Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique



ISBN : 250500210X
Éditeur : Kana (2010)


Note moyenne : 4.3/5 (sur 120 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Gesicht a découvert que toutes les victimes sont des vétérans d'un même conflit et que les robots visés par le tueur sont les plus puissants de la planète. Lui-même en fait partie. Il part à la rencontre des personnes concernées pour tenter de les prévenir et de les pro... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (16)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par sandrine57, le 15 juillet 2013

    sandrine57
    Homme ou robot, le tueur reste insaisissable et continue à s'attaquer aux robots les plus puissants du monde et aux hommes qui agissent pour les droits des robots. L'inspecteur Gesicht, cible potentielle, découvre que les crimes seraient liés au 39è conflit en Asie centrale.

    Un deuxième tome très riche qui explore un peu plus encore la complexité de la cohabitation entre les hommes qui se croient supérieurs et les robots qui s'humanisent en découvrant les sentiments. Certains ne cachent pas leur mépris des machines et leur opposition aux lois qui les protègent. On en apprend aussi un peu plus sur ce qu'a été le 39è conflit en Asie centrale qui n'est pas sans rappeler la guerre d'Irak.
    Beaucoup de questionnements sur la répartition du pouvoir à travers le monde, sur le bien-fondé de la guerre et bien sûr le mystère qui s'épaissit autour du tueur, de son identité, de ses motivations, ce tome est dans la continuité du premier et ouvre sur de nouvelles perspectives. S'agit-il d'un vaste complot? Gesicht est-il manipulé? Qui tire les ficelles? Et bien sûr, l'émotion est au rendez-vous avec la mort d'un robot père de famille et la présence d'Astroboy, petit garçon à l'intelligence artificielle supérieure, qui ressemble à s'y méprendre à un humain. A suivre.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par yokai, le 26 janvier 2012

    yokai
    Bien après la lecture du premier tome de la série qui m'avait laissé une impression mitigée, j'ai décidé de donner une deuxième chance à ce manga. Bien m'en a pris car ce second tome change la donne. J'avais été un peu déçu par le personnage principal du récit qui avait, selon moi, un charisme proche de celui de l'inspecteur Derrick. C'est encore un peu vrai mais, en le découvrant un peu mieux, on parvient à s'y attacher et même à ressentir de l'empathie. Au dela de ce personnage, la série s'étoffe et intègre, en marge de l'enquête sur les assassinats des robots et de leurs sympathisants, d'autres éléments.
    Comme souvent dans ce type d'histoire, le passé des personnages est peu à peu révélé et a des répercutions importantes sur les évènements se déroulant à l'époque du récit. Les personnages de Pluto ont participé à une grande guerre ressemblant très fortement à la guerre menée par les américains en Irak.
    Deuxièmement, le thème majeur de l'histoire, la condition des robots par rapport aux humains, devient prégnant. Au fil du temps, les robots sont devenus tellement perfectionnés qu'il est difficile de faire la différence entre un humain et un robot — ils passeraient sans problème le test de Turing. Certains commencent même à apprécier les plaisirs de la vie et à ressentir des émotions. Pourtant, ils ne peuvent oublier qu'ils ont été créés par l'homme et pour l'homme, pour le servir. La ségrégation entre les hommes et les robots est un sujet brulant dans cette société qui nous renvoie à l'esclavage et à l'apartheid. Enfin, il ne faut pas oublier la grande peur de l'homme, le danger que représentent les robots. Sont-il capables de transgresser l'une des lois fondamentales de la robotique: Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger.
    Ces éléments apportent de la consistance à l'histoire et sont bien intégrés au récit qui les explore tour à tour. Tout ceci est servi par un excellent dessin aux accents sombres et réalistes, prenant clairement ses distances par rapport à l'oeuvre originale de Tezuka et renforçant ainsi la crédibilité de l'ensemble. J'avais donc failli passer à côté d'une des toutes meilleures séries de ces dernières années.

    Lien : http://www.aubonroman.com/2011/11/pluto-tome-2-par-naoki-urasawa.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par gargamel00, le 30 mai 2013

    gargamel00
    Nous apprenons ici que l'organisation du monde semble totalement chamboulée. Bien sûr, les États-Unis, bien qu'ils s'appellent désormais USA de Thracia continuent de diriger le monde et de nous sauver des "méchants", mais on découvre de nouvelles puissances, de nouveaux fonctionnements. Contrairement aux habituels films et livres de science-fiction sur les robots, ceux-ci ont été rendus incapable de tuer, ce qui les rendrait au final plus faibles que l'homme, mais il semblerait que tout système aie ses failles, à voir plus tard. Au contraire même, les robots, sans doute à force de nous côtoyer, développeraient des sentiments, ce qui conduit inévitablement à commettre les pires bêtises. Car comme nous le signalent si bien les auteurs, les humains, pour se protéger, ont la capacité d'oublier les évènements les plus traumatisant, alors que les robots sont condamnés à tout conserver dans leur mémoire informatisée.
    Cette histoire interpelle par sa profondeur et sa recherche, elle sort clairement des sentiers battus et offre un point de vue vraiment nouveau dans le genre.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Megelio, le 03 juillet 2013

    Megelio
    Voilà un moment que je voulais entamer la suite de Pluto. le tome 2 est encore plus passionnant : on en apprend plus au sujet des sept robots les plus puissants et sur l'individu qui semble déterminé à les détruire. On s'attache encore plus à eux, puisque dans ce tome, bon nombre d'éléments nous montrent que les robots sont émotionnellement très proches des hommes (notamment à travers Astro). Ces derniers se sentant toujours supérieurs à eux.
    La fin nous donne très envie de nous jeter sur le troisième tome, avec les mystères qui entourent le personnage de Gesicht et l'intervention finale d'un nouveau personnage qui soulève son lot d'interrogations.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par FaBmNrD, le 16 août 2011

    FaBmNrD
    Une nouvelle série de manga science-fiction très attachante et addictive.
    Partant de l'histoire d'Astroboy, le robot le plus fort du monde (indiqué en sous-titre), les deux auteurs reconstruisent un monde où cohabitent tant bien que mal robots et humain. Les premiers tentant de servir de leur mieux les seconds, alors même que ceux-ci se sentent oppressé par cette aide.
    Une très bonne réflexion sur la cohabitation entre espèces différentes et même sur le racisme. En effet, les robots sont alors tellement perfectionnés que seuls des détecteurs permettent de faire la distinction entre humains et robots.
    Dans ce deuxième tome, l'enquête sur les terribles meurtres qui secouent l'ex-commission "Bora" et les 7 robots les plus puissants se poursuit. Dans le même temps, on découvre que certains robots accèdent aux sentiments et aux sensations. de quoi ajouter à la confusion entre robots et humains ...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (8)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Verdorie, le 05 juillet 2014

    - Nous, les humains, avons une mémoire très pratique. Elle dispose d'une fonction "oublier". Les souvenirs trop douloureux nous empêchent de vivre. C'est pour ça qu'on les oublie.

    Commenter     J’apprécie          0 23         Page de la citation

  • Par Megelio, le 27 juin 2013

    - Notre mémoire reste intacte tant qu’on ne l’efface pas. Nous nous souvenons parfaitement de tout ce que nous avons vu dans cette guerre. Des carcasses de robots par milliers… Puis on a appris, on a découvert l’envie de tuer. Mais depuis, je suis devenu incapable de détruire mon adversaire et qu’en disent les humains ?
    - Que vous vous ménagez… ?
    - Dites, vous ne croyez pas… que nous évoluons ?
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la citation

  • Par Mero, le 25 août 2012

    Vous savez pourquoi les humains ont tendance à bâtir des monuments comme ça ?
    Parce qu'ils oublient.
    Alors quand leur mémoire commence à s'altérer, ils se dépêchent de construire quelque chose pour ne pas oublier.

    Commenter     J’apprécie          0 14         Page de la citation

  • Par Mero, le 25 août 2012

    Il a continué à me faire des signes de la main jusqu'à ce qu'il ne me voie plus. Moi j'avais le cœur gros, moi le robot...

    Commenter     J’apprécie          0 12         Page de la citation

  • Par Mero, le 25 août 2012

    Vous avez balancé des bombes sur mes enfants qui dormaient ! " Au secours d'un peuple opprimé" ?! Vous tuez des enfants ! C'est ça votre justice ?!

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

> voir toutes (7)

Videos de Naoki Urasawa

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Naoki Urasawa

Présentation du manga Pluto rendant hommage à Tezuka








Sur Amazon
à partir de :
6,85 € (neuf)
3,99 € (occasion)

   

Faire découvrir Pluto, tome 2 par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (191)

> voir plus

Quiz