AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : (01/01/1900)

Note moyenne : 2.82/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Résumé :

Henefer dans l’Utah. De père en fils ils héritent du statut de Maître depuis des siècles. Ils entraînent des humains volontaires pour devenir des tueurs de vampires et exterminer le monde de cette race néfaste, Jane Hunter en fait partie.

Tome 1 :

Jane Hunter est la tueuse numéro un du Maître. Sa mission est très simple : éradiquer les vampires, mais surtout Shadow, l’un des plus terrifiants prédateurs.
E... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Altervorace
  17 février 2012
Finalement ce n'est pas à un banal roman de bit-lit auquel j'ai eu droit. Nan. En vérité je n'avais jamais lu quelque chose d'aussi mauvais de ma vie. Si on m'avait donné le manuscrit de cette chose, j'aurais pensé que c'était l'oeuvre d'une ado aspirant à devenir un jour écrivain. Je lui aurais au mieux conseillé de continuer à travailler dur, au pire, si elle voulait vraiment être lue, de corriger son texte pour le proposer gratuitement sous licence libre. Soit, cette bouse est auto-éditée mais je ne vois pas le rapport, (on trouve des trucs vraiment chouettes auto-édités mais là...) Lorsque l'on se targue de vendre des livres on respecte un minimum le client. Je ne parle même pas de qualité littéraire, je parle de proposer quelque chose d'acceptable. Une passion malsaine est vendu, en format numérique, pour 6,49 euros. Et c'est honteux. Parlons un peu du récit pour que tu comprennes -ami lecteur- pourquoi je crie à l'arnaque...
Abordons tout d'abord la forme. le diagnostique saute aux yeux dès les premières pages : madame Kena ne sait pas écrire. Certaines phrases seraient soulignées en rouge dans une rédaction de 6ième :
Elle a entendu dire par un ami qui a entendu dire que le Caprice cachait Johnny Shadow.
Le vocabulaire n'est pas seulement pauvre, certains mots sont employés de manière totalement incongrue. Ainsi, le héros ne prend pas une douche, nan, il s'y vautre :
Il essuie sa bouche avec la manche de son pull noir avant d'aller se vautrer sous une douche bien méritée.
Ou encore, dans le monde de notre héroïne, lorsque l'on prépare du café, on dit mettre le café à couler. Des problèmes de vocabulaire, de grammaire, de conjugaison et même des phrases entières qui ne veulent rien dire :
Elle est adorable, presque pathétique si son méchant lui pouvait sortir de sa tanière et dire ce qu'il pense.
Ce n'est pas le personnage de Jane Hunter -quoique- qui est pathétique, c'est l'auteur de cet infâme objet qu'on ne peut décemment pas appeler un livre. Un autre exemple ? Allez :
Là où les vampires sous ses ordres retiennent des prisonnières les humaines.
J'arrêterais ici de vous parler de la forme, chaque page étant truffée de fautes, ce serait épuisant de toutes les répertorier.
Nous avons vu que la forme était une honte. Mais le fond arrive à faire encore mieux.
Nous nous trouvons aux États-Unis, Jane Hunter est censée être une tueuse de vampire animée d'une haine tenace puisque c'est une de ces créatures de la nuit qui a tué toute sa famille. Elle doit débusquer un maître vampire dans un bar malfamé mais l'amûûûr la foudroie. Leurs yeux se croisent, ils vont dans un endroit plus tranquille, s'embrassent (on est genre à la troisième page du bouquin) et là :
Elle se voit déjà l'épouser et lui faire des enfants. Elle ignore si son bar suffirait à les faire vivre décemment, mais elle ne pourra pas continuer à faire ce qu'elle fait quand elle sera mère.
Après ils vont chez lui et couchent ensemble. Et là, révélation ultime. Alors qu'elle couche avec un homme qu'elle ne connait pas, avec lequel elle n'a échangé que quelques phrases, nous apprenons que notre petite cruche était vierge. Oui. Pour la cohérence on repassera. Parce qu'à aucun moment l'auteur ne prend la peine de justifier ce genre de chose, non, on est censé tout gober comme des demeurés.
Les amants sont d'ors et déjà amoureux fous l'un de l'autre. Seulement y a une girafe dans la boite à bijoux : le monsieur n'est autre que le maître vampire que Jane désire tuer à tout prix. Ouais. Sur ce Karl/Shadow part trois jours dans son repaire secret. Et là, badaboum, on découvre qu'il existe de vieux châteaux abandonnés aux États-Unis. Avec donjons. Voui, on sait à quel point le Moyen Age a été prolixe en matière d'oeuvres architecturales dans ce coin du globe. Non seulement madame Kena ne sait pas écrire mais en plus elle est inculte. Merveilleux. Bref, à son retour, il se retrouve dans une impasse avec Jane et est contraint de lui avouer la vérité sur son identité. Drame. A partir de là, le ridicule atteint son paroxysme. La cruche tueuse de vampire ne cesse de changer d'avis, une heure elle veut le tuer, la seconde d'après elle baise avec lui. Ces revirements ne sont à aucun moment motivés de manière cohérente, le personnage est seulement lunatique. Puis on apprend que Shadow est responsable de la mort des parents de sa belle. Pire, il a lui-même violé et saigné la soeur de cette dernière. L'affaire ira très loin, presque au moment où elle lui plante un pieu dans le coeur, mais une nouvelle arrive à point nommé pour l'arrêter : elle est enceinte de son vampire. Ici aussi on nage en plein délire. Je ne suis pas contre l'idée qu'un auteur décide que la paternité vampirique soit possible, mais lorsque l'on construit une mythologie on justifie un minimum cette dernière. Là, pas du tout. le futur papa emmène alors Jane dans son repaire où elle prend une autre identité le temps de mener sa grossesse à terme. le premier opus se termine ainsi.
Il existe une suite, deux tomes je crois, à ce roman. Bien entendu, je n'irai pas plus loin. Une passion malsaine reste à ce jour le roman le plus mauvais que j'ai pu lire. A côté Marc Levy c'est du Victor Hugo et les Harlequin méritent tous le prix Goncourt. Il y a beaucoup d'auteurs que je n'aime pas mais je comprends qu'ils plaisent à d'autres. Ici, je pense que c'est une honte de vendre quelque chose d'une telle médiocrité. Je sais que Sharon Kena traine sur les forums pour envoyer chier ceux qui critique ses bouquins, alors je vais m'adresser directement à elle : « Vous devriez avoir honte de vendre ce roman. Vous arnaquez vos lecteurs. Vous n'êtes pas écrivain, loin de là, vous n'êtes qu'une personne appâtée par l'argent qui ne mérite que le mépris. »
Pour conclure, j'ai beaucoup ri en lisant cette merde, néanmoins je suis en colère. On m'a prêté cette chose ainsi je n'ai pas perdu d'argent mais j'ai de la peine pour ceux qui se sont fait avoir. Alors passe le mot autours de toi ami lecteur, préviens ceux qui aiment les livres qu'il ne faut surtout pas acheter celui-ci.
Lien : http://altervorace.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Ema1
  03 mars 2012
Donc, depuis que ma copine Altervorace a fini ce « roman », elle m'incite à lire au moins le premier chapitre, je cite : « Juste pour que tu voie quand ils couchent ensemble à quel point c'est hallucinant ». Non seulement je suis une fille très sympa – si, si je t'assure – mais en plus j'ai tout lu. Jusqu'à la dernière page. Et, comment dire ? Non seulement la rencontre est capilotractée – tirée par les cheveux quoi – mais en plus on se croirait chez les Bisounours. Notre damoiselle est donc vierge, comme tu le sais, et décide de donner sa virginité au premier bad boy discount venu, seulement quand elle lui annonce ce petit détail, et ben il décide de ne pas être le premier explorateur... La donzelle est bien entendu frustrée – elle a attendu 20 ans quand même hein – et essaye de convaincre le bestiau : « tu veux vraiment me laisser sur ma faim de toi ? » Visiblement ça marche. S'ensuit des mots doux et des noms de piou-piou : « mon amour, mon ange » - mais qui dit ça à quelqu'un qu'il/elle a baisé une fois ??? - Nos deux tourtereaux sont Amoureux, voui avec un grand A, parce que c'est à tel point qu'ils sont comme connectés « Il finit par tomber dans un sommeil apaisant, un sommeil durant lequel il se glisse dans les rêves de sa partenaire ». Trop fort !
Je ne vais pas encore te raconter l'histoire, hein, je pense que déjà tu me prend pour une dingue de l'avoir lu. Mais franchement, j'étais tellement fascinée que je n'ai pas pu fermer le livre. J'ai été captivée par les descriptions pseudo-romantiques « alors que sa langue explore sa cavité buccale », « il ne peut pas la retourner sur la table, elle n'est pas n'importe quelle gonzesse qu'il tire vulgairement histoire de prendre du plaisir. Elle est sa gonzesse. » - quelle magnifique déclaration - « il a tellement envie de la rejoindre et de se fourrer en elle » - genre c'est une crêpe, il veut la retourner puis la fourrer.
Mes pauvres yeux ont saigné en voyant les fautes et les contractions inappropriées dans un roman digne de ce nom « le v'là bien » Sérieusement ? On n'a pas apprit à madame Kenna que ça ne se fait pas ? Même pour donner un air rebelle et décontracté à son personnage, qui au final, a plus l'air d'un gros beauf au QI d'huître morte que d'un vampire sexy ? J'ai aussi beaucoup aimé « ça commence à jazzer sur nous au bar. » - donc, jazzer, ça ne veut rien dire... Tandis que jaser, c'est nettement plus compréhensible – Aller encore deux petites citations pour le plaisir : « Ils ne savent même pas que je sais qu'ils savent » - moi non plus je ne sais pas... Et ma préférée : « Elle profite de l'étreinte réconfortante quelques minutes avant de le lâcher pour retourner se peloter dans le canapé » oui, se peloter, toute seule comme une grande.
Aller, assez joué avec les citations pourries, et passons à un truc agaçant : le plagiat. C'est pas beau. Je suis d'accord pour qu'un auteur décide que les vampires puissent se reproduire, mais que sa démarche soit un minimum originale, pas copiée sur d'autres romans ! Ici on a une Jane qui interroge son ami Alec sur une éventuelle grossesse, ce à quoi il répond que c'est impossible. Puis, d'un coup revirement de situation : « finalement j'ai demandé à un pote vampire et en fait, si, tu peux tomber enceinte...» Jane va donc demander des explications à son amant et là, j'ai failli m'étouffer avec ma crêpe quand j'ai lu « le bébé absorberait ton sang […] disons que tu auras besoin de boire mon sang pour t'aider à survivre à ta grossesse. » Heu, ça ne serait pas un peu vu dans Twilight ça ? Puis on apprend aussi que le sang de vampire à des vertus, mais pas comme dans les autres romans, nan, ici c'est un super anti-dépresseur qui va permettre à Jane de ne pas écouter sa raison qui lui dit de tuer Shadow, mais plutôt son coeur, qui lui dit qu'elle l'aime et qu'elle a envie de lui... Soit. En fait, c'est du GHB vampirique, quoi.
Pour finir, je ne peux qu'approuver Altervorace en criant à l'arnaque. Vraiment, en lisant nos articles, tu peux te rendre compte que c'est pourri, mais tu n'as, en fait, aucune idée de l'ampleur daubesque de la chose. Tant que tu ne l'as pas lu – grand bien te fasse d'ailleurs – c'est tout simplement inimaginable.
Lien : http://altervorace.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
yuukikoala
  29 avril 2014
Ce livre était dans ma wish pour deux raison : La couverture, et la quatrième de couverture. Je m'attendais à un truc intéressant avec de l'action et une chasseuse suffisamment forte mentalement pour me plaire.
Puis j'ai lu des chroniques, et ce livre est resté dans ma wish, malgré la négativité des chroniques. Sauf que j'ai douté, et que je me suis posé des questions. Aussi, ais-je fait mieux : J'ai lu le livre (en ebook). En entier.
Je vais dire ce que j'en pense point par point, mais méfiez vous, des spoils peuvent guetter.
Déjà l'histoire...Quelle histoire ? Ah si, il y en a une, celle d'une romance plate, sans sentiment mis à part un regard et pouf ils sont amoureux. Jane entre dans un bar, voit Karl et hop l'amour plane et elle se voit même faire des enfants avec lui. Bon pour ce passage j'étais au courant alors je me suis demandé s'il allait y avoir de l'action, quelque chose de croustillant. Non. Pas d'action, sauf des dialogues, des protagonistes qui vont pour s'attaquer et en fait non et en fait si et en fait non.
Jane est la pire girouette jamais vu en ce monde. On l'imagine comme une chasseuse hors pair (elle est la numéro un donc bon), et les seules scènes d'action qu'on a c'est : "elle attrapa le vampire - qui se débat à peine alors que zut un vampire c'est fort bon sang de bon soir, même l'auteur le dit ! - et elle lui enfonça le pieu dans le coeur". Si c'est ça être chasseur de vampires, je crois que je vais faire ça comme métier. D'ailleurs, sa copine tue même deux puissants vampires en si peu de temps, en les embobinant alors que bon sang c'est même dit que les vampires lisent dans les pensées alors comment ils ont pu se faire avoir ?!
Bref, c'est une girouette, parce qu'elle rencontre Karl qui s'avère être Shadow, le vampire qui a tué ses parents, mais elle l'apprend qu'après. Elle le rencontre donc sans connaissance de cause et oh my god c'est l'amour fou, y baisent (je n'appelle pas cela faire l'amour, c'est vulgaire, idiot et cru. J'ai trouvé ça juste dégueulasse plus que romantique, pour moi, une femme qui s'empale sur l'homme, ne fais pas l'amour avec, ils baisent, point.) et le lendemain, elle se pose enfin la question "oh mais tiens donc qui est Karl en fait" et n'apprend rien - elle est chasseuse mais ne sais pas trouver des informations youpiwah ! -. Bref, elle apprend plus tard qu'il est Shadow tente de le tuer, baise avec, puis se dit "je me suis fait eut, il me ment depuis que je le connais (je n'appelle pas ça connaître quelqu'un vu que de toute façon ils n'ont jamais fait connaissance étant donné du fait qu'au moment ou Jane parle de faire connaissance, Shadow préfère baiser, alors peut être que leurs corps se connaissent, mais c'est tout.), donc tente de le tuer, puis abandonne, puis baise avec, puis tente de le tuer, puis baise avec, puis tente de le tuer, puis...
Bref, c'est en gros la seule intrigue du livre, mis à part celle du fait que Jane tombe enceinte (ils sont trop débiles pour se protéger, et Jane est trop idiote pour ne même pas savoir qu'il faut se protéger), et qu'une autre tueuse tente de tuer Shadow mais que ça se règle en trois coups de cuillères à pot. Il n'y a aucune surprise dans l'intrigue, tout est prévisible, et de fait je n'appelle même pas cela une intrigue tellement c'est plat à mort.
Ensuite, les personnages. Ils sont plats. Tous. Jane m'a fait l'effet de quelqu'un qui se faisait passer pour forte et qui en fait n'avait absolument aucun caractère. Elle ne se préoccupe pas du fait qu'elle ne connaisse pas Shadow, elle baise avec et l'aime alors ohlalala c'est magnifique. Et Karl aurait pu être intéressant, sérieusement. Il est censé être un méchant vampire, un vrai, pas du genre à être tout mignon gentil, mais olalala il rencontre Jane alors du coup ben il s'est transformé en bisounours et non non il ne boira plus jamais le sang de vierge ou ne les violera plus allons comment a-t-il pu faire ça ? Il a même la larme facile.
Les autres sont inintéressants et tout aussi fades.
L'écriture est atroce. La syntaxe est moche, les sauts de ligne devant servir pour l'impact sont mal foutus, je ne sais même pas comment c'est écrit tellement c'est mal écrit, c'était fade, plat, vraiment moche à lire. Les tournures ne sont pas intéressantes, les sentiments sont débiles, les scènes de cul sont atroces et stupides mais ça j'en ai déjà parlé.
Et puis franchement, tout est trop facile, il y a des incohérences graves, le mythe du vampire est utilisé au pif "alors là on va dire qu'un tel à ça (la télépathie) mais les autres tu sais pas pourquoi, bah non. Lui il sera puissant parce qu'il sera vieux, mais les autres c'est des lopettes qu'on tue encore plus facilement que des humains, youpi".
Il n'y a rien à sauver dans ce livre, parce que la seule chose qui y est positif, c'est certains dialogues, et c'est tout. Certains bouts de dialogues. Point. Barre.
Je suis donc heureuse de ne pas m'être précipité pour l'acheter en livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
francoiseg62
  21 mars 2013
Je remercie Sharon Kena pour cette fabuleuse Aventure. J'ai été totalement absorbée par l'histoire, par les protagonistes et par le décor qu'elle a su implanté. Alors Mille Merci.
Tout d'abord la couverture. Je la trouve très attrayante et c'est d'ailleurs ce qui m'a poussé le lire l'ouvrage. J'imagine aisément l'héroine comme ça et ça me plait. de plus elle est assez sobre, la couleur étant majoritairement le noir et de rouge, le personnage ressort très bien. Elle donne aussi le ton du livre, en bref, beaucoup de choses positifs.
Le résumé est juste parfait. Quand on lit, on s'est où on va et ça ne part pas dans tous les sens. Je veux dire aussi qu'il correspond grandement à ce que l'on peut s'attendre.
Quand à l'histoire, elle est très bien menée. J'ai vraiment beau aimé ma lecture. Pas un instant, je ne me suis posé de questions. Il y avait du rythme, de l'action, des émotions et des sentiments : c'était juste Parfait. L'histoire en elle même est fabuleuse. Jane hunter est une chasseuse de Vampire depuis que ses parents et sa petite soeur ont été tués par l'une des créatures de la Nuit. Elle crie Vengeance, et veut à tout prix la tête de Shadow, le vampire le plus horrible à ces yeux. Mais entre temps, elle rencontre Karl auprès de qui elle trouve du réconfort, et bien sur l'Amour. Evidemment, la réalité lui saute au visage et les masques tombent. Plus rien ne sera jamais plus pareil. Mais les pouvoirs de l'amour sont immenses et alors qu'elle se croit à l'abri derrière sa colère et sa rage, elle réalise qu'elle ne l'est pas vraiment, tellement cet homme l'attire.
Quelque part, j'ai fait un peu le rapprochement entre Buffy et Angel. Buffy pour son côté "tueuse de vampires" et Angel "l'amoureux transit mais qui a un côté fort sombre" si on se souvient bien.
J'ajouterai que les protagonistes sont juste touchants. On se rend compte vraiment que Shadow l'aime pour elle-même et pas pour ce qu'elle représente aux yeux de la communauté vampirique. Elle est quand même LA Tueuse, numéro 1, avant d'être évincée par son amie Marissa. Son personnage d'ailleurs n'a pas vraiment fait long feu, et j'ai trouvé que ses actions (je ne veux pas trop en dévoiler ;) ) sont un peu trop rapide. Soyons réaliste, les anciens sont quand même agés et ont de l'expérience, et qu'on puisse les tuer en un claquement de doigts... Enfin bref, je suis sceptique à ce sujet, mais ça n'engage que moi bien entendu. J'ai quand même regretté son sort, elle ne le méritait pas.
Pour terminer, je dirais simplement que j'ai vraiment hâte de lire la suite et de les retrouver. Maintenant qu'elle est dans l'autre camps si on peut dire ainsi, j'ai vraiment envie de savoir comment va évoluer son personnage ainsi que Shadow.
Mille merci à l'auteur d'avoir créer cette univers, que j'affectionne tout particulièrement.
Lien : http://book-attitude.eklablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Arsinoai
  28 février 2017
Il y a un gros problème sur la forme, de toute évidence, il n'y a eut aucune relecture et l'auteure semble ignorer la signification de certains mots. L'histoire ne tient pas trop debout, c'est surtout une romance. L'héroïne qui avait un bon potentiel pour être intéressante devient complètement cruche dès qu'elle tombe amoureuse. C'est même problématique vu l'individu qu'est son amoureux. Je ne peux même pas dire que c'est une romance clichée, c'est un livre très brouillon et pas du tout abouti. Les scènes sexuelles étaient très mal écrites. Je suis rarement méchante dans mes critiques, mais il n'y a pas grand chose tirer de ce livre malheureusement.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
sariahlitsariahlit   04 juillet 2013
Jane inspire un bon coup, espérant revoir Marissa au plus vite et en vie. Elle se fraye un chemin vers le bar improvisé, souhaitant entendre des conversations où les vampires parlent de Shadow. Mais après dix minutes, elle n'a rien entendu d'autre que des conversations sur le sexe. Ces prédateurs sont de vrais obsédés sexuels !
– Excusez-moi, mademoiselle.
Elle regarde le grand brun qui lui parle. Elle va se faire draguer. Pathétique !
– Veuillez me suivre, s'il vous plait.
Il l'inquiète celui-là. Que lui veut-il ?
– Je ne préfère pas.
– Il n'est pas bon pour vous que je vous expose les raisons pour lesquelles je veux que vous m'accompagniez ici. Suivez-moi à l'abri des oreilles indiscrètes.
Elle lui emboîte le pas aussi vite. Peut-être est-il un tueur, comme elle. Elle s'imagine déjà qu'une bande de ses collègues occuperait les lieux. Ce sera un carton assuré ! Mais elle doit s'imposer : Shadow est à elle.
Elle suit le grand brun jusque dans un autre couloir. Là encore, des vampires se lovent les uns contre les autres, s'embrassent, et parfois même plus.
Au bout de ce long couloir respirant la perversité, le brun s'arrête en lui désignant une porte.
– Eh bien ? l'interroge-t-elle.
– Derrière cette porte il y a des escaliers qui vous conduiront à l'antre del'entrepôt.
– Que suis-je censée y trouver ?
– Pas ce que vous pensez.
– Qu'en savez-vous ?
– Parce que je vous entends, mademoiselle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sariahlitsariahlit   04 juillet 2013
Elle ne le connaît pas ! Elle le sait bien. Mais elle croit au coup de foudre...
Commenter  J’apprécie          00
sariahlitsariahlit   04 juillet 2013
Elle n'est jamais tombée amoureuse, vraiment amoureuse.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Sharon Kena (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sharon Kena
** POUR PLUS D?INFOS, C?EST JUSTE EN DESSOUS ! **
Livres évoqués dans cette vidéo : Feeling Good, Fleur Hana, ed Sharon Kena
B l'O G http://lecturesdefann.blogspot.fr/
P A G E F A C E B O O K https://www.facebook.com/pages/Les-lectures-de-Fann/238000146354380?ref=hl
P R O F I l'F A C E B O O K https://www.facebook.com/fanny.aimelire
I N S T A G R A M http://instagram.com/lecturesdefann
autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1724 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre