AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2211084168
Éditeur : L'Ecole des loisirs (21/02/2007)

Note moyenne : 5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Imaginez que par une nuit sans lune, un poisson aux yeux d'encre laiteuse crève avec sa tête le mur de votre chambre et rote une bulle bleue, étrangement cubique et luisante. Et qu'ensuite il tende vers vous sa grosse bouche moustachue et demande : " Il y a un shérif dans la salle ? " Vous seriez surpris et vous auriez un peu peur. Surtout si ce poisson mural vous confiait ses projets d'avenir. Comme construire un shérif en bulles, par exemple, en bulles cubiques. V... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Charybde2
  18 octobre 2016
Empêcher les poissons des murs de mener leur plan à bien : la 6ème enquête de Bobby Potemkine.
Sur mon blog : https://charybde2.wordpress.com/2016/10/18/note-de-lecture-larrestation-de-la-grande-mimille-manuela-draeger/

Lien : http://charybde2.wordpress.c..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Charybde2Charybde2   18 octobre 2016
Je ne sais pas si vous vous en êtes déjà aperçu, mais il y a des poissons à l’intérieur des murs. Au début, on ne s’en rend pas vraiment compte, parce qu’ils sont petits et glissent de brique en brique avec discrétion, en évitant d’exagérer les ploufs et les clapotis, mais, à partir du moment où ils comprennent qu’on les a remarqués, ils grossissent et ils prennent leurs aises. On ne les entend pas beaucoup s’agiter, non, mais ils font des apparitions à l’extérieur. À l’extérieur de chez eux, donc à l’intérieur de chez nous. Ils crèvent le mur, ils avancent leur buste de poisson, leur figure soudée au corps jusqu’aux ouïes, ils entrouvrent leur bouche molle, ils lâchent une bulle bleue et ils retournent frétiller ailleurs. Ce n’est pas un spectacle agréable, il faut bien le reconnaître. Le mur se referme sur eux sans laisser de trace. Ils ont des yeux couleur d’encre laiteuse ou d’or glauque, ils ne clignent pas, et cela leur donne un regard très inexpressif. Un regard qu’on croise sans y discerner un peu d’amitié ou de complicité possibles. On dirait qu’ils sont aveugles et de mauvaise humeur. Mais ils sentent qu’on les a vus, et, la fois suivante, quand ils émergent de nouveau du ciment ou du plâtre, ils ont déjà une tête plus imposante. La bulle, elle aussi, augmente en taille.
J’ai parlé d’une bulle bleue, ce qui est plutôt bizarre, mais j’ajoute qu’elle est cubique, cette bulle, et ça, c’est encore moins normal. Les poissons qui vivent à l’intérieur des murs lâchent des bulles cubiques et très bleues : voilà où nous en sommes. Voilà ce qui arrive, depuis quelques semaines.
Voilà ce qu’il faut savoir pour que l’histoire commence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Charybde2Charybde2   18 octobre 2016
À cet instant, le mur s’est craquelé derrière mon dos, et un poisson a faufilé le buste à l’extérieur, il a sorti sa tête jusqu’à l’arrière des ouïes. C’était une tête assez grosse. Je ne suis pas très doué quand il s’agit d’identifier les espèces de poissons, mais là, on ne pouvait guère se tromper. C’était une tête de baudroie. Je ne sais pas ce que vous en pensez, vous, des baudroies. Mais moi, je trouve qu’elles ont une physionomie tout à fait exécrable. On n’est pas du tout tenté d’engager avec elles une conversation amicale. On a plutôt envie de boucler l’entretien au plus vite, en espérant qu’on va bientôt cesser d’avoir devant soi leur immense bouche molle, leur peau brunâtre, verruqueuse, et leurs yeux gris trouble cerné de gris terne.
– Il y a quelqu’un ? a demandé la baudroie.
Elle ne regardait rien de précis, ses yeux n’avaient aucune vivacité, ils semblaient aveugles.
Lili Nebraska s’est débarrassée de sa couverture, et elle est allée se placer en face de la grosse tête. Elle a pris une intonation policière.
– On peut savoir ce que vous voulez ? a-t-elle demandé.
– Je cherche un shérif, a déclaré la baudroie avec sa tête verruqueuse, sa bouche énorme et molle.
– Quel shérif ? a demandé Lili Nebraska.
– La Grande Mimille, a dit la baudroie.
– Il n’y a pas de Grande Mimille ici, a dit Lili Nebraska. Est-ce que vous ne confondriez pas avec un certain Emilio Popielko ? C’est un nom qui a déjà été prononcé entre ces murs.
– Emilio Popielko ou la Grande Mimille, c’est du pareil au même, a ricané la baudroie.
J’ai frissonné.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Charybde2Charybde2   18 octobre 2016
– Et quand on aura achevé sa construction, a ajouté la baudroie, on ne pourra plus dire que la police n’existe plus. Vous voilà prévenue, ma petite dame.
Lili Nebraska a haussé ses jolies épaules. Comme vous, comme moi, elle déteste qu’on l’appelle ma petite dame.
– Qu’est-ce que vous voulez faire d’un shérif ? a-t-elle demandé. Vous en avez tant besoin que ça ?
La baudroie n’a pas répondu. Elle était en train de façonner une bulle, un cube bleu foncé, bleu nuit, brillant, gélatineux, presque aussi gros que sa tête énorme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Antoine Volodine (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Antoine Volodine
Payot - Marque Page - Antoine Volodine - Frères sorcières
autres livres classés : poissonsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1055 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre