AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755613122
Éditeur : Hugo Image (23/10/2013)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Le Dico flingueur des Tontons a déjà séduit plus de 50 000 lecteurs. L'enquête serrée menée par Stéphane Germain sur le chef-d'oeuvre de 1963 a en effet passionné les amateurs de Michel Audiard et de Georges Lautner. Or ces deux-là, sans oublier Albert Simonin le co-scénariste, récidivèrent dès 1964 et réunirent de nouveau le trio Ventura-Blier-Blanche pour Les Barbouzes. Le spécialiste du cinéma d'Audiard s'est donc décidé à mener de nouvelles investigations sur ce... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Bazart
  17 avril 2014
En 2013, pour les 50 ans du fameux les tontons flingueurs, culte pour plein de générations, cet ouvrage est un sympathique abécédaire des deux films « les Tontons Flingueurs » et « les Barbouzes , les deux plus connus certainement de l'univers d'Audiard qui ont compté 'histoire du cinéma français.
Textes plutot drôles, illustrations et caricatures de Géga bien dans le ton, on a eu le droit à pas mal d'anecdotes et informations sur ces films...
Un ouvrage à conseiller évidemment à tous les fans que les autres pourront en revanche gentiment ignorer...
Commenter  J’apprécie          152
yv1
  17 janvier 2014
Stéphane Germain est bon spécialiste d'Audiard et des films de l'époque. En plus il s'est adjoint les dessins de Gega, superbes caricatures en noir et blanc des différents intervenants des deux films.
J'ai eu la chance de recevoir à Noël, le coffret DVD de ces deux films de Georges Lautner, dialogués par Michel Audiard et co-scénarisés par Albert Simonin dans lesquels le trio principal d'acteurs est présent : Lino Ventura, Francis Blanche et Bernard Blier. Lorsque j'ai vu qu'il existait un livre aussi beau et aussi complet que celui-ci sur mon cadeau de Noël, je n'ai pas pu résister... Je n'ai pas encore eu le temps de revoir Les Barbouzes (Les Tontons sont repassés récemment à la télévision), mais après la lecture de ce bouquin, je peux vous dire que j'en ai très envie et que je le regarderai avec un oeil un peu plus aiguisé sans pour autant bouder mon plaisir. Car avant tout, ce livre est un hommage aux films et à tous ceux qui y ont participé. Et l'on découvre que contrairement à ce que l'on entend partout, la langue d'Audiard n'est point argotique mais au contraire plutôt châtiée, notamment la fameuse scène de la cuisine imposée par Lautner à Audiard qui n'y croyait pas
Construit en deux grandes parties, une pour chaque film avec des items qui se recoupent évidemment, ceux consacrés aux divers participants communs, acteurs, dialoguiste, scénariste, ce beau livre est à conserver près des DVD, histoire de se cultiver et de briller en société lorsque le sujet arrive sur les films cités. On peut aussi le lire juste pour le plaisir de retrouver des anecdotes sur le cinéma de l'époque, comme la querelle entre la nouvelle vague et les anciens comme Audiard ou Lautner, sur les acteurs comme B. Blier, L. Ventura, F. Blanche ou Mireille Darc ; dans tous les cas de figure, on se marre bien, ce qui est une excellente nouvelle et une très bonne thérapie contre le blues ambiant.
Lien : http://lyvres.over-blog.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
yv1yv1   17 janvier 2014
Toute la scène ne repose que sur un vocabulaire raffiné et des tournures de phrases que les parents d'aujourd'hui rêveraient de voir manier par leurs enfants. Dans cette cuisine, la force d'Audiard réside dans sa capacité à mélanger les niveaux de langage et à faire se télescoper les bonnes manières et le mot leste -ce dernier employé à dose homéopathique prend alors toute sa force, et sa drôlerie. C'est une de ses marques de fabrique. "Et c'est pourquoi je me permets d'intimer l'ordre à certains salisseurs de mémoire de fermer leur claque-merde." [...] La détonation obtenue grâce à ce cocktail de langage châtié et de vocabulaire plus relâché constituera une de ses figures de style préférées, et les exemples abondent : "L'homme de la Pampa, parfois rude reste toujours courtois, mais la vérité m'oblige à te le dire : ton Antoine commence à me les briser menu." (p.11)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Stéphane Germain (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphane Germain
Le prix "Lulu la Nantaise" 2012 est attribué à...
autres livres classés : audiardVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
5148 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre