AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Charles Barbant (Illustrateur)Henri Meyer (Illustrateur)
ISBN : 225308106X
Éditeur : Le Livre de Poche (22/09/2004)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 123 notes)
Résumé :
Le Pilgrim vogue vers l'Amérique. Dick Sand, jeune homme de quinze ans, y côtoie quelques passagers pittoresques : Mrs. Weldon, le cousin Bénédict, et quelques Noirs américains.
Par un concours de circonstances des plus mystérieux, l'équipage disparaît. Dick se retrouve aux commandes. Alors qu'il croit mener l'embarcation à bon port, le "capitaine de quinze ans" et ses compagnons se retrouvent en Afrique. Parmi les esclavagistes...
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
BrunoA
04 mai 2013
Dick Sand, quinze ans, se retrouve, par un incroyable concours de circonstances, maître à bord d'un bateau, le Pilgrim.
Chargé de ramener le navire et ses passagers à bon port, Dick Sand est trompé par le cuisinier du bord et se retrouve finalement sur les côtes africaines.
Au-delà de l'aventure pittoresque, Jules Verne pose ici le problème de l'esclavage qu'il condamne et il nous offre, en plus d'un voyage extraordinaire, un plaidoyer pour la liberté.
Commenter  J’apprécie          190
gill
06 juillet 2012
Dick Sand est novice à bord de la goélette "Pilgrim", au cours du retour après une mauvaise saison de pêche le commandant disparaît.
Le jeune mousse se retrouve seul maître à bord, avec Mistress Weldon, la femme de l'armateur, et son fils Jack qu'il doit ramener à bon port.
Negoro, le cuisinier du bord joue dans ce récit le rôle du perfide qui sèmera d'embûches le chemin du retour.
Il fausse, ainsi, la boussole du bord ; le navire s'égare et se dirige vers les côtes d'Afrique au lieu de rentrer aux États-Unis.
Jules Verne, au fil de ce récit, évoque la question de l'esclavage pour le condamner et fait souffler sur son récit un vent de liberté, il y souffle, aussi, le vent du large et les aventures du jeune Dick Sand sont passionnantes et idéales pour les vacances.
Commenter  J’apprécie          120
LecturesdeWicket
16 février 2017
Avec Jules verne, on ne sait jamais à quelle sauce nous serons mangés…roman infantilisant voire débilitant, roman de guerre violent et réaliste, roman d'initiation scientifique, roman d'exploration et de voyage, ou roman d'aventure et de suspense ? Pire, cet auteur prend plaisir à crocheter le lecteur, à l'amener sur une fausse piste, à lui présenter une thématique qui s'avérera bien différente une cinquantaine de pages plus loin. C'est le cas pour « Un capitaine de quinze ans ». Nous suivons ici le destin d'un mousse baleinier de quinze ans, le petit Dick Sand. Rapidement, les évènements dramatiques se succèdent et l'apprenti se retrouve à la barre d'une goélette au milieu du Pacifique en compagnie d'un enfant, de la femme l'armateur et d'un sombre personnage, le cuisinier. Jules Verne suit sans surprise les codes du roman maritime classique, style qu'il maitrise à la perfection, et rien ne nous permet d'envisager la suite, d'autant que les longueurs s'attardent, et repoussent l'échéance du rebondissement.
En usant d'explications aussi alambiquées qu'improbables, la fière équipe échoue en Afrique centrale où l'auteur bascule dans l'univers des esclavagistes et des tribus décimées. Poursuivis par des occidentaux pervertis, ils seront tour à tour capturés, évadés, combattus, libérés, dans des circonstances abracadabrantes. A jongler entre deux styles romanesques, le maritime, et l'esclavagiste, Jules Verne bâcle ici l'essentiel de son oeuvre. Et malgré la gravité du sujet, l'auteur adopte son ton infantilisant en incluant des personnages à l'inégalable niaiserie.
L'un des moins bon ouvrages de notre illustre ancêtre. Reste la plume de Verne, inégalable…..
Au fil de sa soixantaine d'ouvrages, Jules Verne fait étalage de ses multiples talents. Loin de n'être qu'un auteur inventif décrivant des aventures extraordinaires à destination des plus jeunes, il jongle avec les thèmes et les approches. « Nouvelles » mise à part, il est bien rare du tomber sur un Verne qui ressemble à un autre, qu'il s'agisse de la thématique ou de l'approche de narration. C'est pourquoi je ne saurais trop recommander la lecture d'une quinzaine ou vingtaine de ses ouvrages pour capter la dimension de ce géant de la littérature française. Bien entendu, la science, la biologie, la zoologie et autres matières de recherche sont distillées dans tous les sens, mais PAS partout ! Complexe d'infériorité hexagonal ou pas, Verne est souvent comparé au britannique H.G Wells, l'américain Edward Bellamy, ou même au célèbre Mark Twain, mais n'en déplaise à nos amis anglo saxons, le talent de ces derniers n'arrive pas à la cheville de celui du grand Jules, l'auteur français le plus lu dans le monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
davzen
04 juin 2012
Un bon roman d'aventure...
Pleins de péripéties et complet en information , Jules Verne décrit sans réserve
l'esclavagisme de l'époque. 1877.
Dans le jeune héros Dick Sand , Jules Verne fait ressortir les traits d'une jeunesse exemplaire et courageuse. J'ai lu quelque part qu'il a fait de ce petit homme , le fils qu'il aurait voulu avoir.
Commenter  J’apprécie          20
Chasto
10 mars 2017
Initiation et désillusions se font école sur les lames de l'âme humaine et de ses travers.
A l'ombre des ressentiments des uns, haines et craintes s'affrontent.
Aux flots de la vie, les années se font école.
Ouvrage à mettre dans toutes les mains sans distinction ni hésitations.
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (5) Ajouter une citation
ZebraZebra27 juillet 2012
[...] Tout à coup, vers onze heures, un rugissement prolongé et grave se fit entendre, auquel se mêlait une sorte de frémissement plus aigu.
Tom se dressa tout debout, et sa main se tendit vers un épais fourré, distant d'un mille au plus.
Dick Sand lui saisit le bras, mais il ne put empêcher Tom de crier à haute voix : "Le lion ! le lion !"
Ce rugissement, qu'il avait si souvent entendu dans son enfance, le vieux Noir venait de le reconnaître !
"Le lion !" répéta-t-il. [...]. Une sorte de révolution se fait dans l'esprit de Dick Sand ... Il n'était pas où il avait cru être !
Ainsi, ce n'était point à la côte américaine que la Pilgrim avait atterri ! [...] Et ces mots terribles s'échappèrent enfin de ses lèvres : "L'Afrique ! L'Afrique équatoriale ! L'Afrique des traitants et des esclaves ! [...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
benlebbenleb17 novembre 2013
L'enfant qui comprend, dés le début, que le travail est la loi de la vie, celui qui sait, de bonne heure, que son pain ne se gagnera qu'à la sueur de son front - précepte de la Bible qui est la règle de l'humanité - celui-là est probablement prédestiné aux grandes choses, car il aura un jour, avec la volonté, la force de les accomplir.
Commenter  J’apprécie          70
VACHARDTUAPIEDVACHARDTUAPIED09 avril 2013
Bientôt, Dick Sand eut gagné d’un air
indifférent une cinquantaine de pas encore. De
l’endroit où il se trouvait alors, il aurait pu crier,
de façon à être entendu de Tom, ce nom de
Kazonndé et lui dire quelle serait la durée
probable du trajet. Mais compléter ses
renseignements et s’entendre avec eux sur la
conduite à tenir pendant le voyage, eût mieux
valu encore.
Commenter  J’apprécie          40
VACHARDTUAPIEDVACHARDTUAPIED09 avril 2013
Le 2 février 1873, le brick-goélette Pilgrim se
trouvait par 43° 57’ de latitude sud, et par 165°
19’ de longitude ouest du méridien de
Greenwich.
Ce bâtiment, de quatre cents tonneaux, armé à
San-Francisco pour la grande pêche des mers
australes, appartenait à James-W. Weldon, riche
armateur californien, qui en avait confié, depuis
plusieurs années, le commandement au capitaine
Hull.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
VACHARDTUAPIEDVACHARDTUAPIED09 avril 2013
Mrs. Weldon, la vieille Nan, Tom et ses
compagnons, tous avaient les yeux fixés sur le
jeune novice. Negoro lui-même le regardait avec
une insistance singulière. Évidemment, ce
qu’allait répondre Dick Sand l’intéressait tout
particulièrement.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : roman d'aventureVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Jules Verne

Quel est le premier livres écrit par Jules Vernes?

Robur le conquérant
Les enfants du capitaine grant
5 semaine en balon
L'étoile du sud

5 questions
184 lecteurs ont répondu
Thème : Jules VerneCréer un quiz sur ce livre