AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sonia Quémener (Traducteur)
ISBN : 2811204261
Éditeur : Milady (22/10/2010)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 42 notes)
Résumé :
Drizzt ne vit plus que pour détruire l’Éclat de cristal.
Accompagné de Catti-Brie, Bruenor et Régis, il se rend à l’Envol de l’Esprit pour demander l’aide de Cadderly. Mais la quête est semée d’embûches, car de puissantes créatures se mettent en travers de leur chemin, invoquées par le terrible Crenshinibon. De nouveaux obstacles les attendent à l’Envol de l’Esprit car Cadderly n’est pas ce qu’il prétend être. L’Éclat de cristal, aussi terrible soit-il, n’est... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
idevrieze
  28 septembre 2016
Wulfgar en plein syndrome de stress post traumatique.
Il y a bien une chose que je ne m'attendais pas à voir dans un tome de Drizzt, c'est bien cela. Et pourtant, cela se comprend en un sens. Wulfar a été emprisonné dans une dimension maléfique pendant 6 longues années, avec aucun espoir d'en réchapper. Libéré maintenant par ses amis, on découvre un barbare sans plus aucun intérêt pour la vie. Il est encore torturé dans son esprit. Et bien que ses amis sont là pour l'entourer, pour l'aider, pour faire tout ce qui est humainement possible. Rien ne l'atteint. Vous devinez donc aisément le désarroi du groupe.
Et c'est là que je me dis que cette saga aborde les thèmes comme jamais. En effet, on a beau lire des romans de Fantasy, purs et durs. Jamais réellement on ne traite de ce sujet qui lui, pour le coup est bien réel. Récemment, on l'a vu dans une dystopie : Hunger games. Et je peux vous dire que le comportement de l'héroïne était très mal perçu par les lecteurs. Ici, je dois dire qu'elle est traitée plus en profondeur. On voit les deux points de vue : celui de Wulfgar et celui de ses amis. Et on voit bien que tous font ce qu'ils peuvent, mais cela coince des deux côtés.

Un tome extrêmement sombre, de transition peut être ?
On voit comme toujours des intrigues à Gogo et on sent que cela vient avec l'introduction de notre filou international : Entreris, le grand rival de Drizzt. Quand il apparaît dans un tome, on sent direct le coup fourré. Et pourtant, notre canaille est réellement en mauvaise posture. Il se cherche, il cherche des appuis, il cherche un foyer. C'est comme l'équipe (le foyer en moins). Tout le monde se cherche, se demandant comment faire pour sortir de ce gros tournant de l'histoire, comment enfin détruire cet éclat de cristal qui nuit au monde entier en fin de compte.
En gros, c'est un tome extrêmement sombre : on a du mal à voir la lumière au bout du tunnel. Clairement. Et on se pose des tas de questions pour la suite. Qui va réussir à s'en sortir ? Va-t-on boucler enfin cette vendetta contre Drizzt ? Les amis pourront ils un jour être réunis et heureux ?
Lien : http://labibliodekoko.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Archessia
  24 novembre 2010
C'est avec un énorme plaisir que je retrouve mon drow préféré *insérez pleins de smiley miévreux et baveux au possible*
Mais cette fois-ci, l'histoire est vraiment divisée entre trois personnages, les projecteurs ne sont pas braqués en permanence sur Drizzt chéri.
En effet, Wulfgar, maintenant de retour parmi ses amis, est quelque peu ... déstabilisé par toutes les horreurs dont il a souffert en enfer.
Il est plein désarrois, ne ressentant plus aucun sentiment, à part celui de ne plus être à sa place.
C'est très étrange de voir le barbare dans cet état, et c'est une toute autre facette de lui que l'on découvre, faible, démunis, appeuré. Traumatisé.
Et parfois, toute l'aide d'amis chers à notre coeur n'est d'aucune utilité, et il faut savoir faire ses propres choix.
C'est ce qu'il va devoir apprendre à ses dépends.

Parrallèlement, c'est l'assassin vedette que l'on suit, le sombre Artémis Entreri !
Il fait son retour ici en revenant à Portcalim, ne sachant pas trop ce qu'il aimerait y trouver ...
Car, bien que sa renommée ne se soit pas affaiblie, après 10 années d'errance, il se retrouve sans aucun alliés, ceux-ci étant morts ou disparus.
Il est donc devenu une proie pour tout ces nouveaux criminels voulant faire leurs preuves en tuant une légende vivante !
Le jour où il recevra une offre plus qu'intéressante d'un personnage complètement inattendu, la donne changera, et il envisagera peut-être un avenir plus doré entre ces murs hostiles ...

Quant à Drizzt, il est donc en possession de Crenshinibon, et en route vers le grand mage Cadderly, le seul à pouvoir détruire l'éclat de crystal.
Bien entendu, avec l'appel incessant que lance la pierre maléfique à qui veut bien l'entendre, les dangers sont nombreux, et la route est semée d'embuches et d'ennemis en tout genre !
Après tout, pour la bande d'amis, c'est juste une façon pour eux de se garder en forme et de ne pas rouiller en cours de route
Mais l'elfe noir aura beaucoup de questionnements tout au long de cet quête, que ce soit à propos de Wulfgar et de son avenir dans la troupe, ou de Catti-Brie et des véritables sentiments qu'il éprouve pour elle ...

Même si ce tome n'est pas mon préféré (on ne voit pas assez Drizzt ! Bon sang ! ), il est quand même très intéressant dans le développement d'autres personnages comme Artémis ou Wulfgar.
C'est même assez choquant par moment, de voir comment est devenu le fier barbare.
On a tendance à oublier assez vite qu'au fond, c'est un être humain, et qu'il peut être victime de faiblesses bien humaines ...
Depuis le début de son arrivée dans l'histoire, je ne porte pas spécialement Wulfgar dans mon coeur, et pourtant, celui-ci a été serré quelques fois, en voyant l'état pitoyable dans lequel est cet homme, je ne souhaiterais ça à personne, certains passages ont été durs à lire.

Quand à Entreri, certaines de ses pensées sont également époustouflantes, et déstabilisantes, également.
On ne sait si il commence vraiment à changer ou si c'était juste une ruse, un acte ou une pensée bien calculée pour arriver à ses fins.
Certains dialogues ou autres réactions étaient bluffantes et vraiment étranges.

En tout cas, y a rien à dire, le Légende de Drizzt, c'est juste de la bombe, une saga comme je n'en ai jamais lue, qui ne souffre pas un seul instant d'essoufflement ou d'ennuis.
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Aranae
  15 décembre 2012
Amateur de Drizzt et de ses amis ? C'est avec plaisir que vous les retrouverez dans de nouvelles aventures toujours aussi épiques ! S'y mêleront amitié, courage et loyauté, mais aussi la fourberie, la trahison et les machinations des elfes noirs.
Le lecteur pourra aussi retrouver, en parallèle de l'histoire de Drizzt, celle d'Artémis Entreri, de retour à Portcalim et de son association avec la guilde de mercenaires de Jarlaxle.
Le lecteur amateur d'action retrouvera dans Lame furtive des combats de haute volée tous bien décrits, des dilemmes moraux et des enjeux gigantesques pour l'avenir des Royaumes. Je regrette seulement que l'aventure du drow ne soit pas davantage développée.
Mais c'est bien la seule chose que l'on puisse reprocher à ce livre. Les descriptions plongeront le lecteur dans les paysages rudes de l'Épine dorsale du monde et dans les ruelles les plus sombres des villes des Royaumes.
L'évolution psychologique du Drow est toujours très intéressante à lire, surtout si s'y intéresse depuis le tout premier tome, soit la jeunesse de Drizzt. Cela nous donne une vision intéressante de ce que pourrait être une vie immortelle et ses implications sur la façon de voir le monde et les êtres qui passent dans cette existence.
Un plus enfin pour le dessin de la couverture de Todd Lockwood qui, comme pour les précédents tomes, a réalisé un magnifique travail.
Lien : http://laplume-ou-lavie.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
samlor
  24 mars 2014
Cela fait déjà un bon mois que j'ai lu ce livre et je suis forcée d'avouer que j'ai de la peine à me souvenir des détails concernant ce tome. J'en garde un souvenir à la fois positif et vague. Je m'explique.
Dans ce tome, on suit plusieurs personnages, à la fois Wulfgar, Artémis et Drizzt.
Il n'y a pas de miracle, je n'ai jamais trop apprécié Wulfgar et ce n'est pas en le retrouvant ravagé, blessé, furieux, perdu et terrifié que j'allais me rapprocher de lui. Car Wulfgar n'arrive pas à se remettre de ce qu'il a vécu pendant 6 ans avec Errtu. Il est traumatisé, et même ses amis ne peuvent rien pour lui. C'est une seconde séparation pour lui et ses trois compagnons.
Artémis, lui, se rend compte qu'il lui faut un combat de plus pour pouvoir enfin aller de l'avant. Drizzt l'a touché plus profondément qu'il l'aurait cru et il finit par se rendre à l'évidence qu'il lui est impossible de retourner à sa vie d'avant comme il se l'imaginait. Quoique... avec un petit Jarlaxe qui passe par là.... Ah je l'adore celui-là! Tout simplement insupportable et gonflé, action garantie!
Et il y a Drizzt, qui a de nouveau affaire au crystal. Car le détruire est une chose, mais arriver à destination pour le faire en est une autre. le crystal n'aura de cesse d'attirer toute sorte d'ennemi à Drizzt et ses amis, dans le but de trouver un nouveau porteur un peu plus docile. Même notre pauvre Régis en fera les frais... Leur voyage est ainsi truffé d'embûches et il n'est pas sûr du tout qu'ils puissent arriver à destination.
Pour moi, ce 11ème tome est passé tout seul. Il était facile à lire, agréable sans être incroyable. Les parties avec Wulfgar étaient longues, celles avec Artémis un peu trop répétitive lorsque cela concernait Drizzt mais aussi très sympathique lorsque Jarlaxe entrait en scène et celles de notre drow favori, finalement, étaient assez classiques, ce qui est très loin de me déranger. Je dois aussi ajouter que la fin de ce tome est très réussie, ce qui ne m'a bien sûre pas du tout décourager à continuer la saga. Plus que deux tomes!
Lien : http://samlor-en-livre.eklab..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Errant
  19 octobre 2019
Bien que l'action ne manque absolument dans cet épisode des pérégrinations de l'elfe noir, c'est sur les affres psychologiques de deux protagonistes majeurs qu'on s'attarde ici. Décrits avec justesse et fort pertinents à l'histoire, ces conflits intérieurs des pages vraiment touchantes dans les courts extraits où Drizzt se fait narrateur et réfléchit sur le sens de ses aventures. Une dimension géopolitique se greffe à la trame principale et Jarlaxle devient de plus en plus intriguant avec ses mystérieuses manoeuvres. Tout se met en place pour une finale grandiose car il ne reste que deux tomes à la saga...
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
EglantineGhuilainEglantineGhuilain   03 mai 2015
Wulfgar ne voyait pas grand-chose de familier dans Luskan où il avançait sans hâte, au hasard, au milieu du spectacle coloré er bruyant des nombreux marchés ouverts de la ville, de la bousculades générale d'une cité septentrionale s'éveillant se son somme hivernal.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de R. A. Salvatore (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de R. A. Salvatore
Booktrailer du livre fantasy "Gauntlgrym", tome 1 du cycle "Neverwinter" de R.A. Salvatore.
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1393 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre