AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290057282
Éditeur : J'ai Lu (2012)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 53 notes)
Résumé :

Abraham Lincoln, 16e président des Etats-Unis d’Amérique est connu pour avoir sauvé l’Union et libéré des millions d’esclaves des chaînes de l’oppression, mais son combat contre les vampires est resté dans l’ombre jusqu’à ce que Grahame-Smith mette la main sur son journal secret. Il est la première personne à avoir posé ses yeux sur ce journal depuis plus de 140 ans. A l&... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
tousleslivres
tousleslivres01 novembre 2012
  • Livres 5.00/5
Je le dis tout de suite, c'est un très gros coup de coeur !!!
Seth Grahame-Smith (… mais c'est l'auteur de ce livre...) est gérant d'une quincaillerie à Rhinebeck (New-York), ses affaires ne sont pas florissantes. Il survit. Un jour, Henri, un fidèle client lui remet un boite avec une lettre : S'il ouvre ce paquet... il doit répondre de ces trois conditions :
- C'est un prêt
- N'en parler à personne sauf aux onze personnes listées
- Ne pas ouvrir le paquet s'il n'accepte pas ces conditions.
Il va découvrir 10 petits carnets. Ces carnets retracent la vie de Abraham Lincoln, le plus grand chasseur de vampires de son temps.
Pour la petite histoire : Cet ensemble de carnets constitu un document à la fois surprenant, poignant et révolutionnaire. Ils revisitent bon nombres d'événements fondateurs de l'histoire de l'Amérique et fait ressortir la complexité d'un homme hors du commun.
Il existe plus de quinze mille ouvrages sur Lincoln, le plupart d'entre eux contiennent beaucoup de vérité. Certaines ont évoqué l'existence d'un journal secret, son obsession pour l'occulte. Cependant, aucun d'entre eux ne mentionnent le combat central de sa vie. Un combat qui se poursuit jusque sur les champs de bataille de la guerre de Sécession.
Abraham Lincoln : Une nuit, alors que Abe (Abraham Lincoln), rejoint son père, soûl encore une fois, ce dernier lui raconte, encore une fois, la même histoire : la mort de son père (donc le grand-père d' Abraham Lincoln) sauf que cette fois, l'histoire n'est pas la même : il avoue son à son fils que son grand-père a été tué sous ses yeux par un vampire nommé Jack Barts.
C'est alors que Abe fait la relation avec la mort de sa propre mère quelques année plus tôt. Il fait le serment, cette nuit là, qu'il tuera tous les vampires d'Amérique. Il va alors, pour la première fois écrire cette promesse dans le premier carnet qui lui a été offert, un peu plus tôt pour son onzième anniversaire par son père et sa belle-mère Sarah Bush-Lincoln. Il promet aussi de consigner dans ce journal les détails de sa chasse aux vampires et nul autre que lui se sera autorisé à le lire.
Il vit alors isolée au milieu de nulle part, mais sa mère lui a appris à lire et à écrire. Il n'a pas beaucoup été à l'école et même sa belle-mère le pousse à lire et à s'instruire. Il l'accompagne quand elle va rendre visite chez Samuel Haycraft Senior, un des fondateurs de la ville et heureux propriétaire de cinq cent livres. Ils lit alors des ouvrages sur l'occultisme et trouve des allusions aux vampires dans le folklore européen. Il fait la liste des faiblesses supposées et les signes distinctifs et des habitudes des vampires.
Il taille alors une dizaine de pieux et se fabrique un carquois pour les transporter. Il façonne des crucifix. Il se met à transporter sur lui de petits sachets d'aile et des graines de moutarde. Mais lors de son premier combat avec un vampire, Abe va presque se faire tuer parce que ce dernier s'avère être une vanpiresse. C'est alors qu'il est sauvé et recueilli par Henry Sturges, vampire lui-même.
Pendant de très longues années Henry va soumettre à Abe, des vampires à éliminer. Mais Abraham Lincoln a aussi d'autres ambitions : la lute contre l'esclavagisme et il deviendra le seizième président des États-Unis.
Ce livre est un subtile mélange de fais historiques et fantastiques. J'ai beaucoup apprit sur la vie de ce grand homme, mais l'histoire est tellement bien faite que je me suis laissé prendre au piège de croire qu'elle était vraie « Et si c'était vrai !!! ».
Au début j'ai réussi à faire la part des choses et à différencier le vrai du faux, mais au fur à mesure de la lecture tout c'est mélangé et quand j'ai refermé ce livre, je me suis dit qu'il m'avait emporté bien loin, au-delà des fais historiques et que j'avais mélangé tout... de plus ce qui m'a induite en erreur ce sont les photos d'époque qui donnent une dimension vraiment réel aux fais.
Les vampires, sont ici, bien différents de ce que j'ai déjà pu lire.
La fin de ce livre est subtile et très belle. Une nouvelle vision d'une Amérique du XIXe siècle... Mais après tout est ce que l'auteur à vraiment tout inventé ??? Quelle est la part de vrai et celle du faux ???
Un livre qui recoupe des extrais des carnets d'Abraham Lincoln, une narration à la troisième personne qui n'est autre que l'auteur Seth Grahame-Smith qui se met en scène dans ce livre extraordinaire !!!
Lien : http://tousleslivres.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
PoisonLady
PoisonLady19 juillet 2016
  • Livres 4.00/5
Pour être honnête, ce livre a traîné une éternité dans ma wishlist, sans que jamais je n'ose franchir le pas de l'achat. Car si l'hautement improbable biographie d'Abraham Lincoln sauce action vampirique fonctionnait somme toute plutôt pas mal à l'écran, je craignais vraiment le mélange en version papier... A tort.
Si en dépit de son enrobage fantaisiste, l'on est bel et bien en présence d'une biographie, une "vraie", couvrant tous les moments marquants de la vie du grand homme, sa forme se rapproche de celle d'un roman plus classique, notamment grâce au truchement de l'auteur consistant non pas à relater la vie de Lincoln d'un point de vue extérieur, mais à résumer le contenu fictif d'un journal secret , entrecoupé d'extraits de celui-ci. Le procédé a le double avantage de permettre de toujours aller à l'essentiel, tout en évitant le côté chiant que l'on aurait pu craindre d'un récit linéaire de la vie d'un homme, aussi bien remplie soit-elle.
L'autre tour de force de Seth Grahame-Smith, c'est d'avoir su à merveille entremêler l'histoire et la fiction. A absolument aucun moment l'intégration des vampires dans la vie de Lincoln ne sonne faux. L'auteur est parvenu à faire tourner la vie entière de son Lincoln autour de la chasse aux vampires, notamment en impliquant ceux-ci dans la prospérité de l'esclavage. Il parvient même à justifier la présence des vampires sur le continent américain, ainsi qu'à placer une référence à la colonie perdue de Roanoke!
Bref, Seth Grahame-Smith est fort, très fort. Le concept qui pouvait paraître des plus bancal à la lecture du résumé est en réalité une réussite totale, et le livre, quasiment dépourvu de longueurs, se lit avec fluidité, sans toutefois jamais omettre une foule de détails historiquement véridiques.
Les seuls défauts que l'on pourrait reprocher au livre sont imputables au mode narratif choisi, alternant narration extérieure (le "résumé" de l'auteur) et extraits du journal. L'auteur, prétendant en effet abréger les carnets de Lincoln, entretient ainsi la confusion lors des passages mettant en scène Thomas, le père de Lincoln, puis plus loin ses acolytes Armstrong et Speed. C'est tout. L'aspect politique et militaire, forcément présents, quoique pas autant qu'on pouvait le craindre, le sont de façon suffisamment digeste pour ne lourder personne.
Après, évidemment, pour qui voudrait tenter l'aventure, il vaut mieux aimer l'histoire. Car ici, point d'action à outrance comme dans le film. Il y a bien évidemment quelques scènes de chasse aux vampires, plutôt haletantes d'ailleurs, mais brèves. Il n'est vraiment question que de suivre le parcours d'Abe, de son enfance à sa mort, et tout un pan de l'histoire américaine avec lui.
Au final, si Abraham Lincoln, chasseur de vampires n'est pas un coup de coeur, il n'en demeure pas moins un roman intéressant et sans défaut notable, à même de séduire qui serait assez curieux pour se laisser tenter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Myrtle
Myrtle09 décembre 2012
  • Livres 3.00/5
Seth Grahame-Smith récidive dans l'art du décalage avec une uchronie. Après avoir adapté Orgueil et préjugés à la sauce zombie, il réécrit l'Histoire américaine en y glissant des vampires prêts à tout pour servir leurs intérêts… Mais est-ce qu'Histoire et fantastique sanglant font-ils bon ménage ?
« le carnet commençait par ces six mots aussi absurdes que fascinants : Ceci est le journal d'Abraham Lincoln. »
Dès l'introduction, le lecteur est intrigué et accroché. L'auteur nous révèle qu'un mystérieux homme – Henry, un personnage clé du roman – lui a confié des carnets rédigés par Abraham Lincoln lui-même en lui demandant de rétablir la vérité. Cette biographie est découpée en trois parties : l'enfance du président, son combat contre les suceurs de sang et son accession au pouvoir. Nous découvrons alors qu'Abraham Lincoln a développé très tôt une haine contre les vampires – sa mère ayant été volontairement infectée par l'un d'eux – et qu'il a parcouru le pays avec sa hache pour les exterminer un par un !
Le lecteur est au courant du moindre épisode de la vie d'Abraham et de ses proches, et en apprend beaucoup sur ses amitiés, ses amours et tous les deuils qu'il a vécus, imputables aux vampires ou non. le récit est entrecoupé d'extraits de son journal intime et de photographies et peintures de l'époque – joliment falsifiées –, où l'on voit notamment le futur président trônant avec sa hache au milieu d'un tas de vampires ! Ainsi, cette biographie est étonnante tant elle est complète et ne néglige aucun moment de la vie de son sujet, tout en glissant de-ci de-là des combats contre les vampires…

Un petit peu d'ennui parmi de très bonnes trouvailles
Même si l'on ne peut que s'incliner devant cette idée de génie de mêler les vampires à la grande Histoire de l'Amérique, force est de constater que l'ennui pointe parfois le bout de son nez. Est-ce parce que l'Histoire évoquée ici est foncièrement américaine et exclut le lectorat français qui ne la connaît pas suffisamment ? Peut-être que le roman garde trop son sérieux ?
Pourtant, certaines idées sont particulièrement bien trouvées : Abraham Lincoln rencontre Edgar Allan Poe et tous deux échangent leurs connaissances sur les vampires, le romancier étant complètement exalté et le politicien consumé par la haine. On apprécie également l'implication logique des vampires dans cette époque : ils deviennent des esclavagistes pour avoir de la nourriture à portée de crocs, et ils investissent la politique pour obtenir de plus en plus de pouvoir.
L'auteur n'est pas non plus avare en scènes d'action et nous offre régulièrement de sanglants combats. Grâce à l'entraînement et les indications de son ami de longue date, Henry, – le même vampire qui aurait contacté Seth Grahame-Smith – « Abe » a pu tuer de nombreux vampires, qui tentaient de se mêler aux innocents humains.
Malgré des personnages et une histoire crédibles, certains passages historiques sont un peu longuets, notamment les responsabilités successives d'Abe en politique et les différentes positions des politiciens lors de la guerre de Sécession… Mais, la toute fin recèle une ingénieuse dernière surprise, faisant intervenir une autre grande figure historique, plus contemporaine cette fois-ci !

Lien : http://www.actusf.com/spip/A..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Aude-r
Aude-r23 mars 2014
  • Livres 5.00/5
Je commencerai en soulignant que ce roman est un coup de coeur. Pas tant pour les vampires qui en peuplent les pages, mais pour L Histoire. de ce côté, le livre est une belle surprise. Je ne suis pas très calée sur l'Histoire de l'Amérique. Hormis quelques noms de présidents, Lafayette, l'exploitation des Noirs par les espagnols puis par les anglais (qui a conduit à une guerre anglo-espagnole), je n'ai jamais cherché à en apprendre davantage. le bouquin est une véritable mine d'informations et, en plus, les éléments fantastiques s'enchevêtrent parfaitement à la trame historique. Après quelques recherches sur le Net, j'ai réalisé combien l'auteur a poussé le point de détail à son paroxysme dans son récit (jusqu'au déroulement de l'assassinat de Lincoln puis l'évasion de son meurtrier). Les noms des différents protagonistes sont exacts, les lieux fidèles. C'est le point positif qui m'a fait apprécier le roman à sa juste valeur : le travail fourni en amont, l'exactitude des événements. J'ai apprécié chaque détail, chaque description et la justesse de chaque propos. Je savais que Lincoln était un grand homme ; maintenant je sais pourquoi. le livre regorge de citations, d'extraits de discours qui expliquent, justifient les prises de position du 16ème président des États-Unis.
En revanche, j'ai buté sur la façon dont certains faits et personnages ont été amenés, à savoir tardivement. Tardivement comme si l'auteur ignorait que tel personnage interviendrait à tel moment, comme s'il cherchait une solution à une impasse dans laquelle il s'était lui-même fourré. Ainsi, certains protagonistes tombent comme un cheveu sur la soupe, faute d'avoir été introduits plus tôt. Ils apparaissent à la rescousse d'une idée de dernière minute. En fait, je n'en sais rien, mais c'est l'impression que j'ai. Heureusement, ça n'arrive que deux ou trois fois. Certes de trop, mais le reste rattrape bien le coup.
Autre point noir, mais qui n'a rien à voir avec le texte : la mise en page de J'ai Lu. Les mots coupés en plein milieu par un trait d'union et repris quelques espaces plus loin sur la même ligne, même les modestes éditeurs font mieux que ça. Quant à la traduction, j'ai noté une ou deux phrases qui, à mon sens, ne veulent rien dire.
Globalement (et hormis ce que j'appellerais les défauts de fabrication cités juste au-dessus), j'ai été happée par le récit de la vie d'Abraham "Abe" Lincoln, digne d'une aventure moderne. Parti de rien, il a su grimper les échelons sociaux. Il incarnait l'Américain type, avec des convictions et des objectifs. Mieux encore, il a atteint ces objectifs et poussé le peuple à les atteindre avec lui.
Petite note pour ceux et celles qui hésiteraient à lire ce bouquin après avoir vu le film (que j'ai apprécié, du reste) : le roman n'a rien à voir avec le long-métrage. Et quand je dis rien à voir, c'est un euphémisme (ça va jusqu'à tout un pan de l'intrigue du film qui n'existe pas dans l'histoire originale, c'est vous dire !).
Lien : http://tmblr.co/ZrL3su1AyLZBu
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
PinkCatReading
PinkCatReading06 octobre 2010
  • Livres 3.00/5
Seth Grahame-Smith a fait une bien étrange et inquiétante rencontre. Un homme lui révèle l'existence de documents exceptionnels et lorsque l'auteur met la main dessus, il se rend compte qu'il s'agit d'un journal secret relatant la vie et le combat d'un homme contre les vampires. Mais cet homme n'est pas n'importe qui...il s'agit d'Abraham Lincoln. Sous la forme d'un journal ponctué par des documents photographiques, des extraits de correspondance...le livre retrace la vie de Lincoln, de l'enfance à l'aube de son assassinat, les événements qui l'ont conduits à devenir chasseur de vampires, ses rencontres avec des personnages célèbres, ses drames personnels et sa carrière politique.
En ce qui concerne le concept, je suis quand même un peu scotchée par l'audace de Grahame-Smith de réécrire la vie de Lincoln en impliquant que la plupart de ses actions/décisions ont découlées de sa haine envers les vampires.
Scotchée dans deux sens. Au sens de "chouette concept" car je trouve qu'après "Pride and Prejudice and Zombies", il aurait pu refaire la même chose avec un autre classique, mais non, tout en restant dans ce qu'il aime apparemment faire, il trouve un concept différent. Et au sens de "oulà..." car certaines valeurs historiques sont un peu biaisées. L'esclavage est une horreur de par sa nature mais aussi à cause des vampires par exemple.
Après, c'est un ouvrage de fiction donc pas de quoi non plus fouetter un chat ni hurler à la diffamation mais je suis sûre que certains ont du trouver cette histoire incorrecte...
Au niveau de l'écriture, je dirais "fastoche", c'est de l'anglais contemporain tout à fait compréhensible, même pour les extraits de journal de Lincoln.
Pour la façon dont l'histoire est racontée, l'alternance de la narration et des extraits de journal est sympa, les quelques documents photo aussi.
Pour la 1ère partie "Boy", j'ai bien accroché à partir de la rencontre d'Abe avec Henry. J'aime bien les personnages et j'avoue qu'ayant un peu étudié la vie de Lincoln, j'attendais certains évènements pour voir le lien avec les vampires!
Pour la 2ème partie, "Vampire Hunter", j'ai bien aimé la progression de l'histoire entre faits réels et fiction. Je me demande d'ailleurs si après la lecture de ce livre, certaines personnes ne se sont pas dites "ah, tiens, j'aimerai en savoir plus sur Abraham Lincoln..." des fois, ce genre de livre pousse à lire d'autres choses.
Le perso de Lincoln est bien développé, je me suis prise d'affection pour lui mais je pense que c'était l'effet recherché.
C'est la partie que j'ai préféré avec un Lincoln à son apogée de vampire hunter et à l'orée de sa vie politique et familiale.
Pour la dernière partie "President", peut être celle que j'ai le moins aimé, un peu trop de blabla politique et plus trop d'action avec les vampires.
Par contre, j'ai bien apprécié les pages qui développent un peu le personnage de John Wilkes Booth.
Un livre bien sympathique, un concept original avec les photos et autres documents, mais j'ai trouvé quelques longeurs et parfois pas assez d'action.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Les critiques presse (2)
SciFiUniverse29 août 2011
Plutôt bien construit dans une première partie qui traite de la jeunesse d’Abe, le roman part un peu dans le n’importe quoi par la suite […]. Reste l’exercice de lier faits historiques et éléments imaginaires, qui est ici plutôt bien exécuté.
Lire la critique sur le site : SciFiUniverse
SciFiUniverse14 juin 2011
Force est d’avouer que Seth Grahame-Smith, par manque de fougue, peine parfois à nous captiver. Reste l’exercice de lier faits historiques et éléments imaginaires, qui est ici plutôt bien exécuté.
Lire la critique sur le site : SciFiUniverse
Citations & extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Aude-rAude-r19 mars 2014
Depuis les fenêtres du Capitole, il est possible de voir une sorte de pension pour chevaux, dans laquelle d'innombrables Nègres sont provisoirement entassés avant d'être acheminés vers les marchés du Sud, exactement comme des chevaux. Des hommes, enchaînés les uns aux autres et vendus ! Ici même, dans le berceau d'une institution clamant que "tous les hommes naissent égaux" !
Commenter  J’apprécie          20
Aude-rAude-r21 mars 2014
Une guerre se prépare. Ce n'est pas une guerre humaine, mais c'est bien le sang d'humains qui sera versé, car leur liberté même est en jeu.
Commenter  J’apprécie          20
Aude-rAude-r23 mars 2014
C'était exactement ce que j'avais espéré. Mes problèmes étaient loin, mon esprit était apaisé et je sentais, durant ces quelques heures éphémères, mes jeunes années me revenir.
Commenter  J’apprécie          10
LaplumeLaplume27 juillet 2012
Le fait qu'un homme libéré de l'inéluctabilité de la mort puisse l'appeler de ses voeux me dépassait, ce dont je fis part à Henry. "Sans la mort, la vie n'a aucun sens" répondit-il. C'est une histoire impossible à raconter, une chanson impossible à chanter. En effet, comment se terminerait-elle?"
Commenter  J’apprécie          00
PinkCatReadingPinkCatReading16 septembre 2010
Judge us not equally, Abraham. We all may deserve hell, but some of us sooner than others.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Seth Grahame-Smith (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Seth Grahame-Smith
bande annonce: Abraham Lincoln chasseur de vampire
autres livres classés : abraham lincolnVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
289 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre
. .