AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756054429
Éditeur : Delcourt (08/10/2014)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 57 notes)
Résumé :
La Petite Mort a dû faire un terrible choix entre faucher Ludovic, son meilleur ami atteint d'une leucémie, ou son chat Sephi. A-t-il fait le bon choix ? L'entrée au collège, cet univers impitoyable, va-t-elle remettre en question l'amitié, l'amour et l'existence des licornes-sirènes ? De toute façon, rien ne va se passer comme prévu car la famille Mort a... un squelette dans son placard.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
LeManegeDePsylook
25 mai 2016
★★★★★
★★★★★
On reprend l’histoire à la suite directe du premier avec l’enterrement de Sephi, ça me brise toujours autant le cœur, si ce n’est même plus par la suite : le sacrifice en valait-il le coup ? Je n’étais pas très sûre d’apprécier Ludo, il me faisait rire, mais quelque chose me dérangeait en lui sans savoir quoi… Malheureusement, dans ce second tome, le nouveau copain de la Petite Mort est loin d’être sympathique avec son arrivée au collège, ses poils qui poussent et ses hormones qui le travaillent, sans compter son horrible père qui n’aide pas – parce que oui, dans ce volume, la Petite Mort entre en 6ème. Il est appréciable de découvrir que le personnage grandit et les soucis qui l’accaparent également ; enfin un héros qui n’est pas figé dans le temps !
On en apprend davantage sur la mort et son « protocole de vie » comme le dit si bien l’auteur (son développement, sa croissance, son évolution jusqu’à devenir la Mort).
Et puis, de nouveaux personnages font leur apparition : le nouveau chat du nom de Ghost qui m’insupporte assez, Tycho le poissophone mais aussi le Grand-père de la Petite Mort et c’est là que les choses se corsent pour tous les membres de la famille.
J’ai trouvé ce second tome bien moins drôle que le premier, il a un côté plus tragique : l’enterrement de Sephi ouvre le bal et ce petit chat que j’ai tant aimé est loin d’être la dernière perte qu’essuiera la Petite Mort.
Comme pour le premier, on a droit à des éléments de réalité augmentée, seulement cette fois, l’auteur, Davy Mourier, entre davantage dans les détails de création nous expliquant et nous montrant la manière dont il dessine ses strips, d’un côté les décors, de l’autre les personnages ; c’était un gros plus. J’ai trouvé ces petits films bien plus intéressants que les précédents.
Comme pour le premier, j’ai adoré. La fin est tout aussi dure et là, il va vraiment falloir que je me procure le 3 parce que je ne l’ai pas :'(
Lien : http://psylook.kimengumi.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Little_Daisy
21 octobre 2014
★★★★★
★★★★★
Vous vous souvenez, y a un peu moins d'un an je vous racontais comment la BD de Davy Mourier elle était super, qu'il fallait la lire toussa toussa … Et j'espère que vous l'avez effectivement lu parce qu'aujourd'hui je remet les bouchées doubles avec le tome 2 toujours édité par Delcourt et sortie le 8 octobre 2014.
Le secret de la licorne-sirène ?
Mais ça se peut pas, ça n'existe pas ! Et c'est faux, cette bd vous dira que c'est juste une espèce très rare …
La petite Mort revient pour notre plaisir. La voilà en âge d'aller au lycée avec Ludovic, son ami. Toujours rêveuse, la petite mort prend conscience de ses devoirs et obligations entre sa famille et les liens sociaux qu'elle tisse à l'école. La fin de l'enfance est ici représentée de façon cynique, drôle, parfois bête et méchante et c'est ça qui fait le charme de Davy Mourier, son humour noir et grossier.
J'ai rigolé avec ce second tome. Toujours autant de clins d'oeil, de références et de remerciements. Les fausses publicités se moquant des industries multinationales sont de nouveau présentes et ponctuent la bd. J'ai apprécié découvrir de nouveaux personnages et aller plus en profondeur sur la façon de vivre au sein de la famille de la Petite Mort. Si dans le premier tome nous nous attachions facilement au personnage principal, ici c'est définitif, nous ne pouvons que l'adorer. Ce tome 2 nous offre une vision plus ample des personnages comme Ludovic que l'on apprend à connaître réellement. Voilà, c'est dit, j'ai aimé cette bd.
Tout comme pour le 1e tome, un jeux vidéo a été développé et j'ai hâte de voir ce que ça donne… Pour l'instant je patiente, j'ai pas encore eu le temps d'y jouer. Pour la réalité augmentée … C'est tout de même dommage qu'il y ai eu un décalage avec la sortie de l'album mais no comment je pense que ça ennuie suffisamment l'auteur.
Il ne me reste plus qu'à avoir une dédicace sur la page prévue à cet effet. En plus, rencontrer Davy Mourier c'est toujours sympa !
Lien : http://chickon.fr/2014/10/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
bountyfrei
19 octobre 2014
★★★★★
★★★★★
Le premier tome de la petite mort, ça a été un coup de coeur. Tant d'humour noir dans un seul livre, accompagné de publicités énormes avec Mr Poulpe, il m'en avait pas fallu beaucoup pour que je reparte de la fnac avec ce livre. du coup, quand j'ai vu que le deuxième tome était sortit, je me suis jetée dessus, telle une junkie en manque.
Et quel plaisir de retrouver la famille mort au complet! Cette fois-ci, pépé mort fera son apparition! Pépé n'a pas fauché sa dernière âme, et ne devait pas sortir du placard. Alors le Grand Tout va devoir prendre des décisions pour régler ce problème. Et quand le Grand Tout prend des décisions, on se souvient tous comment a fini le premier tome (RIP, Sephi).
D'ailleurs, la petite mort à un nouveau chat! Qui se prend pour un chien et qui se mange la queue, et il est content car il a attrapé la queue d'un chat... Les raisons de cette folie féline sont expliquées à travers une mini-BD tout aussi amusante que le reste de l'ouvrage! Nous retrouvons aussi les publicités qui avaient fait le charme du premier tome : Hello Kittu, Killer Surprise, Narototo, ect... Mais aussi des mini-BD "Apprenons le suicide avec Hello Kittu", à mourir de rire, sans mauvais jeu de mot!
Mais mis à part l'humour omniprésent, on retrouve les problèmes de l'adolescence, thème déjà longuement abordé par l'auteur dans 50 francs pour tout. En effet, la petite mort rentre au collège et va pouvoir vivre sa première expérience amoureuse avec une gothique qui ne l'aime que pour son physique. Rajoutons à ça l'acné d'os qu'il doit cacher avec du tippex, bref ce n'est pas une bonne année pour la petite mort.
L'objet-livre en lui même est toujours autant magnifique avec sa couverture satinée. Malheureusement, les traces de doigts restent après lecture, voir mêmes les traces de pattes de chats quand on a deux bestioles qui trouvent sympa de dormir sur les livres. le livre contient des bonus à voir en réalité augmentée, mais l'application n'est plus en ligne, je n'ai donc pas pu lire les bonus de ce tome.
Mis à part ce petit problème de réalité augmentée, la qualité est toujours au rendez-vous, et j'ai totalement apprécié cette suite! J'ai hâte que le troisième tome sorte!
Lien : http://onceuponatime.ek.la/l..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Shan_Ze
14 décembre 2015
★★★★★
★★★★★
L'auteur nous avait laissé sur une question de vie et de mort (évidemment…), sur un dilemme cornélien. Il poursuit donc la « vie » de la Petite Mort, celle-ci rentre dans l'adolescence et le lot de problèmes qui vont avec : amours, désillusion, nouveaux rêves… Mais il y a aussi le retour d'un membre qu'on croyait mort, euh, plus vraiment là.
Une série BD que j'ai découverte récemment et qui me fait bien rire et sourire. A chaque âge, ses problèmes même qu'on s'appelle La petite mort. Toujours aussi délirant, toujours aussi barré ! On s'attacherait presqu'au personnage s'il n'était pas ce qu'il est.
Et je viens de voir qu'un troisième est sorti, wouhou !!
Commenter  J’apprécie          90
Noctenbule
01 juin 2015
★★★★★
★★★★★
Davy Mourier ne pensait pas que le succès serait au rendez-vous après le tome 1. Alors il s'est senti obligé de faire une suite pour le plus grand plaisir des lecteurs. Vous ne croyez pas que la mort peut-être joyeuse? Détrompez vous et partez à la découverte de la Petite mort.
La petite mort vit entouré de son père, sa mère, de son grand-père et d'un poisson rouge. Une famille presque ordinaire sauf que leur métier de génération en génération, c'est faucheur. D'ailleurs, il y a un règlement bien particulier sur le mode de vie de ces êtres particuliers. La petite mort refuse cette évidence. Lui, il va à l'école, se fait un ami et à un rêve. Il veut devenir fleuriste. Mais bien entendu, plusieurs obstacles vont se dresser devant lui. Papi qui refuse de respecter les règles en fauchant trois personnes pour qu'il puisse mourir. Pourquoi vouloir vraiment mourir? Il y a a pleins de choses à découvrir comme l'Amour, l'amitié, les animaux de compagnie... Puis cet être supérieur qui n'arrête pas de faire des menaces en hurlant : "Erreur dans le protocole!". Pas facile d'être jeune. Oh moins, cela ne dure pas une éternité.
J'ai vraiment adoré cette bande dessinée dans laquelle je n'ai pas arrêté de rire. Pleins de références en tout genre comme celle à Docteur Who, à Charlie, aux schtroumpfs, aux Monsieur-Madame, à Mario, à Hello Kitty gentiment renommée Hello Kittu, au Killer surprises et autres petite choses. Publicités détournées côtoient les croquis et les histoires de la famille de la Mort. Humour noir, sarcasme et dérision, tout y est pour me plaire. J'avoue, j'ai rigolé comme une pintade en tournant les pages. Apprenons le suicide avec Hello Kittu ou comment tuer l'insuportable Momora l'exportatrice tout en partant à la découverte des différents cafés proposés par le Death Star Bucks. Vous l'aurez compris ici, on rit en bonne intelligence.
Vous aimez le noir et blanc, vous détester Hello Kitty et vous trouvez qu'il est de bon rire de tout. Alors courrez lire La petite mort, vous ne serez pas déçu d'avoir passé un très bon moment.
Lien : https://22h05ruedesdames.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Les critiques presse (3)
Bedeo02 janvier 2015
On a tout d’abord l’impression d’avoir affaire à une petite BD potache sur le thème de la mort, émaillé de gags parfois assez basiques, mais à la lecture, on se rend compte que c’est bien plus que ça : Davy Mourier sait se faire cynique, notamment grâce à des fausses pubs en couleurs et pleine pages, sur le thème de la mort, mais aussi bien plus profond.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BulledEncre03 novembre 2014
Les personnages tout en rondeur et en douceur font tout pour nous faire entrer dans cet univers qui oscille entre vie et mort toujours sous le signe de l’humour noir.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BDGest28 octobre 2014
Classique roman d’apprentissage sur le fond, satire pleine de verve sarcastique sur la forme, voici un diptyque qui n’est pas loin d’être le cadeau idéal pour les ados un tant soit peu délurés de votre entourage.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations & extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
okkaokka13 octobre 2016
p.92.

Et n’oubliez pas que le monde se divise en deux catégories :
ceux qui acceptent le monde tel qu’il est et jouent avec les règles imposées et ceux qui les refusent et passent leur vie à essayer de les modifier…
Souvent en vain…
…mais pas toujours.
Commenter  J’apprécie          80
okkaokka13 octobre 2016
p.78.

« Des cerises sur la poitrine, parce que ma mère m’en avait acheté et en les mangeant avec moi, elle m’avait promis que c’était le jour où elle arrêtait de boire… C’est pour me souvenir que les gens ne tiennent pas leurs promesses. »
Commenter  J’apprécie          52
okkaokka13 octobre 2016
p.86.
La petite mort au conseiller d’orientation :

Vous n’avez plus de rêves. C’est pas parce que vous n’en avez plus que vous devez piétiner ceux des autres. Si vous aviez eu des rêves adolescent, vous ne feriez sûrement pas ce métier.
Commenter  J’apprécie          40
JulverJulver05 décembre 2014
Voici des anémones pour toi.Je suis venu te dire que je t'aime Aude mais je ne le dirai plus jamais. Sache juste que chacun de mes silences sera un requiem à mon amour pour toi.

Tant que c'est en silence, moi ça me va.
Commenter  J’apprécie          40
bountyfreibountyfrei19 octobre 2014
-Pourquoi on enterre le chat dans une boîte de Céréales?
-Ben... On porte pas de chaussures.
Commenter  J’apprécie          100
Videos de Davy Mourier (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Davy Mourier
Davy Mourier découvre le premier exemplaire de la Petite Mort sa BD qui sort le 4 septembre 2013. L'actualité inutile et absurde de mon web
autres livres classés : humour noirVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

la petite mort le retour!

quel métier la petite mort voudrait faire plus tard?

faucher des 'vieux'
fleuriste
faucheuse comme son père
bonhomme de neige

6 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : La Petite Mort de Davy MourierCréer un quiz sur ce livre