yo, tchill, full, Nice, etc. Il y avait des mots complexes comme exemple : indéniablement, infligé, etc. Cela ne me dérange pas personnellement, car, si le mot est trop difficile, je vais regarder dans le dictionnaire. le nombre de personnages était acceptable. La présentation des péripéties était parfaite.
Deuxième point : le réalisme.
Le récit m'a plu, car c'était vraiment réaliste.
Des fois, c'était irréaliste, car, quand Marcus a pris son accident dans la rue, on raconte qu'il se fait foncer dedans puis que sa tête éclate comme un melon et que des parties de son corps sont éparpillées partout. Donc, ce n'est pas vraiment réel, mais cela peut arriver.

Troisième point : Les personnages.
Le personnage Mirhan m'a plu beaucoup, car il était très bien décrit. Il parlait de son physique, son mental, ses faiblesses, etc. Pour moi, la description des personnages, c'est très important, car je peux me faire une idée à quoi il ressemble.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
papabornowsky
  17 mars 2011

Mirhan
Présentation de l'objet littéraire : Il n'y avait pas de couverture sur mon livre donc je n'ai pas pu vraiment me fier à sa pour le choix de mon roman. Par contre, j'ai bien aimé l'aspect vieux du livre. Par contre j'aurais aimé voir le visage de Mirhan parce que son personnage m'intriguais
Personnage : J'ai bien aimé le style des personnages parce qu'ils ne sont pas tous avec les mêmes trais de caractères. Ils sont varié et intéressant. Dans certain livres, les personnages ont des personnalité qui se rejoigne mais la se sont tous des personnalités diverse et contraire. Steve, est un collectionneur de voiture et un parieur de course de chevaux. Alors que Simon, est vice-président d'une banque. Mirhan lui est mystérieux et vague.
L'intrigue : J'ai trouvé qu'à certain endroit le livre était pas vraiment intriguant parce qu'il n'a pas vraiment d'action avant d'avoir passée le 150 pages alors j'ai eux beaucoup de difficulté à lire avant d'avoir dépasser ses pages. Mais après que l'action sois arrivé dans le livre, on ne peux pas décrocher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ari-gau2696
  15 mars 2011
Mirhan
Je n'ai pas aimé ce livre, voici quelques raisons.
Les personnages :
Le personnage principal se nomme Mirhan. Elle la bien décrit. le problème avec ce personnage c'est qu'il est trop réservé. Il cache beaucoup de choses durant l'histoire. Mirhan semble réaliste, mais nous n'avons pas le goût de nous attachée
à lui. Il se passe beaucoup de chose avec, mais nous avons l'impression qu'il manque quelque chose. Nous parlons beaucoup de lui, mais il ne se passe pas d'action.
La compréhension / complexité :
Je trouve que le récit demeure difficile à comprendre à cause de la langue. Il y a beaucoup de mots difficiles à comprendre. le sens du récit reste complexe aussi. le nombre de personnages est assez élevé et j'avais l'impression qu'ils se ressemblaient tous. Des fois, les péripéties sont présentées subitement et moi ça me mélangeait.
Le style :
Du point de vue du niveau de la langue, j'ai trouvé ceci assez complexe. Je crois que ce n'était pas un livre de mon niveau. Nous nous créions quand même de bonnes images grâce aux verbes pour les actions que les personnages faisaient. Les adjectifs sont aussi utilisés pour les endroits et les personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ti-seb
  15 mars 2011
Mihran
Ce récit est compliqué au début parce que la situation initiale commence en plein milieu de la vie de Samuel. Après quelques chapitres, on commence à comprendre l'histoire. Plusieurs personnages se rajoutent, mais, au fil des chapitres, certains s'effacent.
Ce livre est vraisemblable parce que l'histoire se passe dans la vie de tous les jours. Les endroits sont situés à San Francisco, aucune place n'est inventée et les actions sont humaines.
Ce livre est remarquable au niveau des images qui sont créées. Au niveau de la langue, il est très facile à lire.
La tension émotionnelle est bien bâtie. Il place le suspense au bon moment pour te surprendre à la dernière seconde, ce qui provoque une petite crainte.
Les personnages sont très bien d'écrit et très réalistes. La personne au qu'elle tu t'accroches est personnage principale, Mihran. C'est un personnage très renfermé, mais qui est prêt à aider les autres sans rien vouloir en retour
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : roman d'actionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Auteurs proches de Marie-Claude Bussières-Tremblay
Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1958 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre