AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B003N11NVS
Éditeur : La Petite Illustration. Théâtre. (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
gill
  07 mars 2014
Il paraissait plutôt périlleux de vouloir tirer une pièce de théâtre d'"Eugénie Grandet", le chef d'oeuvre De Balzac. En 1913, le théâtre des Arts, à Paris, avait représenté une adaptation dramatique réalisée par Albert Arrault.
En 1919, l'Odéon inscrivit ce morceau de théâtre à son répertoire.
Mais il faudra attendre le début de l'année 1937 pour que ce même théâtre de l'Odéon, second théâtre national, ressorte cette pièce de l'oubli et lui redonne vie sur scène.
Ce 408ème numéro de "La Petite Illustration" en retranscrit le texte intégral et quelques photos prises lors de cette nouvelle représentation en février 1937.
Albert Arrault n'a rien transformé de la trame romanesque, sinon quelques détails habilement déplacés.
Il a réalisé une adaptation scénique très adroite. Il a construit un drame attachant, émouvant et parfaitement équilibré.
Mais le Théâtre a ses exigences. Il fallait simplifier et pour cela l'auteur dramatique a dû resserrer l'action.
Pourtant il a réussi à restituer l'essentiel de la substance psychologique du roman et de l'histoire.
Cette pièce n'a pas vieilli. Elle ne peut pas vieillir. Elle se situe en dehors des modes et des chefs-d'oeuvre arrangés au goût du jour.
Patronnée à ses débuts par la "Société des Amis de Balzac", elle fut, à la suite de sa répétition générale, salué par tous admirateurs du grand écrivain.
"Balzac a lancé dans la vie un monde qui ne lui appartient plus.
On ne peut demander qu'Eugénie Grandet, par exemple, soit enfermée dans le livre comme dans une châsse, pour le seul régal des initiés, et ne puisse être dévoilée au grand public.
Celui-là au retour du spectacle, lira le livre qu'il n'aurait peut-être jamais lu et replacera les personnages entrevus dans leur cadre éternel".
Aujourd'hui, le rideau tombé depuis de nombreuses années, il reste la retranscription écrite de la pièce qui fait comme un écho à ce moment magique passé fugitivement sur la scène de l'Odéon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
gillgill   07 mars 2014
Balzac a décidément de la chance au théâtre depuis quelques temps et semble prendre une revanche posthumes des insuccès dramatiques qui assombrirent sa vie !
Après les glorieuses reprises du "Faiseur" à l'Atelier, de "la Rabouilleuse", hier, à la Comédie, voici que triomphe à l'Odéon, "Eugénie Grandet", une excellente adaptation scénique réalisée par Mr Albert Arrault et où, serrant de près le roman, donnant à chacun de ses personnages un exact et vivant relief, il a composé un drame d'un intérêt constant, d'une progression poignante, un drame dialogué avec une âpre et puissante sobriété.
Il a produit grand effet et fera, je gage, les beaux soirs de l'Odéon pendant bien des soirs !
(à la suite de la répétition générale, Edmond Sée salue avec satisfaction la "renaissance balzacienne" dans le journal "l'Oeuvre")
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
gillgill   07 mars 2014
Il n'est pas sans intérêt de signaler que cette pièce qui fut patronnée à ses débuts par la société des "Amis de de Balzac" et saluée avec ferveur par tous les admirateurs du grand écrivain, a rencontré aujourd'hui quelques rares et vieux balzaciens fanatiques et chagrins qui en rentrant chez eux ont tourné en toute hâte les pages du roman et marqué les passages volontairement oubliés par le dramaturge...
(extrait d'un article de "La Dépêche du Centre")
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gillgill   24 février 2014
Une salle du rez-de-chaussée d'une vieille maison de Saumur telle qu'elle est décrite dans Balzac. Fenêtres sur la rue. Entrée au fond à droite sur le vestibule fuyant à droite. Porte à droite. A gauche, cheminée avec du feu.
Au lever du rideau, Cornouailler est seul, puis Nanon entre.....
(lever de rideau de la pièce extraite de "La Petite Illustration" n° 408 parue le 13 mars 1937)
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Titres d'oeuvres célèbres à compléter

Ce conte philosophique de Voltaire, paru à Genève en 1759, s'intitule : "Candide ou --------"

L'Ardeur
L'Optimisme

10 questions
680 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , culture générale , théâtre , littérature , livresCréer un quiz sur ce livre