AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les Enquêtes du Commissaire Langsamer tome 16 sur 18
EAN : 978B09K4JY1ZY
418 pages
Editions Lajouanie (05/11/2021)
3.62/5   4 notes
Résumé :
L’élection présidentielle est dans quelques mois. L’opposition au président sortant cherche le candidat idéal. Un tueur à gages est chargé d’éliminer les prétendants.

Qui l’a engagé ?

La ministre de l’Intérieur mandate l’ex-commissaire Langsamer pour le neutraliser. L’ancien policier va croiser, dans un monde dont il ne maîtrise pas tous les codes, bon nombre de suspects évoluant jusque dans les plus hautes sphères de l’État et va être ... >Voir plus
Que lire après Les Enquêtes du Commissaire Langsamer : MansourVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Bonjour à tous.
Ce roman policier se passe pendant deux périodes.
En 1993 et en 2020.
Un couple de milliardaires suisses détectives assez amusants et notre ex-commissaire Georges Langsamer vont devoir s'atteler afin de retrouver un tueur professionnel, Mansour.
Une chasse à l'homme est lancée, au gallot car la vie de personnes de très hautes importances est en jeu. Il y a un contrat sur tous les politiciens qui se présentent face à l'actuel président de la République.
Ce roman est une aventure en milieu inconnu pour moi qui ne suis pas trop passionnée par les sports hippiques mais j'ai grandi avec les courses du dimanche en famille.
Du Qatar à Deauville, j'ai rencontré beaucoup de personnages assez suspects, ce qui m'a emporté dans une passionnante aventure.
Des hippodromes bien verts de Normandie puis en décalage dans le passé vers des paysages plus désertiques du Qatar.
C'est un roman vraiment agréable à lire et dépaysant, je vous conseille de découvrir tous ces personnages très attachants et Mansour qui est vraiment très professionnel et puissant dans son domaine, difficile de le mettre à jour.
Les méchants ne sont pas toujours ceux que l'on pense.
Vous allez tout comme moi apprécier cette lecture qui m'a mise souvent en porte à faux, il y a bon lot de surprises.
Je remercie l'auteur et les éditions Lajouanie pour leur confiance et je suis ravie d'avoir lu son dernier roman policier qui se passe dans le milieu des sports hippiques.
Commenter  J’apprécie          80
Paris - Mars 2022 - Les élections présidentielles approchent à grands pas. Les candidats se bousculent mais plus pour très longtemps!
En effet, un tueur à gages est chargé d'éliminer les potentiels futurs présidents. La ministre de l'intérieur mandate Langsamer pour démêler l'écheveau et découvrir à la solde de qui travaille le fameux Mansour.

Jean-François Pré est en plein dans l'actualité avec ce roman, en espérant que les choses se passent différemment, si pas, mes amis français, ça va être l'hécatombe!
Il étoffe le récit avec des personnages hauts en couleurs, le premier étant Mansour. Professionnel du crime, celui-ci a pourtant des principes et ne prend aucun plaisir à tuer, il fait juste le job.
Langsamer sera épaulé par un couple de détectives amateurs plus que fantasques ayant des relations dans toutes les hautes sphères.
Fidèle à lui-même, l'auteur ne peut s'empêcher de placer le milieu hippique dans l'histoire et nous entraîne au Qatar où un marathon équestre a eu lieu en 93, à l'origine de tout cet imbroglio.
A travers le passé et le présent, on ne sait à quel saint se vouer pour découvrir l'identité de Mansour.
Entre polar, aventure et magouilles en tous genres, vous ne risquez pas de vous ennuyer avec la plume parfois acerbe de Jean-François Pré.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Il faut savoir être unique pour susciter l’admiration et accessible pour couper la racine à tout germe de singularité. La singularité étant le marchepied de l’exclusion. Adam est un alchimiste de la démagogie invisible. Il chante un refrain que le peuple reprend en chœur, tout en ayant l’impression de l’avoir composé. L’homme est un favori logique à l’élection présidentielle. D’aucuns le disent imbattable.
Commenter  J’apprécie          40
Donner, c’est apporter quelque chose… pas retirer. On ne peut pas vous donner quelque chose qui va vous faire disparaître. C’est absurde ! La notion de don induit le profit, donc la vie. Mais bon… la liberté, on l’a. La liberté et le pouvoir. Quoique le pouvoir puisse être coercitif envers celui qui l’exerce, mais… OK, on va s’arrêter là. Ce n’est pas le sujet.

L’autre raison, c’est que je suis doué.

Je ne rate jamais ma cible.

Je suis un tireur d’élite… élite étant ici synonyme d’unicité.

Je suis né avec ce don. Je suis unique.

Précision : je ne tue qu’à l’arme de poing. J’utilise un Beretta 92FS sur lequel j’adapte un modérateur de son. En langage courant, au cinéma et dans les séries télé, ça s’appelle un silencieux. Je refuse tout contact physique avec ma cible. L’arme blanche, ce n’est pas mon truc. Je le fais toujours préciser sur mon contrat. Oui, je sais ce que vous allez dire : ce n’est pas le genre de contrat avec lequel on va se pointer chez un avocat, au cas où les termes ne seraient pas respectés.
Commenter  J’apprécie          00
La fille n’est sûrement pas gratuite. Et alors ? Des occasions pareilles, il n’en a pas vu beaucoup dans sa carrière. Même en payant. Et pourtant, il en a fréquenté des bars d’hôtel. Il en a traversé des pays ! Et puis, pourquoi la fille n’aurait-elle pas envie d’un mec ? Tout simplement. Pourquoi mettre du fric partout ? La femme est moins vénale que l’homme. L’excitation n’a toutefois pas annihilé toute forme de lucidité chez Ganz. Il sait à quoi il ressemble, mais il se dit qu’à cette heure de la nuit, il n’y plus de concurrence.
Commenter  J’apprécie          00
Il personnifie l’aphorisme anglais too good to be true. Car les hommes sans défauts sont ceux dont le sage se méfiera de prime abord. Mais le sage, exposé à l’air pur de sa montagne, est bien loin des limons de la pensée grégaire. Et les multiples se laissent entraîner par les courants de la séduction. Tous les conseils en communication savent ça. C’est aux femmes qu’Adam plaît en premier lieu. Toutefois, l’électorat masculin n’est pas insensible à son charme.
Commenter  J’apprécie          00
L’arme blanche, ce n’est pas mon truc. Je le fais toujours préciser sur mon contrat. Oui, je sais ce que vous allez dire : ce n’est pas le genre de contrat avec lequel on va se pointer chez un avocat, au cas où les termes ne seraient pas respectés. D’accord, mais vous avez compris l’image. J’aime bien que les choses soient claires dès le départ. C’est le meilleur moyen de ne pas avoir de souci.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : tueur à gagesVoir plus


Lecteurs (10) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2859 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *}