Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique
Ajouter une citation

Citations de Howard Phillips Lovecraft (248)

Classer par Datecroissant     Les plus appréciéescroissant


  • Par GeckoLogique, le 21/04/2011

     Howard Phillips Lovecraft Howard Phillips Lovecraft

    [...] notre race humaine n'est qu'un incident trivial dans l'histoire de la création : l'humanité est peut être une erreur, une excroissance anormale, une maladie du système de la Nature.

    Commenter     J’apprécie          0 46         Page de la citation


  • Par philo15, le 29/01/2009

     Howard Phillips Lovecraft Howard Phillips Lovecraft

    Je ne participe jamais à ce qui m'entoure, je ne suis nulle part à ma place.

    Commenter     J’apprécie          0 42         Page de la citation


  • Par GeckoLogique, le 18/04/2011

    Oeuvres de H.P. Lovecraft, tome 1 de Howard Phillips Lovecraft

    N'est pas mort ce qui à jamais dort, Et au cours des siècles peut mourir même la Mort.

    Commenter     J’apprécie          0 40         Page de la citation


  • Par Ubikson, le 14/05/2012

    Le mythe de Cthulhu de Howard Phillips Lovecraft

    Ce qui est, à mon sens, pure miséricorde en ce monde, c'est l'incapacité de l'esprit humain à mettre en corrélation tout ce qu'il renferme. Nous vivons sur une île de placide ignorance, au sein des noirs océans de l'infini, et nous n'avons pas été destinés à de longs voyages. Les sciences, dont chacune tend dans une direction particulière, ne nous ont pas fait trop de mal jusqu'à présent ; mais un jour viendra où la synthèse de ces connaissances dissociées nous ouvrira des perspectives terrifiantes sur la réalité et la place effroyable que nous y occupons ; alors cette révélation nous rendra fous, à moins que nous ne fuyions cette clarté funeste pour nous réfugier dans la paix et la sécurité d'un nouvel âge de ténèbres.

    Commenter     J’apprécie          0 37         Page de la citation


  • Par Dionysos89, le 15/04/2013

    La Maison de la sorcière de Howard Phillips Lovecraft

    Le hurlant abîme crépusculaire étincela devant lui, il se sentit impuissant dans l’étreinte informe du conglomérat de bulles irisées. En avant, le petit polyèdre kaléidoscopique filait à vive allure, et dans le vide bouillonnant, un développement et une accélération du vague système tonal semblèrent annoncer un paroxysme indescriptible et insoutenable. Il pressentait ce qui allait arriver – l’explosion monstrueuse des chants walpurgiens, qui concentraient dans leur sonorité cosmique toute l’effervescence primitive, fondamentale, de l’espace-temps qui couve derrière les sphères de matière amoncelées, et jaillit toutefois en réverbérations rythmiques qui pénètrent atténuées tous les niveaux d’être et confèrent partout dans les mondes une terrible signification à certaines époques redoutées.
    Mais tout cela disparut en un instant.

    Commenter     J’apprécie          0 25         Page de la citation


  • Par GeckoLogique, le 18/04/2011

    Oeuvres de H.P. Lovecraft, tome 1 de Howard Phillips Lovecraft

    Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn ! Iä Iä, Cthulhu fhtagn !

    Commenter     J’apprécie          0 24         Page de la citation


  • Par Dionysos89, le 04/04/2013

    La Maison de la sorcière de Howard Phillips Lovecraft

    Les rêves de Gilman étaient en général des plongées à travers des abîmes infinis de crépuscule indiciblement coloré et de sons au déconcertant désordre ; des abîmes dont les propriétés physiques et gravitationnelles, comme les relations avec sa propre essence, échappaient à toute tentative d’explication. Il ne marchait ni ne grimpait, ne volait ni ne nageait, sans non plus ramper ni se tortiller ; mais il faisait toujours l’expérience d’un mode de déplacement mi-volontaire et mi-involontaire.

    Commenter     J’apprécie          0 22         Page de la citation


  • Par LydiaB, le 03/11/2012

    Les Autres Dieux et autres nouvelles de Howard Phillips Lovecraft

    À Ulthar, longtemps avant que l’on interdît d’abattre les chats, il y avait un vieux paysan et sa femme qui prenaient plaisir à prendre au piège, pour les tuer, les chats de leurs voisins. Pourquoi se livraient-ils à ce massacre? Je l’ignore. Beaucoup de gens ont les chats en horreur, et ils ne supportent pas de les voir se glisser furtivement dans les cours et les jardins après le crépuscule. Peut-être ce couple était-il du nombre, toujours est-il qu'ils tuaient tous les chats qui s’approchaient de leur maison. D’après les cris que l’on percevait la nuit, de nombreux villageois pensaient que le couple devait avoir un procédé bien particulier pour se défaire des animaux. Mais ils évitaient soigneusement d’en parler avec le vieil homme et sa femme. Il faut dire que l’expression de leurs deux visages ridés était effrayante. En vérité, si les propriétaires de chats haïssaient ces étranges habitants d’une minuscule chaumière, dissimulée sous des chênes centenaires, derrière une cour abandonnée, ils les craignaient plus encore. Et au lieu de les traiter comme des assassins, ils se contentaient d’empêcher leurs animaux favoris de s’approcher de la maison maudite. Lorsque, à la suite d’une imprudence, un chat disparaissait et que l’on entendait dès la nuit tombée les bruits étranges, il ne restait plus à son maître qu'à se lamenter, ou à se consoler en remerciant le destin que ce ne fût pas l’un de ses enfants qui eût disparu.

    Commenter     J’apprécie          0 22         Page de la citation


  • Par Alcapone, le 24/12/2011

    Les Autres Dieux et autres nouvelles de Howard Phillips Lovecraft

    Les hommes doués intellectuellemnt savent qu'il n'y a pas de différence nette entre le réel et l'irréel, que les choses ne nous apparaissent qu'à travers la délicate synthèse physique et mentale qui s'opère subjectivement en chacun de nous. Mais le matérialisme prosaïque de la majorité condamne comme folie les éclairs de voyance qui déchirent, chez certains, le voile habituel de l'empirisme banal. Extrait de La tombe. p.81

    Commenter     J’apprécie          0 20         Page de la citation


  • Par Gwen21, le 01/06/2014

    Les montagnes hallucinées de Howard Phillips Lovecraft

    Pouvait-on être sûr de ce qui traînait ou non [...] dans les abysses aveugles et insondables des eaux les plus profondes de la Terre ?

    Commenter     J’apprécie          0 17         Page de la citation


  • Par cicou45, le 24/08/2015

    L'appel de Cthulhu : Suivi de Notes sur l'écriture de la fiction surnaturelle de Howard Phillips Lovecraft

    "Il y aura toujours une certaine proportion de gens qui ressentiront une curiosité brûlante à propos des espaces extérieurs inconnus, et un désir brûlant d'échapper à la prison du connu et du réel, pour atteindre ces pays enchantés de l'aventure incroyable que nous ouvrent les rêves [...]"

    [extrait de" Notes sur l'écriture de la fiction surnaturelle"]

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la citation


  • Par Gwen21, le 07/05/2015

    La cité sans nom de Howard Phillips Lovecraft

    Les scènes paradisiaques étaient presque trop extravagantes pour qu'on pût y croire, figurant un monde caché où le jour était éternel, avec ses cités glorieuses, ses collines et ses vallées éthérées.

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la citation


  • Par cicou45, le 15/09/2014

    Celui qui chuchotait dans les ténèbres : Extrait du recueil La couleur tombée du ciel de Howard Phillips Lovecraft

    "[...] - ma première impression n'étant qu'un aspect de l'éternelle tendance humaine à détester, craindre et repousser ce qui est radicalement différent."

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la citation


  • Par Gwen21, le 30/05/2014

    Les montagnes hallucinées de Howard Phillips Lovecraft

    Certaines influences qui subsistent dans ce monde inconnu de l'Antarctique au temps déréglé et sous une loi naturelle étrangère commandent impérativement qu'on décourage toute nouvelle exploration.

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la citation


  • Par Gwen21, le 06/05/2015

    La cité sans nom de Howard Phillips Lovecraft

    Je m'interrogeais sur ces cryptes lorsque le bruit du vent, et aussi le cri de mon chameau à l'extérieur, brisèrent le silence. Je sortis pour voir ce qui avait pu effrayer l'animal. [...] je m'aperçus qu'il n'y avait aucun vent en haut de la falaise. Cela me stupéfia et m'emplit à nouveau de crainte.

    Commenter     J’apprécie          0 13         Page de la citation


  • Par balrog, le 13/02/2014

    Dagon de Howard Phillips Lovecraft

    Que savons-nous, avait-il déclaré d'une voix pédante et fébrile, du monde, de l'univers qui nous entoure ? Les moyens que nous possédons pour recevoir des impressions sont ridiculement peu nombreux, et notre connaissance des objets qui nous environnent est infiniment restreinte. Nous ne voyons les choses que de notre point de vue, et nous n'avons aucune idée de leur vraie nature. Avec cinq faibles sens, nous prétendons appréhender le cosmos complexe et sans limite, alors que d'autres êtres, qui possèdent un éventail de sens plus large, plus fort, ou différent, peuvent percevoir des univers entiers de matière, d'énergie et de vie, qui sont à portée de notre main, et qui ne peuvent pourtant jamais être détectés par nos organes sensitifs. J'ai toujours pensé que de tels mondes inaccessibles existent, près de nous.

    De l'au-dela

    Commenter     J’apprécie          0 13         Page de la citation


  • Par Glesker, le 27/01/2014

    L'affaire Charles Dexter Ward de Howard Phillips Lovecraft

    Un de ces monstres vous a autrefois écrit de n’invoquer Personne que vous ne pourriez renvoyer. Vous avez été défait une première fois, peut-être de cette manière et votre magie noire vous défera cette fois encore. Curwen, un homme ne peut altérer l’ordre naturel au-delà de certaines limites, toutes les horreurs que vous avez tramées vont se dresser contre vous et vous anéantir.

    Commenter     J’apprécie          0 13         Page de la citation


  • Par emi13, le 13/12/2014

    La peur qui rôde et autres nouvelles de Howard Phillips Lovecraft

    J étais venu pour vérifier une hypothèse. A mon avis, le tonnerre faisait sortir le démon mortel de sa cachette; et que ce démon fût un être matériel ou une vapeur pestilentielle, j'avais bien l'intention de le voir.

    Commenter     J’apprécie          0 12         Page de la citation


  • Par Tatooa, le 15/05/2015

    L'affaire Charles Dexter Ward de Howard Phillips Lovecraft

    En mai 1925, le jeune voyageur entra dans le port de New York à bord du Homeric. Il gagna ensuite sa ville natale en autocar, et, tout le long du trajet, il contempla avec délices les collines ondulées, les vergers en fleurs et les villes aux blancs clochers du Connecticut. Quand le véhicule, au terme d'un après-midi ensoleillé, entra dans Providence en suivant Elmwood Avenue, le cœur de Charles Ward se mit à battre violemment. Au croisement de Broad Street, Weybosset Street et Empire Street, il vit au dessous de lui les maisons, les dômes et les clochers de la vieille ville, baignés dans la lumière du crépuscule, et il fut pris d'une sorte de vertige lorsque l'autocar s'arrêta au terminus, derrière le Biltmore, révélant au regard, sur l'autre berge de la rivière, l'antique colline ronde couverte d'un doux manteau de verdure.

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la citation


  • Par Coriolis, le 21/04/2015

    Le Temple de Howard Phillips Lovecraft

    Ce qui jaillit éternellement n'est pas et, à la fin des temps même la mort pourrait mourir.

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la citation





Faire découvrir Howard Phillips Lovecraft par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec des livres de cet auteur

Auteurs proches de Howard Phillips Lovecraft

> voir plus

Quiz