Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2820518249
Éditeur : Milady (2014)


Note moyenne : 3.51/5 (sur 94 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Cassandra Palmer peut voir le futur et communiquer avec les esprits -des talents qui la rendent très attirantes pour les morts et les non-morts. Les fantômes des récents défunts ne sont pas vraiment dangereux, ils aiment juste beaucoup parler.
Les non-morts sont ... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (24)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

  • Par Orleanne, le 12 mars 2015

    Orleanne
    J'ai décidé de me replonger dans la bit-lit, et ce à travers une saga que je n'avais pas lu depuis quelques temps: Cassandra Palmer. Je me souvenais beaucoup aimé cette série. Mais j'avais oublié une bonne partie de l'histoire, des intrigues et de l'univers. Et cette relecture m'a plongé dans un mélange de nostalgie et de surprises, je dois dire.
    Pourquoi? Nostalgie, parce que les aventures de Cassie m'ont manqué. Et que j'ai un lien particulier avec ce livre, cette histoire et ce personnage. Mais surprises, car je ne me souvenais pas que l'univers était aussi complexe, pas plus que j'avais le souvenir des énormes longueurs du livre.
    Mais d'abord, pour ceux qui ne la connaissent pas, je vais vous parler de l'auteur.
    Karen Chance est américaine. Originaire d'Orlando, en Floride, elle a vécu en France, au Royaume-Uni et à Hong Kong, où elle a enseigné l'histoire, avant de se lancer dans l'écriture urban fantasy. Elle a écrit bon nombre d'ouvrages, tous se déroulant dans le même univers magique avec les mêmes personnages, notamment ceux des sagas Cassandra Palmer et Dorina Basarab.
    Pour l'anecdote, c'est ma mère qui m'a acheté le premier tome (enfin non, elle m'avait pris le 2 par erreur, elle n'avait fait attention) en pensant que ça allait me plaire étant donné que ça parlait de fantômes, garous, vampires et autres joyeuseries. (et aussi du fait que l'héroïne a le même prénom que moi. Elle m'a déjà pris Le miroir de Cassandre de Bernard Werber par rapport à ça aussi. J'ai peur de passer pour une égocentrique à cause de ça. xD (Non mais en vrai, le prénom Cassandra c'est cool, ça vient de la mythologie grecque! (même si le destin de la princesse troyenne & prophétesse n'est malheureusement pas très joyeux...))).
    Lorsque j'ai vu la couverture du livre, j'ai été assez sceptique: ça ne paie pas de mine. Mais passé cet a priori, on est plongé dans l'histoire dès la première page. On suit le personnage de Cassandra Palmer (Cassie ou Cass' pour les intimes) à travers son point de vue. le style de l'auteur est assez particulier, c'est assez cru, et frise parfois entre le familier et le vulgaire. (Par vulgaire, j'entends que les personnages poussent pas mal de jurons et autres noms d'oiseaux).
    Ce qui m'a aussi interpellée lors de ma première et seconde lecture, c'est vraiment les descriptions crues, parfois avec une certaine froideur, comme dans les scènes de tortures des humains par les vampires ou encore dans des scènes avec des connotations sexuelles (D'ailleurs, à ce propos petit avertissement pour ceux qui n'aime pas les scènes érotiques/ sexuelles et autres, y'en a quelques unes assez rapidement), ça met un poil mal à l'aise, car on ne ressent rien dans ces moments là pour les personnages. Cependant, quand on sait comment fonctionne le monde des vampires, on est un peu plus amène d'accepter les choses.
    Il y a un autre gros point négatif qui m'a pas mal freiné dans ma lecture: le rythme. C'est affreusement rempli de longueurs. D'un point de vue technique, d'abord: les chapitres font une trentaine de pages. Une trentaine! Encore heureux que le livre est assez court (447 pages). Mais si ce n'était que le seul détail... Cassandra nous explique parfois pendant des paragraphes entiers comment fonctionne le monde magique, ce qui fait qu'une scène qui en théorie ne durerait que 5 minutes durent bien plus longtemps. Ce qui peut pas mal décourager pour finir le livre. Cependant, ces problèmes concernent plus la première moitié de ce dernier, la seconde étant presque explosive, bourrée de péripéties.
    Concernant l'intrigue, j'aime beaucoup globalement, outre les explications à rallonge concernant l'univers imaginé par l'auteure, qui est assez complexe. La première chose qui m'a intéressé à travers le résumé, c'était le mélange entre à peu près toutes les créatures fantastiques en une série: fantômes, démons, magiciens, vampires, faes, loups-garous, vampires (et j'en passe!). L'aspect qui a piqué ma curiosité, c'était l'existence d'une mafia vampire. Très franchement, lorsque j'ai lu le résumé, j'ai rigolé. Ce qui est une idée assez drôle et vraiment bien retranscrite dans le récit, et casse pas mal avec l'image stéréotypé des vampires "dernière génération", mais j'y reviendrais un plus tard, lorsque j'aborderais les personnages.
    S'il y a bien une chose qui m'a fait vraiment aimer ce livre je pense.. C'est l'aspect mythologie qui est omniprésent. (J'ADORE la mythologie, surtout grecque.), d'autant plus que le personnage principal tire son prénom d'une mythologie.
    Par ailleurs, en plus de ces multiples références à l'imaginaire, au fantastique, l'auteure a également mis en avant ses connaissances historiques, comme avec l'époque de l'inquisition, et Carcassonne, ou encore dans l'organisation de la société vampirique. Ou encore dans les conflits politiques propre à chaque espèces et dans la société des créatures magiques.
    Concernant l'histoire à proprement parler, Cassandra a affaire à de multiples dangers, ce qui ne manquent pas de provoquer de nombreuses péripéties. Entre les intrigues politiques, les dangers, les responsabilités et les tuiles qui lui tombent dessus les unes après les autres et son partenaire qui lui fiche des frayeurs... du coup, forcément, on ne s'ennuie pas!
    Un des autres bon point de ce premier tome, ce sont ces personnages. En particulier, le duo Cassandra - Billy Joe. Elle, a le don de mettre dans des pétrins à peine imaginable et lui le don de parfois l'y enfoncer davantage. Cassandra a un certain franc parler, une bonne dose de sarcasme et elle est également coutumière au pragmatisme bien vampirique. Cependant, à part ça, elle semble un peu creuse. Mais sans doute est-ce lié au fait qu'elle a très peu son mot à dire la concernant. Néanmoins, sans réellement m'attacher, je me suis pas mal identifié à ce personnage pour son impatience et sa malchance, entre autres.
    Cassandra est un personnage d'autant plus intéressant qu'en plus d'être l'héroïne, elle remplit tout à fait dignement le rôle de narratrice. Elle est le lien précieux entre le lecteur et le livre, l'histoire. Au fur et à mesure de la lecture, elle nous apprend davantage concernant le monde magique, parfois en plaisantant, comme lorsqu'elle se moque ouvertement des "vampires hollywoodiens".
    D'autres personnages qui tiennent un rôle important, ce sont Mircea et Louis-César. J'aime beaucoup les vampires dans cette saga, parce qu'ils ne sont pas gentils. Mais pas tout à fait méchant non plus. Ils sont plutôt pragmatiques et on ne sait jamais vraiment à quoi ils pensent, s'ils sont sincères ou non. Leurs histoires personnelles ont évidemment un grand rôle dans leur caractères. Mais c'est aussi un jeu, un comportement de société. Un peu comme dans les beaux siècles, Marivaux le décrit plutôt bien dans son Jeux de l'amour et du hasard. Il mettait en avant les "protocoles" sociaux lorsqu'il s'agissait de courtiser quelqu'un. Il y a l'art et la manière. Ici, c'est exactement la même chose mais de façon plus généralisée et étendue, non seulement dans le domaine de l'amour. (D'ailleurs, autant vous prévenir: il n'y a pas de romance dedans. Pas d'histoire, de béguin. Rien.). Il y a certaines choses à lire entre les lignes.
    En revanche, concernant le personnage de Tomas, il est assez secondaire et assez flou. Mais de souvenir, il me semble qu'on le voit davantage dans les tomes suivants.


    Cassandra Palmer, le seuil des Ténèbres est un livre divertissant, avec un univers riche, complexe et tout aussi intéressants que ses personnages. A défaut de quelques longueurs, cependant, qui peuvent perdre le lecteur et le décourager s'il ne s'y prépare pas auparavant. Ce livre est idéal pour toute personne passionné, intrigué de près ou de loin par la mythologie grecque, l'univers fantastique en général (avec une prévalence néanmoins pour les vampires), et à qui l'absence de romance et le langage cru ne perturbera pas la lecture.

    Lien : http://arlenone-book.blogspot.com/2015/03/karen-chance-cassandra-pal..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par Yumiko, le 29 octobre 2012

    Yumiko
    J'ai mis beaucoup de temps à tenter cette lecture, peut-être parce que j'ai vu autant d'avis négatifs que positifs sur cette saga. du coup, cela a un peu réfréné mes ardeurs… J'ai rapidement compris pourquoi elle ne faisait pas l'unanimité et si je suis allée jusqu'au bout, c'est parce que je donne toujours ses chances à un livre jusqu'à la dernière ligne. Cette fois, cela a porté ses fruits puisque même si j'ai eu beaucoup de peine durant cette lecture, la fin m'a donné envie d'en apprendre plus et de poursuivre la saga.
    J'ai choisi de lire ce livre en VO et c'est peut-être là qu'a été mon erreur. Il se trouve que l'auteur nous offre un univers extrêmement complexe avec des personnages célèbres qui sont presque tous des créatures fantastiques (Raspoutine, Cléopâtre, Jack l'Eventreur et j'en passe), des descriptions historiques longues et denses (tout comme le récit en général), des termes complexes pas toujours simples à comprendre. du coup, j'ai vraiment nagé une bonne partie du livre! Je n'y comprenais presque rien, seuls les dialogues étaient clairs en fait.
    Cette complexité a fait que j'ai eu beaucoup de peine à plonger dans le texte et donc à vivre les évènements. Je suis probablement passée à côté d'énormément de choses, ce qui est un peu démoralisant. J'hésite presque à le relire en français… Mais même si tout est dense, je n'ai pas détesté l'univers présenté. Il change de beaucoup d'autres séries d'urban fantasy et il sort vraiment du lot. du coup, c'était intéressant de plonger dans cette mythologie. Toutefois, je pense que l'auteur aurait eu tout à gagner de ne pas mettre autant d'informations et de descriptions dans ce premier tome, car il devient très indigeste, surtout qu'il n'y pas de l'action à chaque page non plus.
    L'énorme intérêt du récit réside en Cassie, notre héroïne. Avec ses dons qui sortent de l'ordinaire et la découverte qu'elle est bien plus que ce qu'elle semble être (ce qui explique que plein de monde essaie de se l'approprier ou de la tuer), elle amène une originalité bienvenue qui nous donne envie d'en savoir toujours plus. Elle est assez fragile par rapport à d'autres et c'est ce que j'aime chez elle. J'ai aussi adoré le fantôme qui l'accompagne, Billy. Il est drôle, attachant et forme un duo de choc avec elle pour le plus grand plaisir des lecteurs.
    Après plein d'autres personnages gravitent autour d'eux… Des vampires, des métamorphes, des sorciers et j'en passe. Je n'ai pas encore bien cerné la place de chacun ni leurs intentions respectives, puisque les trahisons pleuvent dans ce livre. D'ailleurs, le nombre de personnages secondaires est important et nous embrouille un peu par moment. Notre héroïne a en tout cas fort à faire pour ne pas se faire avoir avec toutes les personnes qui souhaitent lui mettre la main dessus, sans qu'elle sache vraiment pourquoi (la réponse à cette question est d'ailleurs très intéressante et promet une suite haute en couleur).
    En bref, je ressors mitigée de cette lecture mais avec l'envie de lire la suite! J'ai eu beaucoup de mal avec la densité du texte et son côté très indigeste, mais l'héroïne me plaît énormément et après les révélations de la toute fin, j'ai hâte de savoir ce qui va lui arriver. Maintenant que l'univers est posé et que les bases ont été explicitées, j'ai l'espoir que le tome suivant sera plus léger et plus mouvementé.
    Affaire à suivre donc :)
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par iris87, le 21 septembre 2010

    iris87
    Nous sommes tout de suite plongés dans le bain. le récit commence par une tentative de meurtre. le ton est donné dans les premières pages, baggarres, violence, magie, mystères, tensions sensuelles voire sexuelles et trahison seront au rendez-vous. le fait d'être submergé par cet univers si riche peut être déroutant lors des premières pages, le rythme en est plus entraînant. Les explications sont tout de même présentent par touches au fur et à mesure.
    Les vampires changent un peu mais rien de bien dérangeant, globalement, le même mythe que les dernières parutions. Je ne sais pas ce qu'ils ont tous avec les vampires français. Cela permet cependant de retrouver un peu d'histoire de france dans les tomes de certaines séries américaines, étonnemment toujours autours des mêmes siècles. Les roumains sont également se la partie, dont la famille de Dracula, mais cela me semble beaucoup plus logique.
    Cassandra est une jeune femme au parcours un peu spécial, ayant évolué depuis toujours dans le monde des vampires. Elle est bien sur forte psychologiquement, avec une tendance dure à cuir, butée, qui tient plus que tout à sa liberté avec une tendance tenace au pragmatisme. J'aime particulièrement une ses particularité, son handicape à savoir se servir d'une arme à feu. Les personnages secondaires se regroupent en trois ou quatre catégories, les beaux et rompus aux entourloupes d'une cours, les beaux sans aucun sens de la politique et attachés à l'héroïne, les vilains, méchants, pas beau, mais très intelligents, et les gros bras moches.
    Un univers avec une base de vampires de Bit-lit habituelle, les mythes gréco-romains et celtes sont cependant également présents. Pourquoi une héroïne devrait être amenée à posséder d'immenses pouvoirs ou être promises à de très grandes choses ? Quelques fautes de noms, qui ne nous empêchent cependant pas de suivre le cours de l'histoire, et les différents aventures et retournements de situations, bien orchestrés, qui tombent sur les épaules de Cassandra.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Milka2b, le 01 décembre 2012

    Milka2b
    Après avoir lu bcp d'avis négatifs sur cette série, je me suis qd même laissé tenter par sa lecture (a vrai dire je l'avais déjà acheté depuis un moment...alors autant le lire n'est ce pas)
    Je l'ai lu assez rapidement malgré ses quelques pages, le tout en sautant des passages un peu long à mon goût, ou alors en lisant très vite.
    Alors j'ai aimé, sans vraiment aimé....trop de personnages à décrire car mise en place de des protagonistes, donc énormément d'anecdote les concernant, ce qui coupe souvent l'histoire en cours.
    Les « absences » de Cassie, nous perdent un peu ds le tps et l'espace...elle rêve du futur, puis du passé, se retrouve à la place d'un autre personnage....on est légèrement perdu.
    Les fantomes sont plutot sympa et surtout drole, mais rien ne vaut le charisme de nos beaux males Vampires.
    Hormis le fait qu'il y ai trop d'histoire diverses sur les personnages, le passé de chacun est interessant (mais trop long).
    Enfin Cassie nous fait vivre à 100km/h ds ses péripéties, on ne s'ennuie pas, bcp de rebondissement pour lesquels on reste souvent « sur le cul », donc je pense qd meme me laisser tenter par le T2
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Eden1487, le 10 septembre 2010

    Eden1487
    - Que dire ? Waouh ! Je pense que c'est approximativement ça ... Waouh !! J'ai vraiment accroché à cette histoire !
    - Tout d'abord, il m'a fallu un peu de temps pour m'accoutumer à l'histoire et au contenu du livre. En effet, et le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est dense ! L'auteur nous explique tout l'univers du livre au fur et à mesure de l'histoire et je dois dire que par moment, on s'y perdrait un peu, mais ça reste au conditionnel parce qu'on ne se perd pas vraiment et on retrouve toujours le fil de l'histoire sans problème. J'ai justement apprécié cette façon de distiller les informations tout au cours du récit, ce qui nous évite un immense pavé au début de l'histoire afin de nous expliquer le contexte. On rentre directement dans le feu de l'action et ça, c'est une très bonne chose.
    Le revers de la médaille par contre, c'est que lorsque l'on interrompt le récit pour nous informer sur l'univers, et bien l'action s'arrête et bien entendu, c'est un peu frustrant parce qu'on brûle de connaitre la suite, mais nous dirons que c'est un mal pour un bien !
    L'histoire est sans conteste originale ! Bien sûr, il s'agit de vampires, de loup-garous, de mages, de Sibylles et tout ça (éléments largement exploités en ce moment par les romanciers) mais tout cela est mis dans un contexte - je le répète - original et on en a pour sa dose de surprises ! Sans en dévoiler de trop, l'auteur place dans son roman des "légendes" comme Dracula, Jack L'éventreur, Raspoutine, la légende de l'homme au masque de fer ... Bref, tout cela est mis en scène dans l'histoire et j'ai trouvé ça fabuleux !
    - J'ai vraiment adoré découvrir les personnages, Cassandra - dite Cassie - est une héroïne comme on les aime. Elle a beaucoup de caractère, elle est déterminée, mais elle n'a pas idiote et ne se prend pas pour ce qu'elle n'est pas. Elle connait ses forces et ses faiblesses et ça la rend crédible. J'aime son répondant et son humour noire.
    Les autres personnages sont tout aussi crédibles et intéressants et ce qui m'a beaucoup plu c'est de croire avoir cerné un personnage ou une relation entre deux personnages pour ensuite me rendre compte que j'avais tout faux. J'adore me faire surprendre dans ma lecture et j'ai été servie et ce, jusqu'à la fin !
    - le style de l'auteur est bon, la lecture est agréable, la description des personnages, des lieux nous permettent de nous les imaginer sans difficulté. Les émotions passent aussi, ce qui est non négligeable !

    Lien : http://aucoindeden.blogspot.com/2010/09/cassandra-palmer-le-seuil-de..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

> voir toutes (4)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par LittleJohn, le 10 janvier 2011

    Il m'avait emmenée avec lui à la salle de tir, tous les jours pendant deux semaines. Grâce à lui, j'en étais arrivée au stade où, même si je continuais à être incapable d'atteindre une grange, je la ratais vraiment de justesse. Par la suite, dès que j'en avais eu les moyens, j'avais repris des cours. Et j'étais capable de viser une grange sans aucun problème. Enfin... si c'était une grosse grange et que je me trouvais à trois mètres.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par lillymarron, le 05 août 2010

    Pas d'arme, aucun moyen de se camoufler, un pauvre talisman tordu en guise de protection... J'ai décidé d'opter pour la forme de courage la plus connue, communément appelée "va_te_planquer"

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la citation

  • Par Milka2b, le 29 novembre 2012

    Quand j'ai vu la rubrique necrologique, j'ai tout de suite compris que j'étais dans le pétrin. Ce qui m'a mis la puce à l'oreille, c'était qu'elle était à mon nom. Mais je n'avais aucune idée de la facon dont ils m'avaient retrouvée, ni du type responsable de cette petite blague. Je ne sais pas si c'est lié au fait qu'il soit mort ou qu'il ait toujours été constipé, mais ce salopard d'Antonio n'a jamais été un grand comique.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par Yumiko, le 29 octobre 2012

    He brushed warm lips over mine. « I don’t intend to hurt you, » he whipered. If there had been any point, I’d have reminded him that whether he did the assassination himself or merely turned me over to Tony, the end result would be the same. But I didn’t have time to say anything before his lips ghosted over mine again; then suddenly his control snapped and he covered my mouth in a bruising kiss thad had none of the previous gentleness.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
3,75 € (neuf)
1,97 € (occasion)

   

Faire découvrir Cassandra Palmer, tome 1 : Le seuil des ténèbres par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (247)

> voir plus

Quiz