AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-Aude Matignon (Traducteur)
ISBN : 2811203613
Éditeur : Milady (2010)

Note moyenne : 3.43/5 (sur 116 notes)
Résumé :
Cassandra Palmer peut voir le futur et communiquer avec les esprits -des talents qui la rendent très attirantes pour les morts et les non-morts. Les fantômes des récents défunts ne sont pas vraiment dangereux, ils aiment juste beaucoup parler.
Les non-morts sont une autre paire de manche.
Comme toute femme sensitive, Cassie essaye de se tenir à l'écart des vampires. Mais quand un suceur de sang mafieux qu'elle a fui 3 ans plus tôt la retrouve et veut s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
Arlenone
Arlenone12 mars 2015
  • Livres 3.00/5
J'ai décidé de me replonger dans la bit-lit, et ce à travers une saga que je n'avais pas lu depuis quelques temps: Cassandra Palmer. Je me souvenais beaucoup aimé cette série. Mais j'avais oublié une bonne partie de l'histoire, des intrigues et de l'univers. Et cette relecture m'a plongé dans un mélange de nostalgie et de surprises, je dois dire.
Pourquoi? Nostalgie, parce que les aventures de Cassie m'ont manqué. Et que j'ai un lien particulier avec ce livre, cette histoire et ce personnage. Mais surprises, car je ne me souvenais pas que l'univers était aussi complexe, pas plus que j'avais le souvenir des énormes longueurs du livre.
Mais d'abord, pour ceux qui ne la connaissent pas, je vais vous parler de l'auteur.
Karen Chance est américaine. Originaire d'Orlando, en Floride, elle a vécu en France, au Royaume-Uni et à Hong Kong, où elle a enseigné l'histoire, avant de se lancer dans l'écriture urban fantasy. Elle a écrit bon nombre d'ouvrages, tous se déroulant dans le même univers magique avec les mêmes personnages, notamment ceux des sagas Cassandra Palmer et Dorina Basarab.
Pour l'anecdote, c'est ma mère qui m'a acheté le premier tome (enfin non, elle m'avait pris le 2 par erreur, elle n'avait fait attention) en pensant que ça allait me plaire étant donné que ça parlait de fantômes, garous, vampires et autres joyeuseries. (et aussi du fait que l'héroïne a le même prénom que moi. Elle m'a déjà pris le miroir de Cassandre de Bernard Werber par rapport à ça aussi. J'ai peur de passer pour une égocentrique à cause de ça. xD (Non mais en vrai, le prénom Cassandra c'est cool, ça vient de la mythologie grecque! (même si le destin de la princesse troyenne & prophétesse n'est malheureusement pas très joyeux...))).
Lorsque j'ai vu la couverture du livre, j'ai été assez sceptique: ça ne paie pas de mine. Mais passé cet a priori, on est plongé dans l'histoire dès la première page. On suit le personnage de Cassandra Palmer (Cassie ou Cass' pour les intimes) à travers son point de vue. le style de l'auteur est assez particulier, c'est assez cru, et frise parfois entre le familier et le vulgaire. (Par vulgaire, j'entends que les personnages poussent pas mal de jurons et autres noms d'oiseaux).
Ce qui m'a aussi interpellée lors de ma première et seconde lecture, c'est vraiment les descriptions crues, parfois avec une certaine froideur, comme dans les scènes de tortures des humains par les vampires ou encore dans des scènes avec des connotations sexuelles (D'ailleurs, à ce propos petit avertissement pour ceux qui n'aime pas les scènes érotiques/ sexuelles et autres, y'en a quelques unes assez rapidement), ça met un poil mal à l'aise, car on ne ressent rien dans ces moments là pour les personnages. Cependant, quand on sait comment fonctionne le monde des vampires, on est un peu plus amène d'accepter les choses.
Il y a un autre gros point négatif qui m'a pas mal freiné dans ma lecture: le rythme. C'est affreusement rempli de longueurs. D'un point de vue technique, d'abord: les chapitres font une trentaine de pages. Une trentaine! Encore heureux que le livre est assez court (447 pages). Mais si ce n'était que le seul détail... Cassandra nous explique parfois pendant des paragraphes entiers comment fonctionne le monde magique, ce qui fait qu'une scène qui en théorie ne durerait que 5 minutes durent bien plus longtemps. Ce qui peut pas mal décourager pour finir le livre. Cependant, ces problèmes concernent plus la première moitié de ce dernier, la seconde étant presque explosive, bourrée de péripéties.
Concernant l'intrigue, j'aime beaucoup globalement, outre les explications à rallonge concernant l'univers imaginé par l'auteure, qui est assez complexe. La première chose qui m'a intéressé à travers le résumé, c'était le mélange entre à peu près toutes les créatures fantastiques en une série: fantômes, démons, magiciens, vampires, faes, loups-garous, vampires (et j'en passe!). L'aspect qui a piqué ma curiosité, c'était l'existence d'une mafia vampire. Très franchement, lorsque j'ai lu le résumé, j'ai rigolé. Ce qui est une idée assez drôle et vraiment bien retranscrite dans le récit, et casse pas mal avec l'image stéréotypé des vampires "dernière génération", mais j'y reviendrais un plus tard, lorsque j'aborderais les personnages.
S'il y a bien une chose qui m'a fait vraiment aimer ce livre je pense.. C'est l'aspect mythologie qui est omniprésent. (J'ADORE la mythologie, surtout grecque.), d'autant plus que le personnage principal tire son prénom d'une mythologie.
Par ailleurs, en plus de ces multiples références à l'imaginaire, au fantastique, l'auteure a également mis en avant ses connaissances historiques, comme avec l'époque de l'inquisition, et Carcassonne, ou encore dans l'organisation de la société vampirique. Ou encore dans les conflits politiques propre à chaque espèces et dans la société des créatures magiques.
Concernant l'histoire à proprement parler, Cassandra a affaire à de multiples dangers, ce qui ne manquent pas de provoquer de nombreuses péripéties. Entre les intrigues politiques, les dangers, les responsabilités et les tuiles qui lui tombent dessus les unes après les autres et son partenaire qui lui fiche des frayeurs... du coup, forcément, on ne s'ennuie pas!
Un des autres bon point de ce premier tome, ce sont ces personnages. En particulier, le duo Cassandra - Billy Joe. Elle, a le don de mettre dans des pétrins à peine imaginable et lui le don de parfois l'y enfoncer davantage. Cassandra a un certain franc parler, une bonne dose de sarcasme et elle est également coutumière au pragmatisme bien vampirique. Cependant, à part ça, elle semble un peu creuse. Mais sans doute est-ce lié au fait qu'elle a très peu son mot à dire la concernant. Néanmoins, sans réellement m'attacher, je me suis pas mal identifié à ce personnage pour son impatience et sa malchance, entre autres.
Cassandra est un personnage d'autant plus intéressant qu'en plus d'être l'héroïne, elle remplit tout à fait dignement le rôle de narratrice. Elle est le lien précieux entre le lecteur et le livre, l'histoire. Au fur et à mesure de la lecture, elle nous apprend davantage concernant le monde magique, parfois en plaisantant, comme lorsqu'elle se moque ouvertement des "vampires hollywoodiens".
D'autres personnages qui tiennent un rôle important, ce sont Mircea et Louis-César. J'aime beaucoup les vampires dans cette saga, parce qu'ils ne sont pas gentils. Mais pas tout à fait méchant non plus. Ils sont plutôt pragmatiques et on ne sait jamais vraiment à quoi ils pensent, s'ils sont sincères ou non. Leurs histoires personnelles ont évidemment un grand rôle dans leur caractères. Mais c'est aussi un jeu, un comportement de société. Un peu comme dans les beaux siècles, Marivaux le décrit plutôt bien dans son Jeux de l'amour et du hasard. Il mettait en avant les "protocoles" sociaux lorsqu'il s'agissait de courtiser quelqu'un. Il y a l'art et la manière. Ici, c'est exactement la même chose mais de façon plus généralisée et étendue, non seulement dans le domaine de l'amour. (D'ailleurs, autant vous prévenir: il n'y a pas de romance dedans. Pas d'histoire, de béguin. Rien.). Il y a certaines choses à lire entre les lignes.
En revanche, concernant le personnage de Tomas, il est assez secondaire et assez flou. Mais de souvenir, il me semble qu'on le voit davantage dans les tomes suivants.


Cassandra Palmer, le seuil des Ténèbres est un livre divertissant, avec un univers riche, complexe et tout aussi intéressants que ses personnages. A défaut de quelques longueurs, cependant, qui peuvent perdre le lecteur et le décourager s'il ne s'y prépare pas auparavant. Ce livre est idéal pour toute personne passionné, intrigué de près ou de loin par la mythologie grecque, l'univers fantastique en général (avec une prévalence néanmoins pour les vampires), et à qui l'absence de romance et le langage cru ne perturbera pas la lecture.
Lien : http://arlenone-book.blogspot.com/2015/03/karen-..
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          00
Yumiko
Yumiko29 octobre 2012
  • Livres 2.00/5
J'ai mis beaucoup de temps à tenter cette lecture, peut-être parce que j'ai vu autant d'avis négatifs que positifs sur cette saga. du coup, cela a un peu réfréné mes ardeurs… J'ai rapidement compris pourquoi elle ne faisait pas l'unanimité et si je suis allée jusqu'au bout, c'est parce que je donne toujours ses chances à un livre jusqu'à la dernière ligne. Cette fois, cela a porté ses fruits puisque même si j'ai eu beaucoup de peine durant cette lecture, la fin m'a donné envie d'en apprendre plus et de poursuivre la saga.
J'ai choisi de lire ce livre en VO et c'est peut-être là qu'a été mon erreur. Il se trouve que l'auteur nous offre un univers extrêmement complexe avec des personnages célèbres qui sont presque tous des créatures fantastiques (Raspoutine, Cléopâtre, Jack l'Eventreur et j'en passe), des descriptions historiques longues et denses (tout comme le récit en général), des termes complexes pas toujours simples à comprendre. du coup, j'ai vraiment nagé une bonne partie du livre! Je n'y comprenais presque rien, seuls les dialogues étaient clairs en fait.
Cette complexité a fait que j'ai eu beaucoup de peine à plonger dans le texte et donc à vivre les évènements. Je suis probablement passée à côté d'énormément de choses, ce qui est un peu démoralisant. J'hésite presque à le relire en français… Mais même si tout est dense, je n'ai pas détesté l'univers présenté. Il change de beaucoup d'autres séries d'urban fantasy et il sort vraiment du lot. du coup, c'était intéressant de plonger dans cette mythologie. Toutefois, je pense que l'auteur aurait eu tout à gagner de ne pas mettre autant d'informations et de descriptions dans ce premier tome, car il devient très indigeste, surtout qu'il n'y pas de l'action à chaque page non plus.
L'énorme intérêt du récit réside en Cassie, notre héroïne. Avec ses dons qui sortent de l'ordinaire et la découverte qu'elle est bien plus que ce qu'elle semble être (ce qui explique que plein de monde essaie de se l'approprier ou de la tuer), elle amène une originalité bienvenue qui nous donne envie d'en savoir toujours plus. Elle est assez fragile par rapport à d'autres et c'est ce que j'aime chez elle. J'ai aussi adoré le fantôme qui l'accompagne, Billy. Il est drôle, attachant et forme un duo de choc avec elle pour le plus grand plaisir des lecteurs.
Après plein d'autres personnages gravitent autour d'eux… Des vampires, des métamorphes, des sorciers et j'en passe. Je n'ai pas encore bien cerné la place de chacun ni leurs intentions respectives, puisque les trahisons pleuvent dans ce livre. D'ailleurs, le nombre de personnages secondaires est important et nous embrouille un peu par moment. Notre héroïne a en tout cas fort à faire pour ne pas se faire avoir avec toutes les personnes qui souhaitent lui mettre la main dessus, sans qu'elle sache vraiment pourquoi (la réponse à cette question est d'ailleurs très intéressante et promet une suite haute en couleur).
En bref, je ressors mitigée de cette lecture mais avec l'envie de lire la suite! J'ai eu beaucoup de mal avec la densité du texte et son côté très indigeste, mais l'héroïne me plaît énormément et après les révélations de la toute fin, j'ai hâte de savoir ce qui va lui arriver. Maintenant que l'univers est posé et que les bases ont été explicitées, j'ai l'espoir que le tome suivant sera plus léger et plus mouvementé.
Affaire à suivre donc :)
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          40
iris87
iris8721 septembre 2010
  • Livres 4.00/5
Nous sommes tout de suite plongés dans le bain. le récit commence par une tentative de meurtre. le ton est donné dans les premières pages, baggarres, violence, magie, mystères, tensions sensuelles voire sexuelles et trahison seront au rendez-vous. le fait d'être submergé par cet univers si riche peut être déroutant lors des premières pages, le rythme en est plus entraînant. Les explications sont tout de même présentent par touches au fur et à mesure.
Les vampires changent un peu mais rien de bien dérangeant, globalement, le même mythe que les dernières parutions. Je ne sais pas ce qu'ils ont tous avec les vampires français. Cela permet cependant de retrouver un peu d'histoire de france dans les tomes de certaines séries américaines, étonnemment toujours autours des mêmes siècles. Les roumains sont également se la partie, dont la famille de Dracula, mais cela me semble beaucoup plus logique.
Cassandra est une jeune femme au parcours un peu spécial, ayant évolué depuis toujours dans le monde des vampires. Elle est bien sur forte psychologiquement, avec une tendance dure à cuir, butée, qui tient plus que tout à sa liberté avec une tendance tenace au pragmatisme. J'aime particulièrement une ses particularité, son handicape à savoir se servir d'une arme à feu. Les personnages secondaires se regroupent en trois ou quatre catégories, les beaux et rompus aux entourloupes d'une cours, les beaux sans aucun sens de la politique et attachés à l'héroïne, les vilains, méchants, pas beau, mais très intelligents, et les gros bras moches.
Un univers avec une base de vampires de Bit-lit habituelle, les mythes gréco-romains et celtes sont cependant également présents. Pourquoi une héroïne devrait être amenée à posséder d'immenses pouvoirs ou être promises à de très grandes choses ? Quelques fautes de noms, qui ne nous empêchent cependant pas de suivre le cours de l'histoire, et les différents aventures et retournements de situations, bien orchestrés, qui tombent sur les épaules de Cassandra.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          30
Claryssa
Claryssa11 novembre 2015
Habituellement, les ouvrages bit-lit qui passent entre mes mains sont rapidement "ingurgités" ou carrément délaissés quand ils sont vraiment sans intérêt.
Etonnamment, et alors que le premier tome des aventures de Cassandra Palmer fait partie des histoires que j'ai plutôt bien appréciées, j'ai mis plusieurs jours pour en venir à bout.
Un résumé rapide ; Cassandra Palmer, dite Cassie, jeune extralucide orpheline élevée par Tony, un mafieux vampire, a trahi ce dernier quelques années auparavant, car elle ne supportait plus d'être exploitée et aspirait à venger l'assassinat de ses parents.
Pourchassée par Tony, elle manque se faire tuer par ses hommes de main, mais est sauvée par un secours inattendu. Placée sous la protection du Sénat Américain des vampires, et en particulier du troublant Mircea, elle apprend sa véritable nature et l'enjeu stratégique qu'elle représente.
L'héroïne en elle même ne présente pas un grand intérêt, elle est égoïste, indifférente et pas très maligne, mais elle possède de supers pouvoirs qui la protègent "malgré elle" de toutes les attaques qu'elle subit.
Tout le monde veut Cassie, Pythie en devenir, mais personne ne parvient à l'assujettir.
Les personnages qui gravitent autour d'elle ne présentent pas non plus un caractère époustouflant, au point de développer un lien empathique avec eux.
Pourtant, ce n'est pas faute pour l'auteure, de revenir sur des épisodes douloureux de leur existence afin d'approfondir leur personnalité.
L'histoire, curieusement construite, est assez brouillonne, dans le genre "j'y vais je reviens, j'y retourne et je tourne en rond"...
Etrange impression générale laissée ; celle d'une mise en place progressive, pas une plongée directe dans l'action, alors qu'il y a bien des scènes mouvementées.
Je suis même tombée sur des passages à la limite de la compréhension, à croire que même Karen CHANCE ne sait pas trop ce qu'elle a dans la tête, et a grand mal à nous le transmettre...
Malgré ces points négatifs, le récit se suit avec plaisir, les ennemis se dévoilent, les protecteurs aussi, et mène le lecteur vers le deuxième tome avec une certaine impatience.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          10
MorganeTryde
MorganeTryde28 octobre 2015
  • Livres 3.00/5
De quoi ça parle?
Cassandra Palmer peut parler aux esprits et voir l'avenir. Élevée par Tony, un vampire sanguinaire, et esclave de celui-ci, elle a réussi à fuir il y a quelques mois. Malheureusement, le vampire a réussi à la repérer et s'apprête à la kidnapper. Elle est cependant sûre qu'il ne lui laissera pas la vie sauve. Elle doit donc fuir, une nouvelle fois. Déjouant une attaque de vampires à l'aide de son colocataire Thomas, elle parvient à s'échapper… pour se retrouver au siège du Sénat des vampires.
Ceux-ci la protègent mais réclament son aide en retour et Cassandra sait que cela ne va pas lui plaire. de petite devineresse, elle pourrait bien passer à pythie aux incroyables pouvoirs.
A quoi faut-il s'attendre?
Il s'agit d'un roman de bit-lit qui regroupe toute une série de créatures magiques allant des vampires, des mages noirs, des garous en tous genres, etc. le monde fantastique est très développé et très vaste. Tellement vaste que l'on s'y perd. Il y a énormément de détails mentionnés dans l'histoire afin d'expliquer ce monde inconnu de nous, pauvres humains. La magie cotoie le surnaturel à chaque page. Evidemment, les vampires sont tous plus sexy les uns que les autres (sinon ce ne serait pas marrant!).
Il y a un peu d'érotisme mais relativement soft. L'accent n'est pas réellement mis là-dessus même si une scène de sexe en particulier a pris plusieurs pages.
Il s'agit d'un roman à suspens puisque Cassandra est confrontée à diverses trahisons. Les revirements de situations vont bon train, de même que les découvertes surprenantes.
L'histoire est écrite en Je, c'est Cassandra qui parle. L'écriture est simple mais pas vraiment fluide. J'ai parfois trouvé que les phrases étaient lourdes et trop longues, de même que les explications entre chaque question.
Les personnages principaux:
Cassandra: jeune femme d'un peu plus de 20 ans. Elle peut prédire l'avenir à l'aide de visions qui s'imposent à elle sans prévenir. Elle peut également communiquer avec les esprits. L'un d'eux lui est d'ailleurs fidèle et lui sert d'espion. Elle est orpheline, ses parents ayant été assassiné sur ordre de Tony, le vampire qui l'a maintenue en captivité durant son enfance et son adolescence. Elle possède un talisman en forme de pentacle dans le dos qui se manifeste pour la protéger lorsqu'elle est en danger.
Mircea: vampire et frère du célèbre Dracula. Il est le créateur de Tony et connait Cassandra depuis l'enfance. Il l'a toujours beaucoup aimée et veut à présent la protéger. Il croit en elle et en ses capacités. de même qu'il n'est pas insensible à ses charmes…
Mon avis:
Je n'ai pas franchement apprécié ce livre. Je ne l'ai pas détesté non plus mais j'ai eu beaucoup de mal à le lire. J'ai d'ailleurs trainé car je ne parvenais pas à me plonger dedans.
La première moitié de l'histoire est très longue et lourde. le lecteur reçoit beaucoup de détails et, franchement, on s'y perd. Il y a plein d'éléments que je n'ai pas compris car ce n'était pas clair. le monde créé par l'auteur est très vaste mais, justement, c'est impossible de s'y retrouver. Peut-être qu'en lisant les tomes suivants, cela deviendra limpide mais là, à l'issue du tome 1, je n'ai pas compris la moitié de l'histoire.
Je n'ai pas spécialement accroché aux personnages non plus. Cassandra a de la répartie et un fort caractère comme je les aime mais elle m'a un peu déçue. Quant aux vampires, disons que c'est un peu du réchauffé. Mircea est sympa et on lui ferait bien un petit coucou à l'occasion mais sans plus. Thomas est appréciable au début mais plus tellement vers la fin. Il y a beaucoup de personnages qui sont mentionnés mais qui ne sont pas suffisamment développés dans ce tome. Ils le seront peut-être dans les suivants mais, franchement, je ne pense pas lire la suite.
Le démarrage est trop long, l'histoire est trop éparpillée et pour moi ça ne fonctionne pas.
Ma note: 3/5
Pour qui?
Pour celles qui aiment la bit-lit avec des vampires et d'autres créatures magiques pour héros.
Lien : http://readingissosexy.com/cassandra-palmer-tome..
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          00
Citations & extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
LittleJohnLittleJohn10 janvier 2011
Il m'avait emmenée avec lui à la salle de tir, tous les jours pendant deux semaines. Grâce à lui, j'en étais arrivée au stade où, même si je continuais à être incapable d'atteindre une grange, je la ratais vraiment de justesse. Par la suite, dès que j'en avais eu les moyens, j'avais repris des cours. Et j'étais capable de viser une grange sans aucun problème. Enfin... si c'était une grosse grange et que je me trouvais à trois mètres.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          60
lillymarronlillymarron05 août 2010
Pas d'arme, aucun moyen de se camoufler, un pauvre talisman tordu en guise de protection... J'ai décidé d'opter pour la forme de courage la plus connue, communément appelée "va_te_planquer"
Commenter    J’apprécie          110
Milka2bMilka2b29 novembre 2012
Quand j'ai vu la rubrique necrologique, j'ai tout de suite compris que j'étais dans le pétrin. Ce qui m'a mis la puce à l'oreille, c'était qu'elle était à mon nom. Mais je n'avais aucune idée de la facon dont ils m'avaient retrouvée, ni du type responsable de cette petite blague. Je ne sais pas si c'est lié au fait qu'il soit mort ou qu'il ait toujours été constipé, mais ce salopard d'Antonio n'a jamais été un grand comique.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          20
ClaryssaClaryssa11 novembre 2015
-— Qu'est-ce qui te dit que je n'ai pas été exploité, Cassie ?
m'a-t-il demandé. (Son timbre avait quelque chose de féroce.)
Tu sais comment je suis devenu vampire ? Tu m'aimerais
plus si je te racontais qu'ils ont rassemblé tous ceux de mon
village, moi y compris, pour servir de gibier à Alejandro et
sa cour? La seule raison pour laquelle je ne suis pas mort
c'est parce qu'un de ses courtisans me trouvait assez attirant
pour me mettre de côté. J'ai dû regarder mourir des gens
qui avaient survécu à la peste et à la conquête espagnole,
qui s'étaient battus à mes côtés pendant des années, en
dépit d'infimes probabilités de victoire. Et ils se sont fait
assassiner pour obéir au caprice pervers d'un fou furieux !
C'est ça que tu veux entendre ? Si ce n'est pas assez pour
obtenir ton pardon, j'ai plein d'autres histoires, crois-moi !
On pourrait faire un concours, mais je pense que tu serais
à sec avant moi. Tu as passé quelques années dans la rue.
Moi, j'ai passé trois siècles et demi avec Alejandro !
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          00
YumikoYumiko29 octobre 2012
He brushed warm lips over mine. « I don’t intend to hurt you, » he whipered. If there had been any point, I’d have reminded him that whether he did the assassination himself or merely turned me over to Tony, the end result would be the same. But I didn’t have time to say anything before his lips ghosted over mine again; then suddenly his control snapped and he covered my mouth in a bruising kiss thad had none of the previous gentleness.
+ Lire la suite
Commenter    J’apprécie          10
autres livres classés : bit litVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr




Lecteurs (331) Voir plus


Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1476 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre