AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
3,98

sur 65 notes
5
9 avis
4
16 avis
3
9 avis
2
1 avis
1
0 avis
florencem
  14 mars 2017
The Duff et moi, nous ne sommes pas parti d'un bon pied. Franchement, pendant un bon tiers du tome, je me suis dit que j'allais mettre une note de une étoile sur cinq. J'ai vu le film il y a un petit moment et j'avais beaucoup aimé. Oui, les comédies romantiques sont l'un de mes péchés mignons (shoot me !). Et comme souvent, j'avais envie de découvrir le livre derrière l'adaptation cinématographique… Il y a de très nombreuses choses qui changent entre les deux, et autant certaines m'ont plu, autant d'autres m'ont passablement déçue.

L'histoire en elle-même est sur l'acceptation de soi, sur les étiquettes que l'on peut nous affubler, celles qu'on se crée… Bianca, notre héroïne, se voit affubler par le tombeur du lycée de l'étiquette DUFF : dodue utile et franchement fade ou Designated Ugly Fat Friend en anglais. En clair, l'ami(e) qui dans un groupe est le plus approchable, le moins tout. Un faire valoir. Bianca a du mal à encaisser ce qui est normal, franchement. Elle est pourtant cynique à souhait, avec un caractère bien trempé, intelligente et forte. Mais voilà, même avec ses qualités, nous sommes humains et certaines choses nous blessent.

Je vais d'abord parler des choses qui ne fâchent pas. J'ai trouvé l'évolution de Bianca plutôt intéressante. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'elle accepte d'être une DUFF, mais elle relativise certaines choses au fur et à mesure, et elle arrive à passer outre, se rendant compte que ces étiquettes que l'on met souvent, sont une façon de dévaloriser la personne et de se sentir mieux, moins minable. de ce côté-là, il y a un très bon traitement de la trame. Les problèmes de familles qu'ont les personnages sont aussi très intéressants. Réalistes et j'ai vraiment apprécié la tournure qu'ils prennent.

Bianca est un personnage très sympathique à suivre. Très moderne en un sens, assez décomplexée, qui a du mordant. Elle grandit énormément et en un sens elle s'apaise. Wesley est aussi un personnage que j'ai bien aimé. Il ne se dévoile pas beaucoup, ce qui est un peu dommage, mais du peu qu'on en découvre, je l'ai trouvé adorable. Casey s'améliore au fur et à mesure tout comme Jessica, les deux meilleures amies de Bianca. Mais, il y a un gros mais, il y a certes choses qui m'ont fait hérisser le poil.

Déjà le rapport au sexe. Je ne suis pas certaine que The Duff envoie un bon message. Il y a certes de la décomplexion que je trouve super importante à notre époque. Si nous communiquions plus ouvertement à ce propos avec les jeunes générations, il y aurait certainement moins de drames, d'angoisses… Mais voilà, l'auteur pour moi va un chouia trop loin. Là aussi où j'avoue que j'ai eu du mal, c'est avec les personnages de Casey et Jessica, surtout cette dernière. Je veux dire qu'à de très nombreuses reprises on vole à raz les pâquerettes ! Elle est adorable, d'accord, et certaines fois, il y a cette étincelle, mais la plupart du temps, elle passe pour une idiote… Casey a aussi souvent ce côté futile qui ne me parle pas le moins du monde. Je comprends totalement que pour le film, ces détails ont changé. Après, certes, l'amitié des trois filles est choupinou mais j'aurais aimé avoir des personnages moins superficiels.

En fait, ce côté superficiel est aussi présent au niveau de l'histoire. Je sais que c'est une comédie avant tout, avec un côté par prise au sérieux, mais je ne sais, il y avait des sujets si intéressants, une romance super sympathique et qui changeait un peu, mais on reste à la surface. Il y a aussi une acceptation des choses très rapide.

Bref une déception même si certains moments sont plutôt sympathiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Ninis47
  25 février 2016
Je dois avouer que j'avais repéré ce roman grâce aux blogueuses qui lisent en VO. Quand j'ai appris qu'il sortait enfin en VF, j'étais ravie! Et je suis contente d'avoir suivi mon instinct car j'ai passé un très très bon moment avec ce livre.

A première vue, à la lecture du résumé, on se dit que ça va être un livre drôle, léger, et c'est vrai qu'il l'est. Mais j'ai trouvé qu'il y avait tellement plus derrière.

Bianca est une jeune fille de 17 ans. Elle va au lycée, elle est assez intelligente. Elle a deux meilleures amies qui la trainent un peu partout, bref je dirai qu'elle est normale et banale! Ni la plus jolie, ni la plus moche, ni la paria, ni la plus populaire... Au lycée, elle ne supporte absolument pas le beau gosse qui couche avec tout le monde, Wesley Rush. Un soir, au cours d'une soirée, Wesley souhaite qu'elle lui présente ses amies, et il la qualifie de DUFF (Dodue Utile Franchement Fade ou en VO Designated Ugly Fat Friend, oui le terme VO est mieux...!). C'est à dire, celle qui est moins jolie que ses amies, qui les rend donc encore plus belles... A partir de là, elle va se mettre à la haïr encore plus, tout en se demandant si il n'aurait pas raison... Pour ne rien arranger, une de leurs profs les met en binôme sur un exposé, au grand dam de Bianca...

Alors je reconnais que comme ça, mon résumé parait (est) décousu...! Mais ce livre n'est pas très évident à résumer...
Bianca est une jeune fille à laquelle je me suis beaucoup attachée, peut être me suis je même reconnu un peu en elle à l'adolescence... Elle mène une vie normale,elle hait Wesley, mais un jour qu'elle a passé un très mauvaise journée, elle va l'embrasser, sans trop savoir pourquoi, juste pour se vider la tête, se divertir, penser à autre chose... Car elle a beau avoir 2 supers meilleures amies, elle a du mal à se confier sur certaines choses qui se passent dans sa vie, elle est assez renfermé, même si elle semble être très forte. Wesley lui permet de s'échapper de tout ça, même si il est très clair qu'elle le déteste...!
Et je dois reconnaître qu'elle a raison! Au début du roman, il a tendance à être imbuvable! Il est arrogant, sûr de lui, toutes les filles sont assez pied, comme il le dit très bien lui même Wesley ne court pas après les filles, ceux sont elles qui lui courent après... ça vous donne une idée du personnage! Et pourtant, au contact de Bianca, au fil des pages, on le sent évoluer, changer, même si Bianca refuse de le voir...

Je n'ai pas vraiment envie de vous en dire plus car je ne voudrais pas trop en dire et vous spoiler, ce serait dommage! Sachez juste que ce livre est un vrai page turner, l'écriture de l'auteure est vraiment très agréable à lire. Elle donne beaucoup de rythme à son roman, on s'attache à Bianca et on a envie d'en savoir toujours plus. L'histoire cache bien plus qu'une relation adolescente entre l'amour et la haine. Les problèmes que doit affronter Bianca sont vraiment réaliste, on a d'autant plus d'empathie pour elle. Un Young Adult vraiment bon, comme je n'en ai pas lu depuis longtemps. Si vous cherchez une lecture légère mais qui cache également plus que ça, je vous conseille grandement ce livre!!
ça ne sera pas un coup de coeur car il m'a manquait ce petit je ne sais quoi, cette petite étincelle qui fait qu'un excellent roman se transforme en coup de coeur, mais c'est une lecture qui m'a marquée, que je n'oublierai pas de sitôt...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
espritbouquin
  18 février 2016
Bianca n'est ni une bombe fatale ni populaire mais elle n'en a que faire, elle se sent bien dans sa peau, à un humour bien à elle puis adore rester avec ses deux meilleures amies jusqu'au jour où Wesley Rush alias le mec le plus populaire du lycée lui avoue qu'elle est la DUFF (dodue utile franchement fade) de son goupe. Cette révélation, même si Bianca ne se montre pas touchée pas celle-ci, va la faire énormément réfléchir notamment à ses problèmes familiaux. Tout ca va lui faire faire des choses qu'elle n'aurait jamais pensé faire


C'est un énorme coup de coeur. Je me suis lancée dans cette lecture après avoir vu le film, que j'ai adoré, et je ne m'attendais pas à ce que le livre soit si différent mais mon dieu quelle histoire je n'ai pas lâché le bouquin du début à la fin. A l'intérieur de ce roman est remplit d'humour -je me suis bidonnée à certains passages- et aborde des sujets assez difficiles comme l'alcoolisme, le divorce ou bien encore l'estime de soi. En lisant ce bouquin, je me suis posé des questions sur moi-même, comment je me vois ? Que ferai-je si mon père était comme ça ? Je me suis senti à sa place notamment au moment où elle apprend le divorce de ses parents car je suis passée par cette étape durant ma vie. La plume de l'auteur ne rend pas du tout pénibles les moments forts de THE DUFF, elle n'emploie pas un vocabulaire difficile et son style est aisément disponible à tout ceux qui souhaite lire ce livre.

Parlons de Bianca… Bianca, ce personnage à une force de caractère que j'admire. Elle sait faire preuve de franchise quand il le faut, à un humour qui lui est propre mais elle sait aussi faire face à ses problèmes toute seule même si cela lui est difficile à vivre. Même si elle n'en a pas l'air, elle vit mal le divorce de ses parents à cause de la peur qu'elle éprouve : celle de revoir son paternel retourner dans l'alcool. Bianca est un style de personnage dont je suis totalement adepte.

Wesley cet invétéré coureur de jupons. Mon dieu, il vend du rêve avec Bianca. J'adore leur jeu du chat et de la souris, cette relation passe tellement crème dans ce récit. C'est un garçon charmant, possédant lui aussi une histoire assez complexe avec l'absence de ses parents etc, il vit seul et se forge une carapace que seule Bianca va être capable de briser et vice versa. Il prend la vie comme elle vient, couche avec tout ce qui bouge. Wesley ne veut pas s'attacher, pas peur.

Wesley et Bianca se complètent, se comprennent et permettent à chacun d'oublier les problèmes et d'avancer dans la vie. Leurs vacheries m'ont fait rire, je suis une fan de la taquinerie alors là j'ai eu ma dose. Ils ont tous les deux cette volonté de vivre et d'affronter leurs problèmes que j'admire. THE DUFF ou mon premier coup de coeur de cette année 2016.


Lien : https://espritbouquin.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
alittlematterwhatever
  15 mars 2016
Quand j'ai su que The Duff allait être édité par Hachette, j'étais vraiment contente. En effet, je m'étais déjà régalée devant son adaptation en film (disponible sur Netflix depuis quelques mois), il me tardait donc de découvrir le roman !

Bianca pourrait être qualifiée de « banale », pourtant elle a des amies en or, un cynisme détonnant. Mais lorsque Wesley Rush, le garçon le plus populaire du lycée, lui explique qu'elle est une DUFF, un faire-valoir par rapport à ses deux copines super sexy, Bianca le vit mal et se met à détester encore plus le garçon. Mais ce qu'elle n'avait pas prévu, c'était de l'embrasser et d'aimer ça !

Avec son humour grinçant et sa justesse surprenante, DUFF est une vraie claque ! Si on se base sur le contenu du film, on pourrait s'attendre à une lecture plutôt superficielle mais le livre en est finalement bien éloigné. Bianca est une super héroïne à suivre ! Elle est drôle et sait prendre du recul sur elle-même. de plus, il est vraiment plaisant de suivre son parcours : ni populaire, ni sexy, Bianca doit gérer ses problèmes familiaux tout en ayant des moment de doutes... Bref, c'est une adolescente "normale" à laquelle il est facile de s'identifier ! Mais elle n'est pas la seule à être attachante : Wesley est un personnage également agréable à suivre : certes, c'est le stéréotype même du coureur de jupon un peu lourd mais Kody Keplinger nous montre qu'il faut savoir aller au-delà des apparences et ne pas juger en fonction des étiquettes.

Le style de l'auteur est quant à lui en corrélation avec les personnages : incisif, il apporte aussi bien de la légèreté que de la modernité au texte. Il arrive à nous toucher dans les moments les plus sérieux. En effet, DUFF est un roman surprenant qui vous fera ressentir des émotions que vous n'auriez jamais cru ressentir. Plus qu'une simple histoire de lycéens, Kody Keplinger nous parle de confiance en soi, de mal-être et de problèmes familiaux.

Bref, vous l'aurez compris, DUFF a été un gros coup de coeur : c'est un roman intelligent qui aborde des sujets profonds malgré une certaine légèreté. Je vous le conseille donc fortement !

Lien : http://alittlematterwhatever..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
bibliovegevore
  17 août 2015
J'ai adoré cette lecture, que l'on peut classer entre le young adult et la chick lit. Je ne lis quasiment plus de romans de ces deux genres, j'attendais un cas très spécial pour m'y remettre. Et je n'ai pas été déçue par ce premier roman de la jeune Kody Keplinger.

Le personnage principal Bianca est une jeune fille avec une forte personnalité et un sacré sens de l'humour. Bianca est aussi une jeune fille qui a des relations compliquées avec ses deux parents, sa mère toujours sur la route pour son travail, et son père avec qui le dialogue est difficile. Au cours d'une soirée, elle apprend par un « charmant jeune homme » qu'elle est appelée dans son dos the duff : c'est-à-dire la fille pas très belle, faire-valoir de ses deux amies, qui paraissent plus jolies quand elles sont à côté d'elle! Elle qui a déjà du mal à aborder le garçon qui lui plait, ça lui fait un choc…Mais elle ne va pas se laisser abattre, loin de là!

Bref, au final, il s'agit d'une ado typique avec des problèmes d'ados typiques. Mais l'humour et la fraicheur nécessaire à ce type de lecture sont au rendez-vous.

En conclusion : Une lecture sympa pour l'été, et idéale pour commencer la lecture en anglais, surtout dans la mesure où ce roman n'a toujours pas été traduit en français… Ce qui ne devrait pas tarder vu qu'une adaptation cinématographique est déjà sortie.
Lien : https://unoceandelecture.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Nono19
  09 février 2020
J'avais vu le film il y a quelque temps ce qui m'a rendue curieuse de lire le livre. D'habitude je préfère lire le livre d'abord et voir l'adaptation après. Dans ce cas-ci, je ne suis pas sûre que j'aurais apprécié car je fais partie de ceux qui aiment que l'adaptation soit fidèle au roman.
Ici, ce n'est pas le cas. Pour être honnête, j'ai eu l'impression de lire une toute autre histoire.

Bianca tombe de haut quand Wesley, un tombeur de son école, lui fait comprendre qu'elle est la DUFF : comprenez Designated Ugly Fat Friend (désolée, je trouve la traduction française ridicule).
L'étiquette inclut d'être la moins attirante d'un groupe d'amis, le faire-valoir, celle qu'on regarde en dernier.
Ce label perturbe beaucoup Bianca qui sent sa confiance vaciller.

Un ex de son passé et des problèmes familiaux la poussent dans les bras de Wesley, oui celui qui l'a traitée de DUFF.
Cette relation sexuelle et secrète lui permet de s'évader de ses problèmes.
Puis elle peut détester Wesley et coucher avec, non?
Cependant petit à petit, des liens se développent entre Bianca et Wesley qu'ils ont bien du mal à assumer.

Les deux amies de Bianca, Jessica et Casey, m'ont paru plutôt superficielles et pas très dégourdies (enfin surtout Jessica).

J'aurais aimé que le personnage de Welsey soit plus développé tout comme sa relation avec Bianca (autre que sexuelle).

Ce livre décrit assez bien la pression que ressentent les adolescents concernant la popularité. Les étiquettes pleuvent : sportif, intello, rebelle, loser (oui on dirait que je parle du "Breakfast Club" :p)...
A un âge où on se cherche, il n'est pas évident de naviguer entre tous ces labels tout en gardant une bonne estime de soi.
Etre soi-même tout simplement est le plus dur.

L'évolution de Bianca m'a plu. Au lieu de s'évader, elle assume petit à petit ce qui se passe dans sa famille mais aussi qui elle est et ce qu'elle veut (et qui elle veut :p).




+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mllemalenia
  23 mai 2018
L'histoire est celle de Bianca, surnommée Duff ( Designated Ugly Fat Friend ) par Wesley. Malgré son caractère affirmé, elle souffre de ce surnom, et va mener un long chemin où se croisent sentiments, acceptation de soi et évidemment préoccupations adolescentes.
J'ai apprécié

le personnage de Bianca, tendrement cynique, dynamique, drôle. On s'attache inévitablement à elle. Wesley évolue également au fils des pages, jusqu'à devenir sympathique. Il s'agit cependant d'une comédie romantique "à l'américaine", c'est à dire sans véritable suspens : les deux personnages principaux se détestent pour mieux se retrouver...Le beau gosse du lycée est populaire et détestable, mais cache tout autre chose... Une pincé de sexe, un zeste d'amour contrarié... On retrouve vraiment tous les stéréotypes et les poncifs du genre, sans surprise.

Néanmoins, la façon dont l'auteur aborde le regard que les adolescents portent sur les uns et le autres m'a semblé très juste et intéressant. Même si les personnages sont assez "creux" c'est un livre qui permet d'évoquer le thème difficile de la représentation : ce que l'on représente pour les autres, mais aussi pour soi. Aussi, sous des dehors simplistes, cette comédie peut avoir, je pense, un certain intérêt pour les jeunes adolescents.

En résumé, c'est un livre facile à lire et peu complexe qui ravira les jeunes gens en quête d'histoires "standard" tout en leur permettant de se poser une ou deux questions...

Lien : http://mademoisellemalenia.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Pixie-Flore
  06 mars 2017
DUFF, diminutif de Dodue utile et franchement fade. Si vous voulez mon avis - et même si vous n'en voulez pas je vais vous le donner quand même - c'est ce livre qui est franchement fade !

L'auteur tient un bon sujet: le regard qu'on porte sur les autres et sur soi-même. Elle évoque des problèmes quotidiens: divorce, relation amoureuse, alcoolisme, harcèlement moral, etc. Mais elle le fait mal. Je n'ai pris presque aucun plaisir à cette lecture. Les personnages sont d'une niaiserie fatigante: ils sont creux et très "américanisés", dans le sens caricatural du terme.
Il y a certains passages qui comportent quand même un peu de bon sens mais j'ai trouvé l'ensemble assez puéril.

Je m'attendais à un livre frais, amusant et avec un tantinet de profondeur. Je ne me suis pas amusée, et j'ai beau chercher, j'ai du mal à adhérer à la mentalité si peu développée des personnages.
Commenter  J’apprécie          20
ptitelily01
  30 juin 2016
Ra le résumé est super trompeur et c'est limite de l'arnaque !!! le résumé est parfait pour décrire le film mais pas le livre !!!! Enfin bon, je vais beaucoup râler parce que je me sens un peu trahie. J'avoue que j'ai adoré le film et, de ce fait, j'attendais avec une grande impatience la venue du livre. Oh ! Joie. Oh ! Désespoir. Je suis assez déçue, même si au final, j'ai adoré. Je pense que je vais beaucoup comparer les deux, je le fais très rarement, mais j'avoue que pour une fois, le film est bien meilleur que le livre, mais ça s'est mon avis. Au vu de résumé, je m'attendais vraiment à ce que Bianca soit bien plus dans le mouvement féministe que passif. Certes, le beau Wesley l'insulte de DUFF, mais il faut être réaliste, même si cela perturbe notre Bianca, c'est comme si on l'avait insulté de grosse, cela ne change pas énormément à sa vie, sauf qu'elle pose des problèmes où il n'y en a pas. Je trouve Bianca bien fade, elle cache juste tous ses problèmes dans le sexe. Après, on y retrouve plein de trucs pour un film d'adolescent parfait. On a de l'amour, du sexe, des conflits et j'en passe. Et avec tout ce mélange, les pages défilent rapidement. Et mine de rien, je voulais savoir comment cela finissait avec Bianca et Wesley. J'aime beaucoup le final, il m'a fait beaucoup sourire et mon côté prince charmant a été comblé.


En conclusion, oui je suis forcément déçue par rapport au film, mais surtout par rapport au résumé. Je n'ai rien trouvé de ce qu'il y a dans ce résumé en Bianca. Je la trouve d'ailleurs un peu fade. Après, si l'on fait abstraction de cela, l'histoire est attractive et sympathique, on se retrouve dans le schéma de la fille pas super qui finit avec le prince charmant, on ne peut pas faire mieux dans le genre cliché, mais j'avoue avoir un faible pour ce genre d'histoire.

Lien : http://plaisirdelire01.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Brendouille
  13 avril 2016
e livre est très différent de son adaptation cinématographique, les personnages sont attachants et c'est simple de se reconnaître en eux. Cette histoire à une morale que je trouve très belle et importante. Je vous conseille ce livre (à part peut être au plus jeune, pour certaine scène), pour moi il frôle le coup de coeur.
Lien : http://brendouillebiblio.blo..
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

MDR - Menteuse Drôlement Râleuse

Qui est l'héroïne de cette histoire ?

Amy
Sonny
Mme Rush
Bianca

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : MDR : Menteuse Drôlement Râleuse de Kody KeplingerCréer un quiz sur ce livre