Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2226209379
Éditeur : Albin Michel (2011)


Note moyenne : 3.74/5 (sur 19 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

L'étang aux libellules était hors du temps, à l'abri de la guerre : protégé, intime, magnifique...

Le roi de Berganie vient d'être assassiné pour s'être opposé à Hitler.
Un groupe d'enfants va venir en aide au jeune prince héritier dé... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (4)

> Ajouter une critique

  • Par docidf, le 21 octobre 2012

    docidf

    L'étang aux libellules / IBBOTSON, Eva
    Albin Michel – Octobre 2011 – 456 pages (Wiz)
    ISBN : 978-2-2262-0937-5 - Prix : 17 €
    Résumé : Nous sommes au printemps 1939, en Angleterre. Tally, 11 ans, orpheline de mère est élevée par son père et ses tantes. Pressentant l'imminence de la guerre, son père décide, le cœur serré, d'envoyer Tally étudier à la campagne. Delderton n'est pas le pensionnat typique auquel s'attendait Tally avec un peu d'inquiétude. Les élèves y sont très libres, entourés d'adultes bienveillants et les méthodes d'enseignement peu classiques. Vite intégrée, Tally fait preuve d'un tempérament actif et altruiste. Les élèves de Delderton sont un jour invités à participer à un festival international de danses folkloriques en Berganie. le Roi de ce petit pays a eu le courage de résister à Hitler et souhaite par ce moyen, promouvoir la paix entre les peuples. Tally enthousiasmée par le courage de cet homme prend les choses en main suivie par ses amis et rejoints par 2 professeurs dont notamment Mattéo, professeur de sciences très apprécié des élèves qui a ses raisons pour vouloir y aller. Les jeunes participants de nombreux pays se retrouvent à camper au pied du château de Berganie en attendant de se produire devant toute la population. Ils sont observés de loin par Karil, le jeune prince. Celui-ci souffre de son isolement et aimerait bien jouir de leur liberté. L'assassinat du roi de Berganie par des envoyés d'Hitler va changer le cours des choses pour Karil dont nous suivrons les aventures liées à celles des élèves de Delderton.
    Mots- cles: AVENTURE- GUERRE-TRAHISON- RELATIONS PERE-FILS- SOLITUDE- ECOLE SUMMERHILL
    Commentaires : Roman plaisant. Les personnages principaux sont attachants et positifs. La description de l'école Delderton est intéressante et juste. Pas caricaturale. On a le sentiment que l'auteur a vécu ce dont elle parle. Ce roman met en exergue des qualités essentielles dans la vie : l'altruisme, l'indulgence, le refus de s'apitoyer sur son sort, le courage de résister à l'injustice, l'honnêteté…
    Pistes de discussion :
    • La liberté des élèves de Delderton (« on n'est pas obligés d'être libres si on n'en a pas envie »)
    • La résistance à Hitler
    • Le rôle des rencontres internationales dans la paix.
    • La façon dont Tally et Karil envisagent l‘existence.

    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Sophielit, le 29 novembre 2011

    Sophielit
    J'aime l'écriture d'Eva Ibbotson. Cette auteure arrive à créer des protagonistes et des paysages plus grands que nature. Certes, quelques personnages sont stéréotypés au départ, mais ils se nuancent au fil des aventures et montrent d'eux des facettes complètement inattendues. Je me suis donc laisser happer par Tally, fière descendante d'une grand-mère qui lavait les chaussettes des itinérants, mais aussi de l'horrible comtesse Frederica, de Kit, de Magda et de plusieurs autres, quittant ma réalité pour un monde où tout est possible.
    C'est d'ailleurs l'impression qui reste à la fin de ces quatre-cent-cinquante pages; celle que tout est possible et qu'il suffit de vouloir, d'y croire et de faire confiance aux autres. le récit est truffé de rebondissements et d'histoires parallèles, entre le quotidien d'une bande de jeunes de douze ans et la dure réalité de la guerre. J'ai tout à tour sourit, réfléchit, été émue, intriguée et… déçue que tout se termine.
    En bref, c'est une lecture porteuse de bonheur, ma deuxième cette semaine après le chemin de sable, et c'est un livre parfait pour affronter la grisaille automnale!

    Lien : http://sophielit.ca/critique.php?id=342
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Freelfe, le 05 février 2013

    Freelfe
    Eva Ibbotson est une auteure jeunesse que j'apprécie beaucoup. Elle a beaucoup d'idées originales et parvient à nous faire des fins souvent en coup de théâtre. Bien que sympathique, ce livre-ci est loin d'être mon préféré. J'ai eu du mal avec l'héroïne. Certes, celle-ci est une enfant très intelligente, mais ces remarques et questions me l'ont plutôt fait passer pour une petite fille bizarre. L'histoire est sympathique mais pas aussi prenante que d'autres de ces livres. le début est un peu lent mais la suite s'accélère un peu. C'est une belle histoire d'amitié et la fin, bien qu'elle ne soit pas en coup de théâtre, m'a tiré un sourire.
    Un livre jeunesse agréable à lire mais qui n'est pas le meilleur de cette auteure.

    Lien : http://freelfe.blogspot.fr/2013/02/mini-avis-de-9-livres.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Pays_des_contes, le 11 janvier 2012

    Pays_des_contes
    Uchronie sur le principe (un état imaginaire, une situation qui pourrait être), cet Étang aux libellules est un très beau roman humaniste et optimiste, qui évoque la question de la résistance face à l'oppression [...]

    Lien : http://siletaitencoreunefois.hautetfort.com/archive/2012/01/11/l-eta..

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique


Critiques presse (4)


  • Lexpress , le 30 janvier 2012
    Le combat, l'espoir, la solidarité, voilà le feu sacré qui animait l'auteur qui nous a quittés en 2010 à l'âge de quatre-vingt-cinq ans, et qu'elle transmet aujourd'hui avec cette histoire attachante aux jeunes générations.
    Lire la critique sur le site : Lexpress
  • LeFigaro , le 03 janvier 2012
    Au delà de l'univers imaginaire foisonnant décrit par la romancière, son héroïne emporte le morceau. Tally est un très beau personnage, inspirant et stimulant. Elle incarne des valeurs qui ne sont pas uniquement basées sur la force physique et les pouvoirs magiques, deux constantes malheureusement trop souvent redondantes du genre.
    Lire la critique sur le site : LeFigaro
  • LeFigaro , le 28 décembre 2011
    Au delà de l'univers imaginaire foisonnant décrit par la romancière, son héroïne emporte le morceau. Tally est un très beau personnage, inspirant et stimulant. Elle incarne des valeurs qui ne sont pas uniquement basées sur la force physique et les pouvoirs magiques, deux constantes malheureusement trop souvent redondantes du genre.
    Lire la critique sur le site : LeFigaro
  • Ricochet , le 30 novembre 2011
    Ce roman, dense, foisonnant, est passionnant et plonge les lecteurs dans une très belle aventure humaine. Il est d’autant plus émouvant qu’il est le dernier de cette grande romancière qui a puisé dans sa propre enfance pour y trouver sa matière.
    Lire la critique sur le site : Ricochet

> voir toutes (2)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Pays_des_contes, le 11 janvier 2012

    - Je ne veux critiquer personne, mais qu’est-ce que cette école exactement ? On parle d’une école progressiste, et je connais le sens du mot progresser – du moins, je pense. Ça veut dire aller d’un endroit à l’autre. Mais où ?

    - Ah, c’est une bonne question, répondit le directeur, l’air soudain pensif. Eh bien, nous voulons que les enfants prennent leur vie en main. Qu’ils choisissent ce qui est bon pour eux plutôt qu’on le leur impose.

    - Oui, je vois. Mais pour ça, il faut savoir ce qui est bon.

    - Et tu ne crois pas que chacun le sait ?

    - Si, en général. Mais est-ce que… l’école dans son ensemble ne devrait pas aller d’un endroit à un autre ? Vers un endroit meilleur… puisqu’elle est progressiste ? Enfin, le monde n’est pas très bon, n’est-ce pas, avec la guerre qui arrive et tout ça ?

    Daley resta silencieux. L’enfant avait certainement raison en ce qui concernait l’état du monde. Pendant un instant, il vit ce qu’elle voyait : toute l’école s’avançant comme une armée vengeresse du côté du Bien.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Pays_des_contes, le 11 janvier 2012

    C'est plutôt vous qui allez avoir des problèmes, je le crains. Cette enfant veut faire du monde un endroit meilleur;

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

> voir toutes (1)

Video de Eva Ibbotson

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Eva Ibbotson

The Great Ghost Rescue (2011) Trailer








Sur Amazon
à partir de :
12,99 € (neuf)
7,34 € (occasion)

   

Faire découvrir L'étang aux libellules par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz