AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782365382984
320 pages
Rebelle Editions (20/11/2014)
3.5/5   2 notes
Résumé :
Un Russe, un détective privé et un agent, membre de la DGSE sont découverts assassinés dans une benne à ordures devant le commissariat du 17e arrondissement de Paris. L'affaire est hautement médiatique et le ministère de l'Intérieur dépêche Eric Bern, coordinateur entre les différentes unités de la Police, pour mener l'enquête. Il a trois jours pour la résoudre.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Clem_YCR
  25 avril 2016
J'ai passé un bon moment de lecture avec La quadrature du cercle des pourris, mais j'ai été gênée par plusieurs éléments dans ma lecture :
- l'écriture; je ne sais pas trop ce qui m'a dérangée à ce niveau là, une impression de manquant de naturel je pense, surtout au niveau des dialogues, et un texte moyennement fluide.
- la multitude de personnages qui interviennent dans le roman et le personnage principalement qui est un peu trop présenté comme un super héro à mon goût; il sait tout faire, arrive à tout comprendre là où les autres baissent les bras et résout une enquête à priori complexe en très peu de temps.
- le "manque" de réalisme; cela rejoint le point précédent sur le personnage principal et j'ai également trouvé certaines situations un peu "grosses" (après c'est peu être moi qui suis trop bisounours, mais j'espère sincèrement que le gouvernement et les forces policières ne sont pas à ce point "détraqués").
- le fait qu'il n'y ait pas vraiment d'enquête pour le lecteur (hormis en ce qui concerne le 3e complice) qui est déjà au courant du plan des "méchants", puisque l'on suit en parallèle actions policière, malfaiteur et pourri.
Passés ces quelques points, l'histoire est bien trouvée et les personnages secondaires sympathiques. J'ai notamment bien aimé Isabelle et trouve dommage qu'elle ne soit pas un peu plus présente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   17 août 2018
Il n’aimait pas faire la permanence avec un stagiaire qui sortait tout juste de l’ENSP. Il pensait que dans deux ou trois mois, elle serait promue commissaire en titre. Il ne pouvait s’imaginer être sous ses ordres. Âgé de 57 ans, sa retraite l’attendait dans quelques semaines et il comptait bien en profiter.
— Vous savez, Isabelle, quand vous aurez comme moi trente ans de service, l’expérience du terrain n’est pas comparable à la théorie apprise à l’école de police. Il vous faut acquérir des réflexes. Mettre en arrestation des délinquants est toute une technique, notamment au niveau des interrogatoires. Il faut également avoir le sens de l’observation, mais tout cela, Isabelle, s’acquiert au fil des années. Aujourd’hui, je suis au top de mon expérience et vous pouvez pouvez faire confiance à mon intuition. Regardez-moi travailler.
Isabelle resta songeuse devant ces paroles. Ce qu’elle pensait en fait, si l’égocentrisme du brigadier pouvait se mesurer en kilomètres, il pourrait en atteindre la lune.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   17 août 2018
Elle avait, au fil des semaines, réussi à entrer dans sa vie intime et savait que sa femme n’était pas portée sur le sexe. Elle voulait en tirer le meilleur parti et avait réussi à tripler son salaire en quelques mois, mais ne voulait pas en rester là. Son patron était riche et c’était pour elle la poule aux œufs d’or qu’il fallait plumer. Mais elle avait quand même l’impression qu’il ne lui disait pas tout. Elle était à présent sûre qu’il avait une activité parallèle. Bien souvent elle se mettait à écouter ses conversations privées. Il parlait souvent de marchandise avec Fred et avec un commissaire. Elle était persuadée que cette marchandise n’avait rien de commun avec la société et surtout après la conversation de ce matin entre son patron et ce René Lafage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   17 août 2018
La veuve se consola vite et devint la maîtresse de docteur. Elle ne sortait plus de sa propriété et Duval, un soir, lui avait fait découvrir ce fameux tunnel. Elle était excitée de penser que le roi Louis XV devait utiliser ce passage pour rendre visite à ses maîtresses. Un soir de solitude, la comtesse décida d’emprunter ce unnel pour rejoindre son amant. Quand elle entra en silence dans la petite maison, pensant faire une surprise à Duval, elle fut frappée de stupeur. Son amant était en pleins ébats amoureux, avec deux prostituées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   17 août 2018
Depuis des années, elle se battait seule, sans pouvoir se confier, vivant ses propres cauchemars dans un monde parfois cruel. Ils restèrent immobiles un bon moment, sans rien dire. Le temps s’était arrêté pour eux, jouissant de la douceur de cette matinée du mois d’août.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   17 août 2018
Ça ne sert à rien de crier, personne ne peut t’entendre. Au fait, j’ai menti à mes amis, je vais te faire du mal, avant de te tuer.
Le cerveau du docteur Duval ne réagissait plus en être humain, il avait basculé dans la folie, assoiffé de vengeance.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : enquêtesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2333 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre