AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Robert Pépin (Traducteur)
ISBN : 2020228033
Éditeur : Seuil (01/02/1995)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Mère célibataire et artiste à ses heures, Annie Laird est jurée dans le procès de Louie Boffano, un parrain de la Mafia qui a toujours échappé à la justice. Mais cette fois, les preuves sont accablantes et l'Organisation n'a qu'une seule solution pour sauver son "patron" : que le jury unanime le déclare innocent. Zach Lyde, tueur à gages surnommé "le Maître", monte une minutieuse opération de corruption : Annie devra convaincre tous les autres jurés de voter non-cou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Derfuchs
  27 février 2019
Dire que je n'ai pas aimé, n'exagérons pas, La jurée fait partie de la part d'ombre de notre mémoire, l'endroit de l'oubli :
Ah, oui ! p't'être bien que je l'ai lu mais je n'en garde aucun souvenir.
C'est bien résumé, pour moi s'entend, sinon écriture agréable mais plate comme une bière sans bulle et sans mousse, intrigue cousue de fil blanc : oui, Madame vous avez fait vot'part de boulot, mais comprenez dans la nature vous pouvez causer, alors on est bien obligé de vous supprimer, vous pouvez comprendre ? Non, comme c'est dommage. le petit ? Aussi, bien sûr.
L'auteur essaie bien d'entretenir un semblant de suspense, il n'y parvient pas.
La fuite d'Annie au Guatemala ne donne rien de plus au bouquin, dommage c'est un beau pays le Guatemala, enfin j'imagine, parce que je ne connais pas, loupé le Guatemala, pas de description d'oiseaux plein de plumes multicolores, d'indiens néant, plat comme déjà dit.
On trouve beaucoup mieux sur le marché !
Je m'attendais à mieux, beaucoup mieux.

Lien : https://www.babelio.com/livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   25 novembre 2019
Ce n’est quand même pas si difficile ? Pourquoi ne fais-tu même pas l’effort d’essayer ? C’est ça que tu veux entendre ? Et pourquoi est-ce que je me donnerais cette peine ? Tu sais aussi bien que moi de quoi tu serais capable si tu essayais un tout petit peu. Mais non : tu ne veux même pas essayer. Tu préfères dessiner des dragons et au diable le reste ! C’est vrai que le reste n’est pas très rigolo. Alors tu restes assis sur ton cul à ne rien faire, ou à regarder ton test de maths en rêvant qu’un jour tu seras peut-être un artiste comme ta mère. Tu as donc tellement envie que ça de te faire baiser la gueule comme elle ? Ça ne te ferait vraiment rien de n’avoir jamais un sou ? Ça te serait égal de ne jamais pouvoir régler tes notes d’électricité et d’être obligé de travailler sur un ordinateur tous les jours que Dieu fait et de… et de ne jamais pouvoir aller te balader parce que la voiture vient encore une fois de tomber en carafe et que tu n’as même pas les sous pour la faire réparer ? Mais tu t’en ficherais parce que toi, tu serais un artiste ? Non, non : reste comme tu es… à ne rien faire, à regarder les autres vivre normalement. Jusqu’à ta mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   25 novembre 2019
Plus tard, il est sur elle et décide que le moment est venu. Il commence à bouger plus vite. Il s’enfonce en elle, encore et encore, avec un petit coup sec en bout de course, en se frottant fort contre son pelvis. Encore et encore, elle est près de jouir, et soudain il le lui permet. Il lui permet de ne plus seulement gémir, mais de hurler. Elle se débat, elle lui laboure la poitrine de ses ongles.
Il décide aussi que le moment de sa propre jouissance est venu et, à l’instant même où celle-ci monte en lui, il ouvre la bouche, il cherche, et c’est Annie qu’il trouve dans les ténèbres. Annie. Annie qui rit comme elle riait le jour où il a palpé ses sculptures. Comme elle n’en pouvait plus de rire parce qu’il allait la rendre riche et heureuse, parce que déjà elle tombait amoureuse et que jamais plus il ne la verra rire ainsi… ou alors ? Il souffre et rugit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   29 août 2019
Je l’ai déjà vu quelque part… et il y a des rumeurs. C’est un monsieur qu’on respecte. Il est un peu… ah, je ne sais pas, très poli, mais… intimidant, tu vois ce que je veux dire ? Et il connaît son affaire. Il aime assez certains minimalistes. Marden. Et quelques néo-géo. Alice Aycock. Il s’est déjà payé quelques Christy Rupp. Mais les cow-boys à grosse bite en marbre, c’est pas son truc. Il aurait une collection particulière plutôt géniale, mais il achète surtout pour des amis, enfin, je veux dire… pour de gros collectionneurs, ma choute. Des gros bonnets.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   29 août 2019
Je ne suis peut-être qu’une bouffeuse de données pour l’instant, une bouffeuse de données et rien d’autre, mais dans moins de deux heures je serai une artiste.
Elle repense la chose. Elle ferme les yeux. Elle se concentre.
Si vaisseau à données je suis, pure et immaculée…
Elle croise les doigts et les étire. Puis elle ouvre les yeux et se met au travail.
Aussitôt elle se mue en diablesse et possédée par le démon de la vitesse, enregistre sa première commande en une minute trente-sept, et la seconde en cinquante-six secondes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   29 août 2019
L’art contemporain est une réalité en soi, là-bas. Du fait que la valeur des œuvres n’est pas fixe, qu’il n’y a là-dedans absolument rien de constant, que tout cela est extrêmement souple et attractif, c’est devenu une espèce de monnaie d’échange.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Georges Dawes Green (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Georges Dawes Green
The Caveman's Valentine - Trailer
autres livres classés : juridiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1768 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre