Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2264002824
Éditeur : 10-18 (1998)


Note moyenne : 3.57/5 (sur 7 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
L'intrigue est centrée sur le personnage de Nicholas, jeune homme laissé impécunieux par la mort de son père et devant subvenir aux besoins de sa mère et de sa sœur. Son caractère droit et indépendant suscite l'antipathie de son oncle Ralph Nickleby qui le juge à tort ... > Voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (1)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Nastasia-B, le 28 juin 2015

    Manoir de Dotheboys, Jeudi matin.
    « Monsieur, Papa me prie de vous écrire, car les médecins ne save pas s'il pourra jamais recouvrir l'usage de ses jambes, ce qui l'empêche de mettre la main à la plume.
    Nous sommes tout sans dessus dessous, et le visage de papa n'est qu'une plaie bleue et verte, sans conter deux bancs qui sont beignets de son sang. Il a fallut le faire transporté dans la cuisine où il est encore couchez. Vous pouvez juger par là qu'il est encore bien bas.
    Quand votre neveu que vous avez recomandé comme sous-maître a eu fait ça à papa en lui piétinant le corps aves ses pieds, avec des mots que je ne veux pas soulier ma plume en les répétant, il s'est élancé sur maman avec brutalité, l'a flanqué par terre et lui a enfoncer son peigne d'écailles de plusieurs pouces dans la tête. Un peu plus il lui serait entré dans le crâne. Nous avons un certificat médical que, dans ce cas-là, l'écaille aurait fait une lézion au serveau.
    Moi et mon frère, nous avons été ensuite la victime de sa rage, et depuis nous soufrons beaucoup, ce qui nous donne la cruelle sertitude que nous avons des contuzions internes, surtout qu'on ne voit pas de marque de violence à l'extérieur. Je ne fais que jeter les hauts cris tout le temps que je vous écrie, mon frère aussi, ce qui m'empêche naturellement de faire atention, aussi j'espère que vous excuserez mes fautes.
    Le monstre, après avoir rassasiait sa soif de sang, c'est sauvé en emmenant avec lui un mauvais garnement qu'il avait exciter à la révolte, et une bague avec un grena apartenant à maman, et n'ayant pas été aprehandé par les gendarmes, on pense qu'il a prit une diligeance. Papa vous prix, s'il va chez vous, de tâcher moyen de renvoyer la bague, et de laisser partir ce voleur et cet asasin, parce que si nous le poursuivons, il sera seulement envoyé au bagne tandis que si on le laisse partir il sera pendu avant longtemps, ce qui nous évitera des ennuits et sera bien plus satisfaisant. Dans l'espérance d'une réponse à votre commodité,
    Croyez moi, etc…
    FANNY SQUEERS. »

    Chapitre XV.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 20         Page de la citation

> voir toutes (40)

Videos de Charles Dickens

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Charles Dickens

Chanson de la série TV Horrible Histories sur Charles Dickens.








Sur Amazon
à partir de :

5,99 € (occasion)

   

Faire découvrir Nicholas Nickleby par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (32)

> voir plus

Quiz