AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur La Mort est une femme comme les autres (32)

Vie27
Vie27   14 décembre 2015
... on ne doit pas avoir peur de mourir car nous sommes des étincelles. Quand nous naissons, nous sommes déjà morts à l'échelle de la planète. Une fraction de seconde, voilà ce qu'est l'homme.
Commenter  J’apprécie          20
Vie27
Vie27   14 décembre 2015
Ce qui est bien dans la vie, c'est de ne pas se lasser. Des premières fois, on peut en avoir jusqu'au dernier jour !
Commenter  J’apprécie          20
Vie27
Vie27   14 décembre 2015
Et mourir jeune est dégueulasse. Il y a le panneau "route barrée" alors qu'on voit le bitume qui continue de l'autre côté, qui se perd à l'horizon, avec ses embranchements, ses possibles. Seulement, on n'a pas le droit d'essayer.
Commenter  J’apprécie          20
Leabricot
Leabricot   23 août 2017
Nous les hommes pensons que nous sommes infinis, ce que nous sommes en quelque sore, puisqu'en tant qu'individus, nous formons des micro-univers, pas si distincts les uns des autres si vous voulez mon avis (on a tous les mêmes besoins et les mêmes failles mais chacun se croit unique).
Commenter  J’apprécie          10
Bazarlivresque
Bazarlivresque   19 mai 2016
"Ô Mort, vieux capitaine, il est temps ! levons l'ancre !" Charles BAUDELAIRE
"On dit "vieille", "vieille" capitaine connard..." EMM
Commenter  J’apprécie          10
choupinette91
choupinette91   01 février 2016
Imaginez un monde où personne ne s'éteint,
Imaginez un service de soins palliatifs où personne ne succombe
Imaginez un univers où la mort en ras la faux et fait un burn out.
Commenter  J’apprécie          10
babel95
babel95   09 janvier 2016
- Ketchup, salade, oignons, mayo, la totale ! abrégea Emm dont la patience réduite au minimum syndical s'émoussait dangereusement.
Elle plaça la Faux invisible en travers de ses épaules, histoire d'avoir les mains libres, et prit le sandwich. Elle s'apprêtait à sortir quand le vendeur la héla.
- Oh là, c'est cinq euros et je ne fais pas crédit !
- Crédit ?
- Je n'offre pas mes sandwichs aux punks à chien !
- Je crois qu'il vient de te dire un truc pas gentil.... intercéda la Faux.
Emm haussa les épaules.
- Ferme ta boutique, blanc-bec, et va profiter de ta vie. Dans vingt-deux semaines, elle s'achèvera.
- Paroles, paroles, paroles..... miaula la Faux.
- J'ai dit : je ne fais pas crédit ! reprit l'homme, véhément. Il sortit de derrière son comptoir en singeant l'entrée des footballeurs sur le stade, roulant des épaules, et se planta devant Emm, poings sur les hanches. Sa bedaine enserrée dans son tablier maculé touchait presque celle d'Emm, pourtant fort plate.
- Tu me payes illico, morue !
Emm ferma les yeux avec une mimique de dégoût ; l'haleine rance du gros homme lui piquait le nez.
- Oh ! tu m'entends ! je veux mes cinq euros !
Ou quoi ? vous appelez les flics ? Pour cinq euros ? ironisa une voix derrière eux.
Emm se pencha sur le côté. A quelques mètres de la porte, une jeune femme blond cendré s'était arrêtée. Elle était pâle et essouflée.
- On mange, on paye ! rétorqua l'homme d'un ton rogue. Je ne suis pas sponsorisé par Jésus, je ne fais pas la charité.
Il bloquait toujours le passage;
La jeune femme fouilla dans son sac en tissu bariolé qu'elle portait en bandoulière, sortit un porte-monnaie rouge constellé d'étoiles et tendit un billet de cinq euros à l'homme. Celui-ci ne bougea pas.
- Vous les voulez, vos cinq euros, oui ou non ?
- Mais qu'Est-ce que ça peut vous foutre ?
Et la jeune femme jeta le billet, qui retomba lentement sur le sol.
- Bon appétit, lança-t-elle à Emm, avec une ébauche de sourire, trop fatigué pour être éclatant.
L'homme jeta un coup d'œil teigneux à Emm, puis se retourna pour ramasser son billet.
Elle, elle, rejoignit la rue. Campée sur ses rangers trop grandes, son sandwich à la main, elle suivit des yeux la jeune femme qui disparaissait dans le chaos.
- Ca alors.... dit-elle, les yeux agrandis par l'étonnement.
- Qu'Est-ce qui se passe, encore ? ronchonna la Faux. Il a oublié la mayonnaise ?
Mais Emm, bouleversée, resta coite avant de murmurer :
- Une humaine vient d'être gentille avec moi.....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
babel95
babel95   09 janvier 2016
Emm avait marché sans faire attention à l'alternance jour/nuit. Elle avait traversé une immense forêt, écouté des oiseaux et admiré des écureuils, aperçu des villages d'où émergeaient des clochers en ardoise, puis était revenue à la grande ville. Les hommes couraient pour récupérer leurs vêtements chez le teinturier, faisaient la queue chez le boulanger, et se bousculaient en sortant du bus. Vus de l'extérieur, ils ne présentaient aucune différence flagrante avec les fourmis.
Insensible à leurs gesticulations dérisoires, Emm suivait ses pieds sous l'œil désabusé de la Faux. Elle ne cessait de penser au temps qui s'écoulait, si lent et si rapide, depuis qu'elle avait adopté le pas des hommes. Qu'en pensaient-ils ? Se rendaient-ils compte de la chance qu'ils avaient ? Non, certainement pas. Ils couraient après leur vie comme les hamsters encagés pédalent dans leurs roues.
Ceci dit, si elle continuait à battre le pavé sans but et sans envie, elle aussi finirait par leur ressembler. Que faire pour se débarrasser de cette nasse dans laquelle elle était engluée ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LadyDoubleH
LadyDoubleH   07 janvier 2016
Il se suicide au gras depuis des années, mais son taux de cholestérol refuse de lui donner le coup de grâce.
Commenter  J’apprécie          10
LadyDoubleH
LadyDoubleH   07 janvier 2016
Elle étudiait le décor avec minutie, comme si elle cherchait un cobra royal déguisé en pneu.
Commenter  J’apprécie          10




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox






    Quiz Voir plus

    Quiz sur le tome 1 du Livre de Saskia

    Qui est l'auteur de ce livre?

    Marie Pavlenko
    Veronica Roth
    Marilou Aznar

    10 questions
    59 lecteurs ont répondu
    Thème : Le livre de Saskia, tome 1 : Le Réveil de Marie PavlenkoCréer un quiz sur ce livre