AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Amour, orgueil et préjugés (26)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Aurore-9
  14 février 2017
J'ai été vraiment déçu par ma première Austennerie. L'écriture de Jess Swan est très fluide et agréable à lire mais son texte manque d'originalité.
Commenter  J’apprécie          00
avenael
  14 novembre 2016
Voici une adaptation moderne du roman Orgueil et Préjugés de Jane Austen. Transposée au vingt et unième siècle, cette histoire intemporelle reste fidèle à l'original. Bien que les noms des personnages soient changés, nous retrouvons avec plaisir ce qui a fait le succès du roman éponyme. La trame reste parfaitement identique; l'orgueil du héros et les préjugés de l'héroïne sont bien présents. Les transformations du roman sont dues en partie aux évolutions sociales. Les rapprochements entre personnes de sexe opposé étant plus faciles, les personnages évoluent donc en conséquence et sont plus libérés. Ainsi, bien que la question du mariage soit présente, elle n'est plus une finalité en soit pour nos personnages féminins. La critique de la société de Jane Austen en prend un coup, là où elle dénonçait de manière subtile la société misogyne du dix neuvième, l'auteur a du mal à transposer cette critique dans notre siècle. Hormis les références, vite survolées, au soap américain dont le titre est tiré (Amour Gloire et Beauté ) et à la vulgarité de la mère qui court après l'argent, les maux de notre société actuelle ne sont pas suffisamment exploités.
Néanmoins, ce roman reste une très bonne adaptation et après les premières pages d'acclimatation, je m'y suis plongée avec plaisir. Les caractères sont bien respectés : du mystérieux et orgueilleux Damon (Darcy dans l'original) à la narratrice au caractère bien trempé en passant par la soeur volage et à la mère vulgaire et matérialiste, nous retrouvons avec plaisir ce qui nous a plu dans l'oeuvre de départ. J'ai fortement apprécié de voir Damon s'ouvrir aux autres et se dévoiler petit à petit à Cassandra. Leurs discussions sur la littérature du dix neuvième sont autant de clin d'oeil à l'origine du roman.
Moins profond que le roman de Jane Austen, Jess Swann nous livre ici, un ouvrage agréable à lire pour les amateurs du genre.
Lien : http://livredunsoir.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
raketaka
  06 mai 2016
Parce qu'une adaptation moderne d'Orgueil et Préjugés au monde d'aujourd'hui et qui suit le même esprit, ça donne logiquement un chick-lit qui, tout comme le livre original, ne se contente pas de seulement raconter une histoire d'amour avec un mec super bien, super beau, super friqué, et super amoureux et qui donne envie d'avoir le même. Et pour moi, c'est vraiment essentiel de respecter ce point-là, je veux dire, l'intrigue qui va au de-là d'une simple romance :D , comme dans le cas de ce livre Amour, orgueil et préjugés.

Malgré le changement des noms, c'est vraiment amusant car j'ai eu le casting de l'adaptation du film de 2005 durant toute ma lecture pour la plupart des personnages, (... sauf pour les scènes de sexe que je ne préfère pas trop creuser dans mon esprit... xD ). Et c'est curieux parce qu'avec le dernier roman de réécriture moderne que j'ai lue avant celle-ci, j'avais de nouvelles têtes à l'esprit...

Bref, c'était une réécriture plaisante à lire, bien écrite et bien imaginée. Et j'ai beaucoup aimé la première fois où Darcy, c-est-à-dire Drayton, se déclare à Elizabeth, pardon, je veux dire Cassandra :D . La scène de la gifle est bien trouvée et bien imaginée, je me suis régalée ! le pauvre quand même xD

Je me demande juste, pourquoi avoir renommé Anne de Bourgh avec le prénom Elizabeth ? Avec les plusieurs centaines de prénoms qui existent, pourquoi il a fallu que ça tombe sur Elizabeth xD

J'aimerais juste ajouter que le comble avec ce genre d'écriture fidèle aux trames de l'histoire, c'est que justement, connaissant l'intrigue par coeur, il n'y a plus aucune surprise. Les grandes lignes et les rebondissements de l'histoire originale sont suivis à la lettre, et on devine l'histoire (trop) aisément. Et on a l'impression d'entendre toujours le même refrain. D'autant plus que ceci est la septième adaptation moderne d'O&P que je découvre.

Mais je tiens à préciser que cette version est parmi mes préférés et que les points récents que j'ai dit ne concernent pas ce livre en particulier mais mon ressenti en général. Les nouvelles choses qu'on découvre, c'est comment va s'y prendre l'auteur pour adapter tel événement et tel personnage à notre époque. Bravo et merci Jess Swann.
J'ai maintenant hâte de lire l'adaptation moderne de Northanger Abbey, qui est mon préféré de Jane Austen.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
missmolko1
  21 février 2016
Tout le monde connaît Orgueil et préjugés de Jane Austen mais une version moderne de ce roman ça vous dit ? C'est le défi que révèle, avec brio, Jess Swann.

Le lieu de l'action :
Premier bon point (désolée si je ne suis pas objective) mais c'est en Irlande qu'elle a choisi de situer son roman. La plupart des romances d'aujourd'hui, ont pour cadre Paris, la ville de l'amour où le Royaume-Uni....
Ici, même si il y a un passage en Écosse et un à Londres, le reste se déroule en Irlande et je ne peux que saluer ce choix. Je suis malgré tout curieuse du choix de la ville, car d'un point de vu personnel, je pense que Limerick a beaucoup moins de charme que d'autres villes du pays comme Dublin, Cork ou encore Galway.
Par contre, et c'est bien là mon seul bémol, tous les personnages du roman portent tous des noms britanniques. Pourquoi ne pas avoir poussé le trait irlandais un peu plus loin. D'autant que la plupart des gens porte des noms irlandais comme Aoife, Clodagh, Siobaigh, Roisin et bien d'autres........

L'intrigue :
Cassandra est une jeune fille passionnée par la littérature et qui suit des cours à l'université de Limerick. Elle vit avec ses parents, son père est son modèle, lui aussi professeur de lettres à l'université, tandis que sa mère, franchement agaçante, passe son temps à lire les magazines people et à penser au futurs mariages de ses filles. Elle a également trois soeurs : Brittany, Vikky (diminutif de Victoria je suppose) et Nicole.
Brittany va bientôt tomber sous le charme de Matthew, héritier d'une chaîne de grand magasin tandis que Damon, l'associer de Matthew, arrogant et prétentieux, prend un très mauvais départ avec Cassandra. Ces deux-là se détestent au plus au point et pourtant dès les premières lignes on sait qu'ils vont finir ensemble.
J'ai pris énormément de plaisir a lire ce roman. Il est très bien construit. Certaines critiques parlent d'un début long a se mettre en route, pour ma part je n'ai trouvé aucune longueur et je l'ai dévoré.

Les personnages :
Cassandra est une héroïne très attachante que j'ai de suite adoré. Il est assez facile de s'identifier a elle. Matthew et Brit, forment eux un très joli couple.
Pour Damon, je l'ai vraiment détester toute la première moitié du livre. Je n'aimais absolument pas sa franchise et son coté blessant. Heureusement, il a su conquérir mon coeur sur la fin.
Il y a aussi tout un groupe de personnages secondaire qui gravitent autour de Cassandra, mais je ne vous en dis pas plus car c'est a vous de les découvrir.

C'est une excellente réécriture de célèbre roman de Jane Austen, que je vous recommande vivement. Et puis, je ne peux finir cette critique sans remercier deux personnes :
Ma copine Charlotte (MrsTurner) qui m'a offert ce livre pour mon anniversaire avec la complicité de Jess Swann, l'auteur, qui a eu la gentillesse de me dédicacer son roman. MILLE MERCIS a toutes les deux.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Thychat
  13 septembre 2015
En commençant ce livre, je ne savais pas du tout à quoi m'attendre, si ce n'est qu'il était inspiré d'un des livres de Jane Austen dont je n'ai lu aucun ouvrage. Je remercie d'ailleurs Jess Swan pour ce service presse.
Le début nous présente une flopée de personnages dont Cassie, l'héroïne, qui vit au sein de sa famille qui m'a paru assez loufoque. Surtout en ce qui concerne la mère qui est très « sans gêne » et superficielle. Elle va même jusqu'à mettre la vie d'une de ses filles en danger pour attirer l'attention d'un riche milliardaire.
Le style est fluide et se laisse lire.
Concernant le scénario, je ne sais pas vraiment ce qui a inspiré Jess Swan, mais j'ai senti que beaucoup de passages semblaient retranscrits d'un autre temps, à tel point que le livre m'a donné l'impression de se dérouler dans les années 50 plutôt qu'à notre époque. Surtout par rapport au cousin de Cassie et à son amie Emily qui se comportent avec la tente de Drayton comme s'ils étaient voués corps et âme à leur travail. de nos jours personne n'a plus cette mentalité d'être à la botte d'une personne riche. J'ai eu ce même ressenti avec les moeurs affichées dans le livre, comme si les femmes n'étaient toujours pas indépendantes et ne pouvaient se débrouiller seule. D'ailleurs, la réflexion d'Emily sur le mariage m'a un peu choquée. Et le fait que toutes les soeurs de Cassandra habitent encore chez leurs parents malgré leur âge m'a aussi paru bizarre. À notre époque, nous prenons vite notre indépendance, même si les loyers sont chers, on s'arrange toujours pour une coloc ou un minuscule studio dès lors qu'on commence à travailler.
Les dialogues m'ont également un peu surprise, ils sonnaient comme s'ils venaient d'une autre époque. En dehors du côté soutenu, j'ai eu du mal à me projeter dans le présent en les lisant. On sent que l'auteur a essayé de retranscrire le côté riche aristocrate avec des milliardaires.
Malheureusement, j'ai trouvé que l'histoire manquait de rebondissements et était un peu trop prévisible. Les personnages m'ont un peu déçue par leur manque de communication, notamment en ce qui concerne Cassandra qui n'ose pas dire ce qu'elle pense à Damon lorsqu'elle a compris ce qu'elle ressentait pour lui.
Toutefois, la relation Damon/ Cassandra présente de jolis moments et nous donne envie de connaitre la suite.
J'ai regardé le film adapté du livre de Jane Austen pour me rendre compte du travail de l'auteur sur son adaptation contemporaine et je dois dire que la transposition est bien trouvée. Jess Swan a même pris quelques libertés, notamment avec le passage au golf qui est propre à son imagination.
En résumé, je pense que ce roman n'était tout simplement pas mon style, mais qu'il plaira peut être plus aux fans de Jane Austen. Je vous invite donc à le lire pour vous faire votre propre idée.

Lien : http://www.1001chroniquesenf..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Evalya
  12 septembre 2015
http://leschroniquesdestia.e-monsite.com/pages/chroniques/amour-orgueil-et-prejuges-jess-swann.html
Lien : http://leschroniquesdestia.e..
Commenter  J’apprécie          00
mrsturner
  27 août 2015
Je dirais que cette lecture a été une agréable surprise pour moi. Pourtant, la lecture a mal commencé… En effet ayant vu un certain nombre de fois Orgueil et Préjugés, ainsi qu'un certain nombre d'adaptations, j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, et surtout d'avoir peu de surprise. J'ai eu l'impression de lire une version écrite du film « Coup de foudre à Bollywood ». Mais heureusement après plusieurs chapitres, mon avis a changé. J'ai commencé à apprécier les personnages, les découvrir et les aimer. J'ai même rit en imaginant les situations. Même s'il s'agit d'une réécriture moderne et que la trame du livre original est respecté, on se demande comment cela va se passer.

J'ai aimé la mère de Cassandra, fan des news people, un Matthew très attachant et un Damon… a craqué!

Bref une bonne découverte que je recommande vivement!
Lien : https://mrsturner6259.wordpr..
Commenter  J’apprécie          00
alabordagedelaculture
  23 août 2015
L'avis de Ma'Pirate :

C'est une réécriture du roman de Jane Austen, Orgueil et Préjugés.
On pourrait dire « encore une Austenerie », mais quelle austenerie !

On retrouve tous les ingrédients du roman Orgueil et Préjugés, et à la fois on découvre des personnages et des situations tellement réelles et proches car actualisées, que l'on n'a pas l'impression de re-lire le roman original.
C'est avec plaisir que l'on retrouve des éléments du roman de Jane Austen, et on se surprend à chercher les relations entre les deux romans. C'est comme si on faisait une double lecture.

Sont également présents des personnages si colorés et si normaux à la fois, qu'ils pourraient appartenir à n'importe quelle famille (la mère si maladroite et le père si tranquille qu'ils s'équilibrent tous les deux ; les soeurs avec leurs différentes personnalités car tous les enfants sont différents) tout en ne pouvant cependant appartenir qu'à cette famille-là que l'on connaît si bien !

Cela donne envie de relire le roman original pour avoir le bonheur de replonger dans l'univers de Jane Austen. J'attends de pouvoir lire avec impatience les deux prochaines réécritures de Jess Swann inspirées de deux autres romans de Jane Austen , Raison et Sentiments et Northanger Abbey. Je vais d'ailleurs de ce pas relire Raison et Sentiments pour me tenir prête lorsque Constance et Séduction sera entre mes mains !

Merci à Jess Swann de faire revivre avec tellement d'originalité l'histoire de notre chère héroïne dont les doutes, les joies et les peines sont encore et toujours d'actualité.
Lien : http://alabordagedelaculture..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LesReinventions
  22 août 2015
Une réécriture ingénieuse du grand classique de Jane Austen !
Commenter  J’apprécie          30
AliceFee
  17 août 2015
Jess Swann est belge; peut-être que l'information ne vous paraît pas importante, mais elle l'est. Ce livre est la première austenerie francophone et je trouve qu'il est important de le signaler. du coup, vous vous demandez pourquoi je n'en ai pas parlé avant et je vais vous dire, je n'ai aucune excuse et maintenant que je l'ai lu, je me dis qu'il était vraiment temps.

Cassandra est étudiante à Limerick, elle a 3 soeurs, pas toutes très futées, une mère exubérante et un père qu'elle adore. Même si sa famille lui tape parfois sur les nerfs, elle n'apprécie pas qu'on la critique et encore mois de se faire elle-même snober par un beau et riche jeune homme...

La réécriture moderne est l'un de mes genres favoris d'austenerie, c'était donc déjà un point positif en faveur de ce livre avant même de l'avoir ouvert mais j'ai également buter par deux fois dès la première page sur des maladresses, ce qui faisait nettement pencher la balance dans l'autre sens. Bien que j'ai relevé d'autres erreurs au cours de ma lecture, je ne peux que constater que ça ne m'a empêché ni de l'apprécier, ni de le lire quasiment d'une traite.

L'histoire se déroule entièrement en Grande-Bretagne, et pas l'ombre d'une héroïne américaine à l'horizon, ça fait du bien. le cadre donne envie de voyager à travers l'Ecosse et l'Irlande et de découvrir plus avant sa culture déjà bien dépeinte. Les personnages sont également bien campés et attachants, ni trop proches, ni trop éloignés des originaux et j'ai finalement bien aimé le fait que leurs noms soient différents ce qui m'a permis personnellement de les réimaginer et de les visualiser d'une façon nouvelle pour une fois (non je n'avais pas Colin Firth en tête). D'ailleurs Jess Swann m'avait expliquée qu'elle changeait les noms pour laisser une chance à ses personnages d'exister et c'est exactement ce qui se produit, c'est très réussi. L'humour est également efficacement transposé et j'ai par exemple adoré l'étude comparative que le père de Cassandra fait des mérites de ses beaux-fils. Un dernier point que je ne pouvais évidement qu'aimer: les conversations sur la littérature des deux personnages principaux.

Il y a des aspects sur lesquels je suis plus mitigée en revanche. Certains choix d'adaptation moderne sont très bons, comme le Mexique, mais je n'en dirais pas plus pour ne pas vous spoiler, et d'autres m'ont moins convaincue. Pareil pour les traits d'esprit, certains dialogues ont perdu de leur panache dans leur transposition, Caroline Bingley par exemple manque cruellement de subtilité, mais cela reste de l'ordre du détail.

Enfin, il y a quelques petites choses que je n'ai pas aimé. Tout d'abord, il y a selon moi un vrai problème côté tutoiement/vouvoiement. D'ailleurs, ça ne devrait même pas avoir lieu d'être puisque logiquement les héros se parlent en anglais, mais surtout j'ai été gêné à plusieurs reprises par des "vous" qui n'étaient pas justifiés selon moi. J'ai également trouvé le "Darcy" trop empressé dès le départ et même Cassandra (Elizabeth) se rend compte un peu tôt et un peu vite de son amour pour lui je trouve. Pour finir, parlons érotisme. Une seule scène du livre l'est ouvertement et pour moi c'est largement suffisant. Je ne trouve pas que cela soit justifié mais ça ne m'a pas gêné non plus, cependant, et bien que je ne sois pas experte dans ce genre de lecture, je trouve que le mot "bas-ventre" devrait vraiment en être banni, potentiel érotique: nul!

Voilà, j'ai listé le bon et le moins bon mais c'est vraiment le positif qui domine et pour preuve, j'ai eu la chance de lire ce livre en numérique grâce à son auteur que je remercie mais je ne vais pas longtemps me faire prier pour l'acheter en version papier afin de l'ajouter à ma collection.

Lien : http://janeausten.hautetfort..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3357 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre