AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
3,62

sur 472 notes
Blackbird
  01 mai 2014
Dans ce tome Ever va de maladresse en maladresse jusqu'à ce qu'enfin elle prenne la bonne décision et là c'est Jude qui commet l'irréparable. Ever se bat contre un sort qu'elle a jeté à Roman mais ce sort se retourne contre elle. Etant encore novice en magie, elle a complètement raté sa formule et la voilà liée et attirée par Roman. Elle va lutter de toutes ses forces pour échapper à ce sortilège. Dans un même temps Damen essai tant bien que mal de préserver leur amour et va montrer à Ever comme ils se sont aimés par le passé en l'emmenant visiter ses vies antérieurs. Haven qui m'agaçait est maintenant immortelle et . . . elle m'agace toujours autant si ce n'est plus ! Tous ses mauvais côtés ressortent et elle use et abuse de ses nouveaux pouvoirs.

Pour la première fois dans cette série, j'ai trouvé le tome 4 un peu rébarbatif. Attention j'ai dit "un peu", je ne me suis pas ennuyée non plus, je n'irais pas jusque là mais ça devient quand même lassant que Damen et Ever puissent à peine se toucher durant tout ce tome puisqu'ils n'ont toujours pas mit la main sur l'antidote qui annulera le sort jeté par Roman. de ce fait leur relation stagne un peu mais heureusement cet aspect est gommé par l'auteure qui nous emporte à la découverte des vies antérieures d'Ever, ce qui est très enrichissant.
La fin m'a vraiment étonnée je ne m'attendais pas du tout à un tel revirement et une fois de plus Alyson Noël nous laisse en haleine. Au bout de 4 tomes c'est quand même appréciable d'avoir encore des passages surprenant, je vais donc attaquer le tome 5 avec enthousiasme et empressement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          113
Smeraldo
  20 octobre 2014
Nous devons vous prévenir que la critique ci dessous est pur haine et désir de se défouler en conséquence d'un tome (encore une fois) horriblement rageant. Merci de votre compréhension, moi même après m'être calmer.

Comme d'habitude, ce tome m'as donné des pulsions suicidaires. Encore !
Non mais qu'est ce qui vas pas chez Ever ?! Et chez sa copine c'est pas mieux ! Alors après avoir des nouveaux pouvoirs avec lesquels faire joujoux, elle rejette Ever et vas se blottir dans les bras de se psycho tueur de Roman ! Et après, cette stupide Ever fait une erreur dans sa formule et se retrouve à ramper au pied de roman elle aussi, alors que Danem est toujours prisonnier de sa "capote magique" comme l'appelle Roman.

Cette série est la plus timbré que j'ai jamais lu !
Commenter  J’apprécie          70
kllouche
  08 septembre 2011
Quatrième tome de la saga éternels, la flamme des ténèbres s'annonçait comme le coup de grâce mettant un terme à ma lecture. En effet, le troisième ayant déjà déçu énormément de personnes à cause de son apathie, je m'attendais à retrouver les mêmes défauts en encore plus exacerbés. Eh bien, au joie ! lecteurs : point du tout. Loin d'être exempt de difformités, ce tome 4 a néanmoins été pour moi une lecture agréable et divertissante. Laissez-moi vous expliquer pourquoi.

(Présentation de l'éditeur) Dès qu'Ever révèle à son amie Haven les pouvoirs de sa nouvelle condition d'immortelle, celle-ci devient incontrôlable… Obsédée par ses capacités extraordinaires, elle expose leurs secrets aux yeux de tous, mettant en péril leur monde, l'Eté perpétuel. Au même moment, Ever se plonge dans la magie pour libérer son âme soeur Damen du sort dont il est prisonnier. Mais une erreur de formule la lie à son ennemi de toujours : Roman. Elle éprouve alors une irrésistible attirance envers lui. Ce dernier en profite pour mettre en oeuvre ses stratégies les plus cruelles pour la détruire. A deux doigts de baisser la garde, Ever puise dans ses dernières ressources pour se libérer de la malédiction qui la sépare de Damen. Un amour vrai ne s'éteint jamais.

Pour ma part, je résumerai ce roman à cette simple citation : « Ne prends pas cet air offensé, susurre-t-il, jusqu'à présent tu as suivi le script à la lettre. Tu n'en a pas dévié une seule fois ». Au combien Roman a raison ! Ever fait absolument tout ce qu'il veut qu'elle fasse. Elle, toujours aussi gourde, ne se rend compte de rien. Elle multiplie les erreurs et c'est très difficile de les réparer. du coup, c'est Damen qui se prend tout dans la figure à chaque fois et qui est là pour la réconforter et arranger les choses. D'ailleurs, il fait autre chose que se dévouer à la jeune fille dans tout le roman ? Non, certainement pas. Il ne fait que ça. Ca pourrait être nul mais en fait j'ai trouvé ça très très drôle. Ou plutôt risible. Et puis franchement le quatuor amoureux prend des allures des feux de l'amour. Damen est l'âme soeur actuel ; Jude, l'amoureux maudit venu de ses vies antérieures ; et enfin Roman est le petit nouveau bad-boy qui la fait douter. Vous n'avez pas tout suivi ? C'est pas grave : c'est fait pour ! du coup, avec des relations comme ça, il y a forcément des scènes de ménages, de l'action et de la jalousie. Et à la fin, ce cher Jude, inquiet pour sa petite princesse, en vient même à tuer son rival, le dangereux Roman. Il ne reste donc plus que Damen et Jude : round final dans le tome 5 ?

J'ai donc réussi à prendre ce roman avec légèreté et sans prise de tête. du coup, j'ai bien rit. Je lirai peut-être la suite pour voir comment se termine le combat de coq et s'ils arrivent - ou plutôt comment ils arrivent à concrétiser… TBC
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Tchippy
  29 août 2011
Ma critique de ce livre se résume à une citation :

"Ne prends pas cet air offensé, susurre-t-il. Jusqu'à présent tu as suivi le script à la lettre. Tu n'en as pas dévié une seule fois."


Pas la peine de dire qu'Ever mérite de plus en plus des baffes, que Damen et sa "perfect attitude" sont de plus en plus insupportables, et que mon personnage préféré, finalement, c'est le vilain-méchant de la série. Il a un peu plus de neurones que tous les autres réunis...


Bonne lecture à tous ceux qui sont plus patients que moi !
Commenter  J’apprécie          60
ZoeDumoutier
  13 janvier 2015
Je suis passionnée par Éternels
Toujours aussi bien,génial !
J'attends avec il impatience de lire la suite !
Commenter  J’apprécie          40
ElBaathory
  01 mai 2016
Alors que je me suis lancé avec plein d'entrain dans ce quatrième tome afin d'en apprendre plus sur la nouvelle condition de vie de Haven, je ressors lassé de cette lecture et avec une impression de déjà-vu me faisant l'effet d'un ‘pétard mouillé'.

Il est grand temps que l'auteure donne un nouveau souffle à sa saga pourtant si prometteuse, car depuis deux tomes le même schéma de narration est offert au lecteur, ce qui crée involontairement une trop forte monotonie. J'ai eu l'impression de relire deux fois le même roman avec seulement quelques changements et trop de peu de retournements de situation. D'ailleurs, je n'ai été surpris qu'une fois au travers de ce volet, ce qui m'a totalement frustré. Alors qu'habituellement, j'apprécie les longues séries où l'auteur étoffe de manière intelligente son oeuvre, je trouve ici l'histoire presque insupportable, tellement elle tourne en rond bêtement.
Cet agacement ainsi que cette frustration sont tellement conséquents que je m'oblige à lire la suite, afin de savoir avant tout ce qu'il adviendra de la relation entre Ever et Haven qui s'annonce des plus houleuses d'après la fin de ce roman. Mais également pour savoir comment va se terminer cette longue saga. Cependant je préfère ne plus rien attendre de celle-ci, pour ne pas être déçu encore une fois et j'espère vraiment que l'action présente au commencement fera de nouveau surface rapidement. Non pas que celle-ci ne soit pas intéressante en soit, j'aime toujours en apprendre davantage sur cet univers magique et envoûtant, mais suivre les états d'âmes maintes fois répétés de notre héroïne m'agace tout simplement.

Encore une fois et malgré ses erreurs passées, Ever s'entête dans son mutisme et refuse toute l'aide que pourrait lui apporter ses fidèles chevaliers servants, Damen et Jude. Pensant être victime du sort qu'elle a tenté de lancer contre son ennemi juré, Roman, celle-ci se voit de plus en plus attirée dans ses bras et risquera sa vie afin de déjouer ce terrible sort. En s'efforçant de prouver qu'elle peut parvenir à s'en sortir seule, elle deviendra elle même son pire cauchemar et s'auto-détruira presque consciemment. Malheureusement ce côté martyre n'est pas parvenu à me toucher et m'a plus d'une fois fait lever les yeux au ciel tellement son comportement m'exaspérait. Pourtant j'affectionne particulièrement les héros au caractère bien trempé et aux convictions fortes mais ici ça ne fonctionne pas comme le voudrait certainement l'auteure et notre héroïne paraît finalement imbue de sa personne.
Pourtant, nos deux amoureux éperdus ne se lasseront pas d'essayer de ramener notre adolescente bornée dans le droit chemin et leur rivalité sera fortement mise en avant ainsi que les qualités hautement louables qu'ils possèdent. Cependant aucun d'eux n'y parviendra et pire, Jude ne fera qu'enfoncer encore cette situation pourtant déjà bien ancrée et dont l'auteure donne l'impression de ne pas savoir comment s'en échapper.
Ce n'est pourtant pas ces personnages qui m'ont le plus déçu mais plutôt celui de Haven. Moi qui pensais qu'elle allait vraiment évoluer dans ce tome, j'ai été servi… Sauf que pour couronner le tout et alors que j'appréciais ce personnage pour son côté marginal, un peu perdue au milieu de cette société dont elle tente de trouver sa place, elle fera une poussée de zèle depuis la naissance de son immortalité. Ce sentiment de puissance qui l'inonde est à des années lumière de son passé, ce qui décrédibilise totalement son évolution. Je suis tellement désabusé de cette direction prise que j'en suis à regretter les personnages stéréotypés du départ.

Étrangement, malgré ses lourds défauts, le rendu final reste accrocheur et se lit avec toujours autant de rapidité. C'est vraiment le point fort d'Alyson Noel que je ne cesse de souligner depuis que je lis ses écrits. Il est indéniable que sa plume reste d'une constance remarquable et d'une fluidité sans limite et rien que pour ça j'en redemande malgré ma frustration et mon agacement. C'est comme si j'étais installé devant un soap à la limite du ridicule que j'aime quand même regarder pour sa simplicité et pour le bon moment qu'il me fait passer.

Pour conclure, même si j'apprécie fortement les deux premiers tomes de cette saga, celle-ci ne parvient plus à me toucher, à cause de la direction de l'histoire prise par l'auteure, et elle commence à souffrir du fait qu'elle tourne beaucoup trop en rond. Cependant, à l'aide de ses personnages et de quelques retournements de situations, Alyson Noel tente de casser ce rythme monotone. de ce fait j'ose, bien malgré moi, en attendre encore quant à la suite de son oeuvre.
Lien : http://plumebleuee.com/2016/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Jackiedream
  12 janvier 2013
Un bon livre , mais il est vrai qu 'Ever est parfois énervante et qu'on a envie de lui donner des claques !
Ce tome m'a un peu déçue par rapport aux précédents , peut être est il trop centré sur Ever et ses impressions , mais bon ...C'est un livre que j'ai quand même apprécié et que j'ai trouvé agréable à lire !
J'ai trouvé que la psychologie des personnages était plus développée dans ce tome , ce qui m'a plu.J'ai aimé le dénouement final qui va apporter un nouveau souffle à l'intrigue. les relations entre les personnages sont complexes et plus recherchées qu' auparavant et l'histoire ne s'essouffle pas .
Un bémol je trouve que la relation entre Ever et Damen stagne vraiment trop !
Commenter  J’apprécie          30
platinegirl
  20 novembre 2011
[Extrait]
La flamme des ténèbres est le tome 4 de la saga Eternels d'Alyson Noël, une saga dont je vous ai déjà parlé à trois reprises, lors des articles suivants: Evermore, Lune bleue et le pays des ombres, mais aussi dans le cadre de sa spin-off sur Riley, ICI et LA. Comme d'habitude, j'ai classé ce livre en bit lit par facilité, c'est en fait un jeunesse fantastique. Il est en vente au prix de 16 euros en librairie, éditions Michel Laffon.

Nous avions quitté Ever obligée de transformer en immortelle Haven, son amie incontrôlable. Autant dire que celle-ci va mener la vie dure après sa transformation à Ever, qui n'a pas que cela à faire, vu quelle veut toujours libérer Damen du sort qui l'emprisonne et les empêche de vivre d'amour et d'eau fraiche!
Lien : http://apologie-d-une-shoppi..
Commenter  J’apprécie          30
a2lyn
  26 juin 2021
La flamme des ténèbre, comme ce tome 4 représente exactement son contenu.
Les ténèbres, le mal, le karma et son effet boumerang, toutes c'est choses dont Ever va devoir faire face ainsi qu'à aimer et faire confiance aux bonne personne.
Ce monde fantastique et imaginaire est toujours aussi plaisant, le côté rêveur est toujours aussi beau et ce côté sombre fait peur.
Toujours autant de rebondissements que dans les tome précédent et cette fin qui donne d'autant plus envie de toujours et encore lire au plus vite les suites.
Commenter  J’apprécie          20
FiftyShadesDarker
  03 juillet 2016
C'est parti pour le quatrième tome de la Saga 'Éternels' de Alyson Noël. Un opus qui relance un peu l'histoire, malgré des choses assez répétitives.

Après avoir transformé sa meilleure amie, Haven, en immortelle, Ever doit lui annoncer sa nouvelle condition. Grisée par ses nouveaux pouvoirs, cette dernière devient vite incontrôlable. Elle se détache de plus en plus de Damen et d'Ever, dont elle sent qu'ils lui cache des choses au sujet de leur monde surnaturel dont elle fait partie à présent. Elle finit par se rapprocher dangereusement de Roman, leur ennemi de toujours. de plus, Ever doit faire face aux conséquences de ses propres et terribles erreurs. Car Ever apprend bien vite que la magie n'est pas réservée aux amateurs. En effet, au lieu de soumettre Roman à sa volonté (et donc de l'obliger à lui remettre l'antidote de la terrible malédiction qui l'empêche elle et Damen de concrétiser leur amour) elle s'est soumis elle-même à la volonté de Roman. Car ne sachant rien des méfaits de la lune noire, elle s'est donc initier, par accident, au culte de cette magie obscure, et a scellé son destin au main de la vile Hécate, la reine des ténèbres. Elle développe alors une obsession malsaine pour Roman dont elle est irrémédiablement attirée. Cette flamme des ténèbres l'a consume, au point de l'éloigner, peu à peu de son âme-soeur, Damen.

L'histoire est plus intense dans ce tome-là, car Ever s'éloigne de Damen pour être attirer par un autre homme. Je trouve que l'on voit qu'elle doute un peu, mais d'un autre côté, elle le fuit par peur de plus, j'ai l'impression. Cela me fait bizarre.

Ever est assez gamine ou immature dans ce volet, par rapport au troisième tome. En effet, elle cherche vraiment à fuir les problèmes. Je trouve cela un peu pathétique... et j'ai plus l'impression d'être elle, de penser à elle. du coup, l'intérêt que j'avais de suivre ces aventures sont plus trop d'actualité.

Malgré tout, j'ai eu une lecture agréable, qui me donne envie de finir cette Saga. En effet, l'écriture de l'auteur, Alyson Noël, est toujours aussi plaisante avec beaucoup de description. Puis, cela est une lecture plutôt facile et sympas.

En général, une Saga qui s'essouffle un peu, alors qu'elle a encore du potentiel, je pense.
Lien : http://fifty-shades-darker.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

éternels Alyson Noel

Quelle est le don de Ever ? (Deso pour les fautes d'orthografe)

Extrlucide & eternels
Regard les auras
Lit dans les pensser
Immortels

11 questions
48 lecteurs ont répondu
Thème : Eternels, Tome 4 : La flamme des ténèbres de Alyson NoelCréer un quiz sur ce livre