AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Citations sur Surtensions (194)

Ziliz
Ziliz   09 mai 2018
- T'as une bonne tête, commença Coste. Je te voyais pas comme ça.
- T'as l'air moins con que ton collègue, toi. Tu peux lui dire que j'ai rien fait et que vous me foutiez la paix ?
Coste s'alluma une cigarette et rangea son paquet dans sa veste.
- Ne te fatigue pas, on n'enregistre plus. Tu peux me dire ce que tu veux, ça restera là.
[...]
- Franchement, je pensais que t'allais être plus heureux que ça. Vous nous avez serrés, t'as réussi, tu dois bien kiffer, non ? le nargua Y.
Coste en perdit presque son assurance et lui répondit, sur le ton de la confidence, entre la psychanalyse et l'aveu.
- Heureux ? Merde... T'es pas sérieux ? souffla le flic. Je sais même pas par où commencer pour t'expliquer à combien d'années-lumières tu te trouves. Cette affaire, on l'a ratée dès le moment où on a trouvé [le corps] dans la piscine. Après on a juste essayé de rétablir la balance, mais quoi qu'il arrive, ça pèsera toujours de ton côté. Normalement, je devrais même pas faire attention à toi. T'es juste un assassin, t'es pas une vraie personne, et si tu crevais, là, ça me ferait même pas éteindre ma clope.
- Vas-y, je préfère que tu m'insultes, comme ton pote, mais me parle pas comme ça. Elle est personnelle, cette affaire ? Je t'ai fait quoi ? commença à s'inquiéter Y.
- Tu m'as fait baisser les bras. Tu m'as presque fait abandonner. T'es ma goutte d'eau qui fait déborder le vase. C'est juste une question de timing. Ç'aurait pu être n'importe quel connard, c'est tombé sur toi.
Coste lâcha la fin de sa cigarette dans une canette de soda vide.
- Ouais... T'es ma goutte d'eau.
- Je comprends rien à ce que tu dis, se rembrunit Y.
- C'est pas grave, je te parlais pas vraiment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Ziliz
Ziliz   10 mai 2018
A peine avait-il terminé sa phrase que la secrétaire du SDPJ 93 passait le nez dans l'embrasure de la porte avec l'air doublement désolé d'interrompre une réunion et d'apporter une mauvaise nouvelle.
- J'ai un journaliste qui veut te parler, Victor.
- Dis-lui que c'est pas réciproque.
Commenter  J’apprécie          250
Stelphique
Stelphique   08 avril 2016
Si tu te fais attaquer par un pirate à crochet, moi je débarque avec Clochette.
Commenter  J’apprécie          242
Wyoming
Wyoming   09 février 2021
Tu donnes tout à ce boulot et puis un jour, t'es trop vieux pour le faire et comme tu n'as eu de temps pour personne, après, autour de toi, y a personne.
Commenter  J’apprécie          220

Ziliz
Ziliz   11 mai 2018
Juste après le braquage, il avait suivi des amis à une soirée lors de laquelle il avait découvert pour la première fois la cocaïne. Jolie rencontre, grosse claque, mauvais effet. Littéralement déchenillé, il avait tenté de démarrer sa voiture qu'il n'avait réussi qu'à encastrer dans celle de devant. Contrôle de police, évidemment, et tentative de fuite à pied, évidemment. Il se rappela s'être mélangé les jambes et avoir chuté la tête la première dans une poubelle, ridicule. Ce n'est qu'au commissariat que les flics réalisèrent que sa montre valait deux ans de leur salaire [...].
Commenter  J’apprécie          210
Roggy
Roggy   05 novembre 2017
C’est bien ce que je te dis. On va monter dans un avion vers la Corse et personne n’a réellement regardé qui nous sommes. Simplement parce qu’on a acheté notre tranquillité. C’est de cette manière que nous faisons voyager nos butins de braquage et pas une seule fois le receleur n’a été ennuyé. Considère cet endroit comme une bulle magique. Une bulle dans laquelle tu peux croiser des évadés fiscaux, des terroristes, des passeurs de migrants, des trafiquants de drogue…
Commenter  J’apprécie          210
llena
llena   16 octobre 2017
Un braquage c'est comme de la pub, tout se joue sur le marketing et l'image.
Commenter  J’apprécie          200
llena
llena   11 octobre 2017
"S'il y a bien quelque chose à profusion, ici, c'est les emmerdes, et sois sûr que t'en auras. Alors cherche pas celles des autres, tu pourrais faire une indigestion."
Commenter  J’apprécie          190
Ziliz
Ziliz   12 mai 2018
Il fit un pas de plus, s'imposant dans le bureau, et continua sur un ton péremptoire :
- Un gardé à vue, on l'éreinte, on le brise, on le pousse à bout. Promettez-leur l'enfer, faites-les pleurer mais par-dessus tout, faites-les parler. [...] Menacez les uns devant les autres. Utilisez les leviers empathiques. C'est trop doux, tout ça ! Si vous ne vous en sentez pas capables, je peux vous adjoindre l'équipe de Jevric. Vous vous êtes permis de m'en dire le plus grand bien mais en attendant, elle, ses affaires, elle les termine. Alors vous me sortez un miracle de votre cul et vous me faites avancer cette enquête.
En quittant le bureau avec autant de délicatesse qu'il était intervenu, il manqua de percuter Sam, une liasse de feuilles entre les mains. Coste le regarde partir en se demandant qui, parmi ses profs de management à l'école de police, [lui] avait soufflé cette manière de manager les troupes. Sam prit place au milieu du groupe et rebondit sur la dernière phrase du nouveau chef de la section criminelle.
- Le miracle, si ça sort du fax, ça marche aussi ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Cindol
Cindol   11 janvier 2018
- T'es ronchon parce que je t'ai traité de connard quand je t'ai interpellé?
- C'est jamais agréable, reconnut Mosconi.
- Désolé, je pensais que tu le savais déjà.
Commenter  J’apprécie          180









    Quiz Voir plus

    Entre deux mondes - Olivier Norek

    Que signifie Youké ?

    boxe thailandaise
    chanson de Richard Gotainer
    discipline de relaxation
    UK - L'Angleterre

    10 questions
    164 lecteurs ont répondu
    Thème : Entre deux mondes de Olivier NorekCréer un quiz sur ce livre