AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Laurence Boischot (Traducteur)Sylvie Cohen (Traducteur)
ISBN : 2749911591
Éditeur : Michel Lafon (04/03/2010)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 800 notes)
Résumé :
Quatrième de couverture :

La vie souriait enfin à Ever. Après six siècles d'attente, Damen et elle étaient désormais réunis. Mais un jour celui-ci ne la regarde plus. Pourquoi semble-t-il avoir tout oublié de ce qu'ils étaient ? L'arrivée au lycée de Roman, un étrange étudiant que tous semblent apprécier, aurait-elle un lien avec ce cruel changement ?

Prête à tout pour sauver son amour, Ever explore son nouveau monde, l’Été perpétue... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (94) Voir plus Ajouter une critique
Souri7
  21 janvier 2017
Second volet de la série Éternels et je ne comprends pas où l'auteur a voulu conduire le lecteur.

Pour résumer le livre, Ever et Damen sont devenus immortels à la fin du premier livre et n'aspirent qu'au bonheur. Après plus de 600 ans d'attente, Damen n'aspire plus qu'à aimer Ever physiquement et décide de réserver une chambre dans un grand hôtel pour le jour J. Ever, quant à elle est assez réticente étant donné que son Damen a eu le temps en 600 ans d'acquérir de l'expérience…
Seulement, rien n'est aussi simple et le destin semble s'acharner afin de les empêcher de consommer… voici qu'un nouvel élève fait son entrée au lycée : Roman. Très rapidement, Damen change du tout au tout, ignorant Ever et la traitant comme une folle… ses amis Haven et Miles également. Ever comprend que ce Roman a quelque chose à voir avec tout cela… sans compter que le temps est compté puisque Damen semble dépérir.

L'intrigue est d'un ennui incommensurable et tourne en rond. Damen veut mettre Ever dans son lit mais la demoiselle a peur… et cela dure un bon moment. Même le final est encore centré sur les contacts physiques… Avoir mis cet aspect de la relation des héros au premier plan n'apporte vraiment rien à l'histoire… et lasse rapidement. Que dire du reste de l'intrigue où Ever tente de sauver Damen en retournant dans le passé… Bonne idée mais encore aurait-il fallu qu'Alyson Noël travaille plus cet aspect du récit. Au contraire, les éléments qui auraient apporté de la teneur au récit son noyé dans des monologues insipides par moment concernant ce que pense Ever… L'auteur nous relate les faits sans par moments développer certains aspects vitaux pour le lecteur afin de saisir les choses ;des invraisemblances se font donc jour dans le récit comme, la capacité des nos héros à matérialiser tout ce qu'ils désirent mais pas la potion rouge garantissant leur immortalité… la candeur voire naïveté d'Ever qui se laisse tromper par Roman et d'autre…

Parlons des personnages. Je suis atterrée pour ne pas dire plus. Ever et Damen sont présentés comme des Immortels et passent la plus grande partie du récit à s'embrasser, se séduire… Ne parlons pas de la facilité avec laquelle Roman arrive à les piéger… c'est à pleurer d'ennui…
Côté personnages secondaires… n'en parlons plus. Encore des stéréotypes à foison dans ce livre : nous avons tous les clichés concernant le lycée américain : la pom pom girl, le capitaine de l'équipe de football, les parias mis à l'écart… Cela manque sérieusement d'imagination.

Globalement un livre sans grand intérêt jusqu'au final où Alyson Noël nous sort une malédiction pour le prochain tome. Au moins, voyons le bon côté des choses : cette malédiction empêchant nos deux personnages de roucouler à tout bout de champ, nous aurons peut-être de l'action au prochain tome avec un VRAI RÉCIT cette fois-ci… Je sais… on peut toujours rêver…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
iz43
  22 avril 2017
pffft.....( long soupir).
J'avais vraiment apprécié le 1 et avais versé quelques larmes à plusieurs reprises. La petite soeur Riley qui refuse de passer le pont et préfère rester près de sa grande soeur ça avait touché la corde sensible en moi.
Par contre dans ce tome, je me suis presque ennuyée. Pas d'émotions, de suspense insoutenable. Ever que j'avais adoré dans le tome 1 m'a semblée nunuche à souhait. Qui veut me faire croire qu'une ado de 17 ans jolie comme un coeur avec un amoureux sublime dans un appart de rêve sans adulte pour le week end ne finirait pas par sauter le pas??? Bref je n'ai pas adhéré du tout.
Quant à l'intrigue? Autant j'avais adhéré aux dons d'ever (extralucide...) mais le coup de la promenade dans le jardin perpétuel. Ca m'a laissé perplexe. Y a un truc que je n'ai pas compris. Je ne sais pas. Bref déception.
Roman débarque et rien ne va plus. Ever et Damen se laissent piéger avec une facilité déconcertante. L'intrigue tourne en rond et c'est très ennuyeux. Damen ne m'aime plus. Bouhhh Les copains me prennent pour une folle. Bouhhhh. Tout un roman comme ça. En plus au niveau des réincarnations, certains passages m'ont fait penser à d'autres romans (volupté par exemple où les deux amoureux ne couchent jamais ensemble)

Je vais quand même lire le tome 3 parce que je l'ai et que j'espère que l'auteur s'est ressaisie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
kllouche
  28 juin 2011
Dans ce tome 2 d'Eternels, on commence enfin à avoir une vraie histoire. Fini le tome réservé à l'exposition des personnages, on découvre ici un vrai élément perturbateur -Roman.
Et que fait-il ? Il empêche Ever et Damen de conclure! Ma foi, si Damen commence à en avoir marre de se faire couper la chique depuis quatre cent ans, nous au bout de deux tomes ça commence déjà aussi à nous les casser.
A part ce détail Twilightien, je dirai que Noel réussit le pari de nous faire entrer dans son imaginaire. L'Eté Eternel n'est pas une surprise et un peu cliché mais il est très bien amené et surtout utilisé. Les personnages sont attachants et on partage le sentiment de rejet et donc de souffrance d'Ever. En sadique que je suis, j'ai adoré voir Damen draguer "pour de vrai" Stacia.
Et revoilà Twilight à grand pas, tome 2 = séparation. Comme Edward quitte Bella dans Tentation, Damen s'en va compter fleurette dans le décolletté de l'ennemi d'Ever et la méprise. J'ai adoré voir Miles et Haven l'insulter d'hystérique.
Enfin, le retour dans le passé où on découvre la famille d'Ever heureuse et une Riley aussi à la fois emmerdeuse et mignonne que sous sa forme de fantôme est très bien trouvé.
Malgré tout ça me suffit, deux tomes seront assez. Cet univers ne m'a pas assez concquise pour que je rempille pour les suivants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Blackbird
  23 avril 2014
ATTENTION SPOILER pour ceux qui n'ont pas lu le tome 1
Ever accepte enfin son don et apprend à maîtriser ses pouvoirs d'immortelle grâce à Damen. Afin de parfaire ces pouvoirs, Damen l'emmène régulièrement dans un nouveau monde : l'Eté Perpétuel. le bonheur que Damen et Ever recherchent depuis presque quatre cent ans est enfin à portée de main mais il est malheureusement de courte durée. Un mal inconnu ronge Damen et peu à peu sa personnalité se transforme : il s'éloigne d'Ever pour se rapprocher de cette peste de Stacia. Pour le sauver, Ever va devoir faire cavalier seul, affronter les lycéens qui semblent s'être tous ligués contre elle, y compris ses amis Miles et Haven, et surtout elle va devoir explorer seule l'Eté Perpétuel afin de trouver les réponses qu'il lui manquent.
Le soufflé n'est par retombé ! Ce tome deux est aussi haletant que le tome 1. L'intrique qui se dévoile peu à peu est toujours aussi bien construite. L'auteur a su créé un univers tout à fait original avec l'Eté Perpétuel et elle nous transporte littéralement dans ce monde imaginaire.
Nous faisons plusieurs bonds dans le temps grâce aux recherches d'Ever sur le passé de Damen et lorsque Ever repart dans le passé pour retrouver sa famille ; ces deux personnages sont vraiment bien approfondis. le style de l'auteure est un peu plus technique dans ce tome qui comporte beaucoup de passages sur l'alchimie, les pierres et les cycles lunaires.
Je vais de suite me plonger dans le tome trois afin de prolonger cette agréable et palpitante histoire ;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
readunlivre
  02 janvier 2016
Suite à ma lecture du tome 1, j'ai enchainé direct avec ce tome 2.
Le mois de Décembre étant favorable à un petit vidage de PAL, j'en ai profité!^^
Pour commencer, je vous dirai que je trouve la couverture toujours aussi jolie.
Je remercie d'ailleurs encore les éditions Michel Lafon qui m'a donné la chance de l'acquérir via la vente privée qu'ils ont fait sur Showroomprivé.
Donc voilà, tête baissé j'ai replongé dans l'histoire de Damen et Ever et malheureusement ce n'est toujours pas un coup de coeur.
⚠️, cela ne veux pas dire que je n'ai pas aimé!
Dans ce tome, j'ai apprécié que l'auteur prenne un peu plus son temps pour nous faire comprendre des choses, car dans le premier j'avais l'impression de galoper sans prendre le temps de regarder le paysage.
Toutes fois , certaines bricoles m'ont quand meme gêné.
Exemple : les soeurs. Etaient elles vraiment utiles au bon déroulement de l'histoire? J'avoue qu'elles m'ont paru bien futiles dans tout se fattra. J'espere donc bien comprendre un peu plus leurs motivations dans la suite…
Puis il y a eu Roman, le nouveau venu, qui m'a grandement excédé. Ne pas savoir son but presque jusqu'à la fin c'était rageant et frustrant. Lorsqu'enfin on connait le pourquoi, j'ai encore plus trouvé son comportement petit.
Par contre, j'ai apprecié qu'Ever ne tombe pas aussi sous son charme. Elle a su gagné ma sympathie même si à la fin elle m'a surprise, sa naïveté étant revenu au galop. Elle m'a fait lever les yeux aux ciel et là j'me suis dit : punaise elle fait exprès ou quoi?!
L'idée qu'Ever retourne en arriere et vive une vie sans Damen alors que nous venons de les retrouver au debut de ce tome encore plus unis que nous les avions laissés dans le précédent tome ne m'a pas laissé de marbre. Effectivemen, qui ne voudrait pas revenir en arrière pour effectuer des actions différemment ? Seulement, lorsqu'elle sent que quelque chose cloche avec Brandon sans savoir quoi, et que nous on sait, on comprend mieux son malaise et forcement on se dit qu'elle a fait une jolie bourde et qu'elle aurait pu perdre son seul et unique amour.
Çela dit, heureusement pour nous , elle arrive à revenir au côté de Damen pour « le sauver » mais, si je fais le point, je dirai que je regrette que celui n'est pas était du côté de Ever dès le départ et non contre elle face à Roman. J'ai trouvé qu'il était un peu trop facile à atteindre malgré sa condition d'Immortel.
Pour poursuivre sur nos personnages, parlons d'Ava. Sous ses airs de voyante, je l'ai trouvé drôlement envieuse et frivole surtout lors de ses passages dans l'Eté Perpétuel.
Quand à Sabine, j'ai apprécié qu'elle soit toujours plus présente, méfiante vis à vis d'Ever. Au moins, on sent qu'il y a au moins une personne qui se soucis d'elle.
Ce que je peux dire d'autre sur ce roman ?
L'Eté Perpétuel est une dimension que j'ai vraiment aimé. L'idée de pouvoir matérialiser des choses à sa guise, continu d'être assez chouette. On aimerait tous pouvoir faire ça non?
Pour conclure, je vous avoue avoir mis un peu de temps pour finir ce bouquin. Ce fut pas facile. Mon bébé a été malade. Je suis donc ravie de l'avoir terminer avant la fin du mois.
L'univers reste agréable ce qui m'a fait bien apprécier ma lecture. Je continuai de conseiller cette saga plutôt à des ados.
Le style de l'auteur toujours simpliste à l'image du premier tome et l'histoire encore écrite au présent.
La fin quand à elle, est assez intéressante pour nous donner l'envie de poursuivre cette saga.
Le Rdv est donc prit pour une prochaine chronique avec le tome 3.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
Anis0206Anis0206   12 octobre 2019
Détester implique que l’on n’est pas indifférent.
Commenter  J’apprécie          10
Anis0206Anis0206   07 octobre 2019
On ne peut pas changer le passé. Ce qui est fait est fait.
Impossible de rembobiner et de recommencer.
La vie continue.
Commenter  J’apprécie          20
StellabloggeuseStellabloggeuse   07 octobre 2014
Et voilà que M. Robbins, mon gentil professeur de lettres récemment divorcé, qui ne comprend rien à rien sorti de ses romans poussiéreux écrits par des auteurs depuis longtemps disparus, entreprend de disserter sur les relations amoureuses. Selon lui, les amours de jeunesse sont intenses. D’où ce sentiment d’urgence, tant que cela dure. Mais c’est un leurre. Retomber amoureux s’apprend, il suffit de s’autoriser à oublier le passé. C’est impératif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
VanilliaVanillia   22 avril 2013
Je me mords les lèvres pour ne pas pouffer de rire.
-Parfait. Maintenant, associe le toucher. Fais comme s'il existait devant toi. Sens-le, vois-le, goûte-le, accepte-le, exprime-le !
J'obéis, mais en l'entendant ronchonner j'ouvre les yeux.
-Ever, tu étais censée penser a un citron. Rien a voir avec cela.
J'éclate de rire en examinant tour à tour les deux Damen
- la réplique que je viens de créer et la version en chair et en os. Grands, bruns, d'un charme presque irréel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MaftaMafta   29 mai 2011
"Et tu ne devrais jamais te projeter dans le futur. Sinon, tu te prives du voyage, du moment présent, alors que c'est finalement la seule chose qui compte."
Commenter  J’apprécie          190
Videos de Alyson Noel (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alyson Noel
Vidéo de Alyson Noel
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

ETERNELS DE ALYSON NOEL

Quelle age a Riley ?

12 ans
12 ans et demis
13 ans
16ans

9 questions
291 lecteurs ont répondu
Thème : Eternels, Tome 1 : Evermore de Alyson NoelCréer un quiz sur ce livre
.. ..