Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2290024201
Éditeur : J'ai Lu


Note moyenne : 3.75/5 (sur 88 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Je suis Merry Gentry, détective à Los Angeles et Princesse Fey, héritière du trône Unseelie. J'ai réveillé une incroyable magie qui a sommeillé pendant des milliers d'années. Du coup, ma tante, la Reine de l'Air et des Ténèbres, n'est plus distraite par ses passe-temps ... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (13)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par Alexiel, le 27 juillet 2013

    Alexiel
    Ce tome nous offre de bons moments d'intrigues politiques entre les différentes cours de la Faerie, je préfère lire ça plutôt que les scènes de sexe gratuites et longuettes. Les intrigues politiques peuvent être déroutantes pour certains car ce monde est décrit avec beaucoup de détails et les retours récurrents sur des évènements passés peuvent donner l'impression de vouloir nous embrouiller et de rallonger la sauce. le style de Laurell K. Hamilton peut paraître ennuyeux avec toutes ces descriptions mais pour moi je trouve que l'auteure montre la maîtrise complète qu'elle a sur l'univers qu'elle a créé. On en apprend toujours plus sur les Sidhes, leur passé, leur manière de penser et ce en quoi ils croient. Pour moi c'est un background bien maitrisé et j'adore en apprendre toujours plus sur cet univers.
    Cette fois pas de réel fil conducteur, c'est peut-être ce qui manque, on a du mal à voir où Laurell K. Hamilton veut nous emmener tant tout est amené lentement (trop ?). Par contre un tome de Merry Gentry n'en serait pas un sans scènes de sexe n'est-ce pas ? Cette fois-ci on a de la chance on nous en offre un peu moins (vraiment un peu moins). Ouf. Parce que dans les tomes précédents on pouvait parfois friser l'overdose, mais bon il y en a encore beaucoup et comme toujours ces scènes sont gratuites et l'auteure prend un temps fou à les décrire.
    Le livre se découpe en deux parties, la première se déroule à Los Angeles et dans la seconde Merry revient à la cours Unseelie. Personnellement je préfère la deuxième partie, beaucoup plus sombre et sanglante, pleine d'actions. La Reine Andais est toujours aussi sadique, prête à tendre des complots sans arrêt. J'adore ! (j'ai une passion pour les personnages sadiques)
    En parlant des personnages, ceux-ci sont de plus en plus attachants et depuis que Merry a réactivé les pouvoirs de ses prétendants, certains sont devenus encore plus sympa, on en apprend plus sur eux.
    Quant à Merry, celle-ci devra encore faire des alliances et va apprendre qu'il est bien plus difficile que ce qu'elle pensait d'être l'héritière du trône Unseelie.
    Et pour ceux qui se pose la question : non Merry n'est toujours pas enceinte, c'est pas faute de se mettre à la tâche avec sa quinzaine d'amants. Ils ont d'ailleurs augmentés en nombre dans ce volume, on n'a du mal à tous les compter.
    Le nombre impressionnant de personnages développés dans les intrigues était déjà un problème dans les précédents volumes mais là on nous en rajoute un peu plus et on essaye de tous bien nous les décrire physiquement, mais également en leur donnant assez de background pour qu'on s'attache un minimum et qu'ils prennent vie sous nos yeux au fil de la lecture. C'est très bien, c'est même encore une fois un point fort de Laurell K. Hamilton si on fait bien attention à tout ce qu'on lit et qu'on aime comme moi ce genre d'écriture mais je ne doute pas que ce foisonnement de personnages détaillés en embrouillera certains. Mais c'est vrai que moi j'adore m'imaginer les personnage visuellement et la manière dont elle écrit me parle, me permet d'imaginer facilement les personnages et les univers décrits, ce qui me permet de les retenir tous et de les distingués. Ma seule crainte c'est que l'auteure s'emmêle les crayons un jour et finisse par créer des incohérences dans les réactions des personnages. Pour le moment ça n'a pas été le cas, espérons qu'elle maîtrisera toujours autant la richesse de son écriture dans les prochains tomes.
    Pour conclure, ce tome a des qualités mais il ne faut pas se leurrer : l'intrigue est trop lente à se mettre en place et à la fin tout s'accélère pour nous donner un final intéressant qui nous fait oublier les longueurs, les descriptions et les scènes pas forcément utiles. Autre chose que je n'avais pas précisé mais qui m'a semblé bizarre, c'est l'écoulement du temps, tout se déroule en 2 jours mais il se passe tellement de choses qu'il est difficile d'y croire vraiment. C'est un problème récurrent dans l'écriture de Laurell K. Hamilton, elle veut faire faire pleins de choses à ses personnages dans un laps de temps très court.

    Lien : http://www.alexiel-in-wonderland.com/2013/07/27/merry-gentry-tome-3-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Candyshy, le 24 novembre 2012

    Candyshy
    La saga Merry Gentry est dans ma PAL depuis pas mal de temps déjà ! J'ai beaucoup apprécié le tome 1, avec tout ce que l'auteur a créé sur ce monde des Sidhes. le second tome a été un peu mitigé. J'ai profité d'une lecture commune sur Livraddict ( les avis de Nastasia et Yukarie ) de la saga complète sur livraddict pour les remettre au goût du jour. Donc voici mon avis sur ma lecture de ce tome 3.
    On retrouve Merry, notre princesse Unseelie, à Los Angeles, avec ses gardes, elle continue ses alliances politiques en offrant son corps, ou contrepartie, aux autres castes Unseelies. Elle s'apprête à repartir en Faerie pour un bal donné par le Roi Seelie en son honneur. Un être qui n'est pas du côté de notre Princesse.
    Merry doit toujours tomber enceinte d'un des ces gardes pour accéder au trône des Unseelies. Une condition incontournable de sa tante la reine Andais.
    Je ne vais pas vous faire un long résumé, ni un trop long avis ! Depuis la fin du tome précédent ; Merry vit avec Concheen, une ancienne reine seelie à Los Angeles, qu'on a rencontré dans le tome 2. Même dans ce nouveau tome, on n'avance pas énormément mais beaucoup de choses se développent autour de Merry et de la magie, ce qu'on apprécie beaucoup, ainsi que le fait d'en connaître plus sur les différentes castes unseelies et aussi sur ces gardes.
    L'intrigue est toujours en fond, les manigances politiques et les alliances vont bon train, Merry doit assurer ses arrières avant de retourner auprès des siens car elle a pas mal d'ennemis. Elle est vraiment au centre de l'histoire mais elle la toujours une part d'humanité et ses gardes prennent souvent les rennes des décisions mais au fil de la lecture on voit le changement et la détermination de Merry.
    Bien sûr, le sexe est en première ligne, vu que c'est la façon de fonctionner des sidhes et l'origine de leur magie. J'ai apprécié certain moment entre elle et ses hommes, on voit l'attachement qu'elle leur porte. A d'autres moments, dû à l'emploi du vocabulaire utilisé, j'ai eu plus de mal, même si j'essaye de totalement m'immerger dans cet univers.
    Par contre, j'ai trouvé beaucoup de longueur au récit, les descriptions prenant beaucoup de place et ralentissent la lecture. Ensuite, autre point négatif, le vocabulaire employé qui m'a arraché les yeux. L'auteur a une belle écriture un peu romancée, assez correct et relativement soutenu. Mais elle place des mots vulgaires qui n'ont pas à se trouver là et qui sont en adéquation avec son écriture. Ce qui m'a gâché un peu l'intérêt que je porte à l'histoire.
    Donc vous l'aurez compris, une lecture en demi-teinte encore une fois, un univers et des intrigues intéressantes, des personnes beaux, touchants et attachants que j'aime beaucoup. Une héroïne qui évolue donc c'est très appréciable. Mais des bémols sur la longueur et sur l'abondance de sexe qui n'amène pas forcément toujours de l'intérêt ou une nécessécité au récit.
    Je vais continuer les aventures de Merry et de sa cour car je suis trop curieuse et je veux avoir le fin mot de l'histoire.

    Lien : http://auboudoirdecandyshy.over-blog.com/article-merry-gentry-t3-102..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Melanie_F, le 09 octobre 2010

    Melanie_F
    Ce tome est un tantinet décevant, en effet je ne sais pas ce qu'a voulu nous faire voir dans ce tome Laurell mais je l'ai trouvé un peu trop lent et voir même "mou" par rapport au deuxième tome. L'histoire de Merry et ses hommes est toujours autant passionnante mais le problème c'est que ça commence à trainer en longueur. On penserai que même Laurell ne sait pas qui mettre sur le trône. Cependant, la base de cette histoire c'est l'énigme du futur roi. Les vieux mythes des Sidhes sont de retour et c'est ce qui pimente la vie de notre chère Merry et de ces hommes c'est ce qui rend ce tome captivant puisque l'héroïne évolue plus qu'on ne l'attendait et la voilà enfin respectée et craint par - je le suppose - sa futur cour. Andais est un personnage captivant dans le sens que dans ce tome elle se dévoile, on en sait un peu plus sur le caractère de la Reine, du pourquoi qu'elle est devenue si répulsante et si dure en vers sa cour. le combat final est un un peu trop court à mon goût et j'aurais aimé que cela dur un peu plus. Puisque nous savons tous que LKH est très douée pour nous faire de très bonnes descriptions de paysage et des combats et là je trouve qu'elle déçoit un peu. Les scènes d'amour sont plus courte qu'à l'habitude et moins passionnantes qu'à l'accoutumé. Mais dans l'ensemble, cela reste une lecture agréable à découvrir la suite et à en apprendre plus sur notre héroïne favorite. Et la fin quand ils sont tous dans le lit contre Merry j'ai trouvé ça très beau.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par Sev59283, le 27 septembre 2012

    Sev59283
    J'ai beaucoup de mal avec ce troisième tome de la saga ! Dèjà un truc qui m'énerve c'est que on a le droit à des descriptions des vêtements de l'un de l'autre tous les 30 secondes !! C'est énervant, c'est deux pages t'en a les ¾ avec des descriptions de vêtements, mais je m'en fou moi, si Doyle a mis un jean aujourd'hui et demain autre chose ! après descritions des corps ben oui, vous pensez bien si on vous mettes plusieurs beau goss hé ben on vous le rabache !! pfff en gros vous enlevez les descriptions inutile (vêtement, physique qu'on commence à savoir par cœur !) il vous reste la moitié du roman et encore je suis gentil ! vous avez également le premier quart du roman qui vous rappelle tous ce qui s'est passer dans les 2 précédents ! bref à plus de la moitié du roman vous n'avez toujours rien de nouveau !! J'ai eu beaucoup de mal de rester concentrer sur ce roman et à ne pas le jeter par la fenetre! je me suis ennuyée mais à mort en le lisant!!! En plus contrairement aux deux premiers tomes ou il n'y avais pas non plus une scène de chaque à chaque chapitre, là c'était quasiment le cas et franchement c'est soûlant! Les évènements n'avance pas et on tourne en rond!
    Donc bref, je pense mettre un stop sur la saga en tout cas pour le moment si je les trouve à un euro peut être
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par PerdreUnePlume, le 04 février 2013

    PerdreUnePlume
    On poursuit sur la lancée du second tome !
    Ce troisième opus s'en approche sur pas mal de points, assez positifs. Ce n'est toujours pas LA saga bit-lit mais j'avoue que j'y accroche de plus en plus !
    Comme avec le premier tome on a le droit à pas mal se sexe, souvent assez bizarre d'ailleurs mais comme avec le second tome on a aussi une véritable intrigue et c'est assez prenant.
    On découvre surtout les méandres des jeux politiques des peuples feys et des seelies / unseelies, tour à tour subtils, cruels souvent et globalement assez complexes ! Dans cet opus les jeux de pouvoirs tournent autour des gobelins, des petits feys et d'un complot au sein de la cour Unseelie.
    Arrive aussi les objets sacrés, le fameux Calice notamment évoqué dans le quatrième de couv' est qui permet de se pencher un peu sur l'histoire des feys qui rejoint pas mal de mythes et légendes.
    Cette apparition va de pair avec l'augmentation considérable des pouvoirs de Merry, et même si c'est un peu flippant par moment c'est tant mieux parce qu'elle va en avoir besoin rapidement ! La visite à la reine (mais quelle folle celle-là !!!) lors de la fête de Noël ne sera à mon avis pas la seule occasion où elle en aura besoin !
    Sans vous en dire cette visite se déroule d'une manière plus inattendue. Franchement glauque par moment il faut le dire ! J'ose à peine imaginer lorsque ce sera celle prévue à la cour Seelie...
    Dans le tome précédent j'étais contente de mieux découvrir les prétendants de Merry, ça s'accentue encore dans ce tome. Au delà de leurs personnalités on en apprend plus sur leurs histoires respectives et leurs relations avec Merry évoluent de manière assez agréable.
    En résumé cette saga devient de plus en plus glauque et prenante. Contre toute attente je m'attache aux personnages et je vais poursuivre !

    Lien : http://www.perdreuneplume.com/index.php?post/2013/02/04/Merry-Gentry..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

> voir toutes (1)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Morphy, le 02 janvier 2013

    Sa peau était de ce jaune passé né de vieilles blessures, comme du papier tellement abimé qu'il se désagrège entre les doigts. Il était couvert de pustule, de bosses et de verrues, considérées par son peuple comme autant de signes indéniables de beauté

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

> voir toutes (8)

Videos de Laurell K. Hamilton

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Laurell K. Hamilton

Payot - Marque Page - Laurell K. Hamilton - Péchés céruléens








Sur Amazon
à partir de :
5,03 € (neuf)
2,47 € (occasion)

   

Faire découvrir Merry Gentry, Tome 3 : L'éclat envoûtant de la Lune par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz