AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations sur Une veuve de papier (27)

Allantvers
Allantvers   27 octobre 2018
Mais comment faire la différence entre tomber amoureux et imaginer qu'on tombe amoureux? Tomber amoureux pour de bon est déjà une opération de l'imagination.
Commenter  J’apprécie          170
PiertyM
PiertyM   29 décembre 2014
Le chagrin de la perte d’un enfant ne meurt jamais ; c’est un chagrin qui laisse un répit bien mince, et au bout de longtemps
Commenter  J’apprécie          161
goodgarn
goodgarn   18 mars 2013
Ils demeurérent allongés, les yeux dans les yeux, pendant un temps qui parut infini à Eddie- en tout cas, il aurait voulu que ça ne finisse jamais. Toute sa vie il considérerait cet instant comme l'essence même de l'amour. L'amour, c'était de ne rien vouloir de plus, ne pas chercher à ce que les gens fassent autre chose que ce qu'ils venaient d'accomplir; c'était ce sentiment de plénitude.
Commenter  J’apprécie          130
goodgarn
goodgarn   24 mars 2013
C'est alors qu'il repéra une candidature plus prometteuse. Une jeune personne- sur la réserve- elle avait au moins l'âge de posséder son permis de conduire- qui hésitait à s'approcher de la table où il était installé; elle observait l'auteur-illustrateur célèbre avec ce mélange de timidité et d'espièglerie qui caractérisait selon lui les filles au seuil d'une féminité plus épanouie. Dans quelques années, l'hésitation d'aujourd'hui ferait place au calcul, voire à la rouerie. Cette grâce de poulain, cette effronterie seraient bientôt tenues en bride. Il fallait bien qu'elle eût dix-sept ans au moins, mais sûrement pas encore vingt ans. Elle était tout à la fois fringante et gauche, peu sûre d'elle, et avide de faire ses preuves. Maladroite, mais hardie. Vierge, sans doute. Ou pour le moins trés inexpérimentée, conclut-il.
Commenter  J’apprécie          110
goodgarn
goodgarn   16 mars 2013
Son père faisait ces remarques chaque printemps; remarques qui, elles-mêmes, distillaient une torpeur sans fond chez Eddie; il s'était un jour demandé si la course, seul sport qui l'intéressât, n'était pas l'expression de son désir de fuir la voix paternelle, qui avait les modulations prévisibles et ininterrompues d'une scie circulaire dans une scierie.
Commenter  J’apprécie          100
LiliGalipette
LiliGalipette   26 novembre 2010
Ses parents s'attendaient à avoir un troisième fils, mais là n'est pas la raison pour laquelle Ruth Cole devint écrivain. Ce qui alimenta sans doute son imagination, c'est que, dans cette maison où elle grandit, les photos des frères morts furent une présence plus forte que toute présence qu'elle sentait chez son père ou sa mère ; en outre, après que sa mère les abandonna, elle et son père, en emportant presque tous les clichés de de ses fils perdus, elle se demanda pourquoi son père laissait les crochets des-dites photos au mur. Ces crochets nus eurent leur part de sa vocation d'écrivain : des années après la disparition de sa mère, elle essayait encore de se rappeler quelle photo pendait à quel crochet. Et devant l'échec de sa mémoire à lui restituer les photos des disparus, elle se mit à inventer tous les instants capturés de leur courte vie qu'elle avait manquée. La mort de Thomas et Timothy avant sa naissance joua elle aussi son rôle dans sa vocation; dès l'aube de sa mémoire, il lui avait fallu les imaginer. p.16

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Myrtille88
Myrtille88   09 avril 2020
Une fille qui mourrait avant d'avoir fait l'amour, moi, je dirais qu'elle a de la chance. Mais un garçon,mon Dieu..., vous ne pensez qu'à ça, vous autres, les garçons et les hommes. Ce n'est pas vrai ? Vous rêvez d'autres choses ? (p. 85)
Commenter  J’apprécie          70
Tiguidou
Tiguidou   08 avril 2015
... comment faire la différence entre tomber amoureux et imaginer qu on tombe amoureux? Tomber amoureux pour de bon est déja une opération de l
imagination.

Commenter  J’apprécie          60
Aproposdelivres
Aproposdelivres   10 octobre 2014
Ses parents s'attendaient à avoir un troisième fils, mais là n'est pas la raison pour laquelle Ruth Cole devint écrivain. Ce qui alimenta sans doute son imagination, c'est que, dans cette maison où elle grandit, les photos des frères morts furent une présence plus forte que toute présence qu'elle sentait chez son père ou sa mère ; en outre, après que sa mère les abandonna, elle et son père, en emportant presque tous les clichés de de ses fils perdus, elle se demanda pourquoi son père laissait les crochets des-dites photos au mur. Ces crochets nus eurent leur part de sa vocation d'écrivain : des années après la disparition de sa mère, elle essayait encore de se rappeler quelle photo pendait à quel crochet. Et devant l'échec de sa mémoire à lui restituer les photos des disparus, elle se mit à inventer tous les instants capturés de leur courte vie qu'elle avait manquée. La mort de Thomas et Timothy avant sa naissance joua elle aussi son rôle dans sa vocation; dès l'aube de sa mémoire, il lui avait fallu les imaginer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
sylvie2
sylvie2   28 février 2016
Ta cicatrice fera toujours partie de toi.
Commenter  J’apprécie          40




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Complétez ces titres de John Irving

    "Liberté pour ...

    faire les courses'
    les nounours'
    les ours'
    Florence Cassez'

    12 questions
    374 lecteurs ont répondu
    Thème : John IrvingCréer un quiz sur ce livre